Subversion Repositories svn LFS-FR

Rev

Rev 1344 | Blame | Compare with Previous | Last modification | View Log | RSS feed

<?xml version="1.0" encoding="ISO-8859-1"?>
<!DOCTYPE sect1 PUBLIC "-//OASIS//DTD DocBook XML V4.5//EN"
 "http://www.oasis-open.org/docbook/xml/4.5/docbookx.dtd" [
 <!ENTITY % general-entities SYSTEM "../general.ent">
  %general-entities;
]>

<sect1 id="ch-system-chroot">
  <?dbhtml filename="chroot.html"?>

  <title>Entrer dans l'environnement chroot</title>

  <para>Il est temps d'entrer dans l'environnement chroot pour commencer la
  construction et l'installation du système final HLFS. En tant que
  <systemitem class="username">root</systemitem>, lancez la commande suivante pour entrer dans ce
  petit monde peuplé seulement, pour le moment, des outils temporaires&nbsp;:</para>

<screen><userinput>chroot "$HLFS" /tools/bin/env -i \
    HOME=/root TERM="$TERM" PS1='\u:\w\$ ' \
    PATH=/bin:/usr/bin:/sbin:/usr/sbin:/tools/bin \
    /tools/bin/bash --login +h</userinput></screen>

  <para>L'option <parameter>-i</parameter>
  donnée à la commande <command>env</command> effacera toutes les variables de l'environnement chroot.
  Après cela, seules les variables <envar>HOME</envar>, <envar>TERM</envar>,
  <envar>PS1</envar> et <envar>PATH</envar> sont toujours initialisées.
  La construction <parameter>TERM=$TERM</parameter> initialisera la variable
  <envar>TERM</envar> à l'intérieur du chroot avec la même valeur qu'à
  l'extérieur&nbsp;; cette variable est nécessaire pour que des programmes comme
  <command>vim</command> et <command>less</command> fonctionnent correctement.
  Si vous avez besoin de la présence d'autres variables, telles que
  <envar>CFLAGS</envar> or <envar>CXXFLAGS</envar>, c'est le bon moment pour les
  initialiser de nouveau.</para>

  <para>À partir de maintenant, il n'est plus nécessaire d'utiliser la variable
  <envar>HLFS</envar> parce que tout le travail sera restreint au système de
  fichiers HLFS, car on a dit au shell Bash que
  <filename class="directory">$HLFS</filename> est maintenant le répertoire
  racine (<filename class="directory">/</filename>).</para>

  <para>Remarquez que <filename class="directory">/tools/bin</filename> arrive
  dernier dans le <envar>PATH</envar>. Ceci signifie qu'un outil temporaire ne
  sera plus utilisé une fois que la version finale sera installée. Ceci survient
  quand le shell ne se <quote>rappelle</quote> plus des emplacements des binaires exécutés&mdash;
  Pour cette raison, le hachage est désactivé en passant l'option
  <parameter>+h</parameter> à <command>bash</command>.</para>

  <para>Remarquez que l'invite <command>bash</command> dira
  <computeroutput>I have no name!</computeroutput>. Ceci est normal car le fichier
  <filename>/etc/passwd</filename> n'a pas encore été créé.</para>

  <note>
    <para>Il est important que toutes les commandes pour le reste de ce
    chapitre et les chapitres suivants soient lancées à l'intérieur de
    l'environnement chroot. Si vous devez quitter cet environnement pour une
    quelconque raison (un redémarrage par exemple), vous devez vous rappeler de commencer
    par monter les systèmes de fichiers comme expliqué aux
     <xref linkend="ch-system-bindmount"/> et
     <xref linkend="ch-system-kernfsmount"/> entrer de nouveau dans chroot avant de continuer les installations.</para>
  </note>

</sect1>