Subversion Repositories svn LFS-FR

Rev

Rev 1176 | Blame | Compare with Previous | Last modification | View Log | RSS feed

<?xml version="1.0" encoding="ISO-8859-1"?>
<!DOCTYPE sect1 PUBLIC "-//OASIS//DTD DocBook XML V4.5//EN"
 "http://www.oasis-open.org/docbook/xml/4.5/docbookx.dtd" [
 <!ENTITY % general-entities SYSTEM "../general.ent">
  %general-entities;
]>

<sect1 id="ch-final-preps-aboutclfs">
  <?dbhtml filename="aboutclfs.html"?>

  <title>À propos de ${CLFS}</title>

  <para>Tout au long de ce livre, la variable d'environnement <envar>CLFS</envar>
  sera utilisée de nombreuses fois. Il est vital que cette variable soit toujours définie.
  Elle doit pointer vers le point de montage choisi pour la partition CLFS.
  Vérifiez que votre variable <envar>CLFS</envar> est correctement configurée en exécutant cette commande :</para>

<screen><userinput>echo ${CLFS}</userinput></screen>

  <para>Assurez-vous que la sortie affiche le chemin vers le point de montage de la partition CLFS, c'est-à-dire
  <filename class="directory">/mnt/clfs</filename>si vous avez suivi l'exemple fourni. Si cet affichage est incorrect,
  vous pouvez toujours initialiser la variable grâce à la commande suivante : </para>

<screen><userinput>export CLFS=/mnt/clfs</userinput></screen>

  <para>Avoir cette variable initialisée est bénéfique car des commandes telles que
  <command>install -dv ${CLFS}/tools</command> can be typed literally. peuvent être saisies de façon littérale.
  Votre shell remplacera <quote>${CLFS}</quote> par <quote>/mnt/clfs</quote> (ou par ce avec quoi vous avez initialisé la variable)
  lorsqu'il exécutera la ligne de commande.</para>

  <para>Si vous n'avez pas créé le répertoire <filename class="directory">${CLFS}</filename>,
  faites-le maintenant en lançant les commandes suivantes : </para>

<screen><userinput>install -dv ${CLFS}</userinput></screen>

  <para>N'oubliez pas de vérifier que <envar>${CLFS}</envar> est initialisé à chaque fois que vous entrez dans l'environnement
  (par exemple avec <quote>su</quote> pour <systemitem class="username">root</systemitem>, ou un autre utilisateur). </para>

</sect1>