Subversion Repositories svn LFS-FR

Rev

Blame | Last modification | View Log | RSS feed

<sect2>
<title>Détail de la commande</title>

<para><userinput>--enable-static-link:</userinput> Cette option
permet au Bash d'être lié statiquement</para>

<para><userinput>--prefix=$LFS/usr:</userinput> Cette option installe
tous les fichiers Bash dans le répertoire $LFS/usr, qui devient alors le répertoire
/usr lors d'un chroot ou d'un reboot dans LFS.</para>

<para><userinput>--bindir=$LFS/bin:</userinput> Ceci installe les fichiers
executables dans $LFS/bin. Nous faisons ceci pour que bash soit dans /bin, et non
pas dans /usr/bin. Une des raisons d'être: /usr devrait être dans une partition
différente et, avant d'être montée vous aurez besoin de bash (il serait difficile
d'exécuter les scripts au boot sans un shell de disponible).</para>

<para><userinput>--with-curses:</userinput> Ceci permet à Bash d'être lié à la
bibliothèque curses plutôt qu'à la bibliothèque termcap par défaut, laquelle devient
obsolète.</para>

<para>Il n'est pas nécessaire au sens strict que le bash statique soit lié à
libncurses (il peut être lié à la bibliothèque statique termcap dans un premier temps
car nous réinstallerons Bash dans le chapître 6 de toute façon, où là nous
utiliserons libncurses), cependant c'est un bon test pour être sûr que le package
ncurses a été correctement installé. S'il ne l'a pas été, vous aurez quelques
problèmes plus loin dans ce chapître lorsqu'il s'agira d'installer le package
Texinfo. Ce package requiert ncurses et termcap ne peut plus alors être utilisé.</para>

<para><userinput>ln -sf bash sh:</userinput> Cette commande crée le lien symbolique
sh qui pointe sur bash. La plupart des scripts se lance eux-même via 'sh'
(par #!/bin/sh en première ligne du script) qui invoque un mode spécial de bash.
Bash ce comportera alors (aussi fidèlement que possible) comme le Bourne shell
original.</para>

<para>Les caractères <userinput>&amp;&amp;</userinput> à la fin de chaque ligne
permettent de n'exécuter la prochaine commande que si la commande précédente existe
et retourne 0 indiquant qu'elle s'est exécutée sans erreur. Dans ce cas, toutes les
commandes sont copiées&amp;collées dans le shell, il est important de s'assurer que
si ./configure échoue, make ne sera pas exécuté et, de ce fait, si make échoue,
alors make install ne doit pas être exécuté, et ainsi de suite.</para>

</sect2>


<!-- This document source from http://traduc.lfs.tuxfamily.org/fichiers/LFS-BOOK-3.1-XML/chapter5/bash-exp.xml -->