Subversion Repositories svn LFS-FR

Compare Revisions

Ignore whitespace Rev 1346 → Rev 1347

/trunk/hlfs/chapter04/aboutlfs.xml
File deleted
/trunk/hlfs/chapter04/addinguser.xml
8,7 → 8,7
<sect1 id="ch-tools-addinguser">
<?dbhtml filename="addinguser.html"?>
 
<title>Ajouter l'utilisateur LFS</title>
<title>Ajouter l'utilisateur HLFS</title>
 
<para>Lorsque vous êtes connecté en tant qu'utilisateur
<systemitem class="username">root</systemitem>, faire une simple
17,14 → 17,14
qu'utilisateur non privilégié. Vous pouvez bien sûr utiliser
votre propre nom d'utilisateur mais, pour faciliter l'établissement
d'un environnement de travail propre, créez un nouvel utilisateur
<systemitem class="username">lfs</systemitem> comme membre d'un
nouveau groupe <systemitem class="groupname">lfs</systemitem>)
<systemitem class="username">hlfs</systemitem> comme membre d'un
nouveau groupe <systemitem class="groupname">hlfs</systemitem>)
utilisez-le lors du processus d'installation. En tant que <systemitem
class="username">root</systemitem>, lancez les commandes suivantes
pour créer le nouvel utilisateur&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>groupadd lfs
useradd -s /bin/bash -g lfs -m -k /dev/null lfs</userinput></screen>
<screen><userinput>groupadd hlfs
useradd -s /bin/bash -g hlfs -m -k /dev/null hlfs</userinput></screen>
 
<variablelist>
<title>Voici la signification des options en ligne de commande&nbsp;:</title>
39,10 → 39,10
</varlistentry>
 
<varlistentry>
<term><parameter>-g lfs</parameter></term>
<term><parameter>-g hlfs</parameter></term>
<listitem>
<para>Cette option ajoute l'utilisateur <systemitem class="username">lfs</systemitem>
au groupe <systemitem class="groupname">lfs</systemitem>.</para>
au groupe <systemitem class="groupname">hlfs</systemitem>.</para>
</listitem>
</varlistentry>
 
50,8 → 50,7
<term><parameter>-m</parameter></term>
<listitem>
<para>Ceci crée un répertoire personnel pour l'utilisateur
 
<systemitem class="username">lfs</systemitem>.</para>
<systemitem class="username">hlfs</systemitem>.</para>
</listitem>
</varlistentry>
 
66,7 → 65,7
</varlistentry>
 
<varlistentry>
<term><parameter>lfs</parameter></term>
<term><parameter>hlfs</parameter></term>
<listitem>
<para>Ceci est le nom réel pour le groupe et l'utilisateur
créé.</para>
76,37 → 75,37
</variablelist>
 
<para>Pour vous connecter en tant qu'utilisateur
<systemitem class="username">lfs</systemitem> (et non pas de passer à
l'utilisateur <systemitem class="username">lfs</systemitem> alors que
<systemitem class="username">hlfs</systemitem> (et non pas de passer à
l'utilisateur <systemitem class="username">hlfs</systemitem> alors que
vous êtes connecté en tant que
<systemitem class="username">root</systemitem>, ce qui ne requiert pas
de mot de passe pour l'utilisateur
<systemitem class="username">lfs</systemitem>, donnez un mot de passe
à <systemitem class="username">lfs</systemitem>&nbsp;:</para>
<systemitem class="username">hlfs</systemitem>, donnez un mot de passe
à <systemitem class="username">hlfs</systemitem>&nbsp;:</para>
 
<screen role="nodump"><userinput>passwd lfs</userinput></screen>
<screen role="nodump"><userinput>passwd hlfs</userinput></screen>
 
<para>Donnez à
<systemitem class="username">lfs</systemitem> un accès complet à
<filename class="directory">$LFS/tools</filename> en indiquant que
<systemitem class="username">lfs</systemitem> est le propriétaire du
<systemitem class="username">hlfs</systemitem> un accès complet à
<filename class="directory">$HLFS/tools</filename> en indiquant que
<systemitem class="username">hlfs</systemitem> est le propriétaire du
répertoire&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>chown -v lfs $LFS/tools</userinput></screen>
<screen><userinput>chown -v hlfs $HLFS/tools</userinput></screen>
 
<para>Si un répertoire de travail séparé a été créé comme suggéré,
faites que l'utilisateur <systemitem class="username">lfs</systemitem>
faites que l'utilisateur <systemitem class="username">hlfs</systemitem>
soit aussi le propriétaire de ce répertoire&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>chown -v lfs $LFS/sources</userinput></screen>
<screen><userinput>chown -v hlfs $HLFS/sources</userinput></screen>
 
<para>Ensuite, connectez-vous en tant que
 
<systemitem class="username">lfs</systemitem>. Ceci peut se faire via
<systemitem class="username">hlfs</systemitem>. Ceci peut se faire via
une console virtuelle, avec le gestionnaire d'affichage ou avec la
commande suivante de substitution d'utilisateur</para>
 
<screen role="nodump"><userinput>su - lfs</userinput></screen>
<screen role="nodump"><userinput>su - hlfs</userinput></screen>
 
<para>Le <quote><parameter>-</parameter></quote> indique à
<command>su</command> de lancer un shell de connexion. Vous trouverez
/trunk/hlfs/chapter04/abouthlfs.xml
0,0 → 1,43
<?xml version="1.0" encoding="ISO-8859-1"?>
<!DOCTYPE sect1 PUBLIC "-//OASIS//DTD DocBook XML V4.5//EN"
"http://www.oasis-open.org/docbook/xml/4.5/docbookx.dtd" [
<!ENTITY % general-entities SYSTEM "../general.ent">
%general-entities;
]>
 
<sect1 id="prepare-abouthlfs">
<?dbhtml filename="abouthlfs.html"?>
 
<title>À propos de $HLFS</title>
 
<para>Tout au long de ce livre, la variable d'environnement
<envar>HLFS</envar> sera utilisée. Il est vital que
cette variable soit toujours définie. Elle doit pointer vers le point
de montage choisi pour la partition LFS. Vérifiez que votre variable
<envar>HLFS</envar> est correctement configurée avec&nbsp;:</para>
 
<screen role="nodump"><userinput>echo $HLFS</userinput></screen>
 
<para>Assurez-vous que la sortie affiche le chemin vers le point de
montage de la partition HLFS, c'est-à-dire
 
<filename class="directory">/mnt/hlfs</filename> si vous avez suivi
l'exemple fourni. Si cet affichage est mauvais, vous pouvez toujours
initialiser la variable avec&nbsp;:</para>
 
<screen role="nodump"><userinput>export HLFS=/mnt/hlfs</userinput></screen>
 
<para>Avoir cette variable initialisée est tout à votre avantage car
des commandes telles que <command>mkdir $HLFS/tools</command> peuvent
être saisies de façon littérale. Votre shell remplacera
<quote>$LFS</quote> par <quote>/mnt/hlfs</quote> (ou par ce chemin
avec lequel vous avez initialisé la variable) lorsqu'il exécutera la
ligne de commande.</para>
 
<para>N'oubliez pas de vérifier que <envar>$HLFS</envar> est initialisé
à chaque fois que vous entrez dans l'environnement (par exemple, avec
<command>su</command> pour <systemitem class="username">root</systemitem> ou
un autre utilisateur).</para>
 
</sect1>
 
/trunk/hlfs/chapter04/chapter04.xml
11,7 → 11,7
 
<title>Dernières préparations</title>
 
<xi:include xmlns:xi="http://www.w3.org/2001/XInclude" href="aboutlfs.xml"/>
<xi:include xmlns:xi="http://www.w3.org/2001/XInclude" href="abouthlfs.xml"/>
<xi:include xmlns:xi="http://www.w3.org/2001/XInclude" href="creatingtoolsdir.xml"/>
<xi:include xmlns:xi="http://www.w3.org/2001/XInclude" href="addinguser.xml"/>
<xi:include xmlns:xi="http://www.w3.org/2001/XInclude" href="settingenviron.xml"/>
/trunk/hlfs/chapter04/creatingtoolsdir.xml
8,17 → 8,15
<sect1 id="ch-tools-creatingtoolsdir">
<?dbhtml filename="creatingtoolsdir.html"?>
 
<title>Créer le répertoire $LFS/tools</title>
<title>Créer le répertoire $HLFS/tools</title>
 
<para>Tous les programmes compilés dans
 
<xref linkend="chapter-temporary-tools"/> seront installés dans
<filename class="directory">$LFS/tools</filename> pour les tenir
<filename class="directory">$HLFS/tools</filename> pour les tenir
séparés des programmes compilés dans le
 
<xref linkend="chapter-building-system"/>. Les programmes compilés ici
sont seulement des outils temporaires et ne prendront pas part au
système LFS final. En les conservant dans un répertoire séparé, nous
système HLFS final. En les conservant dans un répertoire séparé, nous
pourrons facilement les supprimer plus tard. Ceci nous aide aussi à
les empêcher de finir dans les répertoires de production de votre hôte
(facile à faire par accident dans le
27,19 → 25,17
 
<para>Créez le répertoire requis en lançant la commande suivante en
tant qu'utilisateur
 
<systemitem class="username">root</systemitem>&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>mkdir -v $LFS/tools</userinput></screen>
<screen><userinput>mkdir -v $HLFS/tools</userinput></screen>
 
<para>La prochaine étape consiste en la création du lien symbolique
<filename class="symlink">/tools</filename> sur votre système hôte. Il
pointera vers le répertoire que vous venez de créer sur la partition
LFS. Lancez cette commande en tant
 
HLFS. Lancez cette commande en tant
qu'utilisateur <systemitem class="username">root</systemitem>&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>ln -sv $LFS/tools /</userinput></screen>
<screen><userinput>ln -sv $HLFS/tools /</userinput></screen>
 
<note>
<para>La commande ci-dessus est correcte. La commande <command>ln</command>
51,15 → 47,11
 
<para>Le lien symbolique créé nous permet de compiler notre ensemble
d'outils de façon à ce qu'il se réfère à
 
<filename class="directory">/tools</filename>, ce qui signifie que
le
 
compilateur, l'assembleur et l'éditeur de liens fonctionneront tous
dans ce
 
chapitre (alors que nous utilisons toujours quelques outils provenant
dans ce chapitre (alors que nous utilisons toujours quelques outils provenant
de l'hôte) et dans le suivant (lorsque nous serons en
<quote>chrooted</quote> sur la partition LFS).</para>
<quote>chrooted</quote> sur la partition HLFS).</para>
 
</sect1>
/trunk/hlfs/chapter04/settingenviron.xml
13,8 → 13,7
<para>Configurez un bon environnement de travail en créant deux
nouveaux fichiers de démarrage pour le shell <command>bash</command>.
En étant connecté en tant qu'utilisateur
 
<systemitem class="username">lfs</systemitem>, lancez la commande
<systemitem class="username">hlfs</systemitem>, lancez la commande
suivante pour créer un nouveau
<filename>.bash_profile</filename>&nbsp;:</para>
 
23,8 → 22,7
EOF</userinput></screen>
 
<para>Lorsque vous êtes connecté en tant que
 
<systemitem class="username">lfs</systemitem>, le shell
<systemitem class="username">hlfs</systemitem>, le shell
initial est habituellement un shell de <emphasis>login</emphasis> qui lit
le fichier
<filename>/etc/profile</filename> de l'hôte (contenant probablement
51,11 → 49,11
<screen><userinput>cat &gt; ~/.bashrc &lt;&lt; "EOF"
<literal>set +h
umask 022
LFS=/mnt/lfs
HLFS=/mnt/hlfs
LC_ALL=POSIX
LFS_TGT=$(uname -m)-lfs-linux-gnu
HLFS_TGT=$(uname -m)-lfs-linux-gnu
PATH=/tools/bin:/bin:/usr/bin
export LFS LC_ALL LFS_TGT PATH</literal>
export HLFS LC_ALL HLFS_TGT PATH</literal>
EOF</userinput></screen>
 
<para>La commande <command>set +h</command> désactive la fonction de
68,10 → 66,8
fonction de hachage, le shell cherchera en permanence dans
<envar>PATH</envar> lorsqu'un programme doit être exécuté. Ainsi, le
shell
 
trouvera les nouveaux outils compilés dans
 
<filename class="directory">$LFS/tools</filename> dès qu'ils sont
<filename class="directory">$HLFS/tools</filename> dès qu'ils sont
disponibles et sans se rappeler de la version précédente du même
programme mais dans un autre emplacement.</para>
 
82,7 → 78,7
l'appel système <function>open(2)</function> les nouveaux fichiers
finiront avec les droits 644 et les répertoires avec ceux 755).</para>
 
<para>La variable <envar>LFS</envar> devrait être configurée avec le
<para>La variable <envar>HLFS</envar> devrait être configurée avec le
point de montage choisi.</para>
 
<para>La variable <envar>LC_ALL</envar> contrôle la localisation de
96,7 → 92,7
<quote>C</quote> (les deux sont équivalents) nous assure que tout
fonctionnera comme attendu dans l'environnement chroot.</para>
<para>La variable <envar>LFS_TGT</envar> initialise une description de
<para>La variable <envar>HLFS_TGT</envar> initialise une description de
machine compatible mais par défaut lors de la construction de notre
compilateur et de notre éditeur de liens croisés et lors de la compilation
de notre chaîne d'outils temporaire. Vous trouverez plus d'informations dans