Subversion Repositories svn LFS-FR

Compare Revisions

Ignore whitespace Rev 438 → Rev 439

/trunk/lfs/bookinfo/abstract.xml
File deleted
/trunk/lfs/bookinfo/legalnotice.xml
File deleted
/trunk/lfs/bookinfo/copyright.xml
File deleted
/trunk/lfs/bookinfo/authorgroup.xml
File deleted
/trunk/lfs/entities/parts.ent
File deleted
/trunk/lfs/entities/appendixa.ent
File deleted
/trunk/lfs/entities/lilo.ent
File deleted
/trunk/lfs/entities/bin86.ent
File deleted
/trunk/lfs/entities/chapter02.ent
File deleted
/trunk/lfs/entities/bookinfo.ent
File deleted
/trunk/lfs/entities/dedication.ent
File deleted
/trunk/lfs/entities/chapter06.ent
File deleted
/trunk/lfs/entities/fileutils.ent
File deleted
/trunk/lfs/entities/appendixb.ent
File deleted
/trunk/lfs/entities/basic-net.ent
File deleted
/trunk/lfs/entities/textutils.ent
File deleted
/trunk/lfs/entities/chapter03.ent
File deleted
/trunk/lfs/entities/lockingglibc.ent
File deleted
/trunk/lfs/entities/chapter07.ent
File deleted
/trunk/lfs/entities/chapter04.ent
File deleted
/trunk/lfs/entities/preface.ent
File deleted
/trunk/lfs/entities/adjustingtoolchain.ent
File deleted
/trunk/lfs/entities/chapter08.ent
File deleted
/trunk/lfs/entities/netkitbase.ent
File deleted
/trunk/lfs/entities/shellutils.ent
File deleted
/trunk/lfs/entities/chapter01.ent
File deleted
/trunk/lfs/entities/chapter05.ent
File deleted
/trunk/lfs/entities/chapter09.ent
File deleted
/trunk/lfs/entities/gcc-2953.ent
1,8 → 1,4
<!ENTITY c4-gcc-2953 SYSTEM "../chapter04/gcc-2953.xml">
<!ENTITY c4-gcc-2953patch SYSTEM "../chapter04/gcc-2953-patch.xml">
 
<!ENTITY c6-gcc-2953 SYSTEM "../chapter06/gcc-2953.xml">
<!ENTITY c6-gcc-2953-inst SYSTEM "../chapter06/gcc-2953-inst.xml">
 
<!ENTITY aa-gcc SYSTEM "../appendixa/gcc.xml">
<!ENTITY aa-gcc-shortdesc SYSTEM "../appendixa/gcc-shortdesc.xml">
13,17 → 9,16
<!ENTITY gcc-2953-version "2.95.3">
<!ENTITY gcc-2953-depversion "2.95.3">
<!ENTITY gcc-2953-contversion "2.95.3">
<!ENTITY gcc-2953-size "2520 Ko">
<!ENTITY gcc-2953-dir "gcc-&gcc-2953-version;">
<!ENTITY gcc-2953-package "gcc-&gcc-2953-version;.tar.bz2">
<!ENTITY gcc-2953-size "9 618 Ko">
 
<!ENTITY gcc-2953-patch-version "2.95.3-2">
<!ENTITY gcc-2953-patch "gcc-&gcc-2953-version;-2.patch">
<!ENTITY gcc-2953-patch-size "16 Ko">
<!ENTITY gcc-2953-no-fixinc-patch-version "2.95.3">
<!ENTITY gcc-2953-no-fixinc-patch "gcc-&gcc-2953-version;-no-fixinc.patch">
<!ENTITY gcc-2953-no-fixinc-patch-size "1 Ko">
<!ENTITY gcc-2953-returntype-fix-patch-version "2.95.3">
<!ENTITY gcc-2953-returntype-fix-patch "gcc-&gcc-2953-version;-returntype-fix.patch">
<!ENTITY gcc-2953-returntype-fix-patch-size "1 Ko">
 
<!ENTITY gcc-2953-package "gcc-&gcc-2953-version;.tar.bz2">
<!ENTITY gcc-2953-dir "gcc-&gcc-2953-version;">
 
<!ENTITY gcc-2953-compsize "221 Mo">
<!ENTITY gcc-2953-time "2,0 SBU">
<!ENTITY gcc-2953-compsize "130 Mo">
<!ENTITY gcc-2953-time "1,5 SBU">
/trunk/lfs/entities/gcc.ent
1,14 → 1,7
<!ENTITY c4-gcc SYSTEM "../chapter04/gcc.xml">
<!ENTITY c4-gcc-patch SYSTEM "../chapter04/gcc-patch.xml">
 
<!ENTITY c5-gcc-pass1 SYSTEM "../chapter05/gcc-pass1.xml">
<!ENTITY c5-gcc-pass1-inst SYSTEM "../chapter05/gcc-pass1-inst.xml">
<!ENTITY c5-gcc-pass2 SYSTEM "../chapter05/gcc-pass2.xml">
<!ENTITY c5-gcc-pass2-inst SYSTEM "../chapter05/gcc-pass2-inst.xml">
 
 
<!ENTITY c6-gcc SYSTEM "../chapter06/gcc.xml">
<!ENTITY c6-gcc-inst SYSTEM "../chapter06/gcc-inst.xml">
 
<!ENTITY aa-gcc SYSTEM "../appendixa/gcc.xml">
<!ENTITY aa-gcc-shortdesc SYSTEM "../appendixa/gcc-shortdesc.xml">
18,27 → 11,27
 
<!ENTITY gcc-version "3.3.1">
<!ENTITY gcc-depversion "2.95.3">
<!ENTITY gcc-contversion "3.1">
<!ENTITY gcc-core-size "10.969 Ko">
<!ENTITY gcc-gpp-size "2.016 Ko">
<!ENTITY gcc-testsuite-size "1,033 Ko">
<!ENTITY gcc-contversion "3.3.1">
<!ENTITY gcc-dir "gcc-&gcc-version;">
<!ENTITY gcc-core-package "gcc-core-&gcc-version;.tar.bz2">
<!ENTITY gcc-gpp-package "gcc-g++-&gcc-version;.tar.bz2">
<!ENTITY gcc-testsuite-package "gcc-testsuite-&gcc-version;.tar.bz2">
<!ENTITY gcc-dir "gcc-&gcc-version;">
<!ENTITY gcc-core-size "10 969 Ko">
<!ENTITY gcc-gpp-size "2 017 Ko">
<!ENTITY gcc-testsuite-size "1 033 Ko">
 
<!ENTITY gcc-nofixincludes-patch-version "3.3.1-no_fixincludes-2">
<!ENTITY gcc-nofixincludes-patch "gcc-&gcc-version;-no_fixincludes-2.patch">
<!ENTITY gcc-nofixincludes-patch-size "1 Ko">
<!ENTITY gcc-specs-patch-version "3.3.1-specs-2">
<!ENTITY gcc-specs-patch "gcc-&gcc-version;-specs-2.patch">
<!ENTITY gcc-specs-patch-size "10 Ko">
<!ENTITY gcc-suppress-libiberty-patch-version "3.3.1-suppress-libiberty">
<!ENTITY gcc-suppress-libiberty-patch "gcc-&gcc-version;-suppress-libiberty.patch">
<!ENTITY gcc-suppress-libiberty-patch-size "1 Ko">
 
<!ENTITY gcc-compsize-pass1-stage1 "326 Mo">
<!ENTITY gcc-time-pass1-stage1 "3,9 SBU">
<!ENTITY gcc-compsize-tools-pass1 "300 Mo">
<!ENTITY gcc-time-tools-pass1 "4,4 SBU">
 
<!ENTITY gcc-compsize-pass2-stage1 "326 Mo">
<!ENTITY gcc-time-pass2-stage1 "11,0 SBU">
<!ENTITY gcc-compsize-tools-pass2 "274 Mo">
<!ENTITY gcc-time-tools-pass2 "11,0 SBU">
 
<!ENTITY gcc-compsize "221 Mo">
<!ENTITY gcc-compsize "294 Mo">
<!ENTITY gcc-time "11,7 SBU">
/trunk/lfs/entities/psmisc.ent
1,20 → 1,17
<!ENTITY c4-psmisc SYSTEM "../chapter04/psmisc.xml">
 
<!ENTITY c6-psmisc SYSTEM "../chapter06/psmisc.xml">
<!ENTITY c6-psmisc-inst SYSTEM "../chapter06/psmisc-inst.xml">
 
<!ENTITY aa-psmisc SYSTEM "../appendixa/psmisc.xml">
<!ENTITY aa-psmisc-shortdesc SYSTEM "../appendixa/psmisc-shortdesc.xml">
<!ENTITY aa-psmisc-desc SYSTEM "../appendixa/psmisc-desc.xml">
<!ENTITY aa-psmisc-dep SYSTEM "../appendixa/psmisc-dep.xml">
<!ENTITY aa-psmisc-down SYSTEM "../appendixa/psmisc-down.xml">
<!ENTITY aa-psmisc-shortdesc SYSTEM "../appendixa/psmisc-shortdesc.xml">
 
<!ENTITY psmisc-version "21.3">
<!ENTITY psmisc-depversion "20.2">
<!ENTITY psmisc-contversion "21">
<!ENTITY psmisc-size "253 Ko">
<!ENTITY psmisc-contversion "21.3">
<!ENTITY psmisc-dir "psmisc-&psmisc-version;">
<!ENTITY psmisc-package "psmisc-&psmisc-version;.tar.bz2">
<!ENTITY psmisc-package "psmisc-&psmisc-version;.tar.gz">
<!ENTITY psmisc-size "259 Ko">
 
<!ENTITY psmisc-compsize "2 Mo">
<!ENTITY psmisc-compsize "2,2 Mo">
<!ENTITY psmisc-time "0,1 SBU">
/trunk/lfs/entities/flex.ent
1,20 → 1,17
<!ENTITY c4-flex SYSTEM "../chapter04/flex.xml">
 
<!ENTITY c6-flex SYSTEM "../chapter06/flex.xml">
<!ENTITY c6-flex-inst SYSTEM "../chapter06/flex-inst.xml">
 
<!ENTITY aa-flex SYSTEM "../appendixa/flex.xml">
<!ENTITY aa-flex-shortdesc SYSTEM "../appendixa/flex-shortdesc.xml">
<!ENTITY aa-flex-desc SYSTEM "../appendixa/flex-desc.xml">
<!ENTITY aa-flex-dep SYSTEM "../appendixa/flex-dep.xml">
<!ENTITY aa-flex-down SYSTEM "../appendixa/flex-down.xml">
<!ENTITY aa-flex-shortdesc SYSTEM "../appendixa/flex-shortdesc.xml">
 
<!ENTITY flex-version "2.5.4a">
<!ENTITY flex-depversion "2.5.4a">
<!ENTITY flex-contversion "2.5.4a">
<!ENTITY flex-dir "flex-&flex-version;">
<!ENTITY flex-package "flex-&flex-version;.tar.gz">
<!ENTITY flex-size "372 Ko">
<!ENTITY flex-dir "flex-&flex-version;">
<!ENTITY flex-package "flex-&flex-version;.tar.bz2">
 
<!ENTITY flex-compsize "3 Mo">
<!ENTITY flex-compsize "3,4 Mo">
<!ENTITY flex-time "0,1 SBU">
/trunk/lfs/entities/patch.ent
1,10 → 1,6
<!ENTITY c4-patch SYSTEM "../chapter04/patch.xml">
 
<!ENTITY c5-patch SYSTEM "../chapter05/patch.xml">
<!ENTITY c5-patch-inst SYSTEM "../chapter05/patch-inst.xml">
 
<!ENTITY c6-patch SYSTEM "../chapter06/patch.xml">
<!ENTITY c6-patch-inst SYSTEM "../chapter06/patch-inst.xml">
 
<!ENTITY aa-patch SYSTEM "../appendixa/patch.xml">
<!ENTITY aa-patch-shortdesc SYSTEM "../appendixa/patch-shortdesc.xml">
15,12 → 11,12
<!ENTITY patch-version "2.5.4">
<!ENTITY patch-depversion "2.5.4">
<!ENTITY patch-contversion "2.5.4">
<!ENTITY patch-size "183 Ko">
<!ENTITY patch-package "patch-&patch-version;.tar.bz2">
<!ENTITY patch-dir "patch-&patch-version;">
<!ENTITY patch-package "patch-&patch-version;.tar.gz">
<!ENTITY patch-size "182 Ko">
 
<!ENTITY patch-compsize-static "3 Mo">
<!ENTITY patch-time-static "0,1 SBU">
<!ENTITY patch-compsize-tools "1,9 Mo">
<!ENTITY patch-time-tools "0,1 SBU">
 
<!ENTITY patch-compsize "2 Mo">
<!ENTITY patch-compsize "1,9 Mo">
<!ENTITY patch-time "0,1 SBU">
/trunk/lfs/entities/sysklogd.ent
1,23 → 1,20
<!ENTITY c4-sysklogd SYSTEM "../chapter04/sysklogd.xml">
 
<!ENTITY c6-sysklogd SYSTEM "../chapter06/sysklogd.xml">
<!ENTITY c6-sysklogd-inst SYSTEM "../chapter06/sysklogd-inst.xml">
<!ENTITY c6-cf-sysklogd SYSTEM "../chapter06/config-sysklogd.xml">
 
<!ENTITY c7-sysklogd SYSTEM "../chapter07/sysklogd.xml">
 
<!ENTITY aa-sysklogd SYSTEM "../appendixa/sysklogd.xml">
<!ENTITY aa-sysklogd-shortdesc SYSTEM "../appendixa/sysklogd-shortdesc.xml">
<!ENTITY aa-sysklogd-desc SYSTEM "../appendixa/sysklogd-desc.xml">
<!ENTITY aa-sysklogd-dep SYSTEM "../appendixa/sysklogd-dep.xml">
<!ENTITY aa-sysklogd-down SYSTEM "../appendixa/sysklogd-down.xml">
<!ENTITY aa-sysklogd-shortdesc SYSTEM "../appendixa/sysklogd-shortdesc.xml">
 
<!ENTITY sysklogd-version "1.4.1">
<!ENTITY sysklogd-depversion "1.4.1">
<!ENTITY sysklogd-contversion "1.4.1">
<!ENTITY sysklogd-dir "sysklogd-&sysklogd-version;">
<!ENTITY sysklogd-package "sysklogd-&sysklogd-version;.tar.gz">
<!ENTITY sysklogd-size "80 Ko">
<!ENTITY sysklogd-dir "sysklogd-&sysklogd-version;">
<!ENTITY sysklogd-package "sysklogd-&sysklogd-version;.tar.bz2">
 
<!ENTITY sysklogd-compsize "472 Ko">
<!ENTITY sysklogd-compsize "0,5 Mo">
<!ENTITY sysklogd-time "0,1 SBU">
/trunk/lfs/entities/zlib.ent
1,24 → 1,20
<!ENTITY c4-zlib SYSTEM "../chapter04/zlib.xml">
<!ENTITY c4-zlib-patch SYSTEM "../chapter04/zlib-patch.xml">
 
<!ENTITY c6-zlib SYSTEM "../chapter06/zlib.xml">
<!ENTITY c6-zlib-inst SYSTEM "../chapter06/zlib-inst.xml">
 
<!ENTITY aa-zlib SYSTEM "../appendixa/zlib.xml">
<!ENTITY aa-zlib-shortdesc SYSTEM "../appendixa/zlib-shortdesc.xml">
<!ENTITY aa-zlib-desc SYSTEM "../appendixa/zlib-desc.xml">
<!ENTITY aa-zlib-dep SYSTEM "../appendixa/zlib-dep.xml">
<!ENTITY aa-zlib-down SYSTEM "../appendixa/zlib-down.xml">
<!ENTITY aa-zlib-shortdesc SYSTEM "../appendixa/zlib-shortdesc.xml">
 
<!ENTITY zlib-version "1.1.4">
<!ENTITY zlib-depversion "1.1.4">
<!ENTITY zlib-contversion "1.1.4">
<!ENTITY zlib-size "144 Ko">
<!ENTITY zlib-dir "zlib-&zlib-version;">
<!ENTITY zlib-package "zlib-&zlib-version;.tar.bz2">
<!ENTITY zlib-size "144 Ko">
 
<!ENTITY zlib-patch-version "1.1.4-vsnprintf">
<!ENTITY zlib-patch "zlib-&zlib-version;-vsnprintf.patch">
<!ENTITY zlib-patch-size "10 Ko">
 
<!ENTITY zlib-compsize "1 Mo">
<!ENTITY zlib-compsize "1,5 Mo">
<!ENTITY zlib-time "0,1 SBU">
/trunk/lfs/entities/modutils.ent
1,7 → 1,4
<!ENTITY c4-modutils SYSTEM "../chapter04/modutils.xml">
 
<!ENTITY c6-modutils SYSTEM "../chapter06/modutils.xml">
<!ENTITY c6-modutils-inst SYSTEM "../chapter06/modutils-inst.xml">
 
<!ENTITY aa-modutils SYSTEM "../appendixa/modutils.xml">
<!ENTITY aa-modutils-shortdesc SYSTEM "../appendixa/modutils-shortdesc.xml">
11,10 → 8,10
 
<!ENTITY modutils-version "2.4.25">
<!ENTITY modutils-depversion "2.4.12">
<!ENTITY modutils-contversion "2.4.16">
<!ENTITY modutils-size "214 Ko">
<!ENTITY modutils-contversion "2.4.25">
<!ENTITY modutils-dir "modutils-&modutils-version;">
<!ENTITY modutils-package "modutils-&modutils-version;.tar.bz2">
<!ENTITY modutils-size "215 Ko">
 
<!ENTITY modutils-compsize "3 Mo">
<!ENTITY modutils-compsize "2,9 Mo">
<!ENTITY modutils-time "0,1 SBU">
/trunk/lfs/entities/book-structure.xml
0,0 → 1,75
<!ENTITY preface SYSTEM "../preface/preface.xml">
<!ENTITY pf-foreword SYSTEM "../preface/foreword.xml">
<!ENTITY pf-audience SYSTEM "../preface/audience.xml">
<!ENTITY pf-prerequisites SYSTEM "../preface/prerequisites.xml">
<!ENTITY pf-organization SYSTEM "../preface/organization.xml">
 
<!ENTITY chapter01 SYSTEM "../chapter01/chapter01.xml">
<!ENTITY c1-how SYSTEM "../chapter01/how.xml">
<!ENTITY c1-conventions SYSTEM "../chapter01/conventions.xml">
<!ENTITY c1-version SYSTEM "../chapter01/versions.xml">
<!ENTITY c1-changelog SYSTEM "../chapter01/changelog.xml">
<!ENTITY c1-resources SYSTEM "../chapter01/contactinfo.xml">
<!ENTITY c1-acknowledgements SYSTEM "../chapter01/acknowledgements.xml">
 
<!ENTITY chapter02 SYSTEM "../chapter02/chapter02.xml">
<!ENTITY c2-aboutlfs SYSTEM "../chapter02/aboutlfs.xml">
<!ENTITY c2-aboutsbus SYSTEM "../chapter02/aboutsbus.xml">
<!ENTITY c2-abouttestsuites SYSTEM "../chapter02/abouttestsuites.xml">
<!ENTITY c2-askforhelp SYSTEM "../chapter02/askforhelp.xml">
 
<!ENTITY chapter03 SYSTEM "../chapter03/chapter03.xml">
<!ENTITY c3-introduction SYSTEM "../chapter03/introduction.xml">
<!ENTITY c3-creatingpart SYSTEM "../chapter03/creatingpart.xml">
<!ENTITY c3-creatingfs SYSTEM "../chapter03/creatingfs.xml">
<!ENTITY c3-mounting SYSTEM "../chapter03/mounting.xml">
 
<!ENTITY chapter04 SYSTEM "../chapter04/chapter04.xml">
 
<!ENTITY chapter05 SYSTEM "../chapter05/chapter05.xml">
<!ENTITY c5-introduction SYSTEM "../chapter05/introduction.xml">
<!ENTITY c5-toolchaintechnotes SYSTEM "../chapter05/toolchaintechnotes.xml">
<!ENTITY c5-creatingtoolsdir SYSTEM "../chapter05/creatingstage1dir.xml">
<!ENTITY c5-addinguser SYSTEM "../chapter05/adding-user.xml">
<!ENTITY c5-settingenviron SYSTEM "../chapter05/setting-environment.xml">
<!ENTITY c5-lockingglibc SYSTEM "../chapter05/lockingglibc.xml">
 
<!ENTITY chapter06 SYSTEM "../chapter06/chapter06.xml">
<!ENTITY c6-introduction SYSTEM "../chapter06/introduction.xml">
<!ENTITY c6-aboutdebug SYSTEM "../chapter06/aboutdebug.xml">
<!ENTITY c6-chroot SYSTEM "../chapter06/chroot.xml">
<!ENTITY c6-changingowner SYSTEM "../chapter06/changingowner.xml">
<!ENTITY c6-creatingdirs SYSTEM "../chapter06/creatingdirs.xml">
<!ENTITY c6-pwdgroup SYSTEM "../chapter06/pwdgroup.xml">
<!ENTITY c6-mountproc SYSTEM "../chapter06/mountproc.xml">
<!ENTITY c6-createfiles SYSTEM "../chapter06/createfiles.xml">
<!ENTITY c6-adjustingtoolchain SYSTEM "../chapter06/adjustingtoolchain.xml">
<!ENTITY c6-revisedchroot SYSTEM "../chapter06/revisedchroot.xml">
<!ENTITY c6-configure SYSTEM "../chapter06/configure.xml">
<!ENTITY c6-cf-keyboard SYSTEM "../chapter06/config-keyboard.xml">
<!ENTITY c6-cf-password SYSTEM "../chapter06/create-password.xml">
 
<!ENTITY chapter07 SYSTEM "../chapter07/chapter07.xml">
<!ENTITY c7-introduction SYSTEM "../chapter07/introduction.xml">
<!ENTITY c7-usage SYSTEM "../chapter07/usage.xml">
<!ENTITY c7-setclock SYSTEM "../chapter07/setclock.xml">
<!ENTITY c7-loadkeys SYSTEM "../chapter07/loadkeys.xml">
<!ENTITY c7-hostname SYSTEM "../chapter07/hostname.xml">
<!ENTITY c7-hosts SYSTEM "../chapter07/hosts.xml">
<!ENTITY c7-network SYSTEM "../chapter07/network.xml">
 
<!ENTITY chapter08 SYSTEM "../chapter08/chapter08.xml">
<!ENTITY c8-introduction SYSTEM "../chapter08/introduction.xml">
<!ENTITY c8-fstab SYSTEM "../chapter08/fstab.xml">
<!ENTITY c8-grub-conf SYSTEM "../chapter08/grub.xml">
 
<!ENTITY chapter09 SYSTEM "../chapter09/chapter09.xml">
<!ENTITY c9-theend SYSTEM "../chapter09/theend.xml">
<!ENTITY c9-getcounted SYSTEM "../chapter09/getcounted.xml">
<!ENTITY c9-reboot SYSTEM "../chapter09/reboot.xml">
<!ENTITY c9-whatnow SYSTEM "../chapter09/whatnow.xml">
 
<!ENTITY appendixa SYSTEM "../appendixa/appendixa.xml">
<!ENTITY aa-introduction SYSTEM "../appendixa/introduction.xml">
 
<!ENTITY appendixb SYSTEM "../appendixb/appendixb.xml">
/trunk/lfs/entities/groff.ent
1,20 → 1,17
<!ENTITY c4-groff SYSTEM "../chapter04/groff.xml">
 
<!ENTITY c6-groff SYSTEM "../chapter06/groff.xml">
<!ENTITY c6-groff-inst SYSTEM "../chapter06/groff-inst.xml">
 
<!ENTITY aa-groff SYSTEM "../appendixa/groff.xml">
<!ENTITY aa-groff-shortdesc SYSTEM "../appendixa/groff-shortdesc.xml">
<!ENTITY aa-groff-desc SYSTEM "../appendixa/groff-desc.xml">
<!ENTITY aa-groff-dep SYSTEM "../appendixa/groff-dep.xml">
<!ENTITY aa-groff-down SYSTEM "../appendixa/groff-down.xml">
<!ENTITY aa-groff-shortdesc SYSTEM "../appendixa/groff-shortdesc.xml">
 
<!ENTITY groff-version "1.19">
<!ENTITY groff-depversion "1.17.2">
<!ENTITY groff-contversion "1.17.2">
<!ENTITY groff-size "2.198 Ko">
<!ENTITY groff-contversion "1.19">
<!ENTITY groff-dir "groff-&groff-version;">
<!ENTITY groff-package "groff-&groff-version;.tar.bz2">
<!ENTITY groff-size "2 360 Ko">
 
<!ENTITY groff-compsize "18 Mo">
<!ENTITY groff-time "0,4 SBU">
<!ENTITY groff-compsize "43 Mo">
<!ENTITY groff-time "0,5 SBU">
/trunk/lfs/entities/less.ent
1,20 → 1,17
<!ENTITY c4-less SYSTEM "../chapter04/less.xml">
 
<!ENTITY c6-less SYSTEM "../chapter06/less.xml">
<!ENTITY c6-less-inst SYSTEM "../chapter06/less-inst.xml">
 
<!ENTITY aa-less SYSTEM "../appendixa/less.xml">
<!ENTITY aa-less-shortdesc SYSTEM "../appendixa/less-shortdesc.xml">
<!ENTITY aa-less-desc SYSTEM "../appendixa/less-desc.xml">
<!ENTITY aa-less-dep SYSTEM "../appendixa/less-dep.xml">
<!ENTITY aa-less-down SYSTEM "../appendixa/less-down.xml">
<!ENTITY aa-less-shortdesc SYSTEM "../appendixa/less-shortdesc.xml">
 
<!ENTITY less-version "381">
<!ENTITY less-depversion "358">
<!ENTITY less-contversion "374">
<!ENTITY less-size "239 Ko">
<!ENTITY less-contversion "381">
<!ENTITY less-dir "less-&less-version;">
<!ENTITY less-package "less-&less-version;.tar.bz2">
<!ENTITY less-package "less-&less-version;.tar.gz">
<!ENTITY less-size "259 Ko">
 
<!ENTITY less-compsize "2 Mo">
<!ENTITY less-compsize "3,4 Mo">
<!ENTITY less-time "0,1 SBU">
/trunk/lfs/entities/nettools.ent
1,20 → 1,20
<!ENTITY c4-nettools SYSTEM "../chapter04/nettools.xml">
 
<!ENTITY c6-nettools SYSTEM "../chapter06/nettools.xml">
<!ENTITY c6-nettools-inst SYSTEM "../chapter06/nettools-inst.xml">
 
<!ENTITY aa-nettools SYSTEM "../appendixa/nettools.xml">
<!ENTITY aa-nettools-shortdesc SYSTEM "../appendixa/nettools-shortdesc.xml">
<!ENTITY aa-nettools-desc SYSTEM "../appendixa/nettools-desc.xml">
<!ENTITY aa-nettools-dep SYSTEM "../appendixa/nettools-dep.xml">
<!ENTITY aa-nettools-down SYSTEM "../appendixa/nettools-down.xml">
<!ENTITY aa-nettools-shortdesc SYSTEM "../appendixa/nettools-shortdesc.xml">
 
<!ENTITY net-tools-version "1.60">
<!ENTITY net-tools-depversion "1.60">
<!ENTITY net-tools-contversion "1.60">
<!ENTITY net-tools-size "194 Ko">
<!ENTITY net-tools-dir "net-tools-&net-tools-version;">
<!ENTITY net-tools-package "net-tools-&net-tools-version;.tar.bz2">
<!ENTITY net-tools-size "194 Ko">
 
<!ENTITY net-tools-compsize "5 Mo">
<!ENTITY net-tools-mii-patch "net-tools-&net-tools-version;-miitool-gcc33-1.patch">
<!ENTITY net-tools-mii-patch-size "2 Ko">
 
<!ENTITY net-tools-compsize "9,4 Mo">
<!ENTITY net-tools-time "0,1 SBU">
/trunk/lfs/entities/coreutils.ent
1,11 → 1,6
<!ENTITY c4-coreutils SYSTEM "../chapter04/coreutils.xml">
<!ENTITY c4-coreutils-patch SYSTEM "../chapter04/coreutils-patch.xml">
 
<!ENTITY c5-coreutils SYSTEM "../chapter05/coreutils.xml">
<!ENTITY c5-coreutils-inst SYSTEM "../chapter05/coreutils-inst.xml">
 
<!ENTITY c6-coreutils SYSTEM "../chapter06/coreutils.xml">
<!ENTITY c6-coreutils-inst SYSTEM "../chapter06/coreutils-inst.xml">
 
<!ENTITY aa-coreutils SYSTEM "../appendixa/coreutils.xml">
<!ENTITY aa-coreutils-shortdesc SYSTEM "../appendixa/coreutils-shortdesc.xml">
15,17 → 10,18
 
<!ENTITY coreutils-version "5.0">
<!ENTITY coreutils-depversion "">
<!ENTITY coreutils-contversion "">
<!ENTITY coreutils-size "1.831 Ko">
<!ENTITY coreutils-contversion "5.0">
<!ENTITY coreutils-dir "coreutils-&coreutils-version;">
<!ENTITY coreutils-package "coreutils-&coreutils-version;.tar.bz2">
<!ENTITY coreutils-size "3.860 Ko">
 
<!ENTITY coreutils-uname-patch "coreutils-&coreutils-version;-uname.patch">
<!ENTITY coreutils-uname-patch-size "1 Ko">
<!ENTITY coreutils-uname-patch-version "5.0-uname">
<!ENTITY coreutils-hostname-patch "coreutils-&coreutils-version;-hostname-2.patch">
<!ENTITY coreutils-hostname-patch-size "1 Ko">
<!ENTITY coreutils-hostname-patch-version "5.0-hostname-2">
 
<!ENTITY coreutils-compsize-static "17 Mo">
<!ENTITY coreutils-time-static "0,8 SBU">
<!ENTITY coreutils-compsize-tools "69 Mo">
<!ENTITY coreutils-time-tools "0,9 SBU">
 
<!ENTITY coreutils-compsize "15 Mo">
<!ENTITY coreutils-time "0,5 SBU">
<!ENTITY coreutils-compsize "69 Mo">
<!ENTITY coreutils-time "0,9 SBU">
/trunk/lfs/entities/bison.ent
1,20 → 1,20
<!ENTITY c4-bison SYSTEM "../chapter04/bison.xml">
 
<!ENTITY c6-bison SYSTEM "../chapter06/bison.xml">
<!ENTITY c6-bison-inst SYSTEM "../chapter06/bison-inst.xml">
 
<!ENTITY aa-bison SYSTEM "../appendixa/bison.xml">
<!ENTITY aa-bison-shortdesc SYSTEM "../appendixa/bison-shortdesc.xml">
<!ENTITY aa-bison-desc SYSTEM "../appendixa/bison-desc.xml">
<!ENTITY aa-bison-dep SYSTEM "../appendixa/bison-dep.xml">
<!ENTITY aa-bison-down SYSTEM "../appendixa/bison-down.xml">
<!ENTITY aa-bison-shortdesc SYSTEM "../appendixa/bison-shortdesc.xml">
 
<!ENTITY bison-version "1.875">
<!ENTITY bison-depversion "1.31">
<!ENTITY bison-contversion "1.35">
<!ENTITY bison-size "796 Ko">
<!ENTITY bison-contversion "1.875">
<!ENTITY bison-dir "bison-&bison-version;">
<!ENTITY bison-package "bison-&bison-version;.tar.bz2">
<!ENTITY bison-size "796 Ko">
 
<!ENTITY bison-compsize "6 Mo">
<!ENTITY bison-patch "bison-&bison-version;-attribute.patch">
<!ENTITY bison-patch-size "2 Ko">
 
<!ENTITY bison-compsize "10,6 Mo">
<!ENTITY bison-time "0,6 SBU">
/trunk/lfs/entities/e2fsprogs.ent
1,7 → 1,4
<!ENTITY c4-e2fsprogs SYSTEM "../chapter04/e2fsprogs.xml">
 
<!ENTITY c6-e2fsprogs SYSTEM "../chapter06/e2fsprogs.xml">
<!ENTITY c6-e2fsprogs-inst SYSTEM "../chapter06/e2fsprogs-inst.xml">
 
<!ENTITY aa-e2fsprogs SYSTEM "../appendixa/e2fsprogs.xml">
<!ENTITY aa-e2fsprogs-shortdesc SYSTEM "../appendixa/e2fsprogs-shortdesc.xml">
11,10 → 8,10
 
<!ENTITY e2fsprogs-version "1.34">
<!ENTITY e2fsprogs-depversion "1.25">
<!ENTITY e2fsprogs-contversion "1.27">
<!ENTITY e2fsprogs-size "2.827 Ko">
<!ENTITY e2fsprogs-contversion "1.34">
<!ENTITY e2fsprogs-dir "e2fsprogs-&e2fsprogs-version;">
<!ENTITY e2fsprogs-package "e2fsprogs-&e2fsprogs-version;.tar.bz2">
<!ENTITY e2fsprogs-package "e2fsprogs-&e2fsprogs-version;.tar.gz">
<!ENTITY e2fsprogs-size "3 003 Ko">
 
<!ENTITY e2fsprogs-compsize "13 Mo">
<!ENTITY e2fsprogs-time "0,5 SBU">
<!ENTITY e2fsprogs-compsize "48,4 Mo">
<!ENTITY e2fsprogs-time "0,6 SBU">
/trunk/lfs/entities/man.ent
1,8 → 1,4
<!ENTITY c4-man SYSTEM "../chapter04/man.xml">
<!ENTITY c4-man-patch SYSTEM "../chapter04/man-patch.xml">
 
<!ENTITY c6-man SYSTEM "../chapter06/man.xml">
<!ENTITY c6-man-inst SYSTEM "../chapter06/man-inst.xml">
 
<!ENTITY aa-man SYSTEM "../appendixa/man.xml">
<!ENTITY aa-man-shortdesc SYSTEM "../appendixa/man-shortdesc.xml">
12,18 → 8,18
 
<!ENTITY man-version "1.5m2">
<!ENTITY man-depversion "1.5i">
<!ENTITY man-contversion "1.5k">
<!ENTITY man-size "222 Ko">
<!ENTITY man-contversion "1.5m2">
<!ENTITY man-dir "man-&man-version;">
<!ENTITY man-package "man-&man-version;.tar.bz2">
<!ENTITY man-size "196 Ko">
 
<!ENTITY man-80cols-patch-version "1.5m2">
<!ENTITY man-80cols-patch "man-&man-version;-80cols.patch">
<!ENTITY man-80cols-patch-size "1 Ko">
<!ENTITY man-manpath-patch-version "1.5m2">
<!ENTITY man-manpath-patch "man-&man-version;-manpath.patch">
<!ENTITY man-manpath-patch-size "1 Ko">
<!ENTITY man-pager-patch-version "1.5m2">
<!ENTITY man-pager-patch "man-&man-version;-pager.patch">
<!ENTITY man-pager-patch-size "1 Ko">
 
<!ENTITY man-dir "man-&man-version;">
<!ENTITY man-package "man-&man-version;.tar.bz2">
 
<!ENTITY man-compsize "2 Mo">
<!ENTITY man-compsize "1,9 Mo">
<!ENTITY man-time "0,1 SBU">
/trunk/lfs/entities/bootscripts.ent
1,20 → 1,17
<!ENTITY c4-bootscripts SYSTEM "../chapter04/bootscripts.xml">
 
<!ENTITY c6-bootscripts SYSTEM "../chapter06/bootscripts.xml">
<!ENTITY c6-bootscripts-inst SYSTEM "../chapter06/bootscripts-inst.xml">
 
<!ENTITY aa-bootscripts SYSTEM "../appendixa/bootscripts.xml">
<!ENTITY aa-bootscripts-shortdesc SYSTEM "../appendixa/bootscripts-shortdesc.xml">
<!ENTITY aa-bootscripts-desc SYSTEM "../appendixa/bootscripts-desc.xml">
<!ENTITY aa-bootscripts-dep SYSTEM "../appendixa/bootscripts-dep.xml">
<!ENTITY aa-bootscripts-down SYSTEM "../appendixa/bootscripts-down.xml">
<!ENTITY aa-bootscripts-shortdesc SYSTEM "../appendixa/bootscripts-shortdesc.xml">
 
<!ENTITY bootscripts-version "1.11">
<!ENTITY bootscripts-depversion "1.11">
<!ENTITY bootscripts-contversion "1.11">
<!ENTITY bootscripts-size "25 Ko">
<!ENTITY bootscripts-version "1.12">
<!ENTITY bootscripts-depversion "1.12">
<!ENTITY bootscripts-contversion "1.12">
<!ENTITY bootscripts-dir "lfs-bootscritps-&bootscripts-version;">
<!ENTITY bootscripts-package "lfs-bootscripts-&bootscripts-version;.tar.bz2">
<!ENTITY bootscripts-size "25 Ko">
 
<!ENTITY bootscripts-compsize "252 Ko">
<!ENTITY bootscripts-compsize "0,3 Mo">
<!ENTITY bootscripts-time "0,1 SBU">
/trunk/lfs/entities/sed.ent
1,10 → 1,6
<!ENTITY c4-sed SYSTEM "../chapter04/sed.xml">
 
<!ENTITY c5-sed SYSTEM "../chapter05/sed.xml">
<!ENTITY c5-sed-inst SYSTEM "../chapter05/sed-inst.xml">
 
<!ENTITY c6-sed SYSTEM "../chapter06/sed.xml">
<!ENTITY c6-sed-inst SYSTEM "../chapter06/sed-inst.xml">
 
<!ENTITY aa-sed SYSTEM "../appendixa/sed.xml">
<!ENTITY aa-sed-shortdesc SYSTEM "../appendixa/sed-shortdesc.xml">
14,13 → 10,13
 
<!ENTITY sed-version "4.0.7">
<!ENTITY sed-depversion "3.02">
<!ENTITY sed-contversion "3.02">
<!ENTITY sed-size "665 Ko">
<!ENTITY sed-package "sed-&sed-version;.tar.bz2">
<!ENTITY sed-contversion "4.0.7">
<!ENTITY sed-dir "sed-&sed-version;">
<!ENTITY sed-package "sed-&sed-version;.tar.gz">
<!ENTITY sed-size "678 Ko">
 
<!ENTITY sed-compsize-static "2 Mo">
<!ENTITY sed-time-static "0,2 SBU">
<!ENTITY sed-compsize-tools "5,2 Mo">
<!ENTITY sed-time-tools "0,2 SBU">
 
<!ENTITY sed-compsize "2 Mo">
<!ENTITY sed-compsize "5,2 Mo">
<!ENTITY sed-time "0,2 SBU">
/trunk/lfs/entities/dejagnu.ent
1,7 → 1,4
<!ENTITY c4-dejagnu SYSTEM "../chapter04/dejagnu.xml">
 
<!ENTITY c5-dejagnu SYSTEM "../chapter05/dejagnu.xml">
<!ENTITY c5-dejagnu-inst SYSTEM "../chapter05/dejagnu-inst.xml">
 
<!ENTITY aa-dejagnu SYSTEM "../appendixa/dejagnu.xml">
<!ENTITY aa-dejagnu-shortdesc SYSTEM "../appendixa/dejagnu-shortdesc.xml">
12,9 → 9,9
<!ENTITY dejagnu-version "1.4.3">
<!ENTITY dejagnu-depversion "1.4.3">
<!ENTITY dejagnu-contversion "1.4.3">
<!ENTITY dejagnu-package "dejagnu-&dejagnu-version;.tar.bz2">
<!ENTITY dejagnu-dir "dejagnu-&dejagnu-version;">
<!ENTITY dejagnu-size "1.774 Ko">
<!ENTITY dejagnu-package "dejagnu-&dejagnu-version;.tar.gz">
<!ENTITY dejagnu-size "1 775 Ko">
 
<!ENTITY dejagnu-compsize-static "24 Mo">
<!ENTITY dejagnu-time-static "0,1 SBU">
<!ENTITY dejagnu-compsize-tools "8,6 Mo">
<!ENTITY dejagnu-time-tools "0,1 SBU">
/trunk/lfs/entities/make.ent
1,14 → 1,9
<!ENTITY c4-make SYSTEM "../chapter04/make.xml">
 
<!ENTITY c5-make SYSTEM "../chapter05/make.xml">
<!ENTITY c5-make-inst SYSTEM "../chapter05/make-inst.xml">
 
<!ENTITY c6-make SYSTEM "../chapter06/make.xml">
<!ENTITY c6-make-inst SYSTEM "../chapter06/make-inst.xml">
 
<!ENTITY aa-make SYSTEM "../appendixa/make.xml">
<!ENTITY aa-make-shortdesc SYSTEM "../appendixa/make-shortdesc.xml">
<!ENTITY aa-make-shortdesc SYSTEM "../appendixa/make-shortdesc.xml">
<!ENTITY aa-make-desc SYSTEM "../appendixa/make-desc.xml">
<!ENTITY aa-make-dep SYSTEM "../appendixa/make-dep.xml">
<!ENTITY aa-make-down SYSTEM "../appendixa/make-down.xml">
15,13 → 10,13
 
<!ENTITY make-version "3.80">
<!ENTITY make-depversion "3.79.1">
<!ENTITY make-contversion "3.79.1">
<!ENTITY make-contversion "3.80">
<!ENTITY make-dir "make-&make-version;">
<!ENTITY make-package "make-&make-version;.tar.bz2">
<!ENTITY make-size "899 Ko">
<!ENTITY make-package "make-&make-version;.tar.bz2">
<!ENTITY make-dir "make-&make-version;">
 
<!ENTITY make-compsize-static "8 Mo">
<!ENTITY make-time-static "0,2 SBU">
<!ENTITY make-compsize-tools "8,8 Mo">
<!ENTITY make-time-tools "0,2 SBU">
 
<!ENTITY make-compsize "6 Mo">
<!ENTITY make-compsize "8,8 Mo">
<!ENTITY make-time "0,2 SBU">
/trunk/lfs/entities/autoconf.ent
1,7 → 1,4
<!ENTITY c4-autoconf SYSTEM "../chapter04/autoconf.xml">
 
<!ENTITY c6-autoconf SYSTEM "../chapter06/autoconf.xml">
<!ENTITY c6-autoconf-inst SYSTEM "../chapter06/autoconf-inst.xml">
 
<!ENTITY aa-autoconf SYSTEM "../appendixa/autoconf.xml">
<!ENTITY aa-autoconf-shortdesc SYSTEM "../appendixa/autoconf-shortdesc.xml">
11,10 → 8,10
 
<!ENTITY autoconf-version "2.57">
<!ENTITY autoconf-depversion "2.52">
<!ENTITY autoconf-contversion "2.53">
<!ENTITY autoconf-size "792 Ko">
<!ENTITY autoconf-contversion "2.57">
<!ENTITY autoconf-dir "autoconf-&autoconf-version;">
<!ENTITY autoconf-package "autoconf-&autoconf-version;.tar.bz2">
<!ENTITY autoconf-size "792 Ko">
 
<!ENTITY autoconf-compsize "6 Mo">
<!ENTITY autoconf-time "2,3 SBU">
<!ENTITY autoconf-compsize "7,7 Mo">
<!ENTITY autoconf-time "2,9 SBU">
/trunk/lfs/entities/procinfo.ent
1,20 → 1,17
<!ENTITY c4-procinfo SYSTEM "../chapter04/procinfo.xml">
 
<!ENTITY c6-procinfo SYSTEM "../chapter06/procinfo.xml">
<!ENTITY c6-procinfo-inst SYSTEM "../chapter06/procinfo-inst.xml">
 
<!ENTITY aa-procinfo SYSTEM "../appendixa/procinfo.xml">
<!ENTITY aa-procinfo-shortdesc SYSTEM "../appendixa/procinfo-shortdesc.xml">
<!ENTITY aa-procinfo-desc SYSTEM "../appendixa/procinfo-desc.xml">
<!ENTITY aa-procinfo-dep SYSTEM "../appendixa/procinfo-dep.xml">
<!ENTITY aa-procinfo-down SYSTEM "../appendixa/procinfo-down.xml">
<!ENTITY aa-procinfo-shortdesc SYSTEM "../appendixa/procinfo-shortdesc.xml">
 
<!ENTITY procinfo-version "18">
<!ENTITY procinfo-depversion "18">
<!ENTITY procinfo-contversion "18">
<!ENTITY procinfo-dir "procinfo-&procinfo-version;">
<!ENTITY procinfo-package "procinfo-&procinfo-version;.tar.gz">
<!ENTITY procinfo-size "24 Ko">
<!ENTITY procinfo-dir "procinfo-&procinfo-version;">
<!ENTITY procinfo-package "procinfo-&procinfo-version;.tar.bz2">
 
<!ENTITY procinfo-compsize "168 Ko">
<!ENTITY procinfo-compsize "0,2 Mo">
<!ENTITY procinfo-time "0,1 SBU">
/trunk/lfs/entities/file.ent
1,11 → 1,7
<!ENTITY c4-file SYSTEM "../chapter04/file.xml">
 
<!ENTITY c6-file SYSTEM "../chapter06/file.xml">
<!ENTITY c6-file-inst SYSTEM "../chapter06/file-inst.xml">
 
<!ENTITY aa-file SYSTEM "../appendixa/file.xml">
<!ENTITY aa-file-shortdesc SYSTEM "../appendixa/file-shortdesc.xml">
 
<!ENTITY aa-file-desc SYSTEM "../appendixa/file-desc.xml">
<!ENTITY aa-file-dep SYSTEM "../appendixa/file-dep.xml">
<!ENTITY aa-file-down SYSTEM "../appendixa/file-down.xml">
12,10 → 8,10
 
<!ENTITY file-version "4.04">
<!ENTITY file-depversion "3.37">
<!ENTITY file-contversion "3.39">
<!ENTITY file-size "177 Ko">
<!ENTITY file-contversion "4.04">
<!ENTITY file-dir "file-&file-version;">
<!ENTITY file-package "file-&file-version;.tar.bz2">
<!ENTITY file-package "file-&file-version;.tar.gz">
<!ENTITY file-size "338 Ko">
 
<!ENTITY file-compsize "2 Mo">
<!ENTITY file-compsize "6,3 Mo">
<!ENTITY file-time "0,1 SBU">
/trunk/lfs/entities/inetutils.ent
1,7 → 1,4
<!ENTITY c4-inetutils SYSTEM "../chapter04/inetutils.xml">
 
<!ENTITY c6-inetutils SYSTEM "../chapter06/inetutils.xml">
<!ENTITY c6-inetutils-inst SYSTEM "../chapter06/inetutils-inst.xml">
 
<!ENTITY aa-inetutils SYSTEM "../appendixa/inetutils.xml">
<!ENTITY aa-inetutils-shortdesc SYSTEM "../appendixa/inetutils-shortdesc.xml">
12,9 → 9,9
<!ENTITY inetutils-version "1.4.2">
<!ENTITY inetutils-depversion "">
<!ENTITY inetutils-contversion "1.4.2">
<!ENTITY inetutils-size "746 Ko">
<!ENTITY inetutils-package "inetutils-&inetutils-version;.tar.bz2">
<!ENTITY inetutils-dir "inetutils-&inetutils-version;">
<!ENTITY inetutils-package "inetutils-&inetutils-version;.tar.gz">
<!ENTITY inetutils-size "1 019 Ko">
 
<!ENTITY inetutils-compsize "(à déterminer)">
<!ENTITY inetutils-time "0,3 SBU">
<!ENTITY inetutils-compsize "11 Mo">
<!ENTITY inetutils-time "0,2 SBU">
/trunk/lfs/entities/tcl.ent
1,7 → 1,4
<!ENTITY c4-tcl SYSTEM "../chapter04/tcl.xml">
 
<!ENTITY c5-tcl SYSTEM "../chapter05/tcl.xml">
<!ENTITY c5-tcl-inst SYSTEM "../chapter05/tcl-inst.xml">
 
<!ENTITY aa-tcl SYSTEM "../appendixa/tcl.xml">
<!ENTITY aa-tcl-shortdesc SYSTEM "../appendixa/tcl-shortdesc.xml">
12,9 → 9,9
<!ENTITY tcl-version "8.4.4">
<!ENTITY tcl-depversion "8.4.4">
<!ENTITY tcl-contversion "8.4.4">
<!ENTITY tcl-package "tcl-&tcl-version;.tar.bz2">
<!ENTITY tcl-dir "tcl-&tcl-version;">
<!ENTITY tcl-size "3.291 Ko">
<!ENTITY tcl-package "tcl-&tcl-version;.tar.gz">
<!ENTITY tcl-size "3 292 Ko">
 
<!ENTITY tcl-compsize-static "24 Mo">
<!ENTITY tcl-time-static "0,6 SBU">
<!ENTITY tcl-compsize-tools "23 Mo">
<!ENTITY tcl-time-tools "0,9 SBU">
/trunk/lfs/entities/gettext.ent
1,24 → 1,22
<!ENTITY c4-gettext SYSTEM "../chapter04/gettext.xml">
 
<!ENTITY c5-gettext SYSTEM "../chapter05/gettext.xml">
<!ENTITY c5-gettext-inst SYSTEM "../chapter05/gettext-inst.xml">
 
<!ENTITY c6-gettext SYSTEM "../chapter06/gettext.xml">
<!ENTITY c6-gettext-inst SYSTEM "../chapter06/gettext-inst.xml">
 
<!ENTITY aa-gettext SYSTEM "../appendixa/gettext.xml">
<!ENTITY aa-gettext-shortdesc SYSTEM "../appendixa/gettext-shortdesc.xml">
<!ENTITY aa-gettext-desc SYSTEM "../appendixa/gettext-desc.xml">
<!ENTITY aa-gettext-dep SYSTEM "../appendixa/gettext-dep.xml">
<!ENTITY aa-gettext-down SYSTEM "../appendixa/gettext-down.xml">
<!ENTITY aa-gettext-shortdesc SYSTEM "../appendixa/gettext-shortdesc.xml">
 
<!ENTITY gettext-version "0.12.1">
<!ENTITY gettext-depversion "0.10.40">
<!ENTITY gettext-contversion "0.11.2">
<!ENTITY gettext-size "3.637 Ko">
 
<!ENTITY gettext-contversion "0.12.1">
<!ENTITY gettext-dir "gettext-&gettext-version;">
<!ENTITY gettext-package "gettext-&gettext-version;.tar.bz2">
<!ENTITY gettext-package "gettext-&gettext-version;.tar.gz">
<!ENTITY gettext-size "5 593 Ko">
 
<!ENTITY gettext-compsize "39 Mo">
<!ENTITY gettext-time "5,4 SBU">
<!ENTITY gettext-compsize-tools "55 Mo">
<!ENTITY gettext-time-tools "7,2 SBU">
 
<!ENTITY gettext-compsize "55 Mo">
<!ENTITY gettext-time "6,9 SBU">
/trunk/lfs/entities/shadow.ent
1,24 → 1,21
<!ENTITY c4-shadowpwd SYSTEM "../chapter04/shadowpwd.xml">
 
<!ENTITY c6-shadowpwd SYSTEM "../chapter06/shadowpwd.xml">
<!ENTITY c6-shadowpwd-inst SYSTEM "../chapter06/shadowpwd-inst.xml">
<!ENTITY c6-cf-shadowpwd SYSTEM "../chapter06/config-shadowpwd.xml">
 
<!ENTITY aa-shadowpwd SYSTEM "../appendixa/shadowpwd.xml">
<!ENTITY aa-shadowpwd-shortdesc SYSTEM "../appendixa/shadowpwd-shortdesc.xml">
<!ENTITY aa-shadowpwd-desc SYSTEM "../appendixa/shadowpwd-desc.xml">
<!ENTITY aa-shadowpwd-dep SYSTEM "../appendixa/shadowpwd-dep.xml">
<!ENTITY aa-shadowpwd-down SYSTEM "../appendixa/shadowpwd-down.xml">
<!ENTITY aa-shadowpwd-shortdesc SYSTEM "../appendixa/shadowpwd-shortdesc.xml">
 
<!ENTITY shadow-version "4.0.3">
<!ENTITY shadow-depversion "20001016">
<!ENTITY shadow-contversion "4.0.3">
<!ENTITY shadow-size "1030 Ko">
<!ENTITY shadow-patch-version "4.0.3-newgrp-fix">
<!ENTITY shadow-patch-size "836 octets">
 
<!ENTITY shadow-dir "shadow-&shadow-version;">
<!ENTITY shadow-package "shadow-&shadow-version;.tar.bz2">
<!ENTITY shadow-size "760 Ko">
 
<!ENTITY shadow-compsize "7 Mo">
<!ENTITY shadow-patch "shadow-&shadow-version;-newgrp-fix.patch">
<!ENTITY shadow-patch-size "1 Ko">
 
<!ENTITY shadow-compsize "11 Mo">
<!ENTITY shadow-time "0,4 SBU">
/trunk/lfs/entities/bzip2.ent
1,10 → 1,6
<!ENTITY c4-bzip2 SYSTEM "../chapter04/bzip2.xml">
 
<!ENTITY c5-bzip2 SYSTEM "../chapter05/bzip2.xml">
<!ENTITY c5-bzip2-inst SYSTEM "../chapter05/bzip2-inst.xml">
 
<!ENTITY c6-bzip2 SYSTEM "../chapter06/bzip2.xml">
<!ENTITY c6-bzip2-inst SYSTEM "../chapter06/bzip2-inst.xml">
 
<!ENTITY aa-bzip2 SYSTEM "../appendixa/bzip2.xml">
<!ENTITY aa-bzip2-shortdesc SYSTEM "../appendixa/bzip2-shortdesc.xml">
15,12 → 11,12
<!ENTITY bzip2-version "1.0.2">
<!ENTITY bzip2-depversion "1.0.1">
<!ENTITY bzip2-contversion "1.0.2">
<!ENTITY bzip2-package "bzip2-&bzip2-version;.tar.bz2">
<!ENTITY bzip2-dir "bzip2-&bzip2-version;">
<!ENTITY bzip2-package "bzip2-&bzip2-version;.tar.gz">
<!ENTITY bzip2-size "650 Ko">
 
<!ENTITY bzip2-compsize-static "6 Mo">
<!ENTITY bzip2-time-static "0,1 SBU">
<!ENTITY bzip2-compsize-tools "2,5 Mo">
<!ENTITY bzip2-time-tools "0,1 SBU">
 
<!ENTITY bzip2-compsize "3 Mo">
<!ENTITY bzip2-time "0,1 SBU">
<!ENTITY bzip2-compsize "3.0 Mo">
<!ENTITY bzip2-time "0.1 SBU">
/trunk/lfs/entities/tar.ent
1,25 → 1,22
<!ENTITY c4-tar SYSTEM "../chapter04/tar.xml">
 
<!ENTITY c5-tar SYSTEM "../chapter05/tar.xml">
<!ENTITY c5-tar-inst SYSTEM "../chapter05/tar-inst.xml">
 
<!ENTITY c6-tar SYSTEM "../chapter06/tar.xml">
<!ENTITY c6-tar-inst SYSTEM "../chapter06/tar-inst.xml">
 
<!ENTITY aa-tar SYSTEM "../appendixa/tar.xml">
<!ENTITY aa-tar-shortdesc SYSTEM "../appendixa/tar-shortdesc.xml">
<!ENTITY aa-tar-desc SYSTEM "../appendixa/tar-desc.xml">
<!ENTITY aa-tar-dep SYSTEM "../appendixa/tar-dep.xml">
<!ENTITY aa-tar-down SYSTEM "../appendixa/tar-down.xml">
<!ENTITY aa-tar-shortdesc SYSTEM "../appendixa/tar-shortdesc.xml">
 
<!ENTITY tar-version "1.13.25">
<!ENTITY tar-depversion "1.13">
<!ENTITY tar-contversion "1.13">
<!ENTITY tar-size "1281 Ko">
<!ENTITY tar-package "tar-&tar-version;.tar.bz2">
<!ENTITY tar-contversion "1.13.25">
<!ENTITY tar-dir "tar-&tar-version;">
<!ENTITY tar-package "tar-&tar-version;.tar.gz">
<!ENTITY tar-size "1 281 Ko">
 
<!ENTITY tar-compsize-static "10 Mo">
<!ENTITY tar-time-static "0,2 SBU">
<!ENTITY tar-compsize-tools "10 Mo">
<!ENTITY tar-time-tools "0,2 SBU">
 
<!ENTITY tar-compsize "6 Mo">
<!ENTITY tar-compsize "10 Mo">
<!ENTITY tar-time "0,2 SBU">
/trunk/lfs/entities/ed.ent
1,8 → 1,4
<!ENTITY c4-ed SYSTEM "../chapter04/ed.xml">
<!ENTITY c4-ed-patch SYSTEM "../chapter04/ed-patch.xml">
 
<!ENTITY c6-ed SYSTEM "../chapter06/ed.xml">
<!ENTITY c6-ed-inst SYSTEM "../chapter06/ed-inst.xml">
 
<!ENTITY aa-ed SYSTEM "../appendixa/ed.xml">
<!ENTITY aa-ed-shortdesc SYSTEM "../appendixa/ed-shortdesc.xml">
13,11 → 9,12
<!ENTITY ed-version "0.2">
<!ENTITY ed-depversion "0.2">
<!ENTITY ed-contversion "0.2">
<!ENTITY ed-dir "ed-&ed-version;">
<!ENTITY ed-package "ed-&ed-version;.tar.gz">
<!ENTITY ed-size "182 Ko">
 
<!ENTITY ed-patch "ed-&ed-version;-mkstemp.patch">
<!ENTITY ed-patch-size "1 Ko">
<!ENTITY ed-patch-version "0.2">
<!ENTITY ed-dir "ed-&ed-version;">
<!ENTITY ed-package "ed-&ed-version;.tar.bz2">
 
<!ENTITY ed-compsize "3 Mo">
<!ENTITY ed-compsize "3,1 Mo">
<!ENTITY ed-time "0,1 SBU">
/trunk/lfs/entities/gawk.ent
1,11 → 1,6
<!ENTITY c4-gawk SYSTEM "../chapter04/gawk.xml">
<!ENTITY c4-gawk-patch SYSTEM "../chapter04/gawk-patch.xml">
 
<!ENTITY c5-gawk SYSTEM "../chapter05/gawk.xml">
<!ENTITY c5-gawk-inst SYSTEM "../chapter05/gawk-inst.xml">
 
<!ENTITY c6-gawk SYSTEM "../chapter06/gawk.xml">
<!ENTITY c6-gawk-inst SYSTEM "../chapter06/gawk-inst.xml">
 
<!ENTITY aa-gawk SYSTEM "../appendixa/gawk.xml">
<!ENTITY aa-gawk-shortdesc SYSTEM "../appendixa/gawk-shortdesc.xml">
15,15 → 10,16
 
<!ENTITY gawk-version "3.1.3">
<!ENTITY gawk-depversion "3.1.0">
<!ENTITY gawk-contversion "3.1.1">
<!ENTITY gawk-size "1.831 Ko">
<!ENTITY gawk-patch-size "1 Ko">
<!ENTITY gawk-patch-version "3.1.3">
<!ENTITY gawk-contversion "3.1.3">
<!ENTITY gawk-dir "gawk-&gawk-version;">
<!ENTITY gawk-package "gawk-&gawk-version;.tar.bz2">
<!ENTITY gawk-size "1 596 Ko">
 
<!ENTITY gawk-compsize-static "17 Mo">
<!ENTITY gawk-time-static "0,2 SBU">
<!ENTITY gawk-patch "gawk-&gawk-version;-libexecdir.patch">
<!ENTITY gawk-patch-size "1 Ko">
 
<!ENTITY gawk-compsize "15 Mo">
<!ENTITY gawk-compsize-tools "17 Mo">
<!ENTITY gawk-time-tools "0,2 SBU">
 
<!ENTITY gawk-compsize "17 Mo">
<!ENTITY gawk-time "0,2 SBU">
/trunk/lfs/entities/binutils.ent
1,13 → 1,7
<!ENTITY c4-binutils SYSTEM "../chapter04/binutils.xml">
 
<!ENTITY c5-binutils-pass1 SYSTEM "../chapter05/binutils-pass1.xml">
<!ENTITY c5-binutils-pass1-inst SYSTEM "../chapter05/binutils-pass1-inst.xml">
<!ENTITY c5-binutils-pass2 SYSTEM "../chapter05/binutils-pass2.xml">
<!ENTITY c5-binutils-pass2-inst SYSTEM "../chapter05/binutils-pass2-inst.xml">
 
 
<!ENTITY c6-binutils SYSTEM "../chapter06/binutils.xml">
<!ENTITY c6-binutils-inst SYSTEM "../chapter06/binutils-inst.xml">
 
<!ENTITY aa-binutils SYSTEM "../appendixa/binutils.xml">
<!ENTITY aa-binutils-shortdesc SYSTEM "../appendixa/binutils-shortdesc.xml">
17,16 → 11,16
 
<!ENTITY binutils-version "2.14">
<!ENTITY binutils-depversion "2.11.2">
<!ENTITY binutils-contversion "2.12.1">
<!ENTITY binutils-size "10.665 Ko">
<!ENTITY binutils-contversion "2.14">
<!ENTITY binutils-dir "binutils-&binutils-version;">
<!ENTITY binutils-package "binutils-&binutils-version;.tar.bz2">
<!ENTITY binutils-dir "binutils-&binutils-version;">
<!ENTITY binutils-size "10 666 Ko">
 
<!ENTITY binutils-pass1-compsize-stage1 "160 Mo">
<!ENTITY binutils-pass1-time-stage1 "1,0 SBU">
<!ENTITY binutils-compsize-tools-pass1 "194 Mo">
<!ENTITY binutils-time-tools-pass1 "1,0 SBU">
 
<!ENTITY binutils-pass2-compsize-stage1 "160 Mo">
<!ENTITY binutils-pass2-time-stage1 "1,4 SBU">
<!ENTITY binutils-compsize-tools-pass2 "108 Mo">
<!ENTITY binutils-time-tools-pass2 "1,5 SBU">
 
<!ENTITY binutils-compsize "94 Mo">
<!ENTITY binutils-compsize "167 Mo">
<!ENTITY binutils-time "1,4 SBU">
/trunk/lfs/entities/diffutils.ent
1,10 → 1,6
<!ENTITY c4-diffutils SYSTEM "../chapter04/diffutils.xml">
 
<!ENTITY c5-diffutils SYSTEM "../chapter05/diffutils.xml">
<!ENTITY c5-diffutils-inst SYSTEM "../chapter05/diffutils-inst.xml">
 
<!ENTITY c6-diffutils SYSTEM "../chapter06/diffutils.xml">
<!ENTITY c6-diffutils-inst SYSTEM "../chapter06/diffutils-inst.xml">
 
<!ENTITY aa-diffutils SYSTEM "../appendixa/diffutils.xml">
<!ENTITY aa-diffutils-shortdesc SYSTEM "../appendixa/diffutils-shortdesc.xml">
15,12 → 11,12
<!ENTITY diffutils-version "2.8.1">
<!ENTITY diffutils-depversion "2.7">
<!ENTITY diffutils-contversion "2.8.1">
<!ENTITY diffutils-package "diffutils-&diffutils-version;.tar.bz2">
<!ENTITY diffutils-dir "diffutils-&diffutils-version;">
<!ENTITY diffutils-package "diffutils-&diffutils-version;.tar.gz">
<!ENTITY diffutils-size "762 Ko">
 
<!ENTITY diffutils-compsize-static "10 Mo">
<!ENTITY diffutils-time-static "0,1 SBU">
<!ENTITY diffutils-compsize-tools "7,5 Mo">
<!ENTITY diffutils-time-tools "0,1 SBU">
 
<!ENTITY diffutils-compsize "6 Mo">
<!ENTITY diffutils-compsize "7,5 Mo">
<!ENTITY diffutils-time "0,1 SBU">
/trunk/lfs/entities/vim.ent
1,22 → 1,18
<!ENTITY c4-vim SYSTEM "../chapter04/vim.xml">
 
<!ENTITY c6-vim SYSTEM "../chapter06/vim.xml">
<!ENTITY c6-vim-inst SYSTEM "../chapter06/vim-inst.xml">
<!ENTITY c6-cf-vim SYSTEM "../chapter06/config-vim.xml">
 
<!ENTITY aa-vim SYSTEM "../appendixa/vim.xml">
<!ENTITY aa-vim-shortdesc SYSTEM "../appendixa/vim-shortdesc.xml">
<!ENTITY aa-vim-dep SYSTEM "../appendixa/vim-dep.xml">
<!ENTITY aa-vim-desc SYSTEM "../appendixa/vim-desc.xml">
<!ENTITY aa-vim-down SYSTEM "../appendixa/vim-down.xml">
<!ENTITY aa-vim-shortdesc SYSTEM "../appendixa/vim-shortdesc.xml">
<!ENTITY aa-vim-alt SYSTEM "../appendixa/vim-alt.xml">
 
<!ENTITY vim-version "6.2">
<!ENTITY vim-depversion "6.0">
<!ENTITY vim-contversion "6.1">
<!ENTITY vim-size "2.822 Ko">
<!ENTITY vim-contversion "6.2">
<!ENTITY vim-dir "vim&vim-version;">
<!ENTITY vim-package "vim-&vim-version;.tar.bz2">
<!ENTITY vim-size "3 193 Ko">
 
<!ENTITY vim-compsize "24 Mo">
<!ENTITY vim-compsize "34 Mo">
<!ENTITY vim-time "0,4 SBU">
/trunk/lfs/entities/manpages.ent
1,20 → 1,17
<!ENTITY c4-manpages SYSTEM "../chapter04/manpages.xml">
 
<!ENTITY c6-manpages SYSTEM "../chapter06/manpages.xml">
<!ENTITY c6-manpages-inst SYSTEM "../chapter06/manpages-inst.xml">
 
<!ENTITY aa-manpages SYSTEM "../appendixa/manpages.xml">
<!ENTITY aa-manpages-shortdesc SYSTEM "../appendixa/manpages-shortdesc.xml">
<!ENTITY aa-manpages-desc SYSTEM "../appendixa/manpages-desc.xml">
<!ENTITY aa-manpages-dep SYSTEM "../appendixa/manpages-dep.xml">
<!ENTITY aa-manpages-down SYSTEM "../appendixa/manpages-down.xml">
<!ENTITY aa-manpages-shortdesc SYSTEM "../appendixa/manpages-shortdesc.xml">
 
<!ENTITY man-pages-version "1.60">
<!ENTITY man-pages-depversion "1.47">
<!ENTITY man-pages-contversion "1.54">
<!ENTITY man-pages-size "633 Ko">
<!ENTITY man-pages-depversion "1.60">
<!ENTITY man-pages-contversion "1.60">
<!ENTITY man-pages-dir "man-pages-&man-pages-version;">
<!ENTITY man-pages-package "man-pages-&man-pages-version;.tar.bz2">
<!ENTITY man-pages-size "627 Ko">
 
<!ENTITY man-pages-compsize "6 Mo">
<!ENTITY man-pages-compsize "15 Mo">
<!ENTITY man-pages-time "0,1 SBU">
/trunk/lfs/entities/grep.ent
1,10 → 1,6
<!ENTITY c4-grep SYSTEM "../chapter04/grep.xml">
 
<!ENTITY c5-grep SYSTEM "../chapter05/grep.xml">
<!ENTITY c5-grep-inst SYSTEM "../chapter05/grep-inst.xml">
 
<!ENTITY c6-grep SYSTEM "../chapter06/grep.xml">
<!ENTITY c6-grep-inst SYSTEM "../chapter06/grep-inst.xml">
 
<!ENTITY aa-grep SYSTEM "../appendixa/grep.xml">
<!ENTITY aa-grep-shortdesc SYSTEM "../appendixa/grep-shortdesc.xml">
14,13 → 10,13
 
<!ENTITY grep-version "2.5.1">
<!ENTITY grep-depversion "2.4.2">
<!ENTITY grep-contversion "2.5">
<!ENTITY grep-contversion "2.5.1">
<!ENTITY grep-dir "grep-&grep-version;">
<!ENTITY grep-package "grep-&grep-version;.tar.bz2">
<!ENTITY grep-size "545 Ko">
<!ENTITY grep-package "grep-&grep-version;.tar.bz2">
<!ENTITY grep-dir "grep-&grep-version;">
 
<!ENTITY grep-compsize-static "5 Mo">
<!ENTITY grep-time-static "0,1 SBU">
<!ENTITY grep-compsize-tools "5,8 Mo">
<!ENTITY grep-time-tools "0,1 SBU">
 
<!ENTITY grep-compsize "5 Mo">
<!ENTITY grep-compsize "5,8 Mo">
<!ENTITY grep-time "0,1 SBU">
/trunk/lfs/entities/utillinux.ent
1,26 → 1,22
<!ENTITY c4-utillinux SYSTEM "../chapter04/utillinux.xml">
 
<!ENTITY c5-utillinux SYSTEM "../chapter05/utillinux.xml">
<!ENTITY c5-utillinux-inst SYSTEM "../chapter05/utillinux-inst.xml">
 
<!ENTITY c6-utillinux SYSTEM "../chapter06/utillinux.xml">
<!ENTITY c6-utillinux-inst SYSTEM "../chapter06/utillinux-inst.xml">
 
<!ENTITY aa-utillinux SYSTEM "../appendixa/utillinux.xml">
<!ENTITY aa-utillinux-shortdesc SYSTEM "../appendixa/utillinux-shortdesc.xml">
<!ENTITY aa-utillinux-desc SYSTEM "../appendixa/utillinux-desc.xml">
<!ENTITY aa-utillinux-dep SYSTEM "../appendixa/utillinux-dep.xml">
<!ENTITY aa-utillinux-down SYSTEM "../appendixa/utillinux-down.xml">
<!ENTITY aa-utillinux-shortdesc SYSTEM "../appendixa/utillinux-shortdesc.xml">
 
<!ENTITY util-linux-version "2.12">
<!ENTITY util-linux-depversion "2.11n">
<!ENTITY util-linux-contversion "2.11t">
<!ENTITY util-linux-size "1.777 Ko">
<!ENTITY util-linux-contversion "2.12">
<!ENTITY util-linux-dir "util-linux-&util-linux-version;">
<!ENTITY util-linux-package "util-linux-&util-linux-version;.tar.bz2">
<!ENTITY util-linux-package "util-linux-&util-linux-version;.tar.gz">
<!ENTITY util-linux-size "1 814 Ko">
 
<!ENTITY util-linux-compsize-static "9 Mo">
<!ENTITY util-linux-time-static "0,1 SBU">
<!ENTITY util-linux-compsize-tools "8 Mo">
<!ENTITY util-linux-time-tools "0,1 SBU">
 
<!ENTITY util-linux-compsize "10 Mo">
<!ENTITY util-linux-compsize "16 Mo">
<!ENTITY util-linux-time "0,2 SBU">
/trunk/lfs/entities/grub.ent
1,10 → 1,5
<!ENTITY c4-grub SYSTEM "../chapter04/grub.xml">
 
<!ENTITY c6-grub SYSTEM "../chapter06/grub.xml">
<!ENTITY c6-grub-inst SYSTEM "../chapter06/grub-inst.xml">
 
<!ENTITY c8-grub SYSTEM "../chapter08/grub.xml">
 
<!ENTITY aa-grub SYSTEM "../appendixa/grub.xml">
<!ENTITY aa-grub-shortdesc SYSTEM "../appendixa/grub-shortdesc.xml">
<!ENTITY aa-grub-desc SYSTEM "../appendixa/grub-desc.xml">
14,12 → 9,12
<!ENTITY grub-version "0.93">
<!ENTITY grub-depversion "0.93">
<!ENTITY grub-contversion "0.93">
<!ENTITY grub-dir "grub-&grub-version;">
<!ENTITY grub-package "grub-&grub-version;.tar.gz">
<!ENTITY grub-size "870 Ko">
<!ENTITY grub-patch-version "0.93-gcc33-1">
 
<!ENTITY grub-patch "grub-&grub-version;-gcc33-1.patch">
<!ENTITY grub-patch-size "1 Ko">
 
<!ENTITY grub-dir "grub-&grub-version;">
<!ENTITY grub-package "grub-&grub-version;.tar.bz2">
 
<!ENTITY grub-compsize "9 Mo">
<!ENTITY grub-time "? SBU">
<!ENTITY grub-compsize "10 Mo">
<!ENTITY grub-time "0,2 SBU">
/trunk/lfs/entities/kbd.ent
1,8 → 1,4
<!ENTITY c4-kbd SYSTEM "../chapter04/kbd.xml">
<!ENTITY c4-kbd-patch SYSTEM "../chapter04/kbd-patch.xml">
 
<!ENTITY c6-kbd SYSTEM "../chapter06/kbd.xml">
<!ENTITY c6-kbd-inst SYSTEM "../chapter06/kbd-inst.xml">
 
<!ENTITY aa-kbd SYSTEM "../appendixa/kbd.xml">
<!ENTITY aa-kbd-shortdesc SYSTEM "../appendixa/kbd-shortdesc.xml">
12,12 → 8,13
 
<!ENTITY kbd-version "1.08">
<!ENTITY kbd-depversion "1.06">
<!ENTITY kbd-contversion "1.06">
<!ENTITY kbd-contversion "1.08">
<!ENTITY kbd-dir "kbd-&kbd-version;">
<!ENTITY kbd-package "kbd-&kbd-version;.tar.gz">
<!ENTITY kbd-size "801 Ko">
<!ENTITY kbd-patch-version "1.08">
 
<!ENTITY kbd-patch "kbd-&kbd-version;-more-programs.patch">
<!ENTITY kbd-patch-size "1 Ko">
<!ENTITY kbd-dir "kbd-&kbd-version;">
<!ENTITY kbd-package "kbd-&kbd-version;.tar.bz2">
 
<!ENTITY kbd-compsize "8 Mo">
<!ENTITY kbd-compsize "12 Mo">
<!ENTITY kbd-time "0,1 SBU">
/trunk/lfs/entities/findutils.ent
1,10 → 1,6
<!ENTITY c4-findutils SYSTEM "../chapter04/findutils.xml">
 
<!ENTITY c5-findutils SYSTEM "../chapter05/findutils.xml">
<!ENTITY c5-findutils-inst SYSTEM "../chapter05/findutils-inst.xml">
 
<!ENTITY c6-findutils SYSTEM "../chapter06/findutils.xml">
<!ENTITY c6-findutils-inst SYSTEM "../chapter06/findutils-inst.xml">
 
<!ENTITY aa-findutils SYSTEM "../appendixa/findutils.xml">
<!ENTITY aa-findutils-shortdesc SYSTEM "../appendixa/findutils-shortdesc.xml">
14,13 → 10,13
 
<!ENTITY findutils-version "4.1.20">
<!ENTITY findutils-depversion "4.1">
<!ENTITY findutils-contversion "4.1">
<!ENTITY findutils-size "759 Ko">
<!ENTITY findutils-contversion "4.1.20">
<!ENTITY findutils-dir "findutils-&findutils-version;">
<!ENTITY findutils-package "findutils-&findutils-version;.tar.bz2">
<!ENTITY findutils-package "findutils-&findutils-version;.tar.gz">
<!ENTITY findutils-size "760 Ko">
 
<!ENTITY findutils-compsize-static "8 Mo">
<!ENTITY findutils-time-static "0,2 SBU">
<!ENTITY findutils-compsize-tools "7,6 Mo">
<!ENTITY findutils-time-tools "0,2 SBU">
 
<!ENTITY findutils-compsize "3 Mo">
<!ENTITY findutils-compsize "7,5 Mo">
<!ENTITY findutils-time "0,2 SBU">
/trunk/lfs/entities/perl.ent
1,11 → 1,6
<!ENTITY c4-perl SYSTEM "../chapter04/perl.xml">
<!ENTITY c4-perl-patch SYSTEM "../chapter04/perl-patch.xml">
 
<!ENTITY c5-perl SYSTEM "../chapter05/perl.xml">
<!ENTITY c5-perl-inst SYSTEM "../chapter05/perl-inst.xml">
 
<!ENTITY c6-perl SYSTEM "../chapter06/perl.xml">
<!ENTITY c6-perl-inst SYSTEM "../chapter06/perl-inst.xml">
 
<!ENTITY aa-perl SYSTEM "../appendixa/perl.xml">
<!ENTITY aa-perl-shortdesc SYSTEM "../appendixa/perl-shortdesc.xml">
15,15 → 10,16
 
<!ENTITY perl-version "5.8.0">
<!ENTITY perl-depversion "5.6.1">
<!ENTITY perl-contversion "5.6.1">
<!ENTITY perl-libc-patch-version "5.8.0-libc-3">
<!ENTITY perl-libc-patch-size "1 Ko">
<!ENTITY perl-size "10.765 Ko">
<!ENTITY perl-contversion "5.8.0">
<!ENTITY perl-dir "perl-&perl-version;">
<!ENTITY perl-package "perl-&perl-version;.tar.bz2">
<!ENTITY perl-package "perl-&perl-version;.tar.gz">
<!ENTITY perl-size "10 765 Ko">
 
<!ENTITY perl-compsize-static "52 Mo">
<!ENTITY perl-time-static "0,8 SBU">
<!ENTITY perl-libc-patch "perl-&perl-version;-libc-3.patch">
<!ENTITY perl-libc-patch-size "1 Ko">
 
<!ENTITY perl-compsize "52 Mo">
<!ENTITY perl-time "2,7 SBU">
<!ENTITY perl-compsize-tools "74 Mo">
<!ENTITY perl-time-tools "0,8 SBU">
 
<!ENTITY perl-compsize "143 Mo">
<!ENTITY perl-time "2,9 SBU">
/trunk/lfs/entities/libtool.ent
1,7 → 1,4
<!ENTITY c4-libtool SYSTEM "../chapter04/libtool.xml">
 
<!ENTITY c6-libtool SYSTEM "../chapter06/libtool.xml">
<!ENTITY c6-libtool-inst SYSTEM "../chapter06/libtool-inst.xml">
 
<!ENTITY aa-libtool SYSTEM "../appendixa/libtool.xml">
<!ENTITY aa-libtool-shortdesc SYSTEM "../appendixa/libtool-shortdesc.xml">
11,12 → 8,13
 
<!ENTITY libtool-version "1.5">
<!ENTITY libtool-depversion "1.4.2">
<!ENTITY libtool-contversion "1.4.2">
<!ENTITY libtool-size "1137 Ko">
<!ENTITY libtool-patch-size "11 Ko">
<!ENTITY libtool-patch-version "1.4.2">
<!ENTITY libtool-contversion "1.5">
<!ENTITY libtool-dir "libtool-&libtool-version;">
<!ENTITY libtool-package "libtool-&libtool-version;.tar.bz2">
<!ENTITY libtool-size "2.751 Ko">
 
<!ENTITY libtool-compsize "7 Mo">
<!ENTITY libtool-time "1,1 SBU">
<!ENTITY libtool-patch "libtool-&libtool-version;.patch">
<!ENTITY libtool-patch-size "11 Ko">
 
<!ENTITY libtool-compsize "20 Mo">
<!ENTITY libtool-time "1,5 SBU">
/trunk/lfs/entities/procps.ent
1,23 → 1,20
<!ENTITY c4-procps SYSTEM "../chapter04/procps.xml">
<!ENTITY c4-procps-patch SYSTEM "../chapter04/procps-patch.xml">
 
<!ENTITY c6-procps SYSTEM "../chapter06/procps.xml">
<!ENTITY c6-procps-inst SYSTEM "../chapter06/procps-inst.xml">
 
<!ENTITY aa-procps SYSTEM "../appendixa/procps.xml">
<!ENTITY aa-procps-shortdesc SYSTEM "../appendixa/procps-shortdesc.xml">
<!ENTITY aa-procps-desc SYSTEM "../appendixa/procps-desc.xml">
<!ENTITY aa-procps-dep SYSTEM "../appendixa/procps-dep.xml">
<!ENTITY aa-procps-down SYSTEM "../appendixa/procps-down.xml">
<!ENTITY aa-procps-shortdesc SYSTEM "../appendixa/procps-shortdesc.xml">
 
<!ENTITY procps-version "3.1.11">
<!ENTITY procps-depversion "2.0.7">
<!ENTITY procps-contversion "2.0.7">
<!ENTITY procps-size "233 Ko">
<!ENTITY procps-patch-version "3.1.11">
<!ENTITY procps-patch-size "1 Ko">
<!ENTITY procps-contversion "3.1.11">
<!ENTITY procps-dir "procps-&procps-version;">
<!ENTITY procps-package "procps-&procps-version;.tar.bz2">
<!ENTITY procps-size "242 Ko">
 
<!ENTITY procps-compsize "2 Mo">
<!ENTITY procps-patch "procps-&procps-version;-locale-fix.patch">
<!ENTITY procps-patch-size "1 Ko">
 
<!ENTITY procps-compsize "6,2 Mo">
<!ENTITY procps-time "0,1 SBU">
/trunk/lfs/entities/automake.ent
1,7 → 1,4
<!ENTITY c4-automake SYSTEM "../chapter04/automake.xml">
 
<!ENTITY c6-automake SYSTEM "../chapter06/automake.xml">
<!ENTITY c6-automake-inst SYSTEM "../chapter06/automake-inst.xml">
 
<!ENTITY aa-automake SYSTEM "../appendixa/automake.xml">
<!ENTITY aa-automake-shortdesc SYSTEM "../appendixa/automake-shortdesc.xml">
11,10 → 8,10
 
<!ENTITY automake-version "1.7.6">
<!ENTITY automake-depversion "1.5">
<!ENTITY automake-contversion "1.6.2">
<!ENTITY automake-size "518 Ko">
<!ENTITY automake-contversion "1.7.6">
<!ENTITY automake-dir "automake-&automake-version;">
<!ENTITY automake-package "automake-&automake-version;.tar.bz2">
<!ENTITY automake-dir "automake-&automake-version;">
<!ENTITY automake-size "545 Ko">
 
<!ENTITY automake-compsize "6 Mo">
<!ENTITY automake-time "4,1 SBU">
<!ENTITY automake-compsize "6,8 Mo">
<!ENTITY automake-time "5,3 SBU">
/trunk/lfs/entities/gzip.ent
1,10 → 1,6
<!ENTITY c4-gzip SYSTEM "../chapter04/gzip.xml">
 
<!ENTITY c5-gzip SYSTEM "../chapter05/gzip.xml">
<!ENTITY c5-gzip-inst SYSTEM "../chapter05/gzip-inst.xml">
 
<!ENTITY c6-gzip SYSTEM "../chapter06/gzip.xml">
<!ENTITY c6-gzip-inst SYSTEM "../chapter06/gzip-inst.xml">
 
<!ENTITY aa-gzip SYSTEM "../appendixa/gzip.xml">
<!ENTITY aa-gzip-shortdesc SYSTEM "../appendixa/gzip-shortdesc.xml">
14,13 → 10,13
 
<!ENTITY gzip-version "1.3.5">
<!ENTITY gzip-depversion "1.2.4a">
<!ENTITY gzip-contversion "1.2.4a">
<!ENTITY gzip-size "323 Ko">
<!ENTITY gzip-package "gzip-&gzip-version;.tar.bz2">
<!ENTITY gzip-contversion "1.3.5">
<!ENTITY gzip-dir "gzip-&gzip-version;">
<!ENTITY gzip-package "gzip-&gzip-version;.tar.gz">
<!ENTITY gzip-size "324 Ko">
 
<!ENTITY gzip-compsize-static "2 Mo">
<!ENTITY gzip-time-static "0,1 SBU">
<!ENTITY gzip-compsize-tools "2,6 Mo">
<!ENTITY gzip-time-tools "0,1 SBU">
 
<!ENTITY gzip-compsize "2 Mo">
<!ENTITY gzip-compsize "2,6 Mo">
<!ENTITY gzip-time "0,1 SBU">
/trunk/lfs/entities/makedev.ent
1,19 → 1,16
<!ENTITY c4-makedev SYSTEM "../chapter04/makedev.xml">
 
<!ENTITY c6-makedev SYSTEM "../chapter06/makedev.xml">
<!ENTITY c6-makedev-inst SYSTEM "../chapter06/makedev-inst.xml">
 
<!ENTITY aa-makedev SYSTEM "../appendixa/makedev.xml">
<!ENTITY aa-makedev-shortdesc SYSTEM "../appendixa/makedev-shortdesc.xml">
<!ENTITY aa-makedev-desc SYSTEM "../appendixa/makedev-desc.xml">
<!ENTITY aa-makedev-dep SYSTEM "../appendixa/makedev-dep.xml">
<!ENTITY aa-makedev-down SYSTEM "../appendixa/makedev-down.xml">
<!ENTITY aa-makedev-shortdesc SYSTEM "../appendixa/makedev-shortdesc.xml">
 
<!ENTITY makedev-version "1.7">
<!ENTITY makedev-depversion "1.5">
<!ENTITY makedev-contversion "1.5">
<!ENTITY makedev-depversion "1.7">
<!ENTITY makedev-contversion "1.7">
<!ENTITY makedev-package "MAKEDEV-&makedev-version;.bz2">
<!ENTITY makedev-size "8 Ko">
<!ENTITY makedev-package "MAKEDEV-&makedev-version;.bz2">
 
<!ENTITY makedev-compsize "50 Ko">
<!ENTITY makedev-time "0,1 SBU">
/trunk/lfs/entities/texinfo.ent
1,26 → 1,22
<!ENTITY c4-texinfo SYSTEM "../chapter04/texinfo.xml">
 
<!ENTITY c5-texinfo SYSTEM "../chapter05/texinfo.xml">
<!ENTITY c5-texinfo-inst SYSTEM "../chapter05/texinfo-inst.xml">
 
<!ENTITY c6-texinfo SYSTEM "../chapter06/texinfo.xml">
<!ENTITY c6-texinfo-inst SYSTEM "../chapter06/texinfo-inst.xml">
 
<!ENTITY aa-texinfo SYSTEM "../appendixa/texinfo.xml">
<!ENTITY aa-texinfo-shortdesc SYSTEM "../appendixa/texinfo-shortdesc.xml">
<!ENTITY aa-texinfo-desc SYSTEM "../appendixa/texinfo-desc.xml">
<!ENTITY aa-texinfo-dep SYSTEM "../appendixa/texinfo-dep.xml">
<!ENTITY aa-texinfo-down SYSTEM "../appendixa/texinfo-down.xml">
<!ENTITY aa-texinfo-shortdesc SYSTEM "../appendixa/texinfo-shortdesc.xml">
 
<!ENTITY texinfo-version "4.6">
<!ENTITY texinfo-depversion "4.0">
<!ENTITY texinfo-contversion "4.2">
<!ENTITY texinfo-size "1.254 Ko">
<!ENTITY texinfo-contversion "4.6">
<!ENTITY texinfo-dir "texinfo-&texinfo-version;">
<!ENTITY texinfo-package "texinfo-&texinfo-version;.tar.bz2">
<!ENTITY texinfo-size "1 317 Ko">
 
<!ENTITY texinfo-compsize-static "19 Mo">
<!ENTITY texinfo-time-static "0,2 SBU">
<!ENTITY texinfo-compsize-tools "16 Mo">
<!ENTITY texinfo-time-tools "0,2 SBU">
 
<!ENTITY texinfo-compsize "12 Mo">
<!ENTITY texinfo-compsize "17 Mo">
<!ENTITY texinfo-time "0,2 SBU">
/trunk/lfs/entities/bash.ent
1,11 → 1,6
<!ENTITY c4-bash SYSTEM "../chapter04/bash.xml">
<!ENTITY c4-bash-patch SYSTEM "../chapter04/bash-patch.xml">
 
<!ENTITY c5-bash SYSTEM "../chapter05/bash.xml">
<!ENTITY c5-bash-inst SYSTEM "../chapter05/bash-inst.xml">
 
<!ENTITY c6-bash SYSTEM "../chapter06/bash.xml">
<!ENTITY c6-bash-inst SYSTEM "../chapter06/bash-inst.xml">
 
<!ENTITY aa-bash SYSTEM "../appendixa/bash.xml">
<!ENTITY aa-bash-shortdesc SYSTEM "../appendixa/bash-shortdesc.xml">
15,15 → 10,16
 
<!ENTITY bash-version "2.05b">
<!ENTITY bash-depversion "2.05a">
<!ENTITY bash-contversion "2.05a">
<!ENTITY bash-package "bash-&bash-version;.tar.bz2">
<!ENTITY bash-contversion "2.05b">
<!ENTITY bash-dir "bash-&bash-version;">
<!ENTITY bash-size "1.766 Ko">
<!ENTITY bash-patch-version "2.05b-2">
<!ENTITY bash-patch-size "7,6 Ko">
<!ENTITY bash-package "bash-&bash-version;.tar.gz">
<!ENTITY bash-size "1 910 Ko">
 
<!ENTITY bash-compsize-static "24 Mo">
<!ENTITY bash-time-static "0,8 SBU">
<!ENTITY bash-patch "bash-&bash-version;-2.patch">
<!ENTITY bash-patch-size "7 Ko">
 
<!ENTITY bash-compsize "14 Mo">
<!ENTITY bash-time "0,8 SBU">
<!ENTITY bash-compsize-tools "27 Mo">
<!ENTITY bash-time-tools "1,2 SBU">
 
<!ENTITY bash-compsize "27 Mo">
<!ENTITY bash-time "1,2 SBU">
/trunk/lfs/entities/glibc.ent
1,12 → 1,6
<!ENTITY c4-glibc SYSTEM "../chapter04/glibc.xml">
<!ENTITY c4-glibc-threads SYSTEM "../chapter04/glibc-threads.xml">
<!ENTITY c4-glibc-patch SYSTEM "../chapter04/glibc-patch.xml">
 
<!ENTITY c5-glibc SYSTEM "../chapter05/glibc.xml">
<!ENTITY c5-glibc-inst SYSTEM "../chapter05/glibc-inst.xml">
 
<!ENTITY c6-glibc SYSTEM "../chapter06/glibc.xml">
<!ENTITY c6-glibc-inst SYSTEM "../chapter06/glibc-inst.xml">
<!ENTITY c6-cf-glibc SYSTEM "../chapter06/config-glibc.xml">
 
<!ENTITY aa-glibc SYSTEM "../appendixa/glibc.xml">
17,19 → 11,19
 
<!ENTITY glibc-version "2.3.2">
<!ENTITY glibc-depversion "2.2.5">
<!ENTITY glibc-contversion "2.2.5">
<!ENTITY glibc-size "13.063 Ko">
<!ENTITY glibc-threads-size "211 Ko">
 
<!ENTITY glibc-sscanf-patch-version "2.3.2-sscanf-1">
<!ENTITY glibc-sscanf-patch-size "2 Ko">
 
<!ENTITY glibc-contversion "2.3.2">
<!ENTITY glibc-dir "glibc-&glibc-version;">
<!ENTITY glibc-threads-dir "linuxthreads, linuxthreads_db">
<!ENTITY glibc-package "glibc-&glibc-version;.tar.bz2">
<!ENTITY glibc-threads-package "glibc-linuxthreads-&glibc-version;.tar.bz2">
<!ENTITY glibc-size "13 064 Ko">
<!ENTITY glibc-threads-size "211 Ko">
 
<!ENTITY glibc-compsize "369 Mo">
<!ENTITY glibc-pass2-compsize "(à déterminé)">
<!ENTITY glibc-time "14,0 SBU">
<!ENTITY glibc-pass2-time "15,4 SBU">
<!ENTITY glibc-sscanf-patch "glibc-&glibc-version;-sscanf-1.patch">
<!ENTITY glibc-sscanf-patch-size "2 Ko">
 
<!ENTITY glibc-compsize-tools "800 Mo">
<!ENTITY glibc-time-tools "11,8 SBU">
 
<!ENTITY glibc-compsize "784 Mo">
<!ENTITY glibc-time "12,3 SBU">
/trunk/lfs/entities/m4.ent
1,20 → 1,17
<!ENTITY c4-m4 SYSTEM "../chapter04/m4.xml">
 
<!ENTITY c6-m4 SYSTEM "../chapter06/m4.xml">
<!ENTITY c6-m4-inst SYSTEM "../chapter06/m4-inst.xml">
 
<!ENTITY aa-m4 SYSTEM "../appendixa/m4.xml">
<!ENTITY aa-m4-shortdesc SYSTEM "../appendixa/m4-shortdesc.xml">
<!ENTITY aa-m4-desc SYSTEM "../appendixa/m4-desc.xml">
<!ENTITY aa-m4-dep SYSTEM "../appendixa/m4-dep.xml">
<!ENTITY aa-m4-down SYSTEM "../appendixa/m4-down.xml">
<!ENTITY aa-m4-shortdesc SYSTEM "../appendixa/m4-shortdesc.xml">
 
<!ENTITY m4-version "1.4">
<!ENTITY m4-depversion "1.4">
<!ENTITY m4-contversion "1.4">
<!ENTITY m4-dir "m4-&m4-version;">
<!ENTITY m4-package "m4-&m4-version;.tar.gz">
<!ENTITY m4-size "310 Ko">
<!ENTITY m4-dir "m4-&m4-version;">
<!ENTITY m4-package "m4-&m4-version;.tar.bz2">
 
<!ENTITY m4-compsize "3 Mo">
<!ENTITY m4-compsize "3,0 Mo">
<!ENTITY m4-time "0,1 SBU">
/trunk/lfs/entities/kernel.ent
1,5 → 1,3
<!ENTITY c4-kernel SYSTEM "../chapter04/kernel.xml">
 
<!ENTITY c5-kernelheaders SYSTEM "../chapter05/kernelheaders.xml">
<!ENTITY c5-kernelheaders-inst SYSTEM "../chapter05/kernelheaders-inst.xml">
 
11,21 → 9,21
<!ENTITY c8-kernel-inst SYSTEM "../chapter08/kernel-inst.xml">
 
<!ENTITY aa-kernel SYSTEM "../appendixa/kernel.xml">
<!ENTITY aa-kernel-shortdesc SYSTEM "../appendixa/kernel-shortdesc.xml">
<!ENTITY aa-kernel-desc SYSTEM "../appendixa/kernel-desc.xml">
<!ENTITY aa-kernel-dep SYSTEM "../appendixa/kernel-dep.xml">
<!ENTITY aa-kernel-down SYSTEM "../appendixa/kernel-down.xml">
<!ENTITY aa-kernel-shortdesc SYSTEM "../appendixa/kernel-shortdesc.xml">
 
<!ENTITY kernel-version "2.4.22">
<!ENTITY kernel-depversion "2.4.17">
<!ENTITY kernel-contversion "2.4.18">
<!ENTITY kernel-size "29.529 Ko">
<!ENTITY kernel-contversion "2.4.22">
<!ENTITY kernel-dir "linux">
<!ENTITY kernel-package "linux-&kernel-version;.tar.bz2">
<!ENTITY kernel-dir "linux">
<!ENTITY kernel-size "28 837 Ko">
 
<!ENTITY kernel-compsize-headers "142 Mo">
<!ENTITY kernel-compsize-headers "186 Mo">
<!ENTITY kernel-time-headers "0,1 SBU">
 
<!ENTITY kernel-compsize "Toutes les options par défaut: 181 Mo">
<!ENTITY kernel-time "Toutes les options par défaut: 4,20 SBU">
<!ENTITY kernel-compsize "Toutes les options par défaut&nbsp;: 181 Mo">
<!ENTITY kernel-time "Toutes les options par défaut&nbsp;: 4,20 SBU">
 
/trunk/lfs/entities/lfs-utils.ent
1,20 → 1,17
<!ENTITY c4-lfs-utils SYSTEM "../chapter04/lfs-utils.xml">
 
<!ENTITY c6-lfs-utils SYSTEM "../chapter06/lfs-utils.xml">
<!ENTITY c6-lfs-utils-inst SYSTEM "../chapter06/lfs-utils-inst.xml">
 
<!ENTITY aa-lfs-utils SYSTEM "../appendixa/lfs-utils.xml">
<!ENTITY aa-lfs-utils-shortdesc SYSTEM "../appendixa/lfs-utils-shortdesc.xml">
<!ENTITY aa-lfs-utils-desc SYSTEM "../appendixa/lfs-utils-desc.xml">
<!ENTITY aa-lfs-utils-dep SYSTEM "../appendixa/lfs-utils-dep.xml">
<!ENTITY aa-lfs-utils-down SYSTEM "../appendixa/lfs-utils-down.xml">
<!ENTITY aa-lfs-utils-shortdesc SYSTEM "../appendixa/lfs-utils-shortdesc.xml">
 
<!ENTITY lfs-utils-version "0.3">
<!ENTITY lfs-utils-depversion "">
<!ENTITY lfs-utils-contversion "0.2.2">
<!ENTITY lfs-utils-size "156 Ko">
<!ENTITY lfs-utils-contversion "0.3">
<!ENTITY lfs-utils-dir "lfs-utils-&lfs-utils-version;">
<!ENTITY lfs-utils-package "lfs-utils-&lfs-utils-version;.tar.bz2">
<!ENTITY lfs-utils-size "221 Ko">
 
<!ENTITY lfs-utils-compsize "610 Ko">
<!ENTITY lfs-utils-compsize "1,1 Mo">
<!ENTITY lfs-utils-time "0,1 SBU">
/trunk/lfs/entities/ncurses.ent
1,28 → 1,27
<!ENTITY c4-ncurses SYSTEM "../chapter04/ncurses.xml">
<!ENTITY c4-ncurses-patch SYSTEM "../chapter04/ncurses-patch.xml">
 
<!ENTITY c5-ncurses SYSTEM "../chapter05/ncurses.xml">
<!ENTITY c5-ncurses-inst SYSTEM "../chapter05/ncurses-inst.xml">
 
<!ENTITY c6-ncurses SYSTEM "../chapter06/ncurses.xml">
<!ENTITY c6-ncurses-inst SYSTEM "../chapter06/ncurses-inst.xml">
 
<!ENTITY aa-ncurses SYSTEM "../appendixa/ncurses.xml">
<!ENTITY aa-ncurses-shortdesc SYSTEM "../appendixa/ncurses-shortdesc.xml">
<!ENTITY aa-ncurses-desc SYSTEM "../appendixa/ncurses-desc.xml">
<!ENTITY aa-ncurses-dep SYSTEM "../appendixa/ncurses-dep.xml">
<!ENTITY aa-ncurses-down SYSTEM "../appendixa/ncurses-down.xml">
<!ENTITY aa-ncurses-shortdesc SYSTEM "../appendixa/ncurses-shortdesc.xml">
 
<!ENTITY ncurses-version "5.3">
<!ENTITY ncurses-depversion "5.2">
<!ENTITY ncurses-contversion "5.2">
<!ENTITY ncurses-size "2.019 Ko">
<!ENTITY ncurses-etip-patch-version "5.3">
<!ENTITY ncurses-contversion "5.3">
<!ENTITY ncurses-dir "ncurses-&ncurses-version;">
<!ENTITY ncurses-package "ncurses-&ncurses-version;.tar.gz">
<!ENTITY ncurses-size "2 019 Ko">
 
<!ENTITY ncurses-etip-patch "ncurses-&ncurses-version;-etip-2.patch">
<!ENTITY ncurses-etip-patch-size "1 Ko">
<!ENTITY ncurses-vsscanf-patch-version "5.3">
<!ENTITY ncurses-vsscanf-patch "ncurses-&ncurses-version;-vsscanf.patch">
<!ENTITY ncurses-vsscanf-patch-size "1 Ko">
<!ENTITY ncurses-dir "ncurses-&ncurses-version;">
<!ENTITY ncurses-package "ncurses-&ncurses-version;.tar.bz2">
 
<!ENTITY ncurses-compsize "22 Mo">
<!ENTITY ncurses-time "0,7 SBU">
<!ENTITY ncurses-compsize-tools "26 Mo">
<!ENTITY ncurses-time-tools "0,7 SBU">
 
<!ENTITY ncurses-compsize "27 Mo">
<!ENTITY ncurses-time "0,6 SBU">
/trunk/lfs/entities/expect.ent
1,8 → 1,4
<!ENTITY c4-expect SYSTEM "../chapter04/expect.xml">
<!ENTITY c4-expect-patch SYSTEM "../chapter04/expect-patch.xml">
 
<!ENTITY c5-expect SYSTEM "../chapter05/expect.xml">
<!ENTITY c5-expect-inst SYSTEM "../chapter05/expect-inst.xml">
 
<!ENTITY aa-expect SYSTEM "../appendixa/expect.xml">
<!ENTITY aa-expect-shortdesc SYSTEM "../appendixa/expect-shortdesc.xml">
13,13 → 9,12
<!ENTITY expect-version "5.39.0">
<!ENTITY expect-depversion "5.39.0">
<!ENTITY expect-contversion "5.39.0">
 
<!ENTITY expect-package "expect-&expect-version;.tar.bz2">
<!ENTITY expect-dir "expect-&expect-version;">
<!ENTITY expect-package "expect-&expect-version;.tar.gz">
<!ENTITY expect-size "508 Ko">
 
<!ENTITY expect-patch-version "5.39.0">
<!ENTITY expect-patch-size "6,5 Ko">
<!ENTITY expect-patch "expect-&expect-version;-spawn.patch">
<!ENTITY expect-patch-size "6 Ko">
 
<!ENTITY expect-compsize-static "24 Mo">
<!ENTITY expect-time-static "0,1 SBU">
<!ENTITY expect-compsize-tools "3,9 Mo">
<!ENTITY expect-time-tools "0,1 SBU">
/trunk/lfs/entities/sysvinit.ent
1,21 → 1,18
<!ENTITY c4-sysvinit SYSTEM "../chapter04/sysvinit.xml">
 
<!ENTITY c6-sysvinit SYSTEM "../chapter06/sysvinit.xml">
<!ENTITY c6-sysvinit-inst SYSTEM "../chapter06/sysvinit-inst.xml">
<!ENTITY c6-cf-sysvinit SYSTEM "../chapter06/config-sysvinit.xml">
 
<!ENTITY aa-sysvinit SYSTEM "../appendixa/sysvinit.xml">
<!ENTITY aa-sysvinit-shortdesc SYSTEM "../appendixa/sysvinit-shortdesc.xml">
<!ENTITY aa-sysvinit-desc SYSTEM "../appendixa/sysvinit-desc.xml">
<!ENTITY aa-sysvinit-dep SYSTEM "../appendixa/sysvinit-dep.xml">
<!ENTITY aa-sysvinit-down SYSTEM "../appendixa/sysvinit-down.xml">
<!ENTITY aa-sysvinit-shortdesc SYSTEM "../appendixa/sysvinit-shortdesc.xml">
 
<!ENTITY sysvinit-version "2.85">
<!ENTITY sysvinit-depversion "2.84">
<!ENTITY sysvinit-contversion "2.84">
<!ENTITY sysvinit-size "89 Ko">
<!ENTITY sysvinit-contversion "2.85">
<!ENTITY sysvinit-dir "sysvinit-&sysvinit-version;">
<!ENTITY sysvinit-package "sysvinit-&sysvinit-version;.tar.bz2">
<!ENTITY sysvinit-package "sysvinit-&sysvinit-version;.tar.gz">
<!ENTITY sysvinit-size "91 Ko">
 
<!ENTITY sysvinit-compsize "1 Mo">
<!ENTITY sysvinit-compsize "0,9 Mo">
<!ENTITY sysvinit-time "0,1 SBU">
/trunk/lfs/chapter01/maillists.xml
File deleted
/trunk/lfs/chapter01/howtopost.xml
File deleted
/trunk/lfs/chapter01/newsserver.xml
File deleted
/trunk/lfs/chapter01/faq.xml
File deleted
/trunk/lfs/chapter01/mirrors.xml
File deleted
/trunk/lfs/chapter01/conventions.xml
6,7 → 6,7
conventions qui sont utilisées tout au long du livre. Voici quelques
exemples:</para>
 
<para><screen><userinput>./configure --prefix=/usr</userinput></screen></para>
<screen><userinput>./configure --prefix=/usr</userinput></screen>
 
<blockquote><para>Cette façon de présenter montre les textes qui doivent être
tapés exactement comme ils sont écrits, sauf si le texte autour dit le
19,7 → 19,7
<blockquote><para>Cette façon de présenter (texte de largeur fixe) montre les
textes qui apparaissent à l'écran, très souvent comme résultat à la fin d'une
commande. C'est aussi utilisé pour faire ressortir les noms de fichiers comme
<filename>/etc/lilo.conf</filename>.</para></blockquote>
<filename>/etc/ld.so.conf</filename>.</para></blockquote>
 
<para><emphasis>Emphasis</emphasis></para>
 
34,17 → 34,16
hypertextes internes à ce livre mais aussi externes comme les HOWTOs, les
sites de téléchargement et les sites web.</para></blockquote>
 
<para><screen><userinput>cat &gt; $LFS/etc/group &lt;&lt; "EOF"</userinput>
<screen><userinput>cat &gt; $LFS/etc/group &lt;&lt; "EOF"</userinput>
root:x:0:
bin:x:1:
......
<userinput>EOF</userinput>
</screen>
</para>
 
<blockquote><para>Cette façon de présenter est utilisée principalement
lorsqu'il y a création de fichiers de configuration. La première commande (en
gras) demande au système de créer le fichier $LFS/etc/group à partir des lignes
lorsqu'il y a création de fichiers de configuration. La première commande
demande au système de créer le fichier $LFS/etc/group à partir des lignes
qui suivent jusqu'à que la séquence EOF soit rencontrée. Par conséquent,
l'ensemble de cette partie est généralement tapé comme elle est présentée.
</para></blockquote>
/trunk/lfs/chapter01/changelog.xml
6,7 → 6,7
 
<itemizedlist>
 
<listitem><para>Mise à jour vers:
<listitem><para>Mise à jour vers&nbsp;:</para>
<itemizedlist>
<listitem><para>automake-1.7.6</para></listitem>
<listitem><para>bash-2.05b</para></listitem>
23,6 → 23,7
<listitem><para>groff-1.19</para></listitem>
<listitem><para>gzip-1.3.5</para></listitem>
<listitem><para>less-381</para></listitem>
<listitem><para>lfs-bootscripts-1.12</para></listitem>
<listitem><para>libtool-1.5</para></listitem>
<listitem><para>linux-2.4.22</para></listitem>
<listitem><para>man-1.5m2</para></listitem>
41,9 → 42,9
<listitem><para>util-linux-2.12</para></listitem>
<listitem><para>vim-6.2</para></listitem>
</itemizedlist>
</para></listitem>
</listitem>
 
<listitem><para>Ajout de:
<listitem><para>Ajout de&nbsp;:</para>
<itemizedlist>
<listitem><para>bash-2.05b-2.patch</para></listitem>
<listitem><para>bison-1.875-attribute.patch</para></listitem>
72,9 → 73,9
<listitem><para>tcl-8.4.4</para></listitem>
<listitem><para>zlib-1.1.4-vsnprintf.patch</para></listitem>
</itemizedlist>
</para></listitem>
</listitem>
 
<listitem><para>Suppression de:
<listitem><para>Suppression de&nbsp;:</para>
<itemizedlist>
<listitem><para>bin86-0.16.3</para></listitem>
<listitem><para>fileutils-4.1</para></listitem>
93,8 → 94,122
<listitem><para>textutils-2.1</para></listitem>
<listitem><para>vim-6.1.patch</para></listitem>
</itemizedlist>
</listitem>
 
<listitem><para>2 novembre 2003 [alex]: Annexe A - Mise en commentaire de toutes
les lignes "Dernière vérification effectuée auprès de".</para></listitem>
<listitem><para>28 octobre 2003 [greg]: Renforcement des commandes sed dans les
sections "Verrouiller Glibc" et "Ré-ajuster l'ensemble des outils".</para></listitem>
 
<listitem><para>26 octobre 2003 [greg]: Chapitre 6 - Glibc: Ajout d'une
commande pour créer /etc/ld.so.conf et correspondre ainsi au chapitre 5 sur
Glibc. Ferme le bogue 700.</para></listitem>
 
<listitem><para>24 octobre 2003 [alex]: Annexe A - Passagee des dépendances au
nouveau format concis basé sur le mail de Tushar.</para></listitem>
<listitem><para>23 octobre 2003 [gerard] Chapitre 9 - La fin: Modification du
nom du fichier <filename>/etc/lfs</filename> en <filename>/etc/lfs-release</filename>
pour être plus cohérent avec les autres distributions.</para></listitem>
 
<listitem><para>23 octobre 2003 [alex]: Changement de la plupart des références
des chapitres en des balises "xref".</para></listitem>
 
<listitem><para>22 octobre, 2003 [alex]: Chapitre 6 - Gawk et Shadow: Ajustement
du texte et ajout de quelques balises ailleurs.</para></listitem>
<listitem><para>22 octobre, 2003 [alex]: Chapitre 6 - Entrer dans
l'environnement chroot: Suppression de la commande <userinput>set +h</userinput>
car elle n'est pas nécessaire ici: elle est déplacée quelques sections après.
</para></listitem>
<listitem><para>15 octobre, 2003 [greg]: Chapitre 9: Refonte de la dernière
commande strip. Déplacement des paragraphes sur la suppression de répertoires
dans le chapitre 6.</para></listitem>
 
<listitem><para>14 octobre 2003 [greg]: Chapitre 8 - Rendre le système LFS
démarrable: Plus de détails sur Grub et ajout d'un message d'avertissement.
</para></listitem>
 
<listitem><para>14 octobre 2003 [alex]: Annexe A - Mise à jour du contenu de
Perl et Procps.</para></listitem>
<listitem><para>14 octobre 2003 [alex]: Chapitre 4 and 5 - Ajout d'une
suggestion pour utiliser $LFS/sources comme emplacement de travail et de
stockage.</para></listitem>
<listitem><para>13 octobre 2003 [greg]: Chapitre 9 - Redémarrer le système:
Refonte des commandes de démontage.</para></listitem>
 
<listitem><para>11 octobre 2003 [alex]: Mise à jour des valeurs d'espace disque
requis et des SBU comme l'indiquait Bruce Dubbs.</para></listitem>
<listitem><para>11 octobre 2003 [alex]: Chapitre 5 - Notes techniques sur
l'atelier d'outils: Ajout et modification de quelques balises.</para></listitem>
<listitem><para>9 octobre 2003 [gerard]: Mise à jour vers
lfs-bootscripts-1.12.</para></listitem>
 
<listitem><para>9 octobre 2003 [greg]: Quelques travaux sur les balises internes
pour corriger un problème d'espace blanc supplémentaire pour les pages HTML
générées par tidy. Essentiellement, remplacement de toutes les occurences de
&lt;para&gt;&lt;screen&gt; avec &lt;screen&gt; (et leut balise fermante).
</para></listitem>
 
<listitem><para>9 octobre 2003 [alex]: Chapitre 6 - Réseau de base: Déplacement
d'une moitié dans la section Lfs-Utils et de l'autre moitié vers Perl.
</para></listitem>
<listitem><para>8 octobre 2003 [alex]: Chapitre 8 - Rendre le système LFS
démarrable: Adaptation au style "screen" et modification de quelques
paragraphes.</para></listitem>
<listitem><para>8 octobre 2003 [alex]: Suppression d'une série d'entités
inutilisées.</para></listitem>
 
<listitem><para>7 octobre 2003 [jeremy]: Ajout de notes pour les tests d'édition
de liens dans les chapitres 5 et 6 indiquant qu'une sortie vierge est une
mauvaise chose.</para></listitem>
 
<listitem><para>7 octobre 2003 [alex]: Modification des entités de correctifs
pour contenir le nom complet au lieu du seul numéro de version.
</para></listitem>
 
<listitem><para>7 octobre 2003 [jeremy]: Chapitre 1 - Ajout d'une note
concernant #LFS-support sur IRC.</para></listitem>
 
<listitem><para>7 octobre 2003 [greg]: Preface: Ajout d'une note concernant
l'astuce LFS contenant des informations essentielles avant cette lecture. Ferme
le bogue 585.</para></listitem>
 
<listitem><para>6 octobre 2003 [alex]: Modification du style des sous-sections
de contenus des chapitres 5 et 6 ainsi que de l'annexe A.</para></listitem>
 
<listitem><para>6 octobre 2003 [greg]: Simplification des commandes sed dans les
sections "Verrouiller Glibc" et "Réajustement de la suite d'outils".
Modification de la section "Comment ceci va se passer".</para></listitem>
 
<listitem><para>5 octobre 2003 [greg]: Chapitre 5: Ajout d'une section "Notes
techniques sur l'atelier des outils". Intégration et modification de l'ancienne
section "Pourquoi nous utilisons des liens statiques". Ferme le bogue 658.
</para></listitem>
 
<listitem><para>4 octobre 2003 [alex]: Quelques mineures modifications et ajouts
de balises un peu partout.</para></listitem>
 
<listitem><para>4 octobre 2003 [greg]: Chapitre 5 - Binutils Passe 1: Ajout d'un
LDFLAGS supplémentaire pour nous assurer de le reconstruction statique de ld.</para></listitem>
 
<listitem><para>2 octobre 2003 [greg]: Chapitre 6: Remise en place de
INSTALL=/tools/bin/install pour la commande d'ajustement de l'éditeur de liens
dû à des problèmes sur les hôtes où un lien symbolique ginstall existe. Ceci
rend les liens symboliques "install" redondants, donc suppression de ces
derniers.</para></listitem>
 
<listitem><para>2 octobre 2003 [greg]: Chapitre 6 - Shadow: Acivation des mots
de passe MD5. Ferme le bogue 600.</para></listitem>
 
<listitem><para>27 septembre 2003 [greg]: Chapitre 5 - Expect: Amélioration de
l'installation en faisant que les script redondants ne soient pas installés.
Chapitre 6 - Création des liens symboliques essentiels. Chapitre 6 - man:
106,6 → 221,10
<listitem><para>26 septembre 2003 [jeremy]: Ajout d'un nouveau correctif pour
les problèmes de devpts</para></listitem>
 
<listitem><para>24 septembre 2003 [alex]: Annexe A - Modification du style
des courtes descriptions et du contenu de la plupart d'entre eux.</para>
</listitem>
 
<listitem><para>24 septembre 2003 [greg]: Différentes modifications concernant
le bogue 675.</para></listitem>
 
112,7 → 231,7
<listitem><para>22 septembre 2003 [greg]: Chapitre 8 - Créer le fichier
/etc/fstab: Monter devpts est fait par défaut.</para></listitem>
 
<listitem><para>22 septembre 2003 [jeremy]: Ajout d'un correctif pour net-tools
<listitem><para>22 septembre 2003 [jeremy]: Ajout d'un correctif pour Net-tools
corrigeant la compilation de mii-tool</para></listitem>
 
<listitem><para>22 septembre 2003 [jwrober]: Chapitre 5 - Mise à jour de la page
119,13 → 238,13
"Pourquoi utiliser une édition de lien statique ?" pour représenter plus
fidèlement les différences entres des binaires liés statiquement et des binaires
liés dynamiquement. Merci à Ian Molton pour ces précisions. Corrige le
bug 602.</para></listitem>
bogue 602.</para></listitem>
 
<listitem><para>22 septembre 2003 [jeremy]: Suppression de la commande make de
DejaGNU, car elle ne réalise rien.</para></listitem>
DejaGnu, car elle ne réalise rien.</para></listitem>
 
<listitem><para>22 septembre 2003 [jeremy]: Suppression du -k du make check de
TCL, car on ne s'attend plus à avoir encore des erreurs.</para></listitem>
Tcl, car on ne s'attend plus à avoir encore des erreurs.</para></listitem>
 
<listitem><para>22 septembre 2003 [jeremy]: Modification de la référence vers
l'astuce de man en un pointeur vers BLFS</para></listitem>
141,7 → 260,7
.bash_profile pour stopper les accidents lors de la construction.</para></listitem>
 
<listitem><para>20 septembre 2003 [greg]: Chapitre 5 - GCC Pass 2: Updated
to gcc-3.3.1-specs-2.patch. Ncurses: added --enable-overwrite and description.
to GCC-3.3.1-specs-2.patch. Ncurses: added --enable-overwrite and description.
</para></listitem>
 
<listitem><para>19 septembre 2003 [jeremy]: Correction des balises bash par
150,7 → 269,7
<listitem><para>19 septembre 2003 [jwrober]: Différentes mises à jour pour la
page des remerciements.</para></listitem>
 
<listitem><para>18 septembre 2003 [jeremy]: Chapter 5 - GCC Passe 2 -
<listitem><para>18 septembre 2003 [jeremy]: Chapitre 5 - GCC Passe 2 -
ajout de quelques commentaires supplémentaires concernant les trois archives tar
à déballer.</para></listitem>
 
200,7 → 319,7
</para></listitem>
 
<listitem><para>13 septembre 2003 [jwrober]: Ajout de texte de l'astuce PLFS sur
la page du chapitre 6 pour créer passwd et group: bug 596.</para></listitem>
la page du chapitre 6 pour créer passwd et group: bogue 596.</para></listitem>
 
<listitem><para>13 septembre 2003 [jwrober]: Mise à jour de la page "Comment les
choses se dérouleront-elles" pour inclure plus de texte de l'astuce PLFS.
268,7 → 387,7
du package findutils sur la page des packages fermant ainsi le bogue 578.
</para></listitem>
 
<listitem><para>9 septembre 2003 [jeremy]: Chapter 6 - GCC 2.95.3:
<listitem><para>9 septembre 2003 [jeremy]: Chapitre 6 - GCC 2.95.3:
Suppression de la compilation de C++, ajout du correctif return-type de Zac.
</para></listitem>
 
314,11 → 433,11
specs de gcc et mise à jour vers man-1.5m2</para></listitem>
 
<listitem><para>4 septembre 2003 [jeremy]: Chapitre 6 - Création des
répertoires: Suppression de la création de /usr/tmp - Fin du bug 176.
répertoires: Suppression de la création de /usr/tmp - Fin du bogue 176.
</para></listitem>
 
<listitem><para>4 septembre 2003 [jeremy]: Chapitre 6 - Monter Proc: Ajout du
montage du système de fichiers devpts avec chroot ici. Fin du bug 533.</para>
montage du système de fichiers devpts avec chroot ici. Fin du bogue 533.</para>
</listitem>
 
<listitem><para>4 septembre 2003 [jeremy]: Chapitre 6 - Monter Proc:
327,7 → 446,7
 
<listitem><para>4 septembre 2003 [jeremy]: Chapitre 6 - Gzip: Modification du
texte pour mieux expliquer la raison derrière la commande sed utilisée lors de
l'installation de gzip. Fin du bug 551.</para></listitem>
l'installation de gzip. Fin du bogue 551.</para></listitem>
 
<listitem><para>4 septembre 2003 [jeremy]: Chapitre 4 - Téléchargement des
correctifs: Ajout d'une note concernant le projet des correctifs de Tushar et
403,7 → 522,7
<listitem><para>28 août 2003 [jeremy] - Nouveau fichier bash-2.05b-2.patch pour
inclure les sept correctifs de ftp.gnu.org</para></listitem>
 
<listitem><para>28 août 2003 [alex]: Chapter 06 - Réajuster l'ensemble des
<listitem><para>28 août 2003 [alex]: Chapitre 06 - Réajuster l'ensemble des
outils: Ajout d'un antislash oublié</para></listitem>
 
<listitem><para>28 août 2003 [alex]: Correction de quelques erreurs et ajout de
548,7 → 667,7
<listitem><para>13 mai 2003 [gerard]: Chapitre 06: Lorsque nous exécutons
<userinput>exec /path/to/bash --login</userinput>, nous devons aussi lancer
<userinput>set +h</userinput> pour garder l'option de hachage désactivée.
Correction du bug #531</para></listitem>
Correction du bogue #531</para></listitem>
 
<listitem><para>13 mai 2003 [gerard]: Chapitre 06 - Réseau de base:
Modification des simples quotes en double quotes pour la commande echo. Sans
557,16 → 676,16
fonctionne.</para></listitem>
 
<listitem><para>13 mai 2003 [winkie]: Suppression de toutes les occurrences
&amp;&amp;. Mise à jour de la syntaxe des bugs. Ajout de "make check/test" là
&amp;&amp;. Mise à jour de la syntaxe des bogues. Ajout de "make check/test" là
où c'était nécessaire dans le chapitre 6.</para></listitem>
 
<listitem><para>13 mai 2003 [winkie]: Chapitre 6 - Application du correctif de
la partie "Changer le propriétaire" pour améliorer le texte. Fin du bug #511.
la partie "Changer le propriétaire" pour améliorer le texte. Fin du bogue #511.
</para></listitem>
 
<listitem><para>13 mai 2003 [winkie]: Chapitre 6 - Application du correctif de
la partie "Configurer les composants du système" pour améliorer le texte. Fin
du bug #510.</para></listitem>
du bogue #510.</para></listitem>
 
<listitem><para>13 mai 2003 [gerard]: Chapitre 06: Suppression de TCL, Expect
et DejaGNU. Aucune utilisation de ceux-ci une fois que GCC est installé dans
584,7 → 703,7
</para></listitem>
 
<listitem><para>13 mai 2003 [winkie]: Chapitre 06 - Installer Net-tools:
Lancement de "make config" avant de lancer make. Corrige les bugs #462 et
Lancement de "make config" avant de lancer make. Corrige les bogues #462 et
#497.</para></listitem>
 
<listitem><para>13 mai 2003 [gerard]: Chapitre 06 - Ncurses: Ajout du correctif
616,7 → 735,7
<listitem><para>12 mai 2003 [winkie]: Chapitre 05 - Installer Perl:
Ajout des commandes supplémentaires pour construire certains modules dans Perl.
Ceci permet d'accomoder le "make check" de Coreutils. Corrige partiellement
le bug #528.</para></listitem>
le bogue #528.</para></listitem>
 
<listitem><para>12 mai 2003 [winkie]: Chapitre 05 - Installer Gzip:
Aucun package dans le chapitre 6 ne vérifie ou n'utilise la commande uncompress,
634,9 → 753,9
--enable-threads=posix pour compléter l'ajout de C++.</para></listitem>
 
<listitem><para>11 mai 2003 [gerard]: Chapitre 06 - GCC-2.95.3: Ajout de
--enable-languages=c,c++ pour corriger ce bug de cette version de gcc,
--enable-languages=c,c++ pour corriger ce bogue de cette version de gcc,
concernant -Wreturn-type.</para>
<para>Corrige le bug #525</para></listitem>
<para>Corrige le bogue #525</para></listitem>
 
<listitem><para>11 mai 2003 [gerard]: Chapitre 05 - Bash: Suppression de
l'option de configure --without-bash-malloc.</para></listitem>
673,7 → 792,7
 
<listitem><para>11 mai 2003 [timothy]: Chapitre 5 &amp; 6 - Installer
Bzip2, Installer Zlib: Modification des commandes de construction suivant le
bug #524.</para></listitem>
bogue #524.</para></listitem>
 
<listitem><para>11 mai 2003 [winkie]: Chapitre 06 - Installer Glibc:
Installation des pages man de linuxthreads. Ceci a dû se perdre quelque part.
680,7 → 799,7
</para></listitem>
 
<listitem><para>11 mai 2003 [winkie]: Chapitre 06 - Installer Grep:
Ajout de --with-included-regex pour empêcher Grep d'utiliser les regex buggées
Ajout de --with-included-regex pour empêcher Grep d'utiliser les regex boguegées
de Glibc.</para></listitem>
 
<listitem><para>11 mai 2003 [winkie]: Chapitre 06 - Installer Coreutils:
791,283 → 910,7
 
</itemizedlist>
 
<para>4.1 - 28 avril 2003</para>
<para>Sortie de la version 4.1 le 28 avril 2003.</para>
 
<itemizedlist>
 
<listitem><para>Mise à jour vers:
<itemizedlist>
<listitem><para>autoconf-2.57</para></listitem>
<listitem><para>automake-1.7.2</para></listitem>
<listitem><para>bison-1.875</para></listitem>
<listitem><para>e2fsprogs-1.32</para></listitem>
<listitem><para>gawk-3.1.1-3.patch</para></listitem>
<listitem><para>gcc-3.2.1</para></listitem>
<listitem><para>glibc-2.3.1</para></listitem>
<listitem><para>groff-1.18.1</para></listitem>
<listitem><para>kbd-1.08</para></listitem>
<listitem><para>less-378</para></listitem>
<listitem><para>lfs-bootscripts-1.11</para></listitem>
<listitem><para>libtool-1.4.3</para></listitem>
<listitem><para>linux-2.4.20</para></listitem>
<listitem><para>make-3.80</para></listitem>
<listitem><para>man-1.5k-2.patch</para></listitem>
<listitem><para>man-pages-1.53</para></listitem>
<listitem><para>modutils-2.4.22</para></listitem>
<listitem><para>ncurses-5.3</para></listitem>
<listitem><para>procps-3.1.5</para></listitem>
<listitem><para>psmisc-21.2</para></listitem>
<listitem><para>sed-4.0.5</para></listitem>
<listitem><para>texinfo-4.3</para></listitem>
<listitem><para>util-linux-2.11y</para></listitem>
</itemizedlist>
</para></listitem>
 
<listitem><para>Ajout de:
<itemizedlist>
<listitem><para>findutils-4.1-segfault.patch</para></listitem>
<listitem><para>glibc-2.3.1-libnss.patch</para></listitem>
<listitem><para>glibc-2.3.1-root-perl.patch</para></listitem>
<listitem><para>kbd-1.08.patch</para></listitem>
<listitem><para>man-1.5k-80cols.patch</para></listitem>
<listitem><para>man-1.5k-manpath.patch</para></listitem>
<listitem><para>man-1.5k-pager.patch</para></listitem>
</itemizedlist>
</para></listitem>
 
<listitem><para>Suppression de:
<itemizedlist>
<listitem><para>gcc-3.2.1-nofixincludes-2.patch</para></listitem>
<listitem><para>glibc-2.3.1.patch</para></listitem>
<listitem><para>kbd-1.06-3.patch</para></listitem>
<listitem><para>man-1.5k-2.patch</para></listitem>
<listitem><para>ncurses-5.2-2.patch</para></listitem>
</itemizedlist>
</para></listitem>
 
<listitem><para>3 février 2003 [gerard]: Mise à jour vers lfs-bootscripts-1.11
pour implémenter les changements de Seth Klein concernant mtab (voir l'entrée
ci-dessous).</para></listitem>
 
<listitem><para>3 février 2003 [sklein]: Chapitre 06: Modification du lien
symbolique <filename>/etc/mtab</filename> en un fichier.</para></listitem>
 
<listitem><para>29 janvier 2003 [gerard]: Chapitre 06 - GCC: Modification de la
cible d'installation par install-no-fixedincludes.</para></listitem>
 
<listitem><para>29 janvier 2003 [gerard]: Retour à la version binutils-2.13.2
à cause d'un bug GCC empêchant l'analyse de la version de binutils 2.13.2.1. Les
seuls changements entre la 2.13.2 et la 2.13.2.1 concernent la documentation,
donc il n'existe pas de soucis au niveau du code. Un meilleur correctif sera
ajouté au livre plus tard.</para></listitem>
 
<listitem><para>27 janvier 2003 [gerard, timothy, billy]: Convertion des pages
d'installation du logiciel dans un nouveau format et jointure des logiciels
d'installation avec leurs composants configure à partir de "Configurer les
logiciels nécessaires".</para></listitem>
 
<listitem><para>22 janvier 2003 [timothy]: Chapitre 06 - Configurer les
logiciels nécessaires: Correction du répertoire du noyau pour l'emplacement du
plan de clavier.</para></listitem>
 
<listitem><para>10 janvier 2003 [gerard]: Ajout d'une nouvelle commande chroot
après la deuxième installation de Glibc qui sera utilisé à partir de ce
moment.</para></listitem>
 
<listitem><para>9 janvier 2003 [timothy]: Annexe A - Gzip: Ajout de l'URL pour
le correctif.</para></listitem>
 
<listitem><para>9 janvier 2003 [timothy]: Chapitre 05 - Findutils: Suppression
de l'option -D_GNU_SOURCE pour maintenant parce qu'il empêchait la compilation;
4 personnes ont indiqué ce bug.</para></listitem>
 
<listitem><para>8 janvier 2003 [timothy]: Chapitre 05 - Findutils:
Ajout d'un <emphasis>/</emphasis> manquant avant la ligne
<filename>configure</filename>.</para></listitem>
 
<listitem><para>6 janvier 2003 [gerard]: Chapitre 06 - Bison: Suppression de la
création du script yacc. Bison l'installe maintenant par défaut.</para>
</listitem>
 
<listitem><para>6 janvier 2003 [gerard]: Mise à jour vers Binutils-2.13.2.1,
Bison-1.875 et Man-pages-1.54</para></listitem>
 
<listitem><para>6 janvier 2003 [gerard]: Chapitres 05+06 - Findutils: Ajout de
<emphasis>CPPFLAGS=-D_GNU_SOURCE</emphasis> pour permettre une compilation sans
problème pour les architectures non x86.</para></listitem>
 
<listitem><para>6 janvier 2003 [gerard]: Chapitre 06 - Zlib: Ajout de la
variable CFLAGS avec -fPIC comme valeur pour que la bibliothèque dynamique
puisse être compilé correctement à chaque fois.</para></listitem>
 
<listitem><para>5 janvier 2003 [timothy]: Chapitre 05 - Application d'un
correctif modifié d'Alex pour séparer la page <emphasis>Installer tous les
logiciels en tant qu'utilisateur non privilégiés</emphasis> en deux pages:
<emphasis>Ajouter l'utilisateur lfs</emphasis> et <emphasis>Configurer
l'environnement</emphasis>.</para></listitem>
 
<listitem><para>2 janvier 2003 [gerard]: Chapitre 05 - Tous les packages dont le
script configure supporte la variable d'environnement LDFLAGS l'utilise
maintenant plutôt que de passer la variable à <userinput>make</userinput>.
</para></listitem>
 
<listitem><para>2 janvier 2003 [gerard]: Chapitre 06 - Correction du correctif
pour gawk. <userinput>make uninstall</userinput> ne supprimera plus le
répertoire <filename class="directory">/usr/bin</filename>. Renommage de
<filename class="directory">/usr/share/gawk</filename> en
<filename class="directory">/usr/share/gawk-3.1.1</filename>.</para></listitem>
 
<listitem><para>2 janvier 2003 [gerard]: Remplacement du méga-correctif pour la
glibc-2.3.1 par deux correctifs séparés (glibc-2.3.1-root-perl.patch et
glibc-2.3.1-libnss.patch).</para></listitem>
 
<listitem><para>2 janvier 2003 [gerard]: Remplacement du méga-correctif pour
man-1.5k par trois correctifs séparés (man-1.5k-80cols.patch,
man-1.5k-manpath.patch et man-1.5k-pager.patch).</para></listitem>
 
<listitem><para>1er janvier 2003 [gerard]: Chapitre 06 - Deuxième passe pour
Glibc: Correction d'une typo dans l'installation des pages man de linuxthreads.
</para></listitem>
 
<listitem><para>1er janvier 2003 [gerard]: Chapitre 06 - Noyau Linux: Les pages
man ne peuvent pas être installées parce qu'elles nécessitent Perl. Déplacé
à la fin du chapitre 6.</para></listitem>
 
<listitem><para>31 décembre 2002 [gerard]: Chapitre 06 - Man: Mise à jour du
correctif pour que les pages man soient formatées correctement sur des écrans
disposant de plus de 80 colonnes.</para></listitem>
 
<listitem><para>31 décembre 2002 [gerard]: Chapitre 06 - Linux: Ajout de
<emphasis>make mandocs</emphasis> pour créer mes pages man et les copier dans
<filename class="directory">/usr/share/man/man9</filename></para></listitem>
 
<listitem><para>31 décembre 2002 [gerard]: Annexe A - Bzip2: Changement du
site de téléchargement en http://sources.redhat.com/bzip2</para></listitem>
 
<listitem><para>31 décembre 2002 [gerard]: Chapitre 06: Ajout d'une seconde
installation de Glibc à la fin du chapitre. Suppression de l'installation
séparée des pages man de linuxthreads et déplacement de ceux-ci dans la deuxième
installation de Glibc.</para></listitem>
 
<listitem><para>31 décembre 2002 [gerard]: Mise à jour vers Glibc-2.3.1.
</para></listitem>
 
<listitem><para>31 décembre 2002 [gerard]: Chapitre 05 - GCC: Suppression du
correctif nofixincludes et utilisation de la cible intégrée du make
<emphasis>install-no-fixedincludes</emphasis>.</para></listitem>
 
<listitem><para>31 décembre 2002 [gerard]: Chapitre 05 - GCC: Suppression des
options de configuration <emphasis>HAVE_GAS_HIDDEN</emphasis>, ajout de
<emphasis>--with-ld et --with-as</emphasis>.</para></listitem>
 
<listitem><para>29 décembre 2002 [timothy]: Mise à jour vers binutils-2.13.2,
procps-3.1.5.</para></listitem>
 
<listitem><para>December 29th, 2002 [timothy]: Chapitre 05: Modification de
tous les LDFLAGS=-static en LDFLAGS="-static".</para></listitem>
 
<listitem><para>29 décembre 2002 [timothy]: Chapitre 06 - Flex: Ajout d'un lien
symbolique de libfl.a vers libl.a.</para></listitem>
 
<listitem><para>20 décembre 2002 [timothy]: Mise à jour vers sed-4.0.5.
</para></listitem>
 
<listitem><para>18 décembre 2002 [timothy]: Mise à jour vers procps-3.1.4.
</para></listitem>
 
<listitem><para>17 décembre 2002 [timothy]: Chapitres 5 &amp; 6: Modification
des paragraphes sur le déballage des correctifs car ces derniers ne sont plus
compressés.</para></listitem>
 
<listitem><para>15 décembre 2002 [timothy]: Mise à jour vers autoconf-2.57,
automake-1.7.2, binutils-2.13.1, e2fsprogs-1.32, gcc-3.2.1, libtool-1.4.3,
linux-2.4.20, modutils-2.4.22, procps-3.1.3, sed-4.0.4, texinfo-4.3,
util-linux-2.11y.</para></listitem>
 
<listitem><para>15 décembre 2002 [timothy]: Chapitre 06 - Glibc: Suppression
des messages concernant --enable-kernel.</para></listitem>
 
<listitem><para>10 décembre 2002 [gerard]: Chapitre 04 - Changement de tous les
liens en des liens vers les projets Freshmeat.net, suppression de l'archive tar
lfs-packages. Ceci a été fait parce que l'archive FTP LFS ne contiendra plus
les packages, à la place, vous devrez aller les chercher sur les sites de
téléchargement du package pour les obtenir.</para></listitem>
 
<listitem><para>5 décembre 2002 [gerard]: Chapitre 08 - Renommage de
<emphasis>usbdevfs</emphasis> en <emphasis>usbfs</emphasis> comme les personnes
du noyau l'ont changé pour réduire la confusion avec <emphasis>devfs</emphasis>.
</para></listitem>
 
<listitem><para>3 décembre 2002 [gerard]: Chapitre 05 - Sed: Ajout de
--disable-nls</para></listitem>
 
<listitem><para>3 décembre 2002 [gerard]: Chapitre 03 - Création des systèmes de
fichiers: Ajout d'une note indiquant que <userinput>mkswap</userinput> doit être
lancé si une nouvelle partition swap a été créé.</para></listitem>
 
<listitem><para>3 décembre 2002 [gerard]: Chapitre 06 - Bzip2: Suppression des
lignes non nécessaires qui crée un lien symbolique pour le supprimer peu après.
</para></listitem>
 
<listitem><para>3 décembre 2002 [gerard]: Annexe A - Bzip2: Mise à jour de l'URL
de téléchargement.</para></listitem>
 
<listitem><para>3 décembre 2002 [gerard]: Chapitre 06 - Groff: Suppression des
variables <emphasis>PROCESSEDEXAMPLEFILES=""</emphasis>.</para></listitem>
 
<listitem><para>25 octobre 2002 [timothy]: Preface: Ajout de la section
"Prérequis".</para></listitem>
 
<listitem><para>25 octobre 2002 [timothy]: Chapitre 09: Ajout de la section
"Et maintenant?".</para></listitem>
 
<listitem><para>25 octobre 2002 [timothy]: Suppression de l'annexe B.
</para></listitem>
 
<listitem><para>25 octobre 2002 [timothy]: Chapitre 02: Suppression de la
section "Quelle plateforme?".</para></listitem>
 
<listitem><para>23 octobre 2002 [timothy]: Inversement des chapitres chapter03
et chapter04.</para></listitem>
 
<listitem><para>23 octobre 2002 [timothy]: Chapitre 02: Suppression des sections
"Où stocker les logiciels téléchargés" et "Comment installer le logiciel".
</para></listitem>
 
<listitem><para>23 octobre 2002 [timothy]: Mise à jour vers bison-1.75,
sed-4.0. Déplacement de m4 avant bison pour respecter ses dépendances.
</para></listitem>
 
<listitem><para>21 octobre 2002 [timothy]: Chapitre 06 - Linux-2.4.19:
Remplacement des commandes <userinput>mkdir /usr/include/asm</userinput> et
<userinput>cp</userinput> avec <userinput>cp -HR</userinput>.</para></listitem>
 
<listitem><para>21 octobre 2002 [timothy]: Ajout de findutils-4.1-segfault.patch
pour corriger un segfault dans locate lors de l'utilisation de nom de chemin
très long.</para></listitem>
 
<listitem><para>21 octobre 2002 [timothy]: Ajout de libtool-1.4.2.patch pour
supprimer une incompatibilité entre Autoconf 2.53 et Libtool 1.4.x.
</para></listitem>
 
<listitem><para>21 octobre 2002 [timothy]: Mise à jour vers automake-1.7.1,
modutils-2.4.21, man-pages-1.53, kbd-1.08, util-linux-2.11w, autoconf-2.54,
e2fsprogs-1.29, groff-1.18.1, psmisc-21.2, less-378, procps-3.0.4,
make-3.80, ncurses-5.3.</para></listitem>
 
<listitem><para>20 octobre 2002 [timothy]: Correctifs décompréssés.
</para></listitem>
 
<listitem><para>13 octobre 2002 [markh]: Chapitre 05 - Bzip2: Ajout de
l'argument -s à CC pour rendre le tout consistant.</para></listitem>
 
<listitem><para>6 octobre 2002 [timothy]: Passage à gcc-core et
gcc-g++.</para></listitem>
 
<listitem><para>6 octobre 2002 [timothy]: Chapitre 06 - Application du
correctif, pour les erreurs de grammaires, de Bill Maltby.</para></listitem>
 
</itemizedlist>
 
</sect1>
 
/trunk/lfs/chapter01/chapter01.xml
1,4 → 1,4
<chapter id="chapter01">
<chapter id="chapter01" xreflabel="Chapitre 1">
<title>Introduction</title>
<?dbhtml filename="chapter01.html" dir="chapter01"?>
 
6,7 → 6,7
&c1-conventions;
&c1-version;
&c1-changelog;
&c1-contactinfo;
&c1-resources;
&c1-acknowledgements;
 
</chapter>
/trunk/lfs/chapter01/contactinfo.xml
6,13 → 6,23
<title>FAQ</title>
<?dbhtml filename="faq.html" dir="chapter01"?>
 
<para>Si vous rencontrez des erreurs, si vous vous posez des questions, ou
si vous avez trouvé une erreur typographique dans ce livre, alors,
s'il vous plait, consultez la page de la FAQ (Frequently Asked Questions ou
Questions Posées Fréquemment).</para>
<para>Si, lors de la construction de votre système LFS, vous rencontrez des
erreurs, si vous vous posez des questions ou si vous pensez avoir trouvé une
erreur dans le livre, merci de consulter en premier lieu la FAQ (Foire Aux
Questions) sur <ulink url="http://www.linuxfromscratch.org/faq/"/>.</para>
 
<para><ulink url="http://www.linuxfromscratch.org/faq/"/></para>
</sect2>
 
<sect2 id="ch01-irc">
<title>IRC</title>
 
<para>Plusieurs membres de la communauté LFS offrent leur aide sur le serveur
IRC de la communauté. Avant d'utiliser ce type d'aide, nous vous demandons
d'avoir au moins vérifier la FAQ LFS et les archives des listes de diffusion
pour une réponse à votre question. Vous trouverez le serveur IRC sur
<emphasis>irc.linuxfromscratch.org</emphasis> port 6667. Le canal d'aide est
nommé #LFS-support.</para>
 
</sect2>
 
<sect2 id="ch01-maillists">
/trunk/lfs/chapter01/versions.xml
2,9 → 2,10
<title>Version du livre</title>
<?dbhtml filename="version.html" dir="chapter01"?>
 
<para>
Ceci est le livre LFS version &version; datée du &releasedate;. Si cette version a plus
d'un mois, une version plus récente est probablement disponible en téléchargement. Vérifiez
sur l'un de nos sites miroirs ci-dessous l'existence de versions remises &agrave; jour.</para>
<para>Ceci est la version &version; du livre Linux From Scratch, daté du
&releasedate;. Si ce livre est plus âgé de plus de deux mois, une nouvelle et
certainement meilleure version est probablement déjà disponible. Pour le savoir,
vérifiez sur un des miroirs listés sur <ulink
url="http://www.linuxfromscratch.org/"/>.</para>
 
</sect1>
/trunk/lfs/chapter01/acknowledgements.xml
11,8 → 11,8
<itemizedlist>
 
<listitem><para><ulink url="mailto:gerard@linuxfromscratch.org">Gerard
Beekmans</ulink> &lt;gerard@linuxfromscratch.org&gt; -- Direction/Organisation
du projet LFS.</para></listitem>
Beekmans</ulink> &lt;gerard@linuxfromscratch.org&gt; -- Initiateur du projet
Linux-From-Scratch, Organisation du projet LFS.</para></listitem>
 
<listitem><para><ulink url="mailto:matthew@linuxfromscratch.org">Matthew
Burgess</ulink> &lt;matthew@linuxfromscratch.org&gt; -- Mainteneur des packages
26,9 → 26,9
Coumans</ulink> &lt;jeroen@linuxfromscratch.org&gt; -- développeur du site web
et mainteneur de la FAQ.</para></listitem>
 
<listitem><para><ulink url="mailto:bruce@linuxfromscratch.org">Bruce
Dubbs</ulink> &lt;bruce@linuxfromscratch.org&gt; -- Chef de l'équipe d'assurance
qualité, éditeur du livre BLFS.</para></listitem>
<listitem><para><ulink url="mailto:bdubbs@linuxfromscratch.org">Bruce
Dubbs</ulink> &lt;bdubbs@linuxfromscratch.org&gt; -- Chef de l'équipe
d'assurance qualité, éditeur du livre BLFS.</para></listitem>
 
<listitem><para><ulink url="mailto:alex@linuxfromscratch.org">Alex
Groenewoud</ulink> &lt;alex@linuxfromscratch.org&gt; -- Editeur du livre LFS.
51,8 → 51,8
des scripts du moteur du site web.</para></listitem>
 
<listitem><para><ulink url="mailto:bill@linuxfromscratch.org">Bill
Maltby</ulink> &lt;bill@linuxfromscratch.org&gt; -- Direction/Organisation du
projet LFS.</para></listitem>
Maltby</ulink> &lt;bill@linuxfromscratch.org&gt; -- Organisation du projet LFS.
</para></listitem>
 
<listitem><para><ulink url="mailto:scot@linuxfromscratch.org">Scot Mc
Pherson</ulink> &lt;scot@linuxfromscratch.org&gt; -- Mainteneur de la passerelle
118,10 → 118,6
<listitem><para><ulink url="mailto:jason@dstc.edu.au">Jason Andrade</ulink>
&lt;jason@dstc.edu.au&gt; -- miroir au.linuxfromscratch.org.</para></listitem>
 
<listitem><para><ulink url="mailto:archive@doc.cs.univ-paris8.fr">doc.cs.univ-
paris8.fr</ulink> &lt;archive@doc.cs.univ-paris8.fr&gt; -- miroir
www2.fr.linuxfromscratch.org.</para></listitem>
 
<listitem><para><ulink url="mailto:lost@l-w.net">William Astle</ulink>
&lt;lost@l-w.net&gt; -- miroir ca.linuxfromscratch.org.</para></listitem>
 
166,13 → 162,13
Odisho</ulink> &lt;ervin@activalink.net&gt; -- miroir lfs.activalink.net.
</para></listitem>
 
<listitem><para><ulink url="mailto:miha@xuy.biz">Mikhail Pastukhov</ulink>
&lt;miha@xuy.biz&gt; -- lfs.130th.net mirror.</para></listitem>
 
<listitem><para><ulink url="mailto:guido@primerelay.net">Guido Passet</ulink>
&lt;guido@primerelay.net&gt; -- miroir nl.linuxfromscratch.org.
</para></listitem>
 
<listitem><para><ulink url="mailto:miha@xuy.biz">Mikhail Pastukhov</ulink>
&lt;miha@xuy.biz&gt; -- lfs.130th.net mirror.</para></listitem>
 
<listitem><para><ulink url="mailto:jpolen@rackspace.com">Jeremy Polen</ulink>
&lt;jpolen@rackspace.com&gt; -- miroir us2.linuxfromscratch.org.
</para></listitem>
192,6 → 188,10
url="mailto:ian@ichilton.co.uk">Ian Chilton</ulink> pour l'avoir fait
fonctionner.</para></listitem>
 
<listitem><para><ulink url="mailto:archive@doc.cs.univ-paris8.fr">doc.cs.univ-
paris8.fr</ulink> &lt;archive@doc.cs.univ-paris8.fr&gt; -- miroir
www2.fr.linuxfromscratch.org.</para></listitem>
 
<listitem><para><ulink url="mailto:highos@linuxfromscratch.org">Jesse Tie-Ten-
Quee</ulink> &lt;highos@linuxfromscratch.org&gt; pour l'apport et le maintien du
serveur linuxfromscratch.org.</para></listitem>
224,7 → 224,8
ses sous-projets.</para></listitem>
 
<listitem><para><ulink url="mailto:hrx@hrxnet.de">Hagen Herrschaft</ulink>
&lt;hrx@hrxnet.de&gt; pour le don d'un système P4 2,2 Ghz.</para></listitem>
&lt;hrx@hrxnet.de&gt; pour le don d'un système P4 2,2 Ghz, fonctionnant
actuellement sous le nom de <emphasis>lorien</emphasis>.</para></listitem>
 
<listitem><para><ulink url="http://www.oreilly.com">O'Reilly</ulink> pour le don
de livres sur SQL et PHP.</para></listitem>
234,7 → 235,10
une station de travail VA Linux 420 (ancien StartX SP2).</para></listitem>
 
<listitem><para><ulink url="mailto:strider@linux.com">Mark Stone</ulink> pour
avoir donné shadowfax, le serveur linuxfromscratch.org.</para></listitem>
avoir donné <emphasis>shadowfax</emphasis>, le premier serveur
linuxfromscratch.org, un P3 750&nbsp;MHz avec 512&nbsp;Mo de RAM et deux disques
SCSI de 9&nbsp;Go. Lorsque le serveur a été déplacé, il a été renommé
<emphasis>belgarath</emphasis>.</para></listitem>
 
<listitem><para><ulink url="mailto:highos@linuxfromscratch.org">Jesse Tie-Ten-
Quee</ulink> &lt;highos@linuxfromscratch.org&gt; pour son don d'un graveur de
258,7 → 262,8
Mainteneur du projet Hints (astuces).</para></listitem>
 
<listitem><para>Robert Briggs pour avoir donné au tout début les noms de
domaine linuxfromscratch.org et linuxfromscratch.com.</para></listitem>
domaine <emphasis>linuxfromscratch.org</emphasis> et
<emphasis>linuxfromscratch.com</emphasis>.</para></listitem>
 
<listitem><para><ulink url="mailto:ian@ichilton.co.uk">Ian Chilton</ulink>
&lt;ian@ichilton.co.uk&gt; pour maintenir le projet Hints</para></listitem>
281,11 → 286,11
 
<listitem><para><ulink url="mailto:Geert.Poels@skynet.be">Geert Poels</ulink>
&lt;Geert.Poels@skynet.be&gt; -- Créateur de la bannière originale de BLFS;
basée sur la bannière originale pour LFS par Garrett LeSage.</para></listitem>
basée sur la bannière pour LFS par Garrett LeSage.</para></listitem>
 
<listitem><para><ulink url="mailto:bkenoah@oswd.org">Frank Skettino</ulink>
&lt;bkenoah@oswd.org&gt; -- Conception initiale de l'ancien site web - <ulink
url="http://www.oswd.org">OSWD</ulink>.</para></listitem>
&lt;bkenoah@oswd.org&gt; pour la conception initiale de l'ancien site web --
jetez un oeil sur <ulink url="http://www.oswd.org">OSWD</ulink>.</para></listitem>
 
<listitem><para><ulink url="mailto:highos@linuxfromscratch.org">Jesse Tie-Ten-
Quee</ulink> &lt;highos@linuxfromscratch.org&gt; pour avoir répondu à un nombre
/trunk/lfs/chapter01/how.xml
3,91 → 3,71
<?dbhtml filename="how.html" dir="chapter01"?>
 
<para>Vous allez construire le système LFS en utilisant une distribution Linux
déjà installée, telle que Debian, Mandrake, Red Hat, etc. Le système Linux
déjà installée, telle que Debian, Mandrake, Red Hat ou SuSE. Ce système Linux
existant (l'hôte) sera utilisé en tant que plateforme de démarrage, parce que
vous aurez besoin d'outils comme un compilateur, un éditeur de liens, un
éditeur de texte, et d'autres outils de développement pour construire le
nouveau système. D'ordinaire, les outils requis sont disponibles par défaut si
vous avez sélectionné <quote>développement</quote> comme option d'installation
lorsque vous avez installé le système actuel.</para>
vous aurez besoin d'outils comme un compilateur, un éditeur de liens et un
shell pour construire le nouveau système. Normalement, tous les outils requis
sont disponibles si vous avez sélectionné <quote>développement</quote> comme
option d'installation lorsque vous avez installé le système actuel.</para>
 
<para>Après avoir téléchargé les packages nécessaires à la constitution d'un
système LFS, vous devrez créer une nouvelle partition native Linux et son
système de fichiers. C'est là que le système LFS sera compilé et installé.
</para>
<para>Au <xref linkend="chapter03"/>, vous créerez d'abord une partition et un
système de fichiers Linux, où vous compilerez et installerez votre nouveau
système LFS. Puis dans le <xref linkend="chapter04"/>, vous téléchargerez tous
les packages et correctifs requis pour construire un système LFS sur le nouveau
système de fichiers.</para>
 
<para>L'étape suivante, le chapitre 5, discutera de l'installation d'un certain
<para><xref linkend="chapter05"/> discutera de l'installation d'un certain
nombre de packages formant la suite basique de développement (ou ensemble des
outils) qui a été utilisé pour construire le système actuel au chapitre 6.
Certains de ces packages sont nécessaire pour résoudre certaines dépendances
circulaires. Par exemple, pour compiler un compilateur, vous avez besoin d'un
compilateur.</para>
outils) qui a été utilisé pour construire le système actuel au <xref
linkend="chapter06"/>. Certains de ces packages sont nécessaire pour résoudre
certaines dépendances circulaires. Par exemple, pour compiler un compilateur,
vous avez besoin d'un compilateur.</para>
 
<para>La première chose à faire dans le chapitre 5 est de construire une
première fois l'ensemble des outils, pour Binutils et GCC. Les programmes de
ces packages seront liés statiquement pour être utilisé indépendamment du
système hôte. La deuxième chose à faire est de construire Glibc, la
bibliothèque C. Glibc sera coompilé avec les programmes de l'ensemble des
outils que nous avons justement créé lors de la première passe.</para>
<para>La première chose à faire dans le <xref linkend="chapter05"/> est de
construire une première fois l'ensemble des outils, pour Binutils et GCC. Les
programmes de ces packages seront liés statiquement pour être utilisé
indépendamment du système hôte. La deuxième chose à faire est de construire
Glibc, la bibliothèque C. Glibc sera coompilé avec les programmes de l'ensemble
des outils que nous avons justement créé lors de la première passe. La
troisième chose à faire est de construire une deuxième fois l'ensemble des
outils. Cette fois, l'ensemble des outils sera lié dynamiquement avec la
nouvelle construction de Glibc. Le reste des packages du <xref
linkend="chapter05"/> sont tous construit pendant cette deuxième passe et liés
dynamiquement à la nouvelle Glibc indépendante de l'hôte. Ceci fait, le
processus d'installation de LFS ne dépendra plus de la distribution hôte, avec
l'exception du noyau en cours d'utilisation.</para>
 
<para>La troisième chose à faire est de construire une deuxième fois
l'ensemble des outils. Cette fois, l'ensemble des outils sera lié dynamiquement
avec la nouvelle construction de Glibc. Le reste des packages du chapitre 5
sont tous construit pendant cette deuxième passe et liés dynamiquement à la
nouvelle Glibc indépendante de l'hôte. Ceci fait, le processus d'installation
de LFS ne dépendra plus de la distribution hôte, avec l'exception du noyau en
cours d'utilisation. Ceci est connu sous la dénomination de <quote>self
contained</quote> et <quote>self hosted</quote>. Il existe une discussion sur
les différences entre des programmes statiquement et dynamiquement liés au
début du chapitre 5.</para>
 
<para>Vous pourriez vous dire <quote>que cela semble être énormément de travail
pour simplement s'éloigner de la distribution hôte</quote>. Prenons quelques
minutes pour parler de cela. Le travail évoqué dans la construction des packages
du chapitre 5 est nécessaire pour s'assurer qu'aussi peu d'informations que
possible de votre hôte seront inclus dans votre nouveau système LFS. Lorsque
vous construisez les deux premiers packages du chapitre 5, Binutils et GCC, ils
seront compilés statiquement. Cela signifie que la version de la bibliothèque
C de votre distribution hôte sera intégrée dans tous les programmes binaires
que vous avez compilés. Ceci a le potentiel de vous causer des problèmes pour
vous tout au long de la route (ils ont été bien documenté). La Glibc de l'hôte
est habituellement une quantité inconnue et pourrait même contenir des bugs ou
tout autre chose que nous ne connaissons pas jusqu'à ce qu'il soit trop tard. Un
problème bien connu est que les binaires liés statiquement sur les systèmes à
base de Glibc-2.2.x contenant des appels à la fonction
<emphasis>getpwuid()</emphasis> s'arrêtent brutalement lorsqu'ils sont lancés
sur un système à base de Glibc-2.3.x. Comme nous sommes en train de construire
un système basé sur la Glibc-2.3.x, nous avons besoin de nous protéger des
problèmes de cette nature. La procédure employée au chapitre 5 parvient à ce
but. Avec ceci en tête, vous pouvez voir que l'effort supplémentaire pour
compiler Binutils et GCC deux fois est nécessaire.</para>
pour simplement s'éloigner de la distribution hôte</quote>. Une explication
technique et complète est fournie au début du <xref linkend="chapter05"/>,
incluant quelques notes sur les différences entre programmes liés statiquement
et programmes liés dynamiquement.</para>
 
<para>Dans le chapitre 6, le vrai système LFS sera construit. Le programme
chroot (change root) est utilisé pour entrer dans un environnement virtuel et
pour lancer un nouveau shell dont le répertoire racine sera la partition LFS.
Ceci est très similaire au redémarrage en indiquant au noyau que la partition
racine est la partition LFS. La raison pour laquelle vous ne redémarrez pas
réellement est que la création d'un système démarrable demande un travail
supplémentaire inutile pour l'instant. De toute façon, chroot vous permet de
continuer en utilisant l'hôte tant que LFS est en cours de construction. Alors
que le logiciel est installé, vous pouvez simplement passé sur une autre console
virtuelle ou bureau X et continuer à utiliser l'ordinateur comme d'habitude.
</para>
<para>Dans le <xref linkend="chapter06"/>, le vrai système LFS sera construit.
Le programme chroot (change root) est utilisé pour entrer dans un environnement
virtuel et pour lancer un nouveau shell dont le répertoire racine sera la
partition LFS. Ceci est très similaire au redémarrage en indiquant au noyau que
la partition racine est la partition LFS. La raison pour laquelle vous ne
redémarrez pas réellement est que la création d'un système démarrable demande
un travail supplémentaire inutile pour l'instant. Mais, l'avantage majeure de
chroot est qu'il vous permet de continuer en utilisant l'hôte tant que LFS est
en cours de construction. Alors que le logiciel est installé, vous pouvez
simplement passé sur une autre console virtuelle ou bureau X et continuer à
utiliser l'ordinateur comme d'habitude.</para>
 
<para>Lorsque tout le logiciel du chapitre 6 est installé, les outils
temporaires construit au chapitre 5 seront supprimés. Les chapitres 7, 8 et 9
finaliseront l'installation. Les scripts de démarrage sont configurés au
chapitre 7, le noyau et le chargeur de démarrage dans le chapitre 8. Le
chapitre 9 a quelques pointeurs pour vous aider après avoir fini le livre.
Enfin, vous lancez le nouveau système LFS.</para>
<para>Pour finir l'installation, les scripts de démarrage sont configurés au
<xref linkend="chapter07"/>, le noyau et le chargeur de démarrage dans le
<xref linkend="chapter08"/> et le <xref linkend="chapter09"/> contient quelques
pointeurs pour vous aider après avoir fini le livre. Enfin, vous être prêt à
démarrer votre ordinateur avec votre nouveau système LFS.</para>
 
<para>En résumé, telle est la démarche à suivre. Des informations détaillées
sur les différentes étapes vous seront fournies tout au long des chapitres au fur et à
mesure de votre progression. Si tout n'est pas encore clair, ne vous inquiétez
pas, cela ne saurait tarder.</para>
sur les différentes étapes vous seront fournies tout au long des chapitres au
fur et à mesure de votre progression. Si tout n'est pas encore clair, ne vous
inquiétez pas, cela ne saurait tarder.</para>
 
<para>Veuillez lire le Chapitre 2 avec attention car il explique un certain
nombre de points importants qu'il vous faut connaître avant d'en arriver au
chapitre 5 et au-delà.</para>
<para>Veuillez lire le <xref linkend="chapter02"/> avec attention car il
explique un certain nombre de points importants qu'il vous faut connaître avant
d'en arriver au <xref linkend="chapter05"/> et au-delà.</para>
 
</sect1>
/trunk/lfs/chapter02/how.xml
File deleted
/trunk/lfs/chapter02/aboutdependencies.xml
0,0 → 1,60
<sect1 id="ch02-aboutdependencies">
<title>A propos des dépendances</title>
<?dbhtml filename="aboutdependencies.html" dir="chapter02"?>
 
<!-- Leave this file in the repo until we figure out finally what to do with
dependencies -->
 
<para>Il existe plusieurs façons de compiler une liste de dépendances
d'installation d'un package. Ce que nous considérons être le meilleur moyen est
d'utiliser le programme <command>strace</command> disponible sur <ulink
url="http://www.wi.leidenuniv.nl/~wichert/strace/"/>.</para>
 
<para><command>strace</command> est un programme apportant une trace de tous les
appels système réalisés par un autre programme. Un des appels système les plus
utiles à tracer en ce qui concernent les dépendances est
<emphasis>execve(2)</emphasis>, utilisé pour exécuter des programmes (voir sa
page man pour tous les détails). A chaque fois que vous lancez un programme, y
compris à partir du shell ou via un script configure ou un fichier Makefile,
l'appel execve est fait. Si vous tracez ces appels, vous saurez quels programmes
ont été exécutés en arrière plan.</para>
 
<para>Voici une ligne en sortie de l'exécution d'un script configure&nbsp;:
</para>
 
<screen>19580 execve("/bin/rm", ["rm", "-f", "conf19538", "conf19538.exe", "conf19538.file"], [/* 26 vars */]) = 0</screen>
 
<para>Cette ligne nous indique que le programme <command>/bin/rm</command> a été
exécuté avec le PID 19580 ainsi que les paramètres en ligne de commande (rm -f
conf195838 conf19538.exe conf19538.file) et sa valeur de sortie (0).</para>
 
<para>Pour des raisons de dépendances, tout ce que nous intéresse est que
<command>/bin/rm</command> a été lancé lors du script configure, donc c'est une
dépendance lors de l'installation. Sans <command>rm</command>, le script
n'aurait pas été capable de fonctionner correctement.</para>
 
<para>Malheureusement, cette méthode n'est pas sûre. Les scripts configure
vérifient la présence de beaucoup de programmes, mais tous ne sont pas
considérés comme des dépendances réelles. Par exemple, les scripts configure
peuvent vérifier la présence du programme <command>autoconf</command>. Il sera
listé dans la sortie de strace, mais ce n'est pas une vraie dépendance pour
l'installation. Un package pourra dans presque tous les cas s'installer sans ce
programme. Il existe d'autres faux positifs.</para>
 
<para>Ceci signifie que la récupération automatique des dépendances n'est pas
précise. Vous aurez toujours besoin de valider la liste et de trouver les faux
positifs. Dans quelques (rares) cas, autoconf pourrait être une vraie
dépendance, donc vous ne pouvez simplement ignorer les lignes autoconf. Une
validation manuelle est vraiment nécessaire pour obtenir une liste précise.
</para>
 
<para>Ce livre n'est pas assez verbeux pour comprendre une liste exacte des
programmes requis pour une installation réussie (nous l'avions fait mais cela
demande beaucoup trop de travail pour être maintenu). Le livre contiendra
seulement les noms des packages dont vous avez besoin pour l'installer. Si vous
avez besoin d'une verbosité de la forme "le package a a besoin des fichiers b
et c provenant du package d", jetez un oeil sur &lt;entrer l'URL lorsqu'elle
sera disponible&gt;.</para>
 
</sect1>
 
/trunk/lfs/chapter02/aboutsbus.xml
1,30 → 1,37
<sect1 id="ch02-aboutsbus">
<title>A propos des SBU</title>
<title>A propos des SBUs</title>
<?dbhtml filename="aboutsbus.html" dir="chapter02"?>
 
<para>Most people would like to know beforehand how long it approximately
takes to compile and install each package. But "Linux from Scratch" is built
on so many different systems, it is not possible to give actual times that are
anywhere near accurate: the biggest package (Glibc) won't take more than
twenty minutes on the fastest systems, but will take something like three days
on the slowest -- no kidding. So instead of giving actual times, we've come up
with the idea of using the <emphasis>Static Binutils Unit</emphasis>
(abbreviated to <emphasis>SBU</emphasis>).</para>
<para>La plupart des personnes souhaitent savoir combien de temps la compilation
et l'installation de chaque package va prendre. Mais, "Linux from Scratch" est
construit sur tant de systèmes différents qu'il n'est pas possible de donner des
temps précis&nbsp;: le plus gros package (Glibc) ne prendra pas plus de 20
minutes sur les systèmes les plus rapides, mais il prendra environ trois jours
sur la moins rapide -- sans plaisanterie. Donc, au lieu de donner les temps
exacts, nous avons eu l'idée d'utiliser l'unité Binutils statique (
<emphasis>Static Binutils Unit</emphasis>) dont l'abréviation est
<emphasis>SBU</emphasis>.</para>
 
<para>It works like this: the first package you compile in this book is the
statically linked Binutils in Chapter 5, and the time it takes to compile this
package is what we call the "Static Binutils Unit" or "SBU". All other compile
times will be expressed relative to this time.</para>
<para>Cela fonctionne ainsi&nbsp;: le premier package lié statiquement, que vous
compilez dans ce livre est Binutils lors du chapitre 5. Le temps que prend la
compilation de ce package est ce que nous appelons "SBU". Tous les autres temps
de compilation sont exprimés relativement à ce temps.</para>
 
<para>For example, the time it takes to build the static version of GCC is 3.9
SBU. This means that if on your system it took 10 minutes to compile and
install the static Binutils, then you know it will take nearly 40 minutes to
build the static GCC. Fortunately, most build times are much shorter than the
one of Binutils.</para>
<para>Par exemple, le temps pris pour construire la version statique de GCC est
&gcc-time-tools-pass1;. Ceci signifie que s'il vous a fallu 10 minutes pour
compiler et installer le Binutils statique, alors vous savez que cela prendra
environ 45 minutes pour construire GCC statique. Heureusement, la plupart des
temps de construction sont bien plus court que celui de Binutils.</para>
 
<para>Note that SBUs don't work well for SMP-based machines. But if you're so
lucky as to have multiple processors, chances are that your system is so fast
that you don't mind.</para>
<para>Notez que si le compilateur système de votre hôte est basé sur GCC-2, les
SBU affichés seront quelque peu sous-estimées. Ceci est dû au fait que le SBU
est basé sur le tout premier package, compilé avec l'ancien GCC, alors que le
reste du système est compilé avec le nouveau GCC-&gcc-version; connu pour être
environ 30% plus lent.</para>
 
<para>Notez aussi que les SBU ne fonctionnent pas bien sur les machines SMP.
Mais si vous avez la chance d'avoir plusieurs processeurs, il est probable que
votre système soit si rapide que vous ne vous en soucierez pas.</para>
 
</sect1>
 
/trunk/lfs/chapter02/chapter02.xml
1,4 → 1,4
<chapter id="chapter02">
<chapter id="chapter02" xreflabel="chapitre 2">
<title>Informations importantes</title>
<?dbhtml filename="chapter02.html" dir="chapter02"?>
 
/trunk/lfs/chapter02/askforhelp.xml
54,7 → 54,7
l'ensemble, mais d'un autre côté n'en donnez pas trop peu. A titre
d'exemple, voici l'affichage d'une commande make :</para>
 
<para><screen>gcc -DALIASPATH=\"/mnt/lfs/usr/share/locale:.\"
<screen>gcc -DALIASPATH=\"/mnt/lfs/usr/share/locale:.\"
-DLOCALEDIR=\"/mnt/lfs/usr/share/locale\" -DLIBDIR=\"/mnt/lfs/usr/lib\"
-DINCLUDEDIR=\"/mnt/lfs/usr/include\" -DHAVE_CONFIG_H -I. -I.
-g -O2 -c getopt1.c
68,7 → 68,7
make[2]: Leaving directory `/lfs/tmp/make-3.79.1'
make[1]: *** [all-recursive] Error 1
make[1]: Leaving directory `/lfs/tmp/make-3.79.1'
make: *** [all-recursive-am] Error 2</screen></para>
make: *** [all-recursive-am] Error 2</screen>
 
<para>Dans ce genre de cas, nombreuses sont les personnes qui ne
fournissent que la section du bas contenant le texte
96,9 → 96,9
l'importance du package, nous vous encourageons à lancer. Quelque fois, des
packages vont générer des échecs faux ou prévus. Si vous les recontrez, vous
pouvez vérifier la page Wiki de LFS à <ulink
url="http://wiki.linuxfromscratch.org"/> si nous sommes déjà en train de
travailler dessus. Si nous les connaissons déjà, alors il n'est généralement pas
nécessaire de se sentir concerné.</para>
url="http://wiki.linuxfromscratch.org./"/> si nous sommes déjà en train de
travailler dessus. Si nous les connaissons déjà, alors il n'est généralement
pas nécessaire de se sentir concerné.</para>
 
</sect2>
 
/trunk/lfs/chapter02/aboutlfs.xml
6,9 → 6,9
livre, la variable LFS sera utilisée fréquemment. Vous devrez la remplacer
partout où vous la trouverez par le répertoire dans lequel vous avez monté la
partition contenant votre système LFS. La méthode pour créer et l'endroit où
monter cette partition seront expliqués en détail au chapitre 3. A titre
d'exemple, supposons que la partition LFS soit montée dans le répertoire
/mnt/lfs.</para>
monter cette partition seront expliqués en détail au <xref
linkend="chapter03"/>. A titre d'exemple, supposons que la partition LFS soit
montée dans le répertoire <filename>/mnt/lfs</filename>.</para>
 
<para>Quand il vous est demandé de lancer une commande telle que
<userinput>./configure --prefix=$LFS/tools</userinput>, il vous faut en
23,7 → 23,7
De cette façon, $LFS peut être tapé directement au lieu de le remplacer par
/mnt/lfs. Cela peut être accomplit en exécutant la commande suivante:</para>
 
<para><screen><userinput>export LFS=/mnt/lfs</userinput></screen></para>
<screen><userinput>export LFS=/mnt/lfs</userinput></screen>
 
<para>A partir de ce moment, lorsqu'il vous sera demandé d'entrer une
commande telle que <userinput>./configure --prefix=$LFS/tools</userinput>,vous
/trunk/lfs/chapter03/mounting.xml
11,13 → 11,13
<para>Choisissez un point de montage et assignez-le à la variable
d'environnement LFS en lançant:</para>
 
<para><screen><userinput>export LFS=/mnt/lfs</userinput></screen></para>
<screen><userinput>export LFS=/mnt/lfs</userinput></screen>
 
<para>Maintenant, créez le point de montage et montez le système de fichiers
LFS en lançant:</para>
 
<para><screen><userinput>mkdir -p $LFS
mount /dev/xxx $LFS</userinput></screen></para>
<screen><userinput>mkdir -p $LFS
mount /dev/xxx $LFS</userinput></screen>
 
<para>Remplacez <filename>xxx</filename> avec la désignation de la partition
LFS.</para>
26,10 → 26,10
une pour <filename>/</filename> et une autre pour <filename>/usr</filename>),
montez-les ainsi:</para>
 
<para><screen><userinput>mkdir -p $LFS
<screen><userinput>mkdir -p $LFS
mount /dev/xxx $LFS
mkdir $LFS/usr
mount /dev/yyy $LFS/usr</userinput></screen></para>
mount /dev/yyy $LFS/usr</userinput></screen>
 
<para>Bien sûr, remplacez <filename>xxx</filename> et <filename>yyy</filename>
avec les noms de partitions appropriés.</para>
/trunk/lfs/chapter03/creatingfs.xml
15,7 → 15,7
<para>Pour créer un système de fichiers ext2 sur la partition LFS, lancez ce
qui suit:</para>
 
<para><screen><userinput>mke2fs /dev/xxx</userinput></screen></para>
<screen><userinput>mke2fs /dev/xxx</userinput></screen>
 
<para>Remplacer "xxx" par le nom de la partition LFS (quelque chose comme
<filename>hda11</filename>).</para>
25,7 → 25,7
comme vous avez fait auparavant avec <userinput>mke2fs</userinput>) en lançant:
</para>
 
<para><screen><userinput>mkswap /dev/yyy</userinput></screen></para>
<screen><userinput>mkswap /dev/yyy</userinput></screen>
 
<para>Remplacez <filename>yyy</filename> avec le nom de la partition de swap.
</para>
/trunk/lfs/chapter03/chapter03.xml
1,4 → 1,4
<chapter id="chapter03">
<chapter id="chapter03" xreflabel="chapitre 3">
<title>Préparer une nouvelle partition</title>
<?dbhtml filename="chapter03.html" dir="chapter03"?>
 
/trunk/lfs/chapter04/chapter04.xml
1,4 → 1,4
<chapter id="chapter04">
<chapter id="chapter04" xreflabel="chapitre 4">
<title>Les composants&nbsp;: packages et correctifs</title>
<?dbhtml filename="chapter04.html" dir="chapter04"?>
 
17,27 → 17,40
de problèmes connus sans solution pour l'instant.</para>
 
<para>Toutes les URLs, lorsque c'est possible, se réfèrent aux pages du projet
sur <ulink url="http://www.freshmeat.net">Freshmeat.net</ulink>. Les pages
sur <ulink url="http://www.freshmeat.net"/>. Les pages
Freshmeat vous donneront un accès simple aux sites officiels de téléchargement
ainsi qu'aux sites web des projets, listes de diffusion, journaux de
modifications, et plus encore.</para>
 
<para>Nous ne pouvons pas garantir que ces emplacements de téléchargement seront
toujours disponibles pour vous. Au cas où un emplacement de téléchargement a
toujours disponibles. Au cas où un emplacement de téléchargement a
changé depuis que ce livre a été publié, merci d'essayer sur google pour trouver
le package. Si vous ne le trouvez pas, vous pouvez consulter la page d'erreurs
du livre sur <ulink url="http://linuxfromscratch.org/lfs/print"/> ou essayer
les autres moyens de téléchargement listés sur
du livre sur <ulink url="http://linuxfromscratch.org/lfs/print"/> ou, mieux
encore, d'essayer les autres moyens de téléchargement listés sur
<ulink url="http://linuxfromscratch.org/lfs/packages.html"/></para>
 
<para>Vous aurez besoin de stocker tous les packages et correctifs téléchargés
quelque part où ce cera pratique pendant toute la construction. Vous aurez aussi
besoin d'un répertoire dans lequel déballer les sources et les construire. Un
schéma fonctionnant correctement est d'utiliser $LFS/tools/src/packages pour
tous les fichiers téléchargés et $LFS/tools/src pour le répertoire de travail.
De cette façon, tout sera dans la partition LFS et disponible en
permanence.</para>
schéma fonctionnant correctement est d'utiliser
<filename>$LFS/sources</filename> comme emplacement de stockage des archives
tar et des correctifs <emphasis>mais aussi</emphasis> comme répertoire de
travail. De cette façon, tout ce dont vous avez besoin se situe dans la
partition LFS et disponible lors de toutes les étapes du processus de
construction.</para>
 
<para>Donc, vous pouvez vouloir exécuter, en tant que <emphasis>root</emphasis>,
la commande suivante avant de commencer votre session de téléchargement:</para>
 
<screen><userinput>mkdir $LFS/sources</userinput></screen>
 
<para>et rendre ce répertoire modifiable pour votre utilisateur habituel -- car
nous supposons que vous n'allez pas télécharger en tant que
<emphasis>root</emphasis>:</para>
 
<screen><userinput>chmod a+wt $LFS/sources</userinput></screen>
 
<!--
<para>Pour votre confort, au début de la liste se trouve un lien vers un fichier
que vous pouvez utiliser avec le programme <ulink url="http://wget.sunsite.dk">wget</ulink>. L'utilisation de ce fichier et le programme
91,7 → 104,7
Expect (&expect-version;) - &expect-size;:
<ulink url="http://freshmeat.net/projects/expect/"/>
 
File (&file-version;) - &file-size;:
File (&file-version;) - &file-size;: (*) voir la note ci-dessous
<ulink url="http://freshmeat.net/projects/file/"/>
 
Findutils (&findutils-version;) - &findutils-size;:
229,6 → 242,12
Total size of these packages: &all-size-mb;
</literallayout>
 
<note><para>File (&file-version;) pourrait ne pas être disponible au moment où
vous lirez ceci. L'emplacement de téléchargement principal est connu pour
supprimer les anciennes versions lorsque de nouvelles arrivent. Merci de vous
référer à la section correspondante dans <xref linkend="appendixa"/> pour un
autre emplacement de téléchargement.</para></note>
 
</sect1>
 
<sect1 id="ch04-patches">
241,91 → 260,92
dans notre sens. Vous aurez besoin des suivants:</para>
 
<literallayout>
Correctif Bash (&bash-patch-version;) - &bash-patch-size;:
<ulink url="&http;/bash-&bash-patch-version;.patch"/>
Correctif Bash - &bash-patch-size;:
<ulink url="&patches-root;&bash-patch;"/>
 
Correctif Attribute de Bison:
<ulink url="&http;/bison-1.875-attribute.patch"/>
Correctif Bison Attribute - &bison-patch-size;:
<ulink url="&patches-root;&bison-patch;"/>
 
Correctif Coreutils Hostname (&coreutils-hostname-patch-version;) - &coreutils-hostname-patch-size;:
<ulink url="&http;/coreutils-&coreutils-hostname-patch-version;.patch"/>
Correctif Coreutils Hostname - &coreutils-hostname-patch-size;:
<ulink url="&patches-root;&coreutils-hostname-patch;"/>
 
Correctif Coreutils Uname (&coreutils-uname-patch-version;) - &coreutils-uname-patch-size;:
<ulink url="&http;/coreutils-&coreutils-uname-patch-version;.patch"/>
Correctif Coreutils Uname - &coreutils-uname-patch-size;:
<ulink url="&patches-root;&coreutils-uname-patch;"/>
 
Correctif Ed (&ed-patch-version;) - &ed-patch-size;:
<ulink url="&http;/ed-&ed-patch-version;.patch"/>
Correctif Ed Mkstemp - &ed-patch-size;:
<ulink url="&patches-root;&ed-patch;"/>
 
Correctif Expect (&expect-patch-version;) - &expect-patch-size;:
<ulink url="&http;/expect-&expect-patch-version;.patch"/>
Correctif Expect Spawn - &expect-patch-size;:
<ulink url="&patches-root;&expect-patch;"/>
 
Correctif Gawk (&gawk-patch-version;) - &gawk-patch-size;:
<ulink url="&http;/gawk-&gawk-patch-version;.patch"/>
Correctif Gawk Libexecdir - &gawk-patch-size;:
<ulink url="&patches-root;&gawk-patch;"/>
 
Correctif GCC No Fixincludes: (&gcc-nofixincludes-patch-version;) - &gcc-nofixincludes-patch-size;:
<ulink url="&http;/gcc-&gcc-nofixincludes-patch-version;.patch"/>
Correctif GCC No-Fixincludes - &gcc-nofixincludes-patch-size;:
<ulink url="&patches-root;&gcc-nofixincludes-patch;"/>
 
Correctif GCC Specs: (&gcc-specs-patch-version;) - &gcc-specs-patch-size;:
<ulink url="&http;/gcc-&gcc-specs-patch-version;.patch"/>
Correctif GCC Specs - &gcc-specs-patch-size;:
<ulink url="&patches-root;&gcc-specs-patch;"/>
 
Correctif GCC Suppress Libiberty: (&gcc-suppress-libiberty-patch-version;) - &gcc-suppress-libiberty-patch-size;:
<ulink url="&http;/gcc-&gcc-suppress-libiberty-patch-version;.patch"/>
Correctif GCC Suppress-Libiberty - &gcc-suppress-libiberty-patch-size;:
<ulink url="&patches-root;&gcc-suppress-libiberty-patch;"/>
 
Correctif GCC-2 (&gcc-2953-patch-version;) - &gcc-2953-patch-size;:
<ulink url="&http;/gcc-&gcc-2953-patch-version;.patch"/>
Correctif GCC-2 - &gcc-2953-patch-size;:
<ulink url="&patches-root;&gcc-2953-patch;"/>
 
Correctif GCC-2 No Fixincludes (&gcc-2953-no-fixinc-patch-version;) - &gcc-2953-no-fixinc-patch-size;:
<ulink url="&http;/gcc-&gcc-2953-no-fixinc-patch-version;-no-fixinc.patch"/>
Correctif GCC-2 No-Fixincludes - &gcc-2953-no-fixinc-patch-size;:
<ulink url="&patches-root;&gcc-2953-no-fixinc-patch;"/>
 
Correctif GCC-2 Return Type (&gcc-2953-returntype-fix-patch-version;) - &gcc-2953-returntype-fix-patch-size;:
<ulink url="&http;/gcc-&gcc-2953-returntype-fix-patch-version;-returntype-fix.patch"/>
Correctif GCC-2 Return-Type - &gcc-2953-returntype-fix-patch-size;:
<ulink url="&patches-root;&gcc-2953-returntype-fix-patch;"/>
 
Correctif Glibc Sscanf:
<ulink url="&http;/glibc-2.3.2-sscanf-1.patch"/>
Correctif Glibc Sscanf - &glibc-sscanf-patch-size;:
<ulink url="&patches-root;&glibc-sscanf-patch;"/>
 
Correctif Grub (&grub-patch-version;) - &grub-patch-size;:
<ulink url="&http;/grub-&grub-patch-version;.patch"/>
Correctif Grub Gcc33 - &grub-patch-size;:
<ulink url="&patches-root;&grub-patch;"/>
 
Correctif Kbd (&kbd-patch-version;) - &kbd-patch-size;:
<ulink url="&http;/kbd-&kbd-patch-version;.patch"/>
Correctif Kbd More-Programs - &kbd-patch-size;:
<ulink url="&patches-root;&kbd-patch;"/>
 
Correctif Man 80Cols (&man-80cols-patch-version;) - &man-80cols-patch-size;:
<ulink url="&http;/man-&man-80cols-patch-version;-80cols.patch"/>
Correctif Man 80-Columns - &man-80cols-patch-size;:
<ulink url="&patches-root;&man-80cols-patch;"/>
 
Correctif Man Manpath (&man-manpath-patch-version;) - &man-manpath-patch-size;:
<ulink url="&http;/man-&man-manpath-patch-version;-manpath.patch"/>
Correctif Man Manpath - &man-manpath-patch-size;:
<ulink url="&patches-root;&man-manpath-patch;"/>
 
Correctif Man Pager (&man-pager-patch-version;) - &man-pager-patch-size;:
<ulink url="&http;/man-&man-pager-patch-version;-pager.patch"/>
Correctif Man Pager - &man-pager-patch-size;:
<ulink url="&patches-root;&man-pager-patch;"/>
 
Correctif Ncurses Etip (&ncurses-etip-patch-version;) - &ncurses-etip-patch-size;:
<ulink url="&http;/ncurses-5.3-etip-2.patch"/>
Correctif Ncurses Etip - &ncurses-etip-patch-size;:
<ulink url="&patches-root;&ncurses-etip-patch;"/>
 
Correctif Ncurses Vsscanf (&ncurses-vsscanf-patch-version;) - &ncurses-vsscanf-patch-size;:
<ulink url="&http;/ncurses-5.3-vsscanf.patch"/>
Correctif Ncurses Vsscanf - &ncurses-vsscanf-patch-size;:
<ulink url="&patches-root;&ncurses-vsscanf-patch;"/>
 
Correctif mii-tool pour Net-Tools (1.60) - 2k:
<ulink url="&http;/net-tools-1.60-miitool-gcc33-1.patch"/>
Correctif Net-tools Mii-Tool-Gcc33 - &net-tools-mii-patch-size;:
<ulink url="&patches-root;&net-tools-mii-patch;"/>
 
Correctif Perl Libc (&perl-libc-patch-version;) - &perl-libc-patch-size;:
<ulink url="&http;/perl-&perl-libc-patch-version;.patch"/>
Correctif Perl Libc - &perl-libc-patch-size;:
<ulink url="&patches-root;&perl-libc-patch;"/>
 
Correctif Procps (&procps-patch-version;) - &procps-patch-size;:
<ulink url="&http;/procps-&procps-patch-version;.patch"/>
Correctif Procps Locale - &procps-patch-size;:
<ulink url="&patches-root;&procps-patch;"/>
 
Correctif Shadow (&shadow-patch-version;) - &shadow-patch-size;:
<ulink url="&http;/shadow-&shadow-patch-version;.patch"/>
Correctif Shadow Newgrp - &shadow-patch-size;:
<ulink url="&patches-root;&shadow-patch;"/>
 
Correctif Zlib (&zlib-patch-version;) - &zlib-patch-size;:
<ulink url="&http;/zlib-&zlib-patch-version;.patch"/>
Correctif Zlib Vsnprintf - &zlib-patch-size;:
<ulink url="&patches-root;&zlib-patch;"/>
 
</literallayout>
 
<para>De plus, il existe un certain nombre de correctifs supplémentaires créés
par la communauté LFS. La plupart d'entre eux servent à la résolution de légers
problèmes ou activent certaines fonctionnalités non disponibles par défaut.
Vous pouvez librement examiner la base de données des correctifs, située sur
<ulink url="http://www.linuxfromscratch.org/patches"/>, et choisir tout
correctif supplémentaire à utiliser.</para>
<para>En plus des correctifs requis ci-dessus, il en existe un certain nombre
optionnel créé par la communauté LFS. La plupart d'entre eux résolvent des
problèmes légers ou activent certaines fonctionnalités non disponibles par
défaut. Vous être libre d'examiner la base de données des correctifs, située sur
<ulink url="http://www.linuxfromscratch.org/patches/"/> et de récupérer tout
correctif supplémentaire qui vous intéresse.</para>
 
</sect1>
 
/trunk/lfs/chapter05/textutils-inst.xml
File deleted
/trunk/lfs/chapter05/lfs-utils.xml
File deleted
/trunk/lfs/chapter05/gcc.xml
File deleted
/trunk/lfs/chapter05/creatingstaticdir.xml
File deleted
/trunk/lfs/chapter05/gcc-inst.xml
File deleted
/trunk/lfs/chapter05/binutils-pass2-inst.xml
File deleted
/trunk/lfs/chapter05/binutils-pass1-inst.xml
File deleted
/trunk/lfs/chapter05/binutils-inst.xml
File deleted
/trunk/lfs/chapter05/binutils.xml
File deleted
/trunk/lfs/chapter05/gcc-pass1-inst.xml
File deleted
/trunk/lfs/chapter05/diffutils-inst.xml
File deleted
/trunk/lfs/chapter05/sed-inst.xml
File deleted
/trunk/lfs/chapter05/findutils-inst.xml
File deleted
/trunk/lfs/chapter05/tcl-inst.xml
File deleted
/trunk/lfs/chapter05/tar-inst.xml
File deleted
/trunk/lfs/chapter05/glibc-inst.xml
File deleted
/trunk/lfs/chapter05/lfs-utils-inst.xml
File deleted
/trunk/lfs/chapter05/grep-inst.xml
File deleted
/trunk/lfs/chapter05/kernelheaders-inst.xml
File deleted
/trunk/lfs/chapter05/dejagnu-inst.xml
File deleted
/trunk/lfs/chapter05/shellutils-inst.xml
File deleted
/trunk/lfs/chapter05/gettext-inst.xml
File deleted
/trunk/lfs/chapter05/shellutils.xml
File deleted
/trunk/lfs/chapter05/perl-inst.xml
File deleted
/trunk/lfs/chapter05/patch-inst.xml
File deleted
/trunk/lfs/chapter05/ncurses-inst.xml
File deleted
/trunk/lfs/chapter05/texinfo-inst.xml
File deleted
/trunk/lfs/chapter05/fileutils.xml
File deleted
/trunk/lfs/chapter05/make-inst.xml
File deleted
/trunk/lfs/chapter05/gawk-inst.xml
File deleted
/trunk/lfs/chapter05/gcc-pass2-inst.xml
File deleted
/trunk/lfs/chapter05/whystatic.xml
File deleted
/trunk/lfs/chapter05/coreutils-inst.xml
File deleted
/trunk/lfs/chapter05/diffutils-inxt.xml
File deleted
/trunk/lfs/chapter05/expect-inst.xml
File deleted
/trunk/lfs/chapter05/fileutils-inst.xml
File deleted
/trunk/lfs/chapter05/textutils.xml
File deleted
/trunk/lfs/chapter05/gzip-inst.xml
File deleted
/trunk/lfs/chapter05/bash-inst.xml
File deleted
/trunk/lfs/chapter05/utillinux-inst.xml
File deleted
/trunk/lfs/chapter05/bzip2-inst.xml
File deleted
/trunk/lfs/chapter05/introduction.xml
26,6 → 26,11
chaque programme dans un package, merci de vous référer à la section
correspondante dans <xref linkend="appendixa"/>.</para>
<para>Les instructions de construction supposent que vous utilisez le shelle
bash. Il est aussi attendu que vous avez déjà déballé les sources pour un
package et être entré (<userinput>cd</userinput>) dans le répertoire des sources
avant de lancer les commandes de construction.</para>
 
<para>Plusieurs packages sont corrigés avant d'être compilés, mais seulement
dans le cas où la correction est nécessaire pour résoudre un problème.
Souvent, le correctif est nécessaire à la fois dans ce chapitre et dans le
37,21 → 42,25
probablement, toutes sortes de messages d'avertissement du compilateur
qui défilent sur votre écran. Ceci est normal et peut être ignoré sans danger.
Il s'agit seulement de messages d'avertissement -- principalement au sujet
d'utilisation incorrecte, mais pas illégale, de la syntaxe de C ou de C++.
d'utilisation obsolète, mais pas invalide, de la syntaxe de C ou de C++.
Ceci est dû au fait que les standards C ont changé assez souvent et que
quelques packages continuent à utiliser les anciens standards ; ce qui
n'est pas un véritable problème.</para>
 
<para><emphasis>Sauf</emphasis> cas contraire, vous devriez habituellement
supprimer les répertoires des sources et de construction après l'installation de
chaque package -- tout simplement pour faire du ménage et conserver ainsi de
l'espace disque.</para>
 
<para>Avant de continuer, assurez-vous que la variable LFS est correctement
définie (si vous avez décidé de l'utiliser) en lançant ce qui suit :
</para>
définie en lançant ce qui suit :</para>
<para><screen><userinput>echo $LFS</userinput></screen></para>
<screen><userinput>echo $LFS</userinput></screen>
<para>Assurez-vous que le résultat contient le bon répertoire vers le point de
montage de la partition LFS, qui est <filename
class="directory">/mnt/lfs</filename> si vous avez suivi notre exemple.</para>
<para><screen><userinput>echo $LFS</userinput></screen></para>
<screen><userinput>echo $LFS</userinput></screen>
</sect1>
/trunk/lfs/chapter05/tcl.xml
2,12 → 2,70
<title>Installer Tcl-&tcl-version;</title>
<?dbhtml filename="tcl.html" dir="chapter05"?>
 
<screen>Estimation du temps de construction: &tcl-time-static;
Estimation de l'espace disque requis: &tcl-compsize-static;</screen>
<screen>Estimation du temps de construction: &tcl-time-tools;
Estimation de l'espace disque requis: &tcl-compsize-tools;</screen>
 
&aa-tcl-shortdesc;
&aa-tcl-dep;
&c5-tcl-inst;
 
<sect2><title>&nbsp;</title><para>&nbsp;</para></sect2>
 
<sect2>
<title>Installation de Tcl</title>
 
<para>Ce package et les deux suivants sont seulement installés dans le but de
lancer les suites de tests pour GCC et Binutils. Installer ces trois packages
juste pour des tests peut sembler beaucoup mais il est très rassurant, voire
essentiel, de savoir que nos outils les plus importants fonctionnent
correctement.</para>
 
<para>Préparez la compilation de Tcl&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>cd unix
./configure --prefix=/tools</userinput></screen>
 
<para>Construisez le package&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make</userinput></screen>
 
<para>Ce package dispose d'une suite de tests pouvant réaliser un certain nombre
de vérification pour nous assurer que tout est construit correctement. Néanmois,
la suite de tests Tcl dans ce chapitre est connu pour ses échecs sous certaines
conditions de l'hôte qui ne sont pas totalement comprises. Du coup, ces échecs
ne sont pas surpenant et ne doivent pas être considérés comme critiques. Si vous
souhaitez lancer le suite de tests, la commande suivante le fera&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>TZ=UTC make test</userinput></screen>
 
<para>La signification du paramètre de make est&nbsp;:</para>
 
<itemizedlist>
<listitem><para><userinput>TZ=UTC</userinput>: Ceci initialise la zone horaire à
l'UTC (Coordinated Universal Time) aussi connue comme GMT (Greenwich Mean Time),
mais seulement pendant la durée de cette suite de tests. Ceci nous assure que
les tests concernant l'horloge seront réalisés correctement. Plus d'informations
sur la variable d'environnement TZ seront disponibles plus tard sur
<xref linkend="chapter07"/>.</para></listitem>
</itemizedlist>
 
<para>Quelque fois, les suites de tests des packages échouent de façon erronées.
Vous pouvez consulter le Wiki LFS sur <ulink
url="http://wiki.linuxfromscratch.org/"/> pour vérifier si ces échecs sont
normaux. Ceci s'applique à tous les tests du livre.</para>
 
<para>Installez le package&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make install</userinput></screen>
 
<important><para><emphasis>Ne supprimez pas</emphasis> encore le répertoire
source <filename>tcl&tcl-version;</filename>, car le package suivant en aura
besoin pour ses en-têtes internes.</para></important>
 
<para>Créez le lien symbolique nécessaire&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>ln -s tclsh8.4 /tools/bin/tclsh</userinput></screen>
 
</sect2>
 
</sect1>
 
/trunk/lfs/chapter05/gettext.xml
2,11 → 2,40
<title>Installer Gettext-&gettext-version;</title>
<?dbhtml filename="gettext.html" dir="chapter05"?>
 
<screen>Estimation du temps de construction: &gettext-time;
Estimation de l'espace disque requis: &gettext-compsize;</screen>
<screen>Estimation du temps de construction: &gettext-time-tools;
Estimation de l'espace disque requis: &gettext-compsize-tools;</screen>
 
&aa-gettext-shortdesc;
&aa-gettext-dep;
&c5-gettext-inst;
 
<sect2><title>&nbsp;</title><para>&nbsp;</para></sect2>
 
<sect2>
<title>Installation de Gettext</title>
 
<para>Préparez la compilation de Gettext&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>./configure --prefix=/tools</userinput></screen>
 
<para>Compilez les programmes&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make</userinput></screen>
 
<para>Ce package dispose d'une suite de tests, réalisant plusieurs tests pour
s'assurer que le programme a été construit correctement. Néanmoins, la suite de
tests de Gettext est connu pour ses échecs lors du chapitre 5 sous certains
conditions dûes à l'hôte, par exemple s'il trouve un compilateur Java sur
l'hôte. La suite de tests Gettex prend un assez long moment à s'exécuter et
n'est considérée critique. Donc, nous ne vous recommendons pas de la lancer
maintenant. Si vous décidez de le faire, la commande suivante fera le
nécessaire&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make check</userinput></screen>
 
<para>Et installez le package&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make install</userinput></screen>
 
</sect2>
 
</sect1>
/trunk/lfs/chapter05/bzip2.xml
2,12 → 2,23
<title>Installer Bzip2-&bzip2-version;</title>
<?dbhtml filename="bzip2.html" dir="chapter05"?>
 
<screen>Estimation du temps de construction: &bzip2-time-static;
Estimation de l'espace disque requis: &bzip2-compsize-static;</screen>
<screen>Estimation du temps de construction: &bzip2-time-tools;
Estimation de l'espace disque requis: &bzip2-compsize-tools;</screen>
 
&aa-bzip2-shortdesc;
&aa-bzip2-dep;
&c5-bzip2-inst;
 
<sect2><title>&nbsp;</title><para>&nbsp;</para></sect2>
 
<sect2>
<title>Installation de Bzip2</title>
 
<para>Le package Bzip2 ne contient pas de script
<userinput>configure</userinput>. Compilez et installez-le ainsi&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make PREFIX=/tools install</userinput></screen>
 
</sect2
>
</sect1>
 
/trunk/lfs/chapter05/tar.xml
2,12 → 2,36
<title>Installer Tar-&tar-version;</title>
<?dbhtml filename="tar.html" dir="chapter05"?>
 
<screen>Estimation du temps de construction: &tar-time-static;
Estimation de l'espace disque requis: &tar-compsize-static;</screen>
<screen>Estimation du temps de construction: &tar-time-tools;
Estimation de l'espace disque requis: &tar-compsize-tools;</screen>
 
&aa-tar-shortdesc;
&aa-tar-dep;
&c5-tar-inst;
 
<sect2><title>&nbsp;</title><para>&nbsp;</para></sect2>
 
<sect2>
<title>Installation de Tar</title>
 
<para>Préparez la compilation de Tar&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>./configure --prefix=/tools</userinput></screen>
 
<para>Compilez les programmes&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make </userinput></screen>
 
<para>Ce package dispose d'une suite de tests, réalisant plusieurs tests pour
s'assurer que le programme a été construit correctement. Si vous décidez de le
lancer, la commande suivante fera le nécessaire&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make check</userinput></screen>
 
<para>Puis, installez-les avec leur documentation&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make install</userinput></screen>
 
</sect2>
 
</sect1>
 
/trunk/lfs/chapter05/gawk.xml
2,12 → 2,36
<title>Installer Gawk-&gawk-version;</title>
<?dbhtml filename="gawk.html" dir="chapter05"?>
 
<screen>Estimation du temps de construction: &gawk-time-static;
Estimation de l'espace disque requis: &gawk-compsize-static;</screen>
<screen>Estimation du temps de construction: &gawk-time-tools;
Estimation de l'espace disque requis: &gawk-compsize-tools;</screen>
 
&aa-gawk-shortdesc;
&aa-gawk-dep;
&c5-gawk-inst;
 
<sect2><title>&nbsp;</title><para>&nbsp;</para></sect2>
 
<sect2>
<title>Installation de Gawk</title>
 
<para>Préparez la compilation de Gawk&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>./configure --prefix=/tools</userinput></screen>
 
<para>Compilez le package&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make</userinput></screen>
 
<para>Ce package dispose d'une suite de tests, réalisant plusieurs tests pour
s'assurer que le programme a été construit correctement. Si vous décidez de le
lancer, la commande suivante fera le nécessaire&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make check</userinput></screen>
 
<para>Et installez le package&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make install</userinput></screen>
 
</sect2>
 
</sect1>
 
/trunk/lfs/chapter05/diffutils.xml
2,11 → 2,29
<title>Installer Diffutils-&diffutils-version;</title>
<?dbhtml filename="diffutils.html" dir="chapter05"?>
 
<screen>Estimation du temps de construction: &diffutils-time-static;
Estimation de l'espace disque requis: &diffutils-compsize-static;</screen>
<screen>Estimation du temps de construction: &diffutils-time-tools;
Estimation de l'espace disque requis: &diffutils-compsize-tools;</screen>
 
&aa-diffutils-shortdesc;
&aa-diffutils-dep;
&c5-diffutils-inst;
 
<sect2><title>&nbsp;</title><para>&nbsp;</para></sect2>
 
<sect2>
<title>Installation de Diffutils</title>
 
<para>Préparez la compilation de Diffutils&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>./configure --prefix=/tools</userinput></screen>
 
<para>Compilez le package&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make</userinput></screen>
 
<para>Et installez-le&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make install</userinput></screen>
 
</sect2>
 
</sect1>
/trunk/lfs/chapter05/chapter05.xml
1,9 → 1,9
<chapter id="chapter05">
<chapter id="chapter05" xreflabel="chapitre 5">
<title>Préparer le système LFS</title>
<?dbhtml filename="chapter05.html" dir="chapter05"?>
 
&c5-introduction;
&c5-whystatic;
&c5-toolchaintechnotes;
&c5-creatingtoolsdir;
&c5-addinguser;
&c5-settingenviron;
36,7 → 36,7
&c5-perl;
 
<sect1 id="ch05-stripping">
<title>Suppression</title>
<title>Nettoyer</title>
<?dbhtml filename="stripping.html" dir="chapter05"?>
 
<para>Les étapes de cette section sont optionnelles. Si votre partition LFS est
45,8 → 45,8
jusqu'à maintenant contiennent à peu près 130 Mo de symbôles de débuggage
inutiles. Supprimez ces symbôles de cette façon:</para>
 
<para><screen><userinput>strip --strip-unneeded /tools/{,s}bin/*
strip --strip-debug /tools/lib/*</userinput></screen></para>
<screen><userinput>strip --strip-unneeded /tools/{,s}bin/*
strip --strip-debug /tools/lib/*</userinput></screen>
 
<para>La première de ces commandes supprimera environ 20 fichiers, en indiquant
qu'elle ne reconnaît pas leur format de fichier. La plupart sont des scripts et non des binaires.</para>
58,11 → 58,12
<para>Pour sauver encore quelques mégaoctets, vous pouvez supprimer la
documentation:</para>
 
<para><screen><userinput>rm -rf /tools/{,share/}{doc,info,man}</userinput></screen></para>
<screen><userinput>rm -rf /tools/{,share/}{doc,info,man}</userinput></screen>
 
<para>Vous aurez maintenant besoin d'avoir au moins 700 Mo d'espace libre sur
le système de fichiers LFS pour pouvoir construire et installer la Glibc lors
de la prochaine phase.</para>
<para>Vous aurez maintenant besoin d'avoir au moins 850&nbsp;Mo d'espace libre
sur le système de fichiers LFS pour pouvoir construire et installer la Glibc
lors de la prochaine phase. Si vous pouvez construire et installer Glibc, vous
pourrez aussi construire et installer le reste.</para>
 
</sect1>
 
/trunk/lfs/chapter05/grep.xml
2,11 → 2,49
<title>Installer Grep-&grep-version;</title>
<?dbhtml filename="grep.html" dir="chapter05"?>
 
<screen>Estimation du temps de construction: &grep-time-static;
Estimation de l'espace disque requis: &grep-compsize-static;</screen>
<screen>Estimation du temps de construction: &grep-time-tools;
Estimation de l'espace disque requis: &grep-compsize-tools;</screen>
 
&aa-grep-shortdesc;
&aa-grep-dep;
&c5-grep-inst;
 
<sect2><title>&nbsp;</title><para>&nbsp;</para></sect2>
 
<sect2>
<title>Installation de Grep</title>
 
<para>Préparez la compilation de Grep&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>./configure --prefix=/tools \
&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;--disable-perl-regexp --with-included-regex</userinput></screen>
 
<para>The meaning of the configure options:</para>
 
<itemizedlist>
<listitem><para><userinput>--disable-perl-regexp</userinput>: Ceci nous assure
que <userinput>grep</userinput> ne sera pas lié avec une bibliothèque PCRE qui
pourrait être présente sur l'hôte mais ne serait pas disponible une fois entré
dans l'environnement chroot.</para></listitem>
<listitem><para><userinput>--with-included-regex</userinput>: Ceci nous assure
que Grep utilise son code interne pour les expressions rationnelles. Sans cela,
il utiliserait le code de Glibc, connu pour être légèrement bogué.</para>
</listitem>
</itemizedlist>
 
<para>Compilez les programmes&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make </userinput></screen>
 
<para>Ce package dispose d'une suite de tests, réalisant plusieurs tests pour
s'assurer que le programme a été construit correctement. Si vous décidez de le
lancer, la commande suivante fera le nécessaire&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make check</userinput></screen>
 
<para>Puis, installez-les ainsi que leur documentation&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make install</userinput></screen>
 
</sect2>
 
</sect1>
/trunk/lfs/chapter05/utillinux.xml
2,11 → 2,42
<title>Installer Util-linux-&util-linux-version;</title>
<?dbhtml filename="util-linux.html" dir="chapter05"?>
 
<screen>Estimation du temps de construction: &util-linux-time-static;
Estimation de l'espace disque requis: &util-linux-compsize-static;</screen>
<screen>Estimation du temps de construction: &util-linux-time-tools;
Estimation de l'espace disque requis: &util-linux-compsize-tools;</screen>
 
&aa-utillinux-shortdesc;
&aa-utillinux-dep;
&c5-utillinux-inst;
 
<sect2><title>&nbsp;</title><para>&nbsp;</para></sect2>
 
<sect2>
<title>Installation de Util-linux</title>
 
<para>Util-linux doesn't use the freshly installed headers and libraries from
the /tools directory. This is fixed by altering the configure script:</para>
 
<screen><userinput>cp configure configure.backup
sed "s@/usr/include@/tools/include@g" configure.backup &gt; configure</userinput> </screen>
 
<para>Préparez la compilation de Util-linux&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>./configure</userinput></screen>
 
<para>Compilez quelques routines d'aide&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make -C lib</userinput></screen>
 
<para>Et, comme vous allez avoir besoin de quelques utilitaires contenus dans ce
package, construisez uniquement ceux-ci&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make -C mount mount umount
make -C text-utils more</userinput></screen>
 
<para>Maintenant, copiez ces programmes dans le répertoire des outils
temporaires:&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>cp mount/{,u}mount text-utils/more /tools/bin</userinput></screen>
 
</sect2>
 
</sect1>
/trunk/lfs/chapter05/findutils.xml
2,12 → 2,36
<title>Installer Findutils-&findutils-version;</title>
<?dbhtml filename="findutils.html" dir="chapter05"?>
 
<screen>Estimation du temps de construction: &findutils-time-static;
Estimation de l'espace disque requis: &findutils-compsize-static;</screen>
<screen>Estimation du temps de construction: &findutils-time-tools;
Estimation de l'espace disque requis: &findutils-compsize-tools;</screen>
 
&aa-findutils-shortdesc;
&aa-findutils-dep;
&c5-findutils-inst;
 
<sect2><title>&nbsp;</title><para>&nbsp;</para></sect2>
 
<sect2>
<title>Installation de Findutils</title>
 
<para>Préparez la compilation de Findutils&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>./configure --prefix=/tools</userinput></screen>
 
<para>Compilez le package&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make </userinput></screen>
 
<para>Ce package dispose d'une suite de tests, réalisant plusieurs tests pour
s'assurer que le programme a été construit correctement. Si vous décidez de le
lancer, la commande suivante fera le nécessaire&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make check</userinput></screen>
 
<para>Et installez le package&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make install</userinput></screen>
 
</sect2>
 
</sect1>
 
/trunk/lfs/chapter05/perl.xml
7,7 → 7,35
 
&aa-perl-shortdesc;
&aa-perl-dep;
&c5-perl-inst;
 
<sect2><title>&nbsp;</title><para>&nbsp;</para></sect2>
<sect2>
<title>Installation de Perl</title>
 
<para>Tout d'abord, adaptez quelques chemins en dur de la bibliothèque C&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>patch -Np1 -i ../&perl-libc-patch;</userinput></screen>
 
<para>Et assurez-vous que les extensions statiques sont bien construites&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>chmod u+w hints/linux.sh
echo 'static_ext="IO re Fcntl"' >> hints/linux.sh</userinput></screen>
 
<para>Maintenant, préparez la compilation de Perl&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>./configure.gnu --prefix=/tools</userinput></screen>
 
<para>Compilez seulement les outils requis&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make perl utilities</userinput></screen>
 
<para>Puis, copiez ces outils et leur bibliothèques&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>cp perl pod/pod2man /tools/bin
mkdir -p /tools/lib/perl5/&perl-version;
cp -R lib/* /tools/lib/perl5/&perl-version;</userinput></screen>
 
</sect2>
 
</sect1>
 
/trunk/lfs/chapter05/gzip.xml
2,11 → 2,29
<title>Installer Gzip-&gzip-version;</title>
<?dbhtml filename="gzip.html" dir="chapter05"?>
 
<screen>Estimation du temps de construction: &gzip-time-static;
Estimation de l'espace disque requis: &gzip-compsize-static;</screen>
<screen>Estimation du temps de construction: &gzip-time-tools;
Estimation de l'espace disque requis: &gzip-compsize-tools;</screen>
 
&aa-gzip-shortdesc;
&aa-gzip-dep;
&c5-gzip-inst;
 
<sect2><title>&nbsp;</title><para>&nbsp;</para></sect2>
 
<sect2>
<title>Installation de Gzip</title>
 
<para>Préparez la compilation de Gzip&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>./configure --prefix=/tools</userinput></screen>
 
<para>Compilez le package&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make</userinput></screen>
 
<para>Et installez-le&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make install</userinput></screen>
 
</sect2>
 
</sect1>
/trunk/lfs/chapter05/texinfo.xml
2,12 → 2,36
<title>Installer Texinfo-&texinfo-version;</title>
<?dbhtml filename="texinfo.html" dir="chapter05"?>
 
<screen>Estimation du temps de construction: &texinfo-time-static;
Estimation de l'espace disque requis: &texinfo-compsize-static;</screen>
<screen>Estimation du temps de construction: &texinfo-time-tools;
Estimation de l'espace disque requis: &texinfo-compsize-tools;</screen>
 
&aa-texinfo-shortdesc;
&aa-texinfo-dep;
&c5-texinfo-inst;
 
<sect2><title>&nbsp;</title><para>&nbsp;</para></sect2>
 
<sect2>
<title>Installation de Texinfo</title>
 
<para>Préparez la compilation de Texinfo&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>./configure --prefix=/tools</userinput></screen>
 
<para>Compilez les programmes&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make </userinput></screen>
 
<para>Ce package dispose d'une suite de tests, réalisant plusieurs tests pour
s'assurer que le programme a été construit correctement. Si vous décidez de le
lancer, la commande suivante fera le nécessaire&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make check</userinput></screen>
 
<para>Puis, installez-les avec leur documentation&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make install</userinput></screen>
 
</sect2>
 
</sect1>
 
/trunk/lfs/chapter05/bash.xml
2,11 → 2,45
<title>Installer Bash-&bash-version;</title>
<?dbhtml filename="bash.html" dir="chapter05"?>
 
<screen>Estimation du temps de construction: &bash-time-static;
Estimation de l'espace disque requis: &bash-compsize-static;</screen>
<screen>Estimation du temps de construction&nbsp;: &bash-time-tools;
Estimation de l'espace disque requis&nbsp;: &bash-compsize-tools;</screen>
 
&aa-bash-shortdesc;
&aa-bash-dep;
&c5-bash-inst;
 
<sect2><title>&nbsp;</title><para>&nbsp;</para></sect2>
 
<sect2>
<title>Installation de Bash</title>
 
<para>Bash contient un certain nombre de bogues connus. Corrigez-les avec les
correctifs suivantes&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>patch -Np1 -i ../&bash-patch;</userinput></screen>
 
<para>Maintenant, préparez la compilation de Bash:</para>
 
<screen><userinput>./configure --prefix=/tools</userinput></screen>
 
<para>Compilez le programme&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make</userinput></screen>
 
<para>Ce package dispose d'une suite de tests, réalisant plusieurs tests pour
s'assurer que le programme a été construit correctement. Si vous décidez de le
lancer, la commande suivante fera le nécessaire&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make tests</userinput></screen>
 
<para>Puis, installez-le ainsi que sa documentation&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make install</userinput></screen>
 
<para>Ajoutez un lien pour les programmes utilisant <userinput>sh</userinput>
comme shell&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>ln -s bash /tools/bin/sh</userinput></screen>
 
</sect2>
 
</sect1>
/trunk/lfs/chapter05/setting-environment.xml
6,7 → 6,7
les commandes suivantes pour mettre en place un bon environnement de travail:
</para>
 
<para><screen><userinput>cat &gt; ~/.bash_profile &lt;&lt; "EOF"</userinput>
<screen><userinput>cat &gt; ~/.bash_profile &lt;&lt; "EOF"</userinput>
set +h
umask 022
LFS=/mnt/lfs
16,7 → 16,7
export LFS LC_ALL LDFLAGS PATH
unset CC CXX CPP LD_LIBRARY_PATH LD_PRELOAD
<userinput>EOF
source ~/.bash_profile</userinput></screen></para>
source ~/.bash_profile</userinput></screen>
 
<para>La commande <userinput>set +h</userinput> arrête la fonction de hachage
de <userinput>bash</userinput>. Le hachage est normalement une fonction utile.
42,7 → 42,7
 
<para>La variable LC_ALL contrôle l'emplacement de certains programmes, en
faisant que certains messages suivent les conventions du pays spécifié. Si votre
système hôte utilise une version de la <emphasis>glibc</emphasis> plus ancienne
système hôte utilise une version de la Glibc plus ancienne
que la 2.2.4, avoir LC_ALL positionné sur quelque chose d'autre que "POSIX" ou
"C" durant ce chapitre peut poser des problèmes si vous sortez de
l'environnement chroot et souhaitez y retourner plus tard. En positionnant
/trunk/lfs/chapter05/glibc.xml
2,12 → 2,186
<title>Installer Glibc-&glibc-version;</title>
<?dbhtml filename="glibc.html" dir="chapter05"?>
 
<screen>Estimation du temps de construction: &glibc-time;
Estimation de l'espace disque requis: &glibc-compsize;</screen>
<screen>Estimation du temps de construction: &glibc-time-tools;
Estimation de l'espace disque requis: &glibc-compsize-tools;</screen>
 
&aa-glibc-shortdesc;
&aa-glibc-dep;
&c5-glibc-inst;
 
<sect2><title>&nbsp;</title><para>&nbsp;</para></sect2>
 
<sect2>
<title>Installation de Glibc</title>
 
<para>Avant de commencer l'installation de la Glibc, vous devez entrer
(<userinput>cd</userinput>) dans le répertoire
<filename>glibc-&glibc-version;</filename> et déballer Glibc-linuxthreads dans
ce répertoire, et non pas dans le répertoire où vous déballez habituellement
tous les sources.</para>
 
<note><para>Nous allons lancer la suite de tests pour Glibc dans ce chapitre.
Néanmoins, il est important de noter que lancer la suite de tests Glibc ici
n'est pas considéré comme étant aussi important que dans le
<xref linkend="chapter06"/>.</para></note>
 
<para>Ce package est connu pour mal se comporter si vous changez les options
d'optimisation par défaut (en incluant les options -march et -mcpu). Donc, si
vous avez défini des variables d'environnement qui surchargent les optimisations
pas défaut, telles que CFLAGS et CXXFLAGS, nous vous recommandons de supprimer
cette initialisation lors de la construction de Glibc.</para>
 
<para>Basiquement, compiler Glibc de tout autre façon que celle proposée par le
livre compromet la stabilité de votre système.</para>
 
<para>Bien qu'il s'agisse d'un message sans gravité, l'étape d'installation de
Glibc se plaindra de l'absence de <filename>/tools/etc/ld.so.conf</filename>.
Corrigez ce petit message ennuyant avec&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>mkdir /tools/etc
touch /tools/etc/ld.so.conf</userinput></screen>
 
<para>De même, Glibc a un problème subtile s'il est compilé avec GCC
&gcc-version;. Appliquez le correctif suivant pour corriger ceci&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>patch -Np1 -i ../&glibc-sscanf-patch;</userinput></screen>
 
<para>La documentation de Glibc recommande de construire Glibc en dehors du
répertoire des sources, c'est-à-dire dans un répertoire dédié&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>mkdir ../glibc-build
cd ../glibc-build</userinput></screen>
 
<para>Ensuite, préparez la compilation de Glibc&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>../glibc-&glibc-version;/configure --prefix=/tools \
&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;--disable-profile --enable-add-ons \
&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;--with-headers=/tools/include \
&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;--with-binutils=/tools/bin \
&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;--without-gd</userinput></screen>
 
<para>La signification des options de configure est&nbsp;:</para>
 
<itemizedlist>
<listitem><para><userinput>--disable-profile</userinput>: Ceci désactive la
construction des bibliothèques avec les informations de profilage. Enlevez cette
option si vous pensez faire du profilage.</para></listitem>
 
<listitem><para><userinput>--enable-add-ons</userinput>: Ceci active tous les
composants supplémentaires (<foreignphrase>add-ons</foreignphrase>)
installés avec Glibc, dans notre cas Linuxthreads.</para></listitem>
 
<listitem><para><userinput>--with-binutils=/tools/bin</userinput> et
<userinput>--with-headers=/tools/include</userinput>: Ces options ne sont
réellement pas nécessaires. Mais elles nous assurent que rien de mauvais ne peux
arriver en ce qui concerne les en-têtes du noyau et que les programmes Binutils
sont utilisés lors de la construction de Glibc.</para></listitem>
 
<listitem><para><userinput> --without-gd</userinput>: Cette option nous assure
que le programme <userinput>memusagestat</userinput> ne sera pas construit, car
de façon assez étrange celui-ci insiste pour être lié avec les bibliothèques de
l'hôte (libgd, libpng, libz et ainsi de suite).</para></listitem>
</itemizedlist>
 
<para>Lors de cette étape, vous rencontrerez peut-être le message suivant&nbsp;:</para>
 
<blockquote><screen>configure: WARNING:
*** These auxiliary programs are missing or incompatible versions: msgfmt
*** some features will be disabled.
*** Check the INSTALL file for required versions.</screen></blockquote>
 
<para>Le programme <filename>msgfmt</filename>, manquant ou incompatible, ne
pose généralement pas de problème mais certaines personnes pensent qu'il peut
poser problème lors de l'exécution de la suite de tests.</para>
 
<para>Compilez le package&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make</userinput></screen>
 
<para>Lancez la suite de tests&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make check</userinput></screen>
 
<para>La suite de tests de Glibc est grandement dépendante de certaines
fonctionnalités de votre système hôte, en particulier du noyau. De plus, dans ce
chapitre, certains tests peuvent être affecter durement par les outils existants
ainsi que par des problèmes d'environnement sur le système hôte. Bien sûr, ceci
ne sera plus un problème lorsque nous lançerons la suite de tests de Glibc dans
l'environnement chroot au cours du <xref linkend="chapter06"/>. En général, la
suite de tests de Glibc réussit habituellement. Néanmoins, comme mentionné
ci-dessus, quelques échecs sont inévitables sous certaines circonstances. Voici
une liste des problèmes les plus communs que nous connaissons&nbsp;:</para>
 
<itemizedlist>
<listitem><para>Le test <emphasis>math</emphasis> échoue parfois lorsqu'il est
exécuté sur des systèmes où le processeur n'est pas un nouveau Intel ou AMD.
Certains paramètrages d'optimisation sont aussi connus pour être la source de ce
type de problèmes.</para></listitem>
 
<listitem><para>Le test <emphasis>gettext</emphasis> échoue quelque fois à cause
de problèmes sur le système hôte. Les raisons exactes ne sont pas encore
claires.</para></listitem>
 
<listitem><para>Le test <emphasis>atime</emphasis> échoue quelque fois lorsque
la partition LFS est montée avec l'option <emphasis>noatime</emphasis> ou à
cause d'autres spécificités des autres systèmes de fichiers.</para></listitem>
 
<listitem><para>Le test <emphasis>shm</emphasis> pourrait échouer si le système
hôte utilise le système de fichiers devfs mais ne dispose pas du système de
fichiers tmpfs monté sur <filename>/dev/shm</filename> à cause d'un manque de
support de tmpfs dans le noyau.</para></listitem>
 
<listitem><para>En cas d'exécution sur d'anciens matériels (lents), certains
tests pourraient échouer à cause de limite de temps dépassée.</para></listitem>
</itemizedlist>
 
<para>En résumé, ne vous inquiétez pas trop si vous voyez des échecs lors des
tests de la Glibc dans ce chapitre. La Glibc au <xref linkend="chapter06"/> est
celle avec qui nous allons rester, donc c'est celle-ci pour qui les tests
doivent réussir. Mais gardez en tête, y compris au <xref linkend="chapter06"/>
que certains erreurs peuvent arriver, les tests de <emphasis>math</emphasis> par
exemple. Si vous essuyez un échec, notez-le puis essayez de relancer
<userinput>make check</userinput>. La suite de tests devrait reprendre là où
elle s'était arrêtée. Vous pouvez passer cette séquence arrêt-relancement en
lançant un <userinput>make -k check</userinput>. Mais en faisant cela,
assurez-vous de sauvegarder la sortie pour que vous puissiez examiner les traces
plus tard et savoir ainsi le nombre total d'échecs.</para>
 
<para>Maintenant, installez le package&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make install</userinput></screen>
 
<para>Différents pays et cultures ont des conventions variables sur la façon de
communiquer. Ces conventions vont du très simple, telle que la représentation de
la date et de l'heure à du très compliqué, telle que le langage parlé.
L'internationalisation des programmes GNU fonctionne en utilisant les
<emphasis>locales</emphasis>. Nous installons les locales Glibc maintenant&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make localedata/install-locales</userinput></screen>
 
<para>Une alternative au lancement de la commande précédente est d'installer
uniquement les locales dont vous avez besoin ou que vous souhaitez. Ceci est
possible en utilisant la commande <userinput>localedef</userinput>. Des
informations sur cette commande sont disponibles dans le fichier
<filename>INSTALL</filename> des sources
<filename>glibc-&glibc-version;</filename>. Néanmoins, il existe un certain
nombre de locales essentielles pour réussir les tests des futurs packages, en
particulier les tests de <emphasis>libstdc++</emphasis> provenant de GCC. Les
instructions suivantes, au lieu de la cible install-locales comme ci-dessus,
installent l'ensemble minimum de locales nécessaires à la bonne réussite des
tests&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>mkdir -p /tools/lib/locale
localedef -i de_DE -f ISO-8859-1 de_DE
localedef -i de_DE@euro -f ISO-8859-15 de_DE@euro
localedef -i en_HK -f ISO-8859-1 en_HK
localedef -i en_PH -f ISO-8859-1 en_PH
localedef -i en_US -f ISO-8859-1 en_US
localedef -i es_MX -f ISO-8859-1 es_MX
localedef -i fr_FR -f ISO-8859-1 fr_FR
localedef -i fr_FR@euro -f ISO-8859-15 fr_FR@euro
localedef -i it_IT -f ISO-8859-1 it_IT
localedef -i ja_JP -f EUC-JP ja_JP</userinput></screen>
 
</sect2>
 
</sect1>
 
/trunk/lfs/chapter05/gcc-pass1.xml
2,12 → 2,105
<title>Installer GCC-&gcc-version; - Pass 1</title>
<?dbhtml filename="gcc-pass1.html" dir="chapter05"?>
 
<screen>Estimation du temps de construction: &gcc-time-pass1-stage1;
Estimation de l'espace disque requis: &gcc-compsize-pass1-stage1;</screen>
<screen>Estimation du temps de construction: &gcc-time-tools-pass1;
Estimation de l'espace disque requis: &gcc-compsize-tools-pass1;</screen>
 
&aa-gcc-shortdesc;
&aa-gcc-dep;
&c5-gcc-pass1-inst;
 
<sect2><title>&nbsp;</title><para>&nbsp;</para></sect2>
 
<sect2>
<title>Installation de GCC</title>
 
<para>Déballez seulement l'archive tar GCC-core, car nous n'allons pas avoir
besoin d'un compilateur C++ pour l'instant.</para>
 
<note><para>Même si GCC est un package important de l'ensemble des outils, nous
n'allons pas lancer la suite de tests aussi tôt. Tout d'abord, les éléments de
la suite de tests ne sont pas encore en place. Ensuite, les programmes de la
première passe seront bientôt écrasés par ceux de la seconde passe.
</para></note>
 
<para>Ce package est connu pour mal se comporter si vous changez les options
d'optimisation par défaut (en incluant les options -march et -mcpu). Donc, si
vous avez défini des variables d'environnement qui surchargent les optimisations
pas défaut, telles que CFLAGS et CXXFLAGS, nous vous recommandons de supprimer
cette initialisation lors de la construction de GCC.</para>
 
<para>La documentation de GCC recommande de ne pas construire GCC dans le
répertoire des sources mais dans un répertoire de construction dédié&nbsp;:
</para>
 
<screen><userinput>mkdir ../gcc-build
cd ../gcc-build</userinput></screen>
 
<para>Préparez la compilation de GCC&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>../gcc-&gcc-version;/configure --prefix=/tools \
&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;--with-local-prefix=/tools \
&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;--disable-nls --enable-shared \
&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;--enable-languages=c</userinput></screen>
 
<para>La signification des options de configure est&nbsp;:</para>
 
<itemizedlist>
<listitem><para><userinput>--with-local-prefix=/tools</userinput>: Le but de
cette option est de supprimer <filename>/usr/local/include</filename> du chemin
de recherche des fichiers include de <userinput>gcc</userinput>. Ce n'est pas
absolument essentiel&nbsp;; néanmoins, vous voulons minimiser l'influence du
système hôte, et ceci nous semble un point intéressant à faire dans ce but.
</para></listitem>
 
<listitem><para><userinput>--enable-shared</userinput>: Cette option peut ne pas
sembler intuitive au début. Mais en l'utilisant, elle permet la construction de
<filename>libgcc_s.so.1</filename> et <filename>libgcc_eh.a</filename>, et
disposer de <filename>libgcc_eh.a</filename> nous assure que le script configure
de Glibc (le prochain package à compiler) produira de bons résultats. Notez que
les binaires <userinput>gcc</userinput> seront toujours liés statiquement, car
ceci est contrôlé par la valeur <userinput>-static</userinput> de BOOT_LDFLAGS.
</para></listitem>
 
<listitem><para><userinput>--enable-languages=c</userinput>: Cette option nous
assure que seul le compilateur C sera construit. Cette option n'est nécessaire
que si vous avez téléchargé et déballé l'archive tar GCC complète.
</para></listitem>
</itemizedlist>
 
<para>Continue avec la compilation du package&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make BOOT_LDFLAGS="-static" bootstrap</userinput></screen>
 
<para>La signification des paramètres de make est&nbsp;:</para>
 
<itemizedlist>
<listitem><para><userinput>BOOT_LDFLAGS="-static"</userinput>: Ceci indique à
GCC de lier ses programmes statiquement.</para></listitem>
 
<listitem><para><userinput>bootstrap</userinput>: Cette cible ne compile pas GCC
une seule fois mais plusieurs fois. Il utilise les programmes compilés dans le
premier tour pour se compiler une deuxième fois, puis une troisième fois. Il
compare alors les deuxième et troisième compilation pour s'assurer qu'il arrive
à se reproduire lui-même sans fautes, ce qui semble vouloir dire qu'il a été
compilé correctement.</para></listitem>
</itemizedlist>
 
<para>Enfin, installez le package&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make install</userinput></screen>
 
<para>En touche finale, nous créons le lien symbolique <filename
class="symlink">/tools/bin/cc</filename>. Beaucoup de programmes et de scripts
lancent <userinput>cc</userinput> au lieu de <userinput>gcc</userinput>, ceci
pour conserver des programmes génériques et donc utilisables sur tout type de
système Unix. Tout le monde n'a pas le compilateur GNU C installé. En lançant
Utiliser <userinput>cc</userinput> permet de libérer l'administrateur système
dans son choix du compilateur C à installer, tant qu'un lien symbolique est
créé&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>ln -sf gcc /tools/bin/cc</userinput></screen>
 
</sect2>
 
</sect1>
 
/trunk/lfs/chapter05/ncurses.xml
2,12 → 2,55
<title>Installer Ncurses-&ncurses-version;</title>
<?dbhtml filename="ncurses.html" dir="chapter05"?>
 
<screen>Estimation du temps de construction: &ncurses-time;
Estimation de l'espace disque requis: &ncurses-compsize;</screen>
<screen>Estimation du temps de construction: &ncurses-time-tools;
Estimation de l'espace disque requis: &ncurses-compsize-tools;</screen>
 
&aa-ncurses-shortdesc;
&aa-ncurses-dep;
&c5-ncurses-inst;
 
<sect2><title>&nbsp;</title><para>&nbsp;</para></sect2>
 
<sect2>
<title>Installation de Ncurses</title>
 
<para>Corrigez deux petits problèmes&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>patch -Np1 -i ../&ncurses-etip-patch;
patch -Np1 -i ../&ncurses-vsscanf-patch;</userinput></screen>
 
<para>Le premier correctif prend en compte le fichier d'en-tête
<filename>etip.h</filename> alors que le second empêche quelques avertissements
du compilateur à cause des en-têtes obsolètes.</para>
 
<para>Maintenant, préparez la compilation de Ncurses&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>./configure --prefix=/tools --with-shared \
&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;--without-debug --without-ada --enable-overwrite</userinput></screen>
 
<para>La signification des options de configure est&nbsp;:</para>
 
<itemizedlist>
<listitem><para><userinput>--without-ada</userinput>: Ceci indique à Ncurses de
ne pas construire ses liens avec Ada, y compris si un compilateur Ada est
installé sur l'hôte. Ceci est nécessaire car, lorsque nous entrerons dans
l'environnement chroot, Ada ne sera plus disponible.</para></listitem>
 
<listitem><para><userinput>--enable-overwrite</userinput>: Ceci indique à
Ncurses d'installer les fichiers d'en-tête dans <filename
class="directory">/tools/include</filename> au lieu de <filename
class="directory">/tools/include/ncurses</filename> pour s'assurer que les
autres packages trouveront bien les en-têtes de Ncurses.</para>
</listitem></itemizedlist>
 
<para>Compilez les programmes et les bibliothèques&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make </userinput></screen>
 
<para>Puis, installez-les avec leur documentation&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make install</userinput></screen>
 
</sect2>
 
</sect1>
 
/trunk/lfs/chapter05/gcc-pass2.xml
2,10 → 2,182
<title>Installer GCC-&gcc-version; - Pass 2</title>
<?dbhtml filename="gcc-pass2.html" dir="chapter05"?>
 
<screen>Estimation du temps de construction: &gcc-time-pass2-stage1;
Estimation de l'espace disque requis: &gcc-compsize-pass2-stage1;</screen>
<screen>Estimation du temps de construction: &gcc-time-tools-pass2;
Estimation de l'espace disque requis: &gcc-compsize-tools-pass2;</screen>
 
&c5-gcc-pass2-inst;
<sect2><title>&nbsp;</title><para>&nbsp;</para></sect2>
 
<sect2>
<title>Re-installation de GCC</title>
 
<para>Les outils requis pour tester GCC et Binutils sont maintenant installés (Tcl,
Expect et DejaGnu). Nous pouvons continuer en reconstruisant GCC et Binutils, en
les liant avec la nouvelle Glibc et en les testant correctement. Une chose à
noter, néanmoins, est que ces suites de tests dépendent énormément de pseudos
terminaux (PTY) fonctionnels fournis par votre distribution hôte. Ces jours, les
PTY sont plus souvent implémentés via le système de fichiers
<emphasis>devpts</emphasis>. Vous pouvez rapidement vérifier si votre système
hôte est correctement configuré en cela en réalisant un simple test&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>expect -c "spawn ls"</userinput></screen>
 
<para>Si vous obtenez le message&nbsp;:</para>
 
<blockquote><screen>The system has no more ptys. Ask your system administrator to create more.</screen></blockquote>
 
<para>Votre distribution hôte n'est pas correctement configurée pour les PTY.
Dans ce cas, il ne sert à rien de lancer les suites de tests de GCC et Binutils
jusqu'à la correction de ce problème. Vous pouvez consulter le Wiki LFS sur
<ulink url="http://wiki.linuxfromscratch.org/"/> pour plus d'informations pour
faire fonctionner les PTY.</para>
 
<para>Déballez les trois archives tar de GCC (-core, -g++ et -testsuite) dans un
seul répertoire. Elles se placeront dans un seul sous-répertoire
<filename>gcc-&gcc-version;/</filename>.</para>
 
<para>Tout d'abord, corrigez un problème et faites un ajustement essentiel&nbsp;:
</para>
 
<screen><userinput>patch -Np1 -i ../&gcc-nofixincludes-patch;
patch -Np1 -i ../&gcc-specs-patch;</userinput></screen>
 
<para>Le premier correctif désactive le script GCC "fixincludes". Nous l'avions
mentionné brièvement mais une explication plus en détail de fixincludes est
apportée ici. Sous des circonstances normales, le script GCC fixincludes
parcourt votre système pour trouver les fichiers d'en-tête qui ont besoin d'être
corrigé. Il pourrait trouver que certains des fichiers d'en-têtes de Glibc sur
votre système devraient être corrigés, les corriger et les placer dans le
répertoire des en-têtes privés de GCC. Plus tard dans le <xref
linkend="chapter06"/>, après avoir installé la nouvelle Glibc, ce répertoire
serait recherché avant le répertoire include du système, faisant que GCC trouve
les en-têtes corrigés du système hôte qui ne correspondra certainement pas à la
version de Glibc actuellement utilisée pour le système LFS.</para>
 
<para>Le dernier correctif modifie l'emplacement par défaut de l'éditeur de
liens dynamiques de GCC (généralement <filename>ld-linux.so.2</filename>). il
supprime aussi <filename class="directory">/usr/include</filename> du chemin de
recherche des includes de GCC. Corriger maintenant plutôt qu'ajuster le fichier
specs après l'installation nous assure que notre éditeur de liens dynamiques
sera utilisé lors de la construction de GCC. C'est-à-dire, tous les binaires
finaux (et temporaires) créés lors de la construction seront liés à la nouvelle
Glibc.</para>
 
<important><para>Ces correctifs sont <emphasis>critiques</emphasis> pour
s'assurer une construction avec succès. Ne pas oublier de les appliquer.
</para></important>
 
<para>Créez un répertoire de construction séparé de nouveau&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>mkdir ../gcc-build
cd ../gcc-build</userinput></screen>
 
<para>Avant de commencer la construction de GCC, rappelez de désinitialiser
toute variable d'environnement pour surcharger les options d'optimisation par
défaut.</para>
 
<para>Maintenant, préparez la compilation de GCC&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>../gcc-&gcc-version;/configure --prefix=/tools \
&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;--with-local-prefix=/tools \
&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;--enable-clocale=gnu --enable-shared \
&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;--enable-threads=posix --enable-__cxa_atexit \
&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;--enable-languages=c,c++</userinput></screen>
 
<para>La signification des nouvelles options de configure est&nbsp;:</para>
 
<itemizedlist>
<listitem><para><userinput>--enable-threads=posix</userinput>: Ceci active la
gestion des exceptions C++ pour le code multi-threadé.</para></listitem>
 
<listitem><para><userinput>--enable-__cxa_atexit</userinput>: Cette option
autorise l'utilisation de __cxa_atexit, plutôt que atexit, pour enregistrer les
destructeurs C++ destructors des objets statiques locales et globales et est
essentiel pour la gestion des destructeurs en compatibilité complète avec les
standards. Il affecte aussi l'ABI C++ et donc résulte en des bibliothèques
partagées et des programmes C++ interopérables avec les autres distributions
Linux.</para></listitem>
 
<listitem><para><userinput>--enable-clocale=gnu</userinput>: Cette option nous
assure que le bon modèle de locale est sélectionné pour les bibliothèques C++
sous toutes les circonstances. Si le script configure trouve la locale
<emphasis>de_DE</emphasis> installée, il sélectionnera le bon modèle de
<emphasis>gnu</emphasis>. Néanmoins, les personnes qui n'installent pas la
locale <emphasis>de_DE</emphasis> courent le risque de construire les
bibliothèques C++ incompatibles avec ABI dû au mauvais modèle de locale,
<emphasis>generic</emphasis>, sélectionné.</para></listitem>
 
<listitem><para><userinput>--enable-languages=c,c++</userinput>: Cette option
est nécessaire pour s'assurer que les compilateurs C et C++ sont construits.
</para></listitem>
</itemizedlist>
 
<para>Compilez le package&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make</userinput></screen>
 
<para>Il n'est pas nécessaire d'utiliser la cible
<userinput>bootstrap</userinput> maintenant car le compilateur que nous
utilisons pour compiler ce GCC a été construit avec exactement la même version
des sources de GCC utilisées précédemment.</para>
 
<note><para>Il est important de noter que lancer la suite de tests de GCC
maintenant n'est pas considéré aussi important que de la lancer dans le
<xref linkend="chapter06"/>.</para></note>
 
<para>Testez le résultat&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make -k check</userinput></screen>
 
<para>L'option <userinput>-k</userinput> est utilisée pour faire en sorte que
toute la suite de tests est exécutée et ne s'arrête pas au premier échec. La
suite de tests GCC est très complète et il est pratiquement garantie que
certaines erreurs apparaîtront. Pour obtenir un résumé des résultats de la suite
de tests, lancez ceci&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>../gcc-&gcc-version;/contrib/test_summary | more</userinput></screen>
 
<para>Vous pouvez comparer vos résultats avec ceux postés sur la liste de
diffusion gcc-testresults pour des configurations similaires à la vôtre. Pour un
exemple concernant la version actuelle GCC-&gcc-version; sur un
i686-pc-linux-gnu, voir
<ulink url="http://gcc.gnu.org/ml/gcc-testresults/2003-08/msg01612.html"/>.</para>
 
<para>Notez que les résultats contiennent&nbsp;:</para>
 
<screen>* 1 XPASS (unexpected pass) for g++
* 1 FAIL (unexpected failure) for g++
* 2 FAIL for gcc
* 26 XPASS's for libstdc++</screen>
<para>La partie échouée ("unexpected pass") pour g++ est dûe à l'utilisation de
<userinput>--enable-__cxa_atexit</userinput>. Apparemment, toutes les
plateformes supportées par GCC ne disposent pas du support de "__cxa_atexit"
dans leur bibliothèques C, donc il est probable que ce test ne réussira pas.
</para>
 
<para>Les 26 parties échouées pour libstdc++ sont dûes à l'utilisation de
<userinput>--enable-clocale=gnu</userinput>, qui est le choix correcte pour des
systèmes basées sur Glibc, versions 2.2.5 et supérieurs. Le support de la locale
dans la bibliothèque GNU C est supérieurà l'autre modèle sélectionné ("generic")
qui pourrait être applicable si par exemple vous utilisiez Newlibc, Sun-libc
ou tout autre libc). La suite de tests libstdc++ attend apparemment le modèle
"generic", donc ces tests ne passent pas obligatoirement.</para>
 
<para>Des échecs inattendues ne peuvent souvent pas être évités. Les
développeurs GCC sont habituellement au courant mais n'ont pas encore réussi à
les corriger. En bref, sauf si vos résultats sont grandement différents de ceux
présents sur l'URL ci-dessus, il est sain de continuer.</para>
 
<para>Et finalement, installez le package&nbsp;:</para>
<screen><userinput>make install</userinput></screen>
 
<note><para>A ce moment, il est fortement recommendé de répéter la vérification
que nous avions réalisé dans ce chapitre. Référez-vous au
<xref linkend="ch05-locking-glibc"/> et répétez la vérification. Si les
résultats sont mauvais, alors vous avez probablement oublié d'appliquer le
correctif "GCC Specs" mentionné ci-dessus.</para></note>
 
</sect2>
 
</sect1>
 
/trunk/lfs/chapter05/expect.xml
2,12 → 2,68
<title>Installer Expect-&expect-version;</title>
<?dbhtml filename="expect.html" dir="chapter05"?>
 
<screen>Estimation du temps de construction: &expect-time-static;
Estimation de l'espace disque requis: &expect-compsize-static;</screen>
<screen>Estimation du temps de construction: &expect-time-tools;
Estimation de l'espace disque requis: &expect-compsize-tools;</screen>
 
&aa-expect-shortdesc;
&aa-expect-dep;
&c5-expect-inst;
 
<sect2><title>&nbsp;</title><para>&nbsp;</para></sect2>
 
<sect2>
<title>Installation of Expect</title>
 
<para>First apply a patch:</para>
 
<screen><userinput>patch -Np1 -i ../&expect-patch;</userinput></screen>
 
<para>This fixes a bug in Expect that can result in bogus failures during the
GCC test suite run.</para>
 
<para>Now prepare Expect for compilation:</para>
 
<screen><userinput>./configure --prefix=/tools --with-tcl=/tools/lib --with-x=no</userinput></screen>
 
<para>The meaning of the configure options:</para>
 
<itemizedlist>
<listitem><para><userinput>--with-tcl=/tools/lib</userinput>: This ensures that
the configure script finds the Tcl installation in our temporary tools location.
We don't want it to find an existing one that may possibly reside on the host
system.</para></listitem>
 
<listitem><para><userinput>--with-x=no</userinput>: This tells the configure
script not to search for Tk (the Tcl GUI component) or the X Window System
libraries, both of which may possibly reside on the host system.</para></listitem>
</itemizedlist>
 
<para>Build the package:</para>
 
<screen><userinput>make</userinput></screen>
 
<para>This package has a test suite available which can perform a number of
checks to ensure it built correctly. However, the Expect test suite here in
Chapter 5 is known to experience failures under certain host conditions that
are not fully understood. Therefore, test suite failures here are not
surprising, but are not considered critical. Should you choose to run the test
suite, the following command will do so:</para>
 
<screen><userinput>make test</userinput></screen>
 
<para>And install:</para>
 
<screen><userinput>make SCRIPTS="" install</userinput></screen>
 
<para>The meaning of the make parameter:</para>
 
<itemizedlist>
<listitem><para><userinput>SCRIPTS=""</userinput>: This prevents installation of
the supplementary expect scripts which are not needed.</para></listitem>
</itemizedlist>
 
<para>You can now remove the source directories of both Tcl and Expect.</para>
 
</sect2>
 
</sect1>
 
/trunk/lfs/chapter05/toolchaintechnotes.xml
0,0 → 1,217
<sect1 id="ch05-toolchaintechnotes">
<title>Notes techniques sur l'atelier d'outils</title>
<?dbhtml filename="toolchaintechnotes.html" dir="chapter05"?>
 
<para>Cette section essaie d'expliquer quelques détails techniques et logiques
concernant la méthode de construction. Il n'est pas essentiel de comprendre tout
immédiatement. La plupart des explications prendra du sens une fois que vous
aurez réalisé une construction complète. Vous pouvez aussi vous y référer plus
tard.</para>
 
<para>Le but global du <xref linkend="chapter05"/> est d'apporter un
environnement sain et temporaire dans lequel nous pouvons entrer avec chroot et
à partir duquel nous pouvons constuire un système LFS propre, sans problème lors
du <xref linkend="chapter06"/>. Pendant ce temps, nous essayons de nous séparer
du système hôte autant que possible en créant un atelier (ensemble d'outils) qui
se suffit. Il doit être noté que le processus de construction a été construit
d'une telle façon que les risques sont minimisés pour les nouveaux lecteurs et
qu'il apporte une valeur éducationnelle maximum en même temps. En d'autres
termes, des techniques plus avancées pourraient être utilisées pour construire
le système.</para>
 
<important>
<para>Avant de continuer, vous devez réellement savoir le nom de votre
plateforme actuel, souvent aussi appelé le <emphasis>triplé clible</emphasis>.
Pour beaucoup de personnes, ce triplé sera, par exemple&nbsp;:
<emphasis>i686-pc-linux-gnu</emphasis>. Une façon simple de déterminer votre
triplé cible est de lancer le script <filename>config.guess</filename> venant
avec le source de nombreux packages. Déballez les sources de Binutils, lancez
le script&nbsp; <userinput>./config.guess</userinput> et notez la sortie.</para>
 
<para>Vous aurez aussi besoin de connaître le nom de l'<emphasis>éditeur de
liens dynamiques</emphasis> de votre plateforme, aussi appelé <emphasis>chargeur
dynamique</emphasis>, à ne pas confondre avec l'éditeur de liens standard
<emphasis>ld</emphasis> faisant partie de Binutils. L'éditeur de liens dynamique
est fourni par Glibc et a pour but de trouver et charger les bibliothèques
dynamiques nécessaires à un programme, préparant l'exécution de ce programme et
le lançant. Pour la plupart des personnes, le nom de l'éditeur de liens
dynamique ser <emphasis>ld-linux.so.2</emphasis>. Sur des plateformes moins
communes, le nom pourrait être <emphasis>ld.so.1</emphasis> et pour les
nouvelles plateformes 64 bit, cela pourrait être complètement différent. Vous
devez être capable de déterminer le nom de l'éditeur de liens dynamiques de
votre plateforme en regardant dans le répertoire
<filename class="directory">/lib</filename> de votre système hôte. Vous pouvez
inspecter un binaire quelconque sur votre système hôte en lançant&nbsp;
<userinput>'readelf -l &lt;name of binary&gt; | grep interpreter'</userinput>
et en notant la sortie. La référence concernant toutes les plateformes est dans
le fichier <filename>shlib-versions</filename> à la racine du répertoires des
sources de Glibc.</para>
</important>
 
<para>Quelques points techniques clés sur la façon dont fonctionne la méthode de
construction au <xref linkend="chapter05"/>&nbsp;:</para>
 
<itemizedlist>
<listitem><para>Similaire en principe à la cross-compilation où des outils
installés avec le même préfixe fonctionnent en coopération et donc utilisent un
peu de "magie" GNU.</para></listitem>
 
<listitem><para>Des manipulations attentionnées du chemin de recherche des
bibliothèques de l'éditeur de liens standard pour vous assurer que les
programmes sont liés uniquement avec les bibliothèques que nous avons choisi.
</para></listitem>
 
<listitem><para>Des manipulations attentionnées du fichier
<emphasis>specs</emphasis> de <userinput>gcc</userinput> pour indiquer au
compilateur où l'éditeur de liens dynamique cible sera utilisé.</para></listitem>
</itemizedlist>
 
<para>Binutils est installé en premier parce que GCC et Glibc réalisent des
tests de fonctionnalités sur l'assembleur et l'éditeur de liens durant leur
lancement respectif de <userinput>./configure</userinput> pour déterminer les
fonctionnalités (dés)activer pour le logiciel. Ceci est plus important que ce
que vous pouvez imaginer. Un GCC ou Glibc mal configuré peut résulter en un
ensemble d'outils subtilement bogué où l'impact d'une telle erreur n'apparaîtra
qu'à la fin de la construction de la distribution complète. Heureusement, un
échec de le suite de tests nous alertera habituellement avant que trop de temps
ne se soit passé.</para>
 
<para>Binutils installe son assembleur et son éditeur de liens en deux
emplacements, <filename class="directory">/tools/bin</filename> et
<filename class="directory">/tools/$TARGET_TRIPLET/bin</filename>. En fait, les
outils dans un emplacement sont des liens vers les autres. Une importante
facette de l'éditeur de liens réside dans l'ordre de son chemin de recherche des
bibliothèques. Des informations détaillées sont disponibles sur
<userinput>ld</userinput> en lui passant l'option
<emphasis>--verbose</emphasis>. Par exemple,
<userinput>'ld --verbose | grep SEARCH'</userinput> vous montrera le chemin
actuel et leur ordre. Vous pouvez voir quels fichiers sont actuellement liés par
<userinput>ld</userinput> en compilant un programme et en ajoutant l'option
<emphasis>--verbose</emphasis> switch. Par exemple,
<userinput>'gcc dummy.c -Wl,--verbose 2>&amp;1 | grep succeeded'</userinput>
vous affichera tous les fichiers ouverts avec succès lors du liens.</para>
 
<para>Le prochain package installé est GCC et, lors de exécution de
<userinput>./configure</userinput>, vous verrez par exemple&nbsp;:</para>
 
<blockquote><screen>checking what assembler to use... /tools/i686-pc-linux-gnu/bin/as
checking what linker to use... /tools/i686-pc-linux-gnu/bin/ld</screen></blockquote>
 
<para>Ceci est important pour les raisons mentionnées ci-dessus. Cela démontre
aussi que le script configure de GCC ne cherche pas dans les répertoires $PATH
pour trouver les outils à utiliser. Néanmoins, lors des opérations sur
<userinput>gcc</userinput> lui-même, les mêmes chemins de recherche ne sont pas
nécessairement utilisés. Vous pouvez trouver quel éditeur de liens standard
<userinput>gcc</userinput> va utiliser en lançant&nbsp;:
<userinput>'gcc -print-prog-name=ld'</userinput>.
Des informations détaillées peuvent être obtenues à partir de
<userinput>gcc</userinput> en lui passant l'option <emphasis>-v</emphasis> lors
de la compilation d'un programme. Par exemple&nbsp;:
<userinput>'gcc -v dummy.c'</userinput> vous affichera des informations sur le
préprocesseur, les étapes de compilation et d'assemblage en incluant les chemins
de recherche des en-têtes de <userinput>gcc</userinput> ainsi que leur ordre.
</para>
<para>Le prochaine package installé est Glibc. Les considérations les plus
importantes lors de la compilation de Glibc sont le compilateur, les outils
Le compilateur n'est généralement pas un problème car Glibc utilise toujours le
<userinput>gcc</userinput> trouvé dans un répertoire de $PATH. Les outils
binaires et les en-têtes du noyau peuvent poser plus de problèmes. Donc, nous ne
prenons aucun risque et utilisons les options disponibles par configure. Après
le lancement de <userinput>./configure</userinput>, vous pouvez vérifier le
contenu du fichier <filename>config.make</filename> du répertoire
<filename class="directory">glibc-build</filename> pour tous les détails
importantes. Vous noterez des éléments intéressants comme l'utilisation de
<userinput>CC="gcc -B/tools/bin/"</userinput> pour contrôler quels outils
binaires sont utilisés, mais aussi l'utilisation des options
<emphasis>-nostdinc</emphasis> et <emphasis>-isystem</emphasis> pour contrôler
le chemin de recherche des fichiers include du compilateur. Ces éléments aident
à souligner un aspect important du package Glibc&nbsp;: il est tout à fait
suffisant en terme de machinerie de construction et ne repose pas en général sur
les valeurs par défaut de l'ensemble des outils.</para>
 
<para>Après l'installation de Glibc, nous faisons quelques ajustements pour nous
assurer que la recherche et l'édition de liens prennent place dans notre préfixe
<filename>/tools</filename>. Nous installons un <userinput>ld</userinput>
personnalisé, disposant d'un chemin de recherche en dur vers
<filename class="directory">/tools/lib</filename>. Ensuite, nous modifions le
fichier specs de <userinput>gcc</userinput> pour pointer vers notre éditeur de
liens dynamique dans <filename class="directory">/tools/lib</filename>. Cette
dernière étape est <emphasis>vitale</emphasis> pour tout le processus. Comme
mentionné ci-dessus, un chemin codé en dur vers un éditeur de liens dynamiques
est émbarqué dans chaque exécutable ELF. Vous pouvez l'inspecter en
lançant&nbsp;:
<userinput>'readelf -l &lt;name of binary&gt; | grep interpreter'</userinput>.
En modifiant le fichier specs de <userinput>gcc</userinput>nous nous assurons
que tout programme compilé ici (et jusqu'à la fin du <xref
linkend="chapter05"/>) utilisera notre nouvel éditeur de liens compris dans
<filename class="directory">/tools/lib</filename>.</para>
 
<para>Le besoin d'utiliser le nouvel éditeur de liens dynamiques est aussi la
raison pour laquelle nous appliquons le correctif Specs lors de la deuxième
passe pour GCC. Echouer en ce faisant résultera en des programmes GCC comprenant
le nom de l'éditeur de liens du répertoire <filename
class="directory">/lib</filename> sur le système hôte, ce qui ferait échouer
notre but de s'éloigner de l'hôte.</para>
 
<para>Lors de la deuxième passe pour Binutils, nous sommes capable d'utiliser
l'option configure <emphasis>--with-lib-path</emphasis> pour contrôler le chemin
de recherche de la bibliothèque de <userinput>ld</userinput>. A partir de ce
moment, notre atelier principal d'outils se suffit à lui-même. Le reste des
packages du <xref linkend="chapter05"/> sera construit avec le répertoire
<filename class="directory">/tools</filename>.</para>
 
<para>En entrant dans l'environnement chroot <xref linkend="chapter06"/>, le
premier package majeur que nous installons est Glibc, dûe à sa nature auto
suffisante. Une fois que cette Glibc est installée dans
<filename class="directory">/usr</filename>, nous réalisons un rapide changement
dans les paramètres par défaut de l'atelier des outils, puis procédons à la
construction du reste de la cible <xref linkend="chapter06"/>.</para>
 
<sect2>
<title>Notes sur l'édition de liens statiques</title>
 
<para>La plupart des programmes doivent réaliser, en plus de leur tâches
spécifiques, beaucoup d'opérations communes et quelques fois triviales. Cela
inclut l'allocation de mémoire, la recherche dans des répertoires, la lecture et
l'écriture de fichiers, la gestion de chaînes de caractères, la correspondance
de modèles, l'arithmétique et bien d'autres tâches. Au lieu d'obliger tout
programme de réinventer la roue, le système GNU apport toutes les fonctions de
base dans des bibliothèques toutes prêtes. La bibliothèque principale sur tout
système Linux est <emphasis>Glibc</emphasis>.</para>
 
<para>Il existe principalement deux façons de lier les fonctions d'une
bibliothèque à un programme qui les utilise&nbsp;: statiquement ou
dynamiquement. Quand un programme est lié statiquement, le code des fonctions
utilisées est inclut dans l'exécutable, générant ainsi un programme lourd.
Lorsqu'un programme est lié dynamiquement, ce qui est inclus est une référence
de l'éditeur de liens, du nom de la bibliothèque et du nom de la fonction,
résultant en un exécutable bien plus petit. (Une troisième façon est d'utiliser
l'interface de programmation de l'éditeur de liens. Voir la page man
<emphasis>dlopen</emphasis> pour plus d'informations.)</para>
 
<para>L'édition de liens dynamiques est réalisée par défaut sur Linux et a trois
avantages majeurs sur l'édition de liens statiques. Tout d'abord, vous n'avez
besoin que d'une copie du code de la bibliothèque exécutable sur votre disque
dur au lieu d'avoir plusieurs copies du même code inclut dans un grand nombre de
programmes, donc en sauvant de l'espace disque. Deuxièmement, quand plusieurs
programmes utilisent la même fonction d'une bibliothèque en même temps, seule
une copie de la fonction de la bibliothèque est requis dans le coeur, ce qui
sauve de l'espace mémoire. Enfin, quand une bibliothèque de fonction est
déboguée ou améliorée, vous n'avez besoin que de recompiler cette bibliothèque,
au lieu d'avoir à recompiler tous les programmes utilisant la fonction
améliorée.</para>
 
<para>Si l'édition de liens a plusieurs avantages, alors pourquoi lier
statiquement les deux premiers packages de ce chapitre&nbsp;? Il existe trois
raisons&nbsp;: historique, éducationnel et technique. Historique parce que les
anciennes versions de LFS liaient statiquement tous les programmes de ce
chapitre. Educationnel parce que connaître la différence est utile. Technique
parce que nous gagnons un élément d'indépendance de lhôte. Néanmois, il est bon
de rappeller qu'une construction complère et réussie de LFS peut toujours
s'achever lorsque les deux premiers packages sont liés dynamiquement.</para>
 
</sect2>
 
</sect1>
 
/trunk/lfs/chapter05/patch.xml
2,11 → 2,33
<title>Installer Patch-&patch-version;</title>
<?dbhtml filename="patch.html" dir="chapter05"?>
 
<screen>Estimation du temps de construction: &patch-time-static;
Estimation de l'espace disque requis: &patch-compsize-static;</screen>
<screen>Estimation du temps de construction: &patch-time-tools;
Estimation de l'espace disque requis: &patch-compsize-tools;</screen>
 
&aa-patch-shortdesc;
&aa-patch-dep;
&c5-patch-inst;
 
<sect2><title>&nbsp;</title><para>&nbsp;</para></sect2>
 
<sect2>
<title>Installation de Patch</title>
 
<para>Préparez la compilation de Patch&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>CPPFLAGS=-D_GNU_SOURCE ./configure --prefix=/tools</userinput></screen>
 
<para>L'option du préprocesseur <userinput>-D_GNU_SOURCE</userinput> est
nécessaire uniquement pour les plateformes PowerPC. Vous pouvez l'oublier pour
les autres architectures.</para>
 
<para>Compilez le programme&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make </userinput></screen>
 
<para>Puis, installez-la avec sa documentation&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make install</userinput></screen>
 
</sect2>
 
</sect1>
/trunk/lfs/chapter05/creatingstage1dir.xml
17,13 → 17,13
 
<para>Créez le répertoire requis en lançant ce qui suit:</para>
 
<para><screen><userinput>mkdir $LFS/tools</userinput></screen></para>
<screen><userinput>mkdir $LFS/tools</userinput></screen>
 
<para>La prochaine étape consiste en la création d'un lien symbolique
<filename>/tools</filename> sur l'hôte système. Il pointera vers le répertoire
que nous venons de créer sur la partition LFS:</para>
 
<para><screen><userinput>ln -s $LFS/tools /</userinput></screen></para>
<screen><userinput>ln -s $LFS/tools /</userinput></screen>
 
<para>Ce lien symbolique nous permet de compiler notre ensemble d'outils de
façon à ce qu'il se réfère en permanence à <filename>/tools</filename>, ce qui
32,5 → 32,10
outils de l'hôte) <emphasis>et</emphasis> dans le prochain (quand nous
serons entré dans le chroot de la partition LFS).</para>
 
<note><para>Etudiez la commande ci-dessus attentivement. Elle peut être
étonnante à première vue. La commande <userinput>ln</userinput> dispose d'une
syntaxe variant, donc assurez-vous de vérifier la page man de ln avant
d'indiquer qu'elle est erronée.</para></note>
 
</sect1>
 
/trunk/lfs/chapter05/adding-user.xml
12,20 → 12,25
En tant que <emphasis>root</emphasis>, lancez les commandes suivantes pour
ajouter un nouvel utilisateur:</para>
 
<para><screen><userinput>useradd -s /bin/bash -m lfs
passwd lfs</userinput></screen></para>
<screen><userinput>useradd -s /bin/bash -m lfs
passwd lfs</userinput></screen>
 
<para>Maintenant, donnez à ce nouvel utilisateur <emphasis>lfs</emphasis> tous
les droits sur le répertoire <filename>$LFS/tools</filename> en l'enregistrant
comme propriétaire du fichier:</para>
 
<para><screen><userinput>chown lfs $LFS/tools</userinput></screen></para>
<screen><userinput>chown lfs $LFS/tools</userinput></screen>
 
<para>Si vous utilisez un répertoire de travail partagé, faites que
l'utilisateur <emphasis>lfs</emphasis> en soit le propriétaire:</para>
 
<screen><userinput>chown lfs $LFS/sources</userinput></screen>
 
<para>Ensuite, connectez-vous en tant qu'utilisateur <emphasis>lfs</emphasis>.
Ceci peut être fait via une console virtuelle, un gestionnaire d'affichage ou
avec la commande de substitution d'utilisateur:</para>
 
<para><screen><userinput>su - lfs</userinput></screen></para>
<screen><userinput>su - lfs</userinput></screen>
 
<para>Le "<userinput>-</userinput>" indique à <userinput>su</userinput> de
lancer un tout nouveau shell.</para>
/trunk/lfs/chapter05/coreutils.xml
2,12 → 2,45
<title>Installer Coreutils-&coreutils-version;</title>
<?dbhtml filename="coreutils.html" dir="chapter05"?>
 
<screen>Estimation du temps de construction: &coreutils-time-static;
Estimation de l'espace disque requis: &coreutils-compsize-static;</screen>
<screen>Estimation du temps de construction: &coreutils-time-tools;
Estimation de l'espace disque requis: &coreutils-compsize-tools;</screen>
 
&aa-coreutils-shortdesc;
&aa-coreutils-dep;
&c5-coreutils-inst;
 
<sect2><title>&nbsp;</title><para>&nbsp;</para></sect2>
 
<sect2>
<title>Installation de Coreutils</title>
 
<para>Préparez la compilation de Coreutils&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>./configure --prefix=/tools</userinput></screen>
 
<para>Compilez le package&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make</userinput></screen>
 
<para>Ce package dispose d'une suite de tests, réalisant plusieurs tests pour
s'assurer que le programme a été construit correctement. Si vous décidez de le
lancer, la commande suivante fera le nécessaire&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make RUN_EXPENSIVE_TESTS=yes check</userinput></screen>
 
<para>La signification du paramètre de make est&nbsp;:</para>
 
<itemizedlist>
<listitem><para><userinput>RUN_EXPENSIVE_TESTS=yes</userinput>&nbsp;: Ceci
indique à la suite de tests de lancer plusieurs tests supplémentaires considérés
habituellement longs sur certaines plateformes. Néanmoins, elles ne sont
généralement pas un problème sous Linux.</para></listitem>
</itemizedlist>
 
<para>Et installez le package&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make install</userinput></screen>
 
</sect2>
 
</sect1>
 
/trunk/lfs/chapter05/sed.xml
2,11 → 2,35
<title>Installer Sed-&sed-version;</title>
<?dbhtml filename="sed.html" dir="chapter05"?>
 
<screen>Estimation du temps de construction: &sed-time-static;
Estimation de l'espace disque requis: &sed-compsize-static;</screen>
<screen>Estimation du temps de construction: &sed-time-tools;
Estimation de l'espace disque requis: &sed-compsize-tools;</screen>
 
&aa-sed-shortdesc;
&aa-sed-dep;
&c5-sed-inst;
 
<sect2><title>&nbsp;</title><para>&nbsp;</para></sect2>
 
<sect2>
<title>Installation de Sed</title>
 
<para>Préparez la compilation de Sed&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>./configure --prefix=/tools</userinput></screen>
 
<para>Compilez le programme&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make </userinput></screen>
 
<para>Ce package dispose d'une suite de tests, réalisant plusieurs tests pour
s'assurer que le programme a été construit correctement. Si vous décidez de le
lancer, la commande suivante fera le nécessaire&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make check</userinput></screen>
 
<para>Puis, installez-le avec sa documentation&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make install</userinput></screen>
 
</sect2>
 
</sect1>
/trunk/lfs/chapter05/kernelheaders.xml
7,7 → 7,53
 
&aa-kernel-shortdesc;
&aa-kernel-dep;
&c5-kernelheaders-inst;
 
<sect2><title>&nbsp;</title><para>&nbsp;</para></sect2>
 
<sect2>
<title>Installation des en-têtes du noyau</title>
 
<para>Comme certains packages ont besoin de se référer aux fichiers d'en-tête du
noyau, nous allons déballer l'archive du noyau maintenant, les configurer et
copier les fichiers requis à un endroit où <userinput>gcc</userinput> pourra les
trouver plus tard.</para>
 
<para>Préparez l'installation des en-têtes avec&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make mrproper</userinput></screen>
 
<para>Ceci nous assure que le répertoire du noyau est totalement propre.
L'équipe du noyau recommande que cette commande soit exécutée à
<emphasis>chaque</emphasis> compilation du noyau. Vous ne devriez pas vous
reposer sur un répertoire non nettoyé après le déballage.</para>
 
<para>Créez le fichier <filename>include/linux/version.h</filename>&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make include/linux/version.h</userinput></screen>
 
<para>Créez le lien symbolique spécifique à la platforme
<filename>include/asm</filename>&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make symlinks</userinput></screen>
 
<para>Installez les fichiers d'en-têtes spécifiques à la platforme&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>mkdir /tools/include/asm
cp include/asm/* /tools/include/asm
cp -R include/asm-generic /tools/include</userinput></screen>
 
<para>Installez les autres fichiers d'en-têtes du noyau&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>cp -R include/linux /tools/include</userinput></screen>
 
<para>Il existe quelques fichiers d'en-têtes du noyau utilisant le fichier
<filename>autoconf.h</filename>. Comme nous ne configurons pas encore le noyau,
nous avons besoin de créer ce fichier nous-même pour éviter les erreurs de
compilation. Créez un fichier <filename>autoconf.h</filename> vide&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>touch /tools/include/linux/autoconf.h</userinput></screen>
 
</sect2>
 
</sect1>
 
/trunk/lfs/chapter05/make.xml
2,11 → 2,35
<title>Installer Make-&make-version;</title>
<?dbhtml filename="make.html" dir="chapter05"?>
 
<screen>Estimation du temps de construction: &make-time-static;
Estimation de l'espace disque requis: &make-compsize-static;</screen>
<screen>Estimation du temps de construction: &make-time-tools;
Estimation de l'espace disque requis: &make-compsize-tools;</screen>
 
&aa-make-shortdesc;
&aa-make-dep;
&c5-make-inst;
 
<sect2><title>&nbsp;</title><para>&nbsp;</para></sect2>
 
<sect2>
<title>Installation de Make</title>
 
<para>Préparez la compilation de Make&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>./configure --prefix=/tools</userinput></screen>
 
<para>Compilez le programme&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make </userinput></screen>
 
<para>Ce package dispose d'une suite de tests, réalisant plusieurs tests pour
s'assurer que le programme a été construit correctement. Si vous décidez de le
lancer, la commande suivante fera le nécessaire&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make check</userinput></screen>
 
<para>Puis installez le package et sa documentation&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make install</userinput></screen>
 
</sect2>
 
</sect1>
/trunk/lfs/chapter05/dejagnu.xml
2,12 → 2,26
<title>Installer DejaGnu-&dejagnu-version;</title>
<?dbhtml filename="dejagnu.html" dir="chapter05"?>
 
<screen>Estimation du temps de construction: &dejagnu-time-static;
Estimation de l'espace disque requis: &dejagnu-compsize-static;</screen>
<screen>Estimation du temps de construction: &dejagnu-time-tools;
Estimation de l'espace disque requis: &dejagnu-compsize-tools;</screen>
 
&aa-dejagnu-shortdesc;
&aa-dejagnu-dep;
&c5-dejagnu-inst;
 
<sect2><title>&nbsp;</title><para>&nbsp;</para></sect2>
 
<sect2>
<title>Installation de DejaGnu</title>
 
<para>Préparez la compilation de DejaGnu&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>./configure --prefix=/tools</userinput></screen>
 
<para>Construisez et installez le package&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make install</userinput></screen>
 
</sect2>
 
</sect1>
 
/trunk/lfs/chapter05/binutils-pass1.xml
2,12 → 2,123
<title>Installer Binutils-&binutils-version; - Pass 1</title>
<?dbhtml filename="binutils-pass1.html" dir="chapter05"?>
 
<screen>Estimation du temps de construction: &binutils-pass1-time-stage1;
Estimation de l'espace disque requis: &binutils-pass1-compsize-stage1;</screen>
<screen>Estimation du temps de construction&nbsp;: &binutils-time-tools-pass1;
Estimation de l'espace disque requis&nbsp;: &binutils-compsize-tools-pass1;</screen>
 
&aa-binutils-shortdesc;
&aa-binutils-dep;
&c5-binutils-pass1-inst;
 
<sect2><title>&nbsp;</title><para>&nbsp;</para></sect2>
 
<sect2>
<title>Installation de Binutils</title>
 
<para>Il est important que Binutils soit le premier package à être compilé parce
que à la fois Glibc et GCC réalisent différents tests sur l'éditeur de liens et
l'assembleur disponibles pour déterminer leur propres fonctionnalités à activer.
</para>
 
<note><para>Même si Binutils est un package important de l'ensemble des outils,
nous n'allons pas lancer la suite de tests aussi tôt. Tout d'abord, les éléments
de la suite de tests ne sont pas encore en place. Ensuite, les programmes de la
première passe seront bientôt écrasés par ceux de la seconde passe.
</para></note>
 
<para>Ce package est connu pour mal se comporter si vous changez les options
d'optimisation par défaut (en incluant les options -march et -mcpu). Donc, si
vous avez défini des variables d'environnement qui surchargent les optimisations
pas défaut, telles que CFLAGS et CXXFLAGS, nous vous recommandons de supprimer
cette initialisation lors de la construction de Binutils.</para>
 
<para>La documentation de Binutils recommande de construire Binutils en dehors
du répertoire des sources, c'est-à-dire dans un répertoire de construction
dédié&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>mkdir ../binutils-build
cd ../binutils-build</userinput></screen>
 
<note><para>Si vous voulez que les valeurs SBU listées dans le reste du livre
vous soient utiles, vous devez mesurer le temps pris pour construire ce package.
Pour cela, vous pouvez faire quelque chose comme ça&nbsp;:
achieve this easily, you could do something like:
<userinput>time { ./configure ... &amp;&amp; ... &amp;&amp; ... &amp;&amp; make install; }</userinput>.</para></note>
 
<para>Maintenant, préparez la compilation de Binutils&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>../binutils-&binutils-version;/configure \
&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;--prefix=/tools --disable-nls</userinput></screen>
 
<para>La signification des options de configure est&nbsp;:</para>
 
<itemizedlist>
<listitem><para><userinput>--prefix=/tools</userinput>: Ceci indique au script
configure de se préparer à installer les programmes Binutils dans le répertoire
<filename>/tools</filename>.</para></listitem>
 
<listitem><para><userinput>--disable-nls</userinput>: Ceci désactive
l'internationalisation (un mot généralement abrégé en i18n). Nous n'en avons pas
besoin pour nos programmes statiques et <emphasis>nls</emphasis> cause souvent
des problèmes lors d'une édition des liens en statique.</para></listitem>
</itemizedlist>
 
<para>Continuez avec la compilation du package&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make configure-host
make LDFLAGS="-all-static"</userinput></screen>
 
<para>La signification des paramètres de make est&nbsp;:</para>
 
<itemizedlist>
<listitem><para><userinput>configure-host</userinput>: Ceci force tous les
sous-répertoires à être immédiatement configurés. Une construction statique
échouera sans ça. Nous utilisond donc cette option pour contourner le
problème.</para></listitem>
 
<listitem><para><userinput>LDFLAGS="-all-static"</userinput>: Ceci indique à
l'éditeur de liens que tous les programmes Binutils devraient être liés
statiquement. Néanmoins, en étant strict, <userinput>"-all-static"</userinput>
est tout d'abord passé au programme <emphasis>libtool</emphasis> qui passe
ensuite <userinput>"-static"</userinput> à l'éditeur de liens.</para></listitem>
</itemizedlist>
 
<para>Enfin, installez le package&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make install</userinput></screen>
 
<para>Maintenant, préparez l'éditeur de liens pour le "verrouillage" de Glibc un
peu plus tard&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make -C ld clean
make -C ld LDFLAGS="-all-static" LIB_PATH=/tools/lib</userinput></screen>
 
<para>La signification des paramètres de make est&nbsp;:</para>
 
<itemizedlist>
<listitem><para><userinput>-C ld clean</userinput>: Ceci indique au programme
make de supprimer tous les fichiers compilés mais seulement dans le répertoire
<filename>ld</filename>.</para></listitem>
 
<listitem><para><userinput>-C ld LDFLAGS="-all-static" LIB_PATH=/tools/lib</userinput>:
Cette option reconstruit tout ce qui se trouve dans le sous-répertoire
<filename>ld</filename>. Spécifier la variable makefile LIB_PATH en ligne de
commande nous autorise à écraser la valeur par défaut et à la faire pointer vers
notre emplacement temporaire des outils. La valeur de cette variable spécifie le
chemin de recherche des bibliothèques par défaut pour l'éditeur de liens. Vous
verrez comment cette préparation est ensuite utilisée dans le chapitre.
</para></listitem>
</itemizedlist>
 
<!-- HACK - Force some whitespace to appease tidy -->
<literallayout></literallayout>
 
<warning><para>Ne supprimez pas encore les répertoires de construction et des
sources dont nous aurons encore besoin dans leur état actuel un peu plus tard
dans ce chapitre.</para></warning>
 
<!-- HACK - Force some whitespace to appease tidy -->
<literallayout></literallayout>
 
</sect2>
 
</sect1>
 
/trunk/lfs/chapter05/binutils-pass2.xml
2,10 → 2,78
<title>Installer Binutils-&binutils-version; - Pass 2</title>
<?dbhtml filename="binutils-pass2.html" dir="chapter05"?>
 
<screen>Estimation du temps de construction: &binutils-pass2-time-stage1;
Estimation de l'espace disque requis: &binutils-pass2-compsize-stage1;</screen>
<screen>Estimation du temps de construction: &binutils-time-tools-pass2;
Estimation de l'espace disque requis: &binutils-compsize-tools-pass2;</screen>
 
&c5-binutils-pass2-inst;
<sect2><title>&nbsp;</title><para>&nbsp;</para></sect2>
 
<sect2>
<title>Ré-installation de Binutils</title>
 
<para>Créez de nouveau un répertoire de construction séparé&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>mkdir ../binutils-build
cd ../binutils-build</userinput></screen>
 
<para>Maintenant, préparez la compilation de Binutils&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>../binutils-&binutils-version;/configure --prefix=/tools \
&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;--enable-shared --with-lib-path=/tools/lib</userinput></screen>
 
<para>La signification des nouvelles options de configure est la suivante&nbsp;:
</para>
 
<itemizedlist>
<listitem><para><userinput>--with-lib-path=/tools/lib</userinput>: Ceci indique
au script configure de spécifier le chemin de recherche par défaut des
bibliothèques. Nous ne voulons pas que le chemin de recherche contienne des
répertoires du système hôte.</para></listitem>
</itemizedlist>
 
<para>Avant de commencer la construction de Binutils, rappellez-vous de
déinitialiser toute variable d'environnement qui surcharge les options
d'optimisation par défaut.</para>
 
<para>Compilez le package&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make </userinput></screen>
 
<note><para>Il est important de noter que lancer la suite de tests de Binutils
ici n'est pas considéré aussi important que dans le <xref linkend="chapter06"/>.
</para></note>
 
<para>Testez le résultat (il ne devrait pas y avoir d'échecs inattendus ici, les
échecs attendus sont bons)&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make check</userinput></screen>
 
<para>Malheureusement, il n'existe pas de façon facile de visualiser le résumé
des résultats des tests comme c'était le cas pour le précédent package GCC.
Néanmoins, si un échec arrive, il devrait être facile à trouver. La sortie
devrait contenir ceci&nbsp;:</para>
 
<blockquote><screen>make[1]: *** [check-binutils] Error 2</screen></blockquote>
 
<para>Enfin, installez le package&nbsp;:</para>
<screen><userinput>make install</userinput></screen>
 
<para>Maintenant, préparez Binutils pour le ré-ajustement de l'ensemble des
outils du chapitre suivant&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make -C ld clean
make -C ld LIB_PATH=/usr/lib:/lib</userinput></screen>
 
<!-- HACK - Force some whitespace to appease tidy -->
<literallayout></literallayout>
 
<warning><para>Ne supprimez pas encore les répertoires des sources et de
construction de Binutils. Nous aurons de nouveau besoin de ces répertoires dans
le prochain chapitre dans l'état où il est actuellement.</para></warning>
 
<!-- HACK - Force some whitespace to appease tidy -->
<literallayout></literallayout>
 
</sect2>
 
</sect1>
 
/trunk/lfs/chapter06/textutils-inst.xml
File deleted
/trunk/lfs/chapter06/gcc-inst.xml
File deleted
/trunk/lfs/chapter06/procinfo-inst.xml
File deleted
/trunk/lfs/chapter06/kbd-inst.xml
File deleted
/trunk/lfs/chapter06/binutils-inst.xml
File deleted
/trunk/lfs/chapter06/man-inst.xml
File deleted
/trunk/lfs/chapter06/diffutils-inst.xml
File deleted
/trunk/lfs/chapter06/sed-inst.xml
File deleted
/trunk/lfs/chapter06/sysklogd-inst.xml
File deleted
/trunk/lfs/chapter06/inetutils-inst.xml
File deleted
/trunk/lfs/chapter06/tcl-inst.xml
File deleted
/trunk/lfs/chapter06/vim-inst.xml
File deleted
/trunk/lfs/chapter06/tar-inst.xml
File deleted
/trunk/lfs/chapter06/ed-inst.xml
File deleted
/trunk/lfs/chapter06/lfs-utils-inst.xml
File deleted
/trunk/lfs/chapter06/m4-inst.xml
File deleted
/trunk/lfs/chapter06/netkitbase.xml
File deleted
/trunk/lfs/chapter06/bin86-inst.xml
File deleted
/trunk/lfs/chapter06/gettext-inst.xml
File deleted
/trunk/lfs/chapter06/makedev-inst.xml
File deleted
/trunk/lfs/chapter06/shellutils.xml
File deleted
/trunk/lfs/chapter06/libtool-inst.xml
File deleted
/trunk/lfs/chapter06/glibc-pass2-inst.xml
File deleted
/trunk/lfs/chapter06/expect.xml
File deleted
/trunk/lfs/chapter06/kernel-inst.xml
File deleted
/trunk/lfs/chapter06/tcl.xml
File deleted
/trunk/lfs/chapter06/texinfo-inst.xml
File deleted
/trunk/lfs/chapter06/automake-inst.xml
File deleted
/trunk/lfs/chapter06/kernel-manpages-inst.xml
File deleted
/trunk/lfs/chapter06/fileutils.xml
File deleted
/trunk/lfs/chapter06/make-inst.xml
File deleted
/trunk/lfs/chapter06/lilo-inst.xml
File deleted
/trunk/lfs/chapter06/gawk-inst.xml
File deleted
/trunk/lfs/chapter06/gcc-2953-inst.xml
File deleted
/trunk/lfs/chapter06/e2fsprogs-inst.xml
File deleted
/trunk/lfs/chapter06/sysvinit-inst.xml
File deleted
/trunk/lfs/chapter06/nettools-inst.xml
File deleted
/trunk/lfs/chapter06/zlib-inst.xml
File deleted
/trunk/lfs/chapter06/coreutils-inst.xml
File deleted
/trunk/lfs/chapter06/expect-inst.xml
File deleted
/trunk/lfs/chapter06/fileutils-inst.xml
File deleted
/trunk/lfs/chapter06/basic-net.xml
File deleted
/trunk/lfs/chapter06/glibc-pass2.xml
File deleted
/trunk/lfs/chapter06/textutils.xml
File deleted
/trunk/lfs/chapter06/utillinux-inst.xml
File deleted
/trunk/lfs/chapter06/bzip2-inst.xml
File deleted
/trunk/lfs/chapter06/bison-inst.xml
File deleted
/trunk/lfs/chapter06/netkitbase-inst.xml
File deleted
/trunk/lfs/chapter06/lilo.xml
File deleted
/trunk/lfs/chapter06/manpages-inst.xml
File deleted
/trunk/lfs/chapter06/flex-inst.xml
File deleted
/trunk/lfs/chapter06/file-inst.xml
File deleted
/trunk/lfs/chapter06/procps-inst.xml
File deleted
/trunk/lfs/chapter06/mountproc-inst.xml
File deleted
/trunk/lfs/chapter06/findutils-inst.xml
File deleted
/trunk/lfs/chapter06/glibc-inst.xml
File deleted
/trunk/lfs/chapter06/grep-inst.xml
File deleted
/trunk/lfs/chapter06/groff-inst.xml
File deleted
/trunk/lfs/chapter06/dejagnu-inst.xml
File deleted
/trunk/lfs/chapter06/grub-inst.xml
File deleted
/trunk/lfs/chapter06/less-inst.xml
File deleted
/trunk/lfs/chapter06/shellutils-inst.xml
File deleted
/trunk/lfs/chapter06/perl-inst.xml
File deleted
/trunk/lfs/chapter06/patch-inst.xml
File deleted
/trunk/lfs/chapter06/kernel-manpages.xml
File deleted
/trunk/lfs/chapter06/autoconf-inst.xml
File deleted
/trunk/lfs/chapter06/bin86.xml
File deleted
/trunk/lfs/chapter06/ncurses-inst.xml
File deleted
/trunk/lfs/chapter06/shadowpwd-inst.xml
File deleted
/trunk/lfs/chapter06/psmisc-inst.xml
File deleted
/trunk/lfs/chapter06/modutils-inst.xml
File deleted
/trunk/lfs/chapter06/dejagnu.xml
File deleted
/trunk/lfs/chapter06/bootscripts-inst.xml
File deleted
/trunk/lfs/chapter06/gzip-inst.xml
File deleted
/trunk/lfs/chapter06/bash-inst.xml
File deleted
/trunk/lfs/chapter06/revisedchroot.xml
6,17 → 6,16
que vous souhaitez y retourner, vous devez lancer la commande chroot suivante.
</para>
 
<para>De plus, maintenant que tout le logiciel a été installé, il n'y a plus
besoin d'utiliser quoi que ce soit venant du répertoire <filename
class="directory">/tools</filename>, donc il pourrait être supprimé.
Néanmoins, comme les packages Tcl, Expect et DejaGnu existent seulement ici,
vous pourriez vouloir les réinstaller après avoir supprimé le répertoire /tools.
</para>
 
<para><screen><userinput>chroot $LFS /usr/bin/env -i \
<screen><userinput>chroot $LFS /usr/bin/env -i \
&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;HOME=/root TERM=$TERM PS1='\u:\w\$ ' \
&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;PATH=/bin:/usr/bin:/sbin:/usr/sbin \
&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;/bin/bash --login</userinput></screen></para>
&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;/bin/bash --login</userinput></screen>
 
<para>La raison est que nous n'avons plus besoin d'utiliser les programmes à
partir du répertoire <filename class="directory">/tools</filename>. Néanmoins,
nous ne voulons pas encore supprimer le répertoire <filename
class="directory">/tools</filename>. Il aura encore son utilité jusqu'à la fin
de ce livre.</para>
 
</sect1>
 
/trunk/lfs/chapter06/inetutils.xml
7,6 → 7,59
 
&aa-inetutils-shortdesc;
&aa-inetutils-dep;
&c6-inetutils-inst;
 
<sect2><title>&nbsp;</title><para>&nbsp;</para></sect2>
 
<sect2>
<title>Installation de Inetutils</title>
 
<para>Préparez la compilation d'Inetutils&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>./configure --prefix=/usr --disable-syslogd \
&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;--libexecdir=/usr/sbin --disable-logger \
&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;--sysconfdir=/etc --localstatedir=/var \
&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;--disable-whois --disable-servers</userinput></screen>
 
<para>La signification des options de configure est&nbsp;:</para>
 
<itemizedlist>
<listitem><para><userinput>--disable-syslogd</userinput>: Cette option empêche
inetutils d'installer le démon de journalisation du système, installé avec le
package Sysklogd.</para></listitem>
 
<listitem><para><userinput>--disable-logger</userinput>: Cette option empêche
inetutils d'installer le programme logger, utilisé par des scripts pour passer
des messages au démon de journalisation du système. Nous ne l'installons pas car
Util-linux installe une version bien supérieure.</para></listitem>
 
<listitem><para><userinput>--disable-whois</userinput>: Cette option désactive
la construction du client whois d'inetutils, qui est affreusement obsolète. Des
instructions pour un meilleur client whois se trouvent dans le livre BLFS.
</para></listitem>
 
<listitem><para><userinput>--disable-servers</userinput>: Ceci désactive
l'installation de différents serveurs réseau inclus dans le package Inetutils.
Ces serveurs ne sont absolument pas appropriés dans un système LFS de base.
Certains sont non sécurisés par nature et sont seulement considérés sûr sur des
réseaux de confiance. Plus d'information est disponible sur
<ulink url="&blfs-root;view/stable/basicnet/inetutils.html"/>. Notez que des
remplacements bien supérieurs sont disponibles pour un bon nombre de ces
serveurs.</para></listitem>
</itemizedlist>
 
<para>Compilez le package&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make</userinput></screen>
 
<para>Installez-le&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make install</userinput></screen>
 
<para>Et déplacez le programme <userinput>ping</userinput> au bon
emplacement&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>mv /usr/bin/ping /bin</userinput></screen>
 
</sect2>
 
</sect1>
/trunk/lfs/chapter06/aboutdebug.xml
46,8 → 46,8
fichiers (utilisez quelque chose comme
<userinput>strip --strip-debug $LFS/tools/bin/*</userinput>).</para>
 
<para>Pour vous faciliter la tache, le chapitre 9 comprend une commande
unique pour supprimer tous les symboles de débogage des programmes et
<para>Pour vous faciliter la tâche, le <xref linkend="chapter09"/> comprend une
commande unique pour supprimer tous les symboles de débogage des programmes et
bibliothèques de votre système. des informations supplémentaires
sont disponibles dans l'astuce <ulink url="&hints-root;optimization.txt" />.
</para>
/trunk/lfs/chapter06/gettext.xml
7,6 → 7,30
 
&aa-gettext-shortdesc;
&aa-gettext-dep;
&c6-gettext-inst;
 
<sect2><title>&nbsp;</title><para>&nbsp;</para></sect2>
 
<sect2>
<title>Installation de Gettext</title>
 
<para>Préparez la compilation de Gettext&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>./configure --prefix=/usr</userinput></screen>
 
<para>Compilez le package&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make</userinput></screen>
 
<para>Ce package dispose d'une suite de tests, réalisant plusieurs tests pour
s'assurer que le programme a été construit correctement. Si vous décidez de le
lancer, la commande suivante fera le nécessaire&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make check</userinput></screen>
 
<para>Enfin, installez le package&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make install</userinput></screen>
 
</sect2>
 
</sect1>
/trunk/lfs/chapter06/diffutils.xml
1,5 → 1,5
<sect1 id="ch06-diffutils">
<title>Installation de Diffutils-&diffutils-version;</title>
<title>Installer Diffutils-&diffutils-version;</title>
<?dbhtml filename="diffutils.html" dir="chapter06"?>
 
<screen>Estimation du temps de compilation : &diffutils-time;
7,6 → 7,24
 
&aa-diffutils-shortdesc;
&aa-diffutils-dep;
&c6-diffutils-inst;
 
<sect2><title>&nbsp;</title><para>&nbsp;</para></sect2>
 
<sect2>
<title>Installation de Diffutils</title>
 
<para>Préparez la compilation de Diffutils&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>./configure --prefix=/usr</userinput></screen>
 
<para>Compilez le package&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make</userinput></screen>
 
<para>Et installez-le&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make install</userinput></screen>
 
</sect2>
 
</sect1>
/trunk/lfs/chapter06/utillinux.xml
7,6 → 7,49
 
&aa-utillinux-shortdesc;
&aa-utillinux-dep;
&c6-utillinux-inst;
 
<sect2><title>&nbsp;</title><para>&nbsp;</para></sect2>
 
<sect2>
<title>Notes de compatibilité FHS</title>
 
<para>Le FHS recommande d'utiliser <filename>/var/lib/hwclock</filename>, à la
place de l'habituel <filename>/etc</filename>, comme emplacement du fichier
<filename>adjtime</filename>. Pour rendre le programme
<userinput>hwclock</userinput> compatible avec FHS, lancez ce qui suit&nbsp;:
</para>
 
<screen><userinput>cp hwclock/hwclock.c{,.backup}
sed 's%etc/adjtime%var/lib/hwclock/adjtime%' \
&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;hwclock/hwclock.c.backup &gt; hwclock/hwclock.c
mkdir -p /var/lib/hwclock</userinput></screen>
 
</sect2>
 
<sect2>
<title>Installation de Util-linux</title>
 
<para>Préparez la compilation de Util-linux&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>./configure</userinput></screen>
 
<para>Compilez le package&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make HAVE_SLN=yes</userinput></screen>
 
<para>La signification du paramètre de make est&nbsp;:</para>
 
<itemizedlist>
<listitem><para><userinput>HAVE_SLN=yes</userinput>: Ceci empêche le programme
<userinput>sln</userinput> (une version liée statiquement de
<userinput>ln</userinput>, déjà installé par Glibc) d'être de nouveau construit.
</para></listitem>
</itemizedlist>
 
<para>Et installez le package&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make HAVE_SLN=yes install</userinput></screen>
 
</sect2>
 
</sect1>
/trunk/lfs/chapter06/config-vim.xml
8,7 → 8,7
l'original vi). Créez <filename>/root/.vimrc</filename> en exécutant ceci :
</para>
 
<para><screen><userinput>cat &gt; /root/.vimrc &lt;&lt; "EOF"</userinput>
<screen><userinput>cat &gt; /root/.vimrc &lt;&lt; "EOF"</userinput>
" Debut de /root/.vimrc
 
set nocompatible
15,6 → 15,6
set bs=2
 
" Fin de /root/.vimrc
<userinput>EOF</userinput></screen></para>
<userinput>EOF</userinput></screen>
 
</sect2>
/trunk/lfs/chapter06/kbd.xml
7,7 → 7,32
 
&aa-kbd-shortdesc;
&aa-kbd-dep;
&c6-kbd-inst;
 
<sect2><title>&nbsp;</title><para>&nbsp;</para></sect2>
 
<sect2>
<title>Installation de Kbd</title>
 
<para>Par défaut, certains des utilitaires de Kbd
(<userinput>setlogcons</userinput>, <userinput>setvesablank</userinput> et
<userinput>getunimap</userinput>) ne sont pas installés. Tout d'abord, activez
la compilation de ces utilitaires&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>patch -Np1 -i ../&kbd-patch;</userinput></screen>
 
<para>Maintenant, préparez la compilation de Kbd&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>./configure</userinput></screen>
 
<para>Compilez le package&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make</userinput></screen>
 
<para>Et installez-le&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make install</userinput></screen>
 
</sect2>
 
</sect1>
 
/trunk/lfs/chapter06/perl.xml
7,6 → 7,43
 
&aa-perl-shortdesc;
&aa-perl-dep;
&c6-perl-inst;
 
<sect2><title>&nbsp;</title><para>&nbsp;</para></sect2>
 
<sect2>
<title>Installation de Perl</title>
 
<para>Préparez la compilation de Perl&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>./configure.gnu --prefix=/usr</userinput></screen>
 
<para>Si vous voulez plus de contrôle sur la façon dont Perl se configure pour
se contruire, vous pouvez lancer le script interactif
<userinput>Configure</userinput> à la place et modifier ainsi la façon dont Perl
est construit. Si vous pensez que vous pouvez vivre avec les valeurs par défaut
(corrects) que Perl détecte automatiquement, alors utilisez simplement la
commande ci-dessous.</para>
 
<para>Compilez le package&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make</userinput></screen>
 
<para>Ce package dispose d'une suite de tests réalisant un certain nombre de
tests pour s'assurer que tout est construit correctement. Si vous décidez de le
lancer, vous devez tout d'abord créé un simple fichier
<filename>/etc/hosts</filename>, nécessaire pour que quelques tests puissent
comprendre le nom <emphasis>localhost</emphasis>:</para>
 
<screen><userinput>echo "127.0.0.1 localhost $(hostname)" &gt; /etc/hosts</userinput></screen>
 
<para>Maintenant, lancez les tests, si vous le souhaitez&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make test</userinput></screen>
 
<para>Enfin, installez le package&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make install</userinput></screen>
 
</sect2>
 
</sect1>
/trunk/lfs/chapter06/libtool.xml
7,6 → 7,30
 
&aa-libtool-shortdesc;
&aa-libtool-dep;
&c6-libtool-inst;
 
<sect2><title>&nbsp;</title><para>&nbsp;</para></sect2>
 
<sect2>
<title>Installation de Libtool</title>
 
<para>Préparez la compilation de Libtool&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>./configure --prefix=/usr</userinput></screen>
 
<para>Compilez le package&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make</userinput></screen>
 
<para>Ce package dispose d'une suite de tests, réalisant plusieurs tests pour
s'assurer que le programme a été construit correctement. Si vous décidez de le
lancer, la commande suivante fera le nécessaire&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make check</userinput></screen>
 
<para>Enfin, installez le package&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make install</userinput></screen>
 
</sect2>
 
</sect1>
/trunk/lfs/chapter06/texinfo.xml
7,6 → 7,43
 
&aa-texinfo-shortdesc;
&aa-texinfo-dep;
&c6-texinfo-inst;
 
<sect2><title>&nbsp;</title><para>&nbsp;</para></sect2>
 
<sect2>
<title>Installation de Texinfo</title>
 
<para>Préparez la compilation de Texinfo&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>./configure --prefix=/usr</userinput></screen>
 
<para>Compilez le package&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make</userinput></screen>
 
<para>Ce package dispose d'une suite de tests, réalisant plusieurs tests pour
s'assurer que le programme a été construit correctement. Si vous décidez de le
lancer, la commande suivante fera le nécessaire&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make check</userinput></screen>
 
<para>Installez le package&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make install</userinput></screen>
 
<para>Et installez de façon optionnelle les composants appartenant à une
installation TeX&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make TEXMF=/usr/share/texmf install-tex</userinput></screen>
 
<para>La signification du paramètre de make est&nbsp;:</para>
 
<itemizedlist>
<listitem><para><userinput>TEXMF=/usr/share/texmf</userinput>: La variable
TEXMF de make contient l'emplacement de la racine de TeX si, par exemple, vous
installez le package TeX plus tard.</para></listitem>
</itemizedlist>
 
</sect2>
 
</sect1>
/trunk/lfs/chapter06/makedev.xml
7,7 → 7,67
 
&aa-makedev-shortdesc;
&aa-makedev-dep;
&c6-makedev-inst;
 
<sect2><title>&nbsp;</title><para>&nbsp;</para></sect2>
 
<sect2>
<title>Créer des périphériques</title>
 
<para>Notez que déballer le fichier
<filename>MAKEDEV-&makedev-version;.bz2</filename> ne crée pas un répertoire car
le fichier ne contient qu'un script shell.</para>
 
<para>Installez le script <userinput>MAKEDEV</userinput>&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>bzcat MAKEDEV-&makedev-version;.bz2 &gt; /dev/MAKEDEV
chmod 754 /dev/MAKEDEV</userinput></screen>
 
<para>Lancez le script pour créer les fichiers périphériques&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>cd /dev
./MAKEDEV -v generic-nopty</userinput></screen>
 
<para>La signification des arguments est la suivante&nbsp;:</para>
 
<itemizedlist>
<listitem><para><userinput>-v</userinput>: Ceci indique au script de se lancer
en mode verbeux.</para></listitem>
 
<listitem><para><userinput>generic-nopty</userinput>: Ceci indique à
<userinput>MAKEDEV</userinput> de créer une sélection générique des fichiers
spéciaux (périphériques) utilisés habituellement, sauf pour les fichiers ptyXX
et ttyXX. Nous n'avons pas besoin de ces fichiers parce que nous allons utiliser
les PTY Unix98 via le système de fichiers <emphasis>devpts</emphasis>.</para>
</listitem>
</itemizedlist>
 
<para>S'il s'avère que certains périphériques spéciaux <filename>zzz</filename>
dont vous avez besoin manquent, essayez de lancer <userinput>./MAKEDEV -v
zzz</userinput>. Autrement, vous pourriez créer des périphériques via le
programme <userinput>mknod</userinput>. Merci de vous référer aux pages man et
info si vous avez besoin de plus d'informations.</para>
 
<para>Sinon, si vous êtes incapable de monter le système de fichiers devpts plus
tôt dans la section "Monter les systèmes fichiers proc et devpts", c'est le bon
moment pour essayer les alternatives. Si votre noyau supporte le système de
fichiers devfs, lancez la commande suivante pour monter devfs&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>mount -t devfs devfs /dev</userinput></screen>
 
<para>Ceci montera le système de fichiers devfs au-dessus de la nouvelle
structure statique <filename>/dev</filename>. Ceci ne pose pas de problèmes, car
les noeuds du périphériques créés sont toujours présents, ils sont juste cachés
par le nouveau système de fichiers devfs.</para>
 
<para>Si ceci ne fonctionne toujours pas, la seule option laissée est d'utiliser
le script MAKEDEV pour créer les fichiers ptyXX et ttyXX qui ne seraient
autrement pas nécessaire. Assurez-vous de bien être dans le répertoire
<filename>/dev</filename> puis lancez <userinput>./MAKEDEV -v pty</userinput>.
Le mauvais côté de ceci est le suivant&nbsp;: nous allons créé 512 fichiers
spéciaux supplémentaires qui ne seront pas nécessaire lorsque nous démarrerons
enfin notre système LFS terminé.</para>
 
</sect2>
 
</sect1>
 
/trunk/lfs/chapter06/creatingdirs.xml
6,7 → 6,7
fichiers LFS. Lancer les commandes suivantes pour créer une hiérarchie
de répertoires plus ou moins standard :</para>
<para><screen><userinput>mkdir -p /{bin,boot,dev/{pts,shm},etc/opt,home,lib,mnt,proc}
<screen><userinput>mkdir -p /{bin,boot,dev/{pts,shm},etc/opt,home,lib,mnt,proc}
mkdir -p /{root,sbin,tmp,usr/local,var,opt}
for dirname in /usr /usr/local
&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;do
19,15 → 19,15
mkdir /var/{lock,log,mail,run,spool}
mkdir -p /var/{tmp,opt,cache,lib/misc,local}
mkdir /opt/{bin,doc,include,info}
mkdir -p /opt/{lib,man/man{1,2,3,4,5,6,7,8}}</userinput></screen></para>
mkdir -p /opt/{lib,man/man{1,2,3,4,5,6,7,8}}</userinput></screen>
 
<para>Par défaut, les répertoires sont créés avec le mode de permission 755, ce
qui n'est pas souhaitable pour tous les répertoires. Nous allons réaliser deux
changements : un pour le répertoire principal de root et un autre pour les
répertoires des fichiers temporaires.</para>
changements&nbsp;: un pour le répertoire principal de <emphasis>root</emphasis>
et un autre pour les répertoires des fichiers temporaires.</para>
 
<para><screen><userinput>chmod 0750 root &amp;&amp;
chmod 1777 tmp var/tmp</userinput></screen></para>
<screen><userinput>chmod 0750 /root
chmod 1777 /tmp /var/tmp</userinput></screen>
 
<para>Le premier changement de permission nous assure que n'importe qui ne
pourra pas entrer dans le répertoire <filename
/trunk/lfs/chapter06/kernel.xml
7,7 → 7,73
 
&aa-kernel-shortdesc;
&aa-kernel-dep;
&c6-kernel-inst;
 
<sect2><title>&nbsp;</title><para>&nbsp;</para></sect2>
 
<sect2>
<title>Installation des en-têtes du noyau</title>
 
<para>Nous n'allons pas encore compilé un nouveau noyau -- nous le ferons quand
nous aurons terminé l'installation de tous les packages. Mais comme certains
packages ont besoin des fichiers d'en-têtes, nous allons déballer l'archive du
noyau maintenant, le configurer et copier les fichiers d'en-têtes de façon à ce
qu'ils soient disponibles pour ces packages.</para>
 
<para>Il est important de noter que les fichiers du répertoire source du noyau
n'appartiennent pas à <emphasis>root</emphasis>. Quand vous déballez un package
en tant qu'utilisateur <emphasis>root</emphasis> (comme nous le faisons ici dans
le chroot), les fichiers ont l'identifiant de l'utilisateur et du groupe du
mainteneur du package sur son propre ordinateur. Ce n'est pas habituellement un
problème pour tous les autres packages que vous installez parce que vous
supprimez le répertoire des sources après l'installation. Mais le répertoire des
sources du noyau est souvent conservé un long moment, donc il existe une chance
pour que l'identifiant utilisateur du mainteneur soit affecté à un utilisateur
sur votre machine. Du coup, cette personne aurait le droit d'écriture sur les
sources du noyau.</para>
 
<para>A la lumière de ceci, il est préférable de lancer <userinput>chown -R
0:0</userinput> sur le répertoire <filename>linux-&kernel-version;</filename>
pour vous assurer que tous les fichiers appartiennent bien à l'utilisateur
<emphasis>root</emphasis>.</para>
 
<para>Préparez l'installation des en-têtes&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make mrproper</userinput></screen>
 
<para>Ceci nous assure que le répertoire des sources du noyau est totalement
propre. L'équipe du noyau recommande que cette commande soit exécutée avant
<emphasis>chaque</emphasis> compilation du noyau. Vous ne devez pas vous reposer
sur un répertoire non nettoyé après son déballage.</para>
 
<para>Créez le fichier <filename>include/linux/version.h</filename>&nbsp;:
</para>
 
<screen><userinput>make include/linux/version.h</userinput></screen>
 
<para>Créez le lien symbolique <filename>include/asm</filename> spécifique à la
plateforme&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make symlinks</userinput></screen>
 
<para>Installez les fichiers d'en-têtes spécifiques à la plateforme&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>cp -HR include/asm /usr/include
cp -R include/asm-generic /usr/include</userinput></screen>
 
<para>Installez les fichiers d'en-têtes inter-plateforme&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>cp -R include/linux /usr/include</userinput></screen>
 
<para>Il existe quelques fichiers d'en-têtes du noyau utilisant le fichier
d'en-tête <filename>autoconf.h</filename>. Comme nous n'avons pas encore
configuré le noyau, nous avons besoin de créer ce fichier nous-même pour éviter
des échecs de compilation. Créez un fichier <filename>autoconf.h</filename>
vide&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>touch /usr/include/linux/autoconf.h</userinput></screen>
 
</sect2>
 
&c6-kernel-exp-headers;
 
</sect1>
/trunk/lfs/chapter06/m4.xml
7,7 → 7,31
 
&aa-m4-shortdesc;
&aa-m4-dep;
&c6-m4-inst;
 
<sect2><title>&nbsp;</title><para>&nbsp;</para></sect2>
 
<sect2>
<title>Installation de M4</title>
 
<para>Préparez la compilation de M4&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>./configure --prefix=/usr</userinput></screen>
 
<para>Compilez le package&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make</userinput></screen>
 
<para>Ce package dispose d'une suite de tests, réalisant plusieurs tests pour
s'assurer que le programme a été construit correctement. Si vous décidez de le
lancer, la commande suivante fera le nécessaire&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make check</userinput></screen>
 
<para>Enfin, installez le package&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make install</userinput></screen>
 
</sect2>
 
</sect1>
 
/trunk/lfs/chapter06/sysvinit.xml
7,7 → 7,35
 
&aa-sysvinit-shortdesc;
&aa-sysvinit-dep;
&c6-sysvinit-inst;
 
<sect2><title>&nbsp;</title><para>&nbsp;</para></sect2>
 
<sect2>
<title>Installation de Sysvinit</title>
 
<para>Lorsque les niveaux d'exécution sont modifiés (par exemple, lors de
l'arrêt du système), init envoie les signaux TERM et KILL aux processus qu'il a
lancé. Init affiche "Sending processes the TERM signal" sur l'écran. Ceci semble
impliquer qu'init envoie ces signaux à tous les processus en cours d'exécution.
Pour éviter la confusion, le fichier init.c va être modifié de façon à ce que le
message soit "Sending processes started by init the TERM signal".</para>
 
<para>Editez le message d'arrêt&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>cp src/init.c{,.backup}
sed 's/Sending processes/Sending processes started by init/g' \
&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;src/init.c.backup &gt; src/init.c</userinput></screen>
 
<para>Compilez Sysvinit&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make -C src</userinput></screen>
 
<para>Et installez-le&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make -C src install</userinput></screen>
 
</sect2>
 
&c6-cf-sysvinit;
 
</sect1>
/trunk/lfs/chapter06/gcc.xml
7,7 → 7,86
 
&aa-gcc-shortdesc;
&aa-gcc-dep;
&c6-gcc-inst;
 
<sect2><title>&nbsp;</title><para>&nbsp;</para></sect2>
 
<sect2>
<title>Installation de GCC</title>
 
<note><para>La suite de tests pour GCC de cette section est considérée comme
<emphasis>critique</emphasis>. Notre conseil est de la réaliser quelques soient
les circonstances.</para></note>
 
<para>Ce package est connu pour mal se comporter si vous changez les options
d'optimisation par défaut (en incluant les options -march et -mcpu). Donc, si
vous avez défini des variables d'environnement qui surchargent les optimisations
pas défaut, telles que CFLAGS et CXXFLAGS, nous vous recommandons de supprimer
cette initialisation lors de la construction de GCC.</para>
 
<para>Cette fois, nous allons construire le compilateur C et le compilateur C++,
donc vous devez déballer les archives tar GCC-core <emphasis>et</emphasis>
GCC-g++, qui utiliseront le même répertoire. Vous devrez aussi certainement
extraire le package GCC-testsuite. Le package GCC complet contient encore plus
de compilateurs. Les instructions de construction pour ceux-ci se trouvent sur
<ulink url="&blfs-root;view/stable/general/gcc.html"/>.</para>
 
<screen><userinput>patch -Np1 -i ../&gcc-nofixincludes-patch;
patch -Np1 -i ../&gcc-suppress-libiberty-patch;</userinput></screen>
 
<para>Le second correctif supprimer ici l'installation de libiberty à partir de
GCC, car nous utilisons celui fourni par binutils. Faites attention à
<emphasis>ne pas</emphasis> appliquer le correctif "GCC specs" du chapitre 5.
</para>
 
<para>La documentation GCC recommane de construire GCC en dehors du répertoire
source, c'est-à-dire dans un répertoire de construction dédié&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>mkdir ../gcc-build
cd ../gcc-build</userinput></screen>
 
<para>Maintenant, préparez la compilation de GCC&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>../gcc-&gcc-version;/configure --prefix=/usr \
&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;--enable-shared --enable-threads=posix \
&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;--enable-__cxa_atexit --enable-clocale=gnu \
&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;--enable-languages=c,c++</userinput></screen>
 
<para>Compilez le package&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make</userinput></screen>
 
<para>Testez le résultat mais ne vous arrêtez pas aux erreurs (vous vous en
rappelerez)&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make -k check</userinput></screen>
 
<para>Les notes de la suite de tests de <xref linkend="ch05-gcc-pass2"/> sont
encore une fois appropriées ici. Assurez-vous de vous y référer si vous avez des
doutes.</para>
 
<para>Et, installez le package&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make install</userinput></screen>
 
<para>Quelques packages s'attendent à ce que le préprocesseur C soit installé
dans le répertoire <filename>/lib</filename>. Pour utiliser ces packages, créez
ce lien symbolique&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>ln -s ../usr/bin/cpp /lib</userinput></screen>
 
<para>Beaucoup de packages utilisent le nom <userinput>cc</userinput> pour
appeler le compilateur C. Pour satisfaire ces packages, créez le lien
symbolique&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>ln -s gcc /usr/bin/cc</userinput></screen>
 
<note><para>Maintenant, il est fortement recommandé de répéter les vérifications
réalisées dans ce chapitre. Référez-vous à <xref
linkend="ch06-adjustingtoolchain"/> et répétez les vérifications. Si les
résultats sont mauvais, il est fortement probable que vous avez mal appliqué le
correctif "GCC Specs" lors du chapitre 5.</para></note>
 
</sect2>
 
</sect1>
 
/trunk/lfs/chapter06/chroot.xml
7,38 → 7,42
devez être <emphasis>root</emphasis> car seul cet utilisateur
peut utiliser cette commande.</para>
 
<para>Comme précédemment, assurez-vous que la variable d'environnement LFS est
configurée correctement en lançant <userinput>echo $LFS</userinput> et en
vérifiant que le chemin affiché pointe bien vers le point de montage de la
partition LFS, c'est-à-dire <filename class="directory">/mnt/lfs</filename> si
vous avez suivi notre exemple.</para>
 
<para>Devenez <emphasis>root</emphasis> et lancez la commande suivante pour
entrer dans l'environnement chroot:</para>
 
<para><screen><userinput>chroot $LFS /tools/bin/env -i \
<screen><userinput>chroot $LFS /tools/bin/env -i \
&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;HOME=/root TERM=$TERM PS1='\u:\w\$ ' \
&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;PATH=/bin:/usr/bin:/sbin:/usr/sbin:/tools/bin \
&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;LDFLAGS="-s" \
&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;/tools/bin/bash --login</userinput></screen>
</para>
 
<para><screen><userinput>set +h</userinput></screen></para>
 
<para>L'option <userinput>-i</userinput> donné à la commande
<userinput>env</userinput> efface toutes les variables de l'environnement
chroot. Après cela, seules les variables HOME, TERM, PS1 et PATH sont
initialisées de nouveau. La commande TERM=$TERM initialise la variable
TERM à l'intérieur de chroot avec la même valeur que celle qu'elle avait à
l'extérieur; cette variable est utilisée par des programmes comme vim et less
l'extérieur; cette variable est utilisée par des programmes comme
<userinput>vim</userinput> et <userinput>less</userinput>
pour fonctionner correctement. Si vous avez besoin d'autres variables, telles
que CFLAGS ou CXXFLAGS, vous pouvez aussi les initialiser ici.</para>
 
<para>Notez aussi l'emploi de la directive set +h. Ceci indique à tells bash de
ne pas utiliser son hâchage de chemin interne. Sans cette directive, bash se
rappellera les chemins vers les binaires. Comme nous voulons utiliser tout au
long du chapitre 6 nos binaires tout juste compilés, nous désactivons cette
fonction.</para>
 
<para>Dès maintenant, nous n'avons plus besoin d'utiliser la variable LFS --
car ce que le shell pense être <filename class="directory">/</filename>
est la valeur de <filename class="directory">$LFS</filename>, qui a été passé à
la commande chroot.</para>
 
<para>Notez que <filename class="directory">/tools/bin</filename> est le dernier
dans PATH. Ceci signifie qu'un outil temporaire ne sera pas utilisé tant que sa
version finale ne sera pas installée. Enfin, au moins lorsque le shell ne se
rappelle pas de l'emplacement des binaires exécutés, et c'est pour cette raison
que le hachage est désactivé un peu plus tard.</para>
 
<para>Assurez-vous que les commandes dans le reste de ce chapitre et dans
les suivants sont exécutées dans l'environnement chroot. Si vous quittez
l'environnement chroot (en redémarrant l'ordinateur par exemple), Pensez
/trunk/lfs/chapter06/sysklogd.xml
7,7 → 7,22
 
&aa-sysklogd-shortdesc;
&aa-sysklogd-dep;
&c6-sysklogd-inst;
 
<sect2><title>&nbsp;</title><para>&nbsp;</para></sect2>
 
<sect2>
<title>Installation de Sysklogd</title>
 
<para>Compilez Sysklogd&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make</userinput></screen>
 
<para>Et installez-le&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make install</userinput></screen>
 
</sect2>
 
&c6-cf-sysklogd;
 
</sect1>
/trunk/lfs/chapter06/patch.xml
7,7 → 7,29
 
&aa-patch-shortdesc;
&aa-patch-dep;
&c6-patch-inst;
 
<sect2><title>&nbsp;</title><para>&nbsp;</para></sect2>
 
<sect2>
<title>Installation de Patch</title>
 
<para>Préparez la compilation de Patch&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>CPPFLAGS=-D_GNU_SOURCE ./configure --prefix=/usr</userinput></screen>
 
<para>De nouveau, l'option du préprocesseur <userinput>-D_GNU_SOURCE</userinput>
est uniquement nécessaire sur la plateforme PowerPC. Sur les autres
architectures, vous pouvez l'oublier.</para>
 
<para>Compilez le package&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make</userinput></screen>
 
<para>Et installez-le&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make install</userinput></screen>
 
</sect2>
 
</sect1>
 
/trunk/lfs/chapter06/modutils.xml
7,6 → 7,24
 
&aa-modutils-shortdesc;
&aa-modutils-dep;
&c6-modutils-inst;
 
<sect2><title>&nbsp;</title><para>&nbsp;</para></sect2>
 
<sect2>
<title>Installation de Modutils</title>
 
<para>Préparez la compilation de Modutils&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>./configure</userinput></screen>
 
<para>Compilez le package&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make</userinput></screen>
 
<para>Et installez-le&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make install</userinput></screen>
 
</sect2>
 
</sect1>
/trunk/lfs/chapter06/create-password.xml
4,6 → 4,6
<para>Choisissez un mot de passe pour l'utilisateur root et créez-le en lançant
la commande suivante:</para>
 
<para><screen><userinput>passwd root</userinput></screen></para>
<screen><userinput>passwd root</userinput></screen>
 
</sect2>
/trunk/lfs/chapter06/groff.xml
7,6 → 7,37
 
&aa-groff-shortdesc;
&aa-groff-dep;
&c6-groff-inst;
 
<sect2><title>&nbsp;</title><para>&nbsp;</para></sect2>
 
<sect2>
<title>Installation de Groff</title>
 
<para>Groff s'attend à ce que la variable d'environnement PAGE contienne la
taille par défaut du papier. Pour ceux habitant aux Etats-Unis, la commande
ci-dessous est approprié. Si vous vivez ailleurs, vous pouvez changer
<emphasis>PAGE=letter</emphasis> par <emphasis>PAGE=A4</emphasis>.</para>
 
<para>Préparez la compilation de Groff&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>PAGE=letter ./configure --prefix=/usr</userinput></screen>
 
<para>Compilez le package&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make</userinput></screen>
 
<para>Puis, installez-le&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make install</userinput></screen>
 
<para>Quelques programmes de documentation, tels que
<userinput>xman</userinput>, ne fonctionneront pas correctement sans les liens
symboliques suivants&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>ln -s soelim /usr/bin/zsoelim
ln -s eqn /usr/bin/geqn
ln -s tbl /usr/bin/gtbl</userinput></screen>
 
</sect2>
 
</sect1>
/trunk/lfs/chapter06/less.xml
7,7 → 7,33
 
&aa-less-shortdesc;
&aa-less-dep;
&c6-less-inst;
 
<sect2><title>&nbsp;</title><para>&nbsp;</para></sect2>
 
<sect2>
<title>Installation de Less</title>
 
<para>Préparez la compilation de Less&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>./configure --prefix=/usr --bindir=/bin --sysconfdir=/etc</userinput></screen>
 
<para>La signification de l'option configure est&nbsp;:</para>
 
<itemizedlist>
<listitem><para><userinput>--sysconfdir=/etc</userinput>: Cette option indique
aux programmes créés par le package de rechercher leur fichiers de configuration
dans <filename>/etc</filename>.</para></listitem>
</itemizedlist>
 
<para>Compilez le package&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make</userinput></screen>
 
<para>Et installez-le&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make install</userinput></screen>
 
</sect2>
 
</sect1>
 
/trunk/lfs/chapter06/pwdgroup.xml
9,9 → 9,9
<para>Créez le fichier <filename>/etc/passwd</filename> en lançant la commande
suivante:</para>
 
<para><screen><userinput>cat &gt; /etc/passwd &lt;&lt; "EOF"</userinput>
<screen><userinput>cat &gt; /etc/passwd &lt;&lt; "EOF"</userinput>
root:x:0:0:root:/root:/bin/bash
<userinput>EOF</userinput></screen></para>
<userinput>EOF</userinput></screen>
 
<para>Le mot de passe actuel pour <emphasis>root</emphasis> (le "x" ici sert
juste à remplir la case) sera initialisé plus tard.</para>
19,7 → 19,7
<para>Créez le fichier <filename>/etc/group</filename> en lançant la commande
suivante:</para>
 
<para><screen><userinput>cat &gt; /etc/group &lt;&lt; "EOF"</userinput>
<screen><userinput>cat &gt; /etc/group &lt;&lt; "EOF"</userinput>
root:x:0:
bin:x:1:
sys:x:2:
32,7 → 32,7
lp:x:9:
dialout:x:10:
audio:x:11:
<userinput>EOF</userinput></screen></para>
<userinput>EOF</userinput></screen>
 
<para>Les groupes créés ne font partie d'aucun standard -- ce sont les groupes
que le script MAKEDEV utilise dans la section suivante. En plus du groupe
48,7 → 48,14
complète au chapitre 5. Ceci supprimer l'invite <quote>I have no name!</quote>.
</para>
 
<para><screen><userinput>exec /tools/bin/bash --login +h</userinput></screen></para>
<screen><userinput>exec /tools/bin/bash --login +h</userinput></screen>
 
<para>Notez l'utilisation de la directive <userinput>+h</userinput>. Ceci
indique à <userinput>bash</userinput> de ne pas utiliser son hachage interne du
chemin. Sans cette directive, <userinput>bash</userinput> se rappelerait les
chemins des binaires qu'il a exécuté. Comme nous voulons utiliser nos binaires
nouvellement compilés aussitôt après leur installation, nous désactivons cette
fonctionnalité pour toute la durée de ce chapitre.</para>
 
</sect1>
 
/trunk/lfs/chapter06/nettools.xml
7,7 → 7,45
 
&aa-nettools-shortdesc;
&aa-nettools-dep;
&c6-nettools-inst;
 
<sect2><title>&nbsp;</title><para>&nbsp;</para></sect2>
 
<sect2>
<title>Installation de Net-tools</title>
 
<para>Si vous ne savez quoi répondre à toutes les questions posées pendant la
phase du <userinput>make config</userinput> ci-dessous, acceptez les valeurs par
défaut. Elles sont tout à fait bien dans la majorité des cas. Un ensemble de
questions vous est posé sur les protocoles réseau que vous avez activé sur votre
noyau. Les réponses par défaut feront que tous les outils de ce package
fonctionneront avec les protocoles les plus fréquents&nbsp;: TCP, PPP et
quelques autres encore. Vous aurez toujours besoin d'activer réellement ces
protocoles dans le noyau -- vous devez donc dire simplement au package d'inclure
ces protocoles dans ces programmes, mais c'est au noyau de rendre les protocoles
disponibles.</para>
 
<para>Tout d'abord, corrigez un léger problème de syntaxe dans les sources avec
le programme mii-tool&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>patch -Np1 -i ../&net-tools-mii-patch;</userinput></screen>
 
<para>Maintenant, préparez la compilation de Net-tools avec&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make config</userinput></screen>
 
<para>Si vous souhaitez accepter les paramètrages par défaut, vous pouvez passer
les questions générées par <emphasis>make config</emphasis> en lançant
<userinput>yes "" | make config</userinput> à la place.</para>
 
<para>Compilez le package&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make</userinput></screen>
 
<para>Et installez-le&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make update</userinput></screen>
 
</sect2>
 
</sect1>
 
/trunk/lfs/chapter06/coreutils.xml
7,7 → 7,88
 
&aa-coreutils-shortdesc;
&aa-coreutils-dep;
&c6-coreutils-inst;
 
<sect2><title>&nbsp;</title><para>&nbsp;</para></sect2>
 
<sect2>
<title>Installation de Coreutils</title>
 
<para>Normalement, la fonctionnalité de <userinput>uname</userinput> est quelque
peu cassée, dans le fait que le paramètre <userinput>-p</userinput> renvoie
toujours "unknown". Le correctif suivant corrige ce comportement pour les
architectures Intel&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>patch -Np1 -i ../&coreutils-uname-patch;</userinput></screen>
 
<para>Nous ne voulons que Coreutils installe sa version du programme
<userinput>hostname</userinput> parce qu'il est inférieur à la version fournie
par Net-tools. Empêchez cette installation en appliquant un correctif&nbsp;:
</para>
 
<screen><userinput>patch -Np1 -i ../&coreutils-hostname-patch;</userinput></screen>
 
<para>Maintenant, préparez la compilation de Coreutils&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>./configure --prefix=/usr</userinput></screen>
 
<para>Compilez le package&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make</userinput></screen>
 
<para>Le programme <userinput>su</userinput> de Coreutils n'était pas installé
parce qu'il avait besoin des privilèges de <emphasis>root</emphasis> pour le
faire. Nous en avons besoin quelques instants pour la suite de tests. Donc, nous
contournons le problème en l'installant maintenant&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make install-root</userinput></screen>
 
<para>Ce package dispose d'une suite de tests réalisant un ensemble de
vérifications pour s'assurer que tout est construit correctement. Néanmoins,
cette suite de tests particuliers fait quelques suppositions sur la présence
d'utilisateurs et de groupes non root qui ne s'appliquent pas aussi tôt dans la
construction de LFS. Nous créons donc un utilisateur système dummy et deux
groupes dummy pour permettre aux tests de s'exécuter correctement. Si vous
décidez de ne pas lancer cette suite de tests, passez directement à la section
"Installez le package". Les commandes suivantes nous prépareront la suite de
tests. Créez l'utilisateur et les deux groupes&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>echo "dummy1:x:1000" >> /etc/group
echo "dummy2:x:1001:dummy" >> /etc/group
echo "dummy:x:1000:1000:::/bin/bash" >> /etc/passwd</userinput></screen>
 
<para>Certains tests doivent être lancés en tant que
<emphasis>root</emphasis>&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make check-root</userinput></screen>
 
<para>Le reste des tests est lancé en tant qu'utilisateur
<emphasis>dummy</emphasis>&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>su dummy -c "make RUN_EXPENSIVE_TESTS=yes check"</userinput></screen>
 
<para>Supprimez les noms d'utilisateur et de groupe dummy&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>sed -i.bak '/dummy/d' /etc/passwd /etc/group</userinput></screen>
 
<para>Installez le package&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make install</userinput></screen>
 
<para>Et déplacez quelques programmes vers leur bon emplacement&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>mv /usr/bin/{basename,cat,chgrp,chmod,chown,cp,dd,df} /bin
mv /usr/bin/{dir,dircolors,du,date,echo,false,head} /bin
mv /usr/bin/{install,ln,ls,mkdir,mkfifo,mknod,mv,pwd} /bin
mv /usr/bin/{rm,rmdir,shred,sync,sleep,stty,su,test} /bin
mv /usr/bin/{touch,true,uname,vdir} /bin
mv /usr/bin/chroot /usr/sbin</userinput></screen>
 
<para>Finalement, créez quelques liens symboliques nécessaires&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>ln -s test /bin/[
ln -s ../../bin/install /usr/bin</userinput></screen>
 
</sect2>
 
</sect1>
 
/trunk/lfs/chapter06/procinfo.xml
7,6 → 7,27
 
&aa-procinfo-shortdesc;
&aa-procinfo-dep;
&c6-procinfo-inst;
 
<sect2><title>&nbsp;</title><para>&nbsp;</para></sect2>
 
<sect2>
<title>Installation de Procinfo</title>
 
<para>Compilez Procinfo&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make LDLIBS=-lncurses</userinput></screen>
 
<para>La signification du paramètre de make est&nbsp;:</para>
<itemizedlist>
<listitem><para><userinput>LDLIBS=-lncurses</userinput>: Ceci indique à Procinfo
d'utiliser la bibliothèque <filename>libncurses</filename> au lieu de
<filename>libtermcap</filename>, obsolète depuis longtemps.</para></listitem>
</itemizedlist>
 
<para>Enfin, installez le package&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make install</userinput></screen>
 
</sect2>
 
</sect1>
/trunk/lfs/chapter06/bzip2.xml
1,5 → 1,5
<sect1 id="ch06-bzip2">
<title>Installation de Bzip2-&bzip2-version;</title>
<title>Installer Bzip2-&bzip2-version;</title>
<?dbhtml filename="bzip2.html" dir="chapter06"?>
 
<screen>Estimation du temps de compilation : &bzip2-time;
7,6 → 7,42
 
&aa-bzip2-shortdesc;
&aa-bzip2-dep;
&c6-bzip2-inst;
 
<sect2><title>&nbsp;</title><para>&nbsp;</para></sect2>
 
<sect2>
<title>Installation de Bzip2</title>
 
<para>Préparez la compilation de Bzip2 avec&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make -f Makefile-libbz2_so
make clean</userinput></screen>
 
<para>L'option <emphasis>-f</emphasis> fait que Bzip2 est construit avec un
fichier <filename>Makefile</filename> différent, dans ce cas le fichier
<filename>Makefile-libbz2_so</filename>, qui crée une bibliothèque partagée
<filename>libbz2.so</filename> et la lie aux utilitaires.</para>
 
<para>Compilez le package&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make</userinput></screen>
 
<para>Installez-le&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make install</userinput></screen>
 
<para>Et installez le binaire <userinput>bzip2</userinput> dans le répertoire
<filename class="directory">/bin</filename> en ajoutant les liens symboliques
nécessaires. Puis, faites un peu de ménage&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>cp bzip2-shared /bin/bzip2
cp -a libbz2.so* /lib
ln -s ../../lib/libbz2.so.1.0 /usr/lib/libbz2.so
rm /usr/bin/{bunzip2,bzcat,bzip2}
mv /usr/bin/{bzip2recover,bzless,bzmore} /bin
ln -s bzip2 /bin/bunzip2
ln -s bzip2 /bin/bzcat</userinput></screen>
 
</sect2>
 
</sect1>
/trunk/lfs/chapter06/mountproc.xml
17,7 → 17,7
<para>Le système de fichiers proc est monté sous <filename class="directory">
/proc</filename> en lançant la commande suivante.</para>
 
<para><screen><userinput>mount proc /proc -t proc</userinput></screen></para>
<screen><userinput>mount proc /proc -t proc</userinput></screen>
 
<para>Vous pouvez obtenir des messages d'avertissement de la commande mount,
tels que:</para>
37,7 → 37,7
<para>Le système de fichiers devpts est monté sur
<filename class="directory">/dev/pts</filename> en lançant:</para>
 
<para><screen><userinput>mount devpts /dev/pts -t devpts</userinput></screen></para>
<screen><userinput>mount devpts /dev/pts -t devpts</userinput></screen>
 
<para>Si cette commande devait échouer avec une erreur du genre:</para>
 
47,16 → 47,14
compilé sans le support du système de fichiers devpts. Vous pouvez vérifier
quels sont systèmes de fichiers que votre noyau supporte en fouillant dans ses
entrailles avec une commande telle que
<userinput>cat /proc/filesystems</userinput>. Si, pour quelque raison que ce
soit, devpts est affiché ici mais que la commande mount ne fonctionne toujours
pas, vérifiez une autre variété de systèmes de fichiers appelée
<emphasis>devfs</emphasis>. Si devfs est affiché, alors nous serons capable de
<userinput>cat /proc/filesystems</userinput>. Si un type de système de fichiers
nommé <emphasis>devfs</emphasis> est affiché ici, alors nous serons capable de
contourner le problème en montant le système de fichiers devfs de l'hôte
au-dessus de la nouvelle structure <filename>/dev</filename> que nous créerons
plus tar dans la section "Créer les périphériques (Makedev)". Si devfs n'est pas
affiché, ne vous inquiétez pas car il existe une troisième façon de faire
fonctionner les PTY dans l'environnement chroot. Nous allons en parler
brièvement dans la section Makedev.</para>
plus tard dans la section "Créer des périphériques (Makedev)". Si devfs n'est
pas affiché, ne vous inquiétez pas car il existe une troisième façon d'obtenir
des PTY fonctionnels à l'intérieur de l'environnement chroot. Nous en parlerons
assez rapidement dans la section Makedev déjà mentionnée.</para>
 
<para>Rappelez-vous, si pour quelques raisons que ce soit, vous arrêtez de
travailler sur votre LFS et que vous recommenciez plus tard, il est important
/trunk/lfs/chapter06/create-utmp.xml
11,7 → 11,7
<para>Créez ces fichiers avec les permissions appropriées en lançant les
commandes suivantes :</para>
 
<para><screen><userinput>touch /var/run/utmp /var/log/{btmp,lastlog,wtmp} &amp;&amp;
chmod 644 /var/run/utmp /var/log/{btmp,lastlog,wtmp}</userinput></screen></para>
<screen><userinput>touch /var/run/utmp /var/log/{btmp,lastlog,wtmp} &amp;&amp;
chmod 644 /var/run/utmp /var/log/{btmp,lastlog,wtmp}</userinput></screen>
 
</sect2>
/trunk/lfs/chapter06/tar.xml
7,6 → 7,31
 
&aa-tar-shortdesc;
&aa-tar-dep;
&c6-tar-inst;
 
<sect2><title>&nbsp;</title><para>&nbsp;</para></sect2>
 
<sect2>
<title>Installation de Tar</title>
 
<para>Préparez la compilation de Tar&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>./configure --prefix=/usr --bindir=/bin \
&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;--libexecdir=/usr/bin</userinput></screen>
 
<para>Compilez le package&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make</userinput></screen>
 
<para>Ce package dispose d'une suite de tests, réalisant plusieurs tests pour
s'assurer que le programme a été construit correctement. Si vous décidez de le
lancer, la commande suivante fera le nécessaire&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make check</userinput></screen>
 
<para>Enfin, installez le package&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make install</userinput></screen>
 
</sect2>
 
</sect1>
/trunk/lfs/chapter06/ed.xml
7,8 → 7,55
 
&aa-ed-shortdesc;
&aa-ed-dep;
&c6-ed-inst;
 
<sect2><title>&nbsp;</title><para>&nbsp;</para></sect2>
 
<sect2>
<title>Installation de Ed</title>
 
<note><para>Ed n'est pas un programme que beaucoup de gens utilisent. Il est
installé parce qu'il peut être utilisé par le programme patch si vous rencontrez
un correctif basé sur ed. Ceci arrive rarement parce que les correctifs basés
sur diff sont préférés de nos jours.</para></note>
 
<para>Ed utilise normalement la fonction mktemp pour créer des fichiers
temporaires dans <filename class="directory">/tmp</filename>, mais cette
fonctionnalité contient une vulnérabilité (voir la section sur les fichiers
temporaires dans <ulink
url="http://en.tldp.org/HOWTO/Secure-Programs-HOWTO/avoid-race.html"/>). Le
correctif suivant fait que Ed utilise mkstemp à la place, ce qui est la façon
recommendée de créer des fichiers temporaires.</para>
 
<para>Appliquez le correctif&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>patch -Np1 -i ../&ed-patch;</userinput></screen>
 
<para>Maintenant, préparez la compilation de Ed&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>./configure --prefix=/usr</userinput></screen>
 
<para>Compilez le package&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make</userinput></screen>
 
<para>Ce package dispose d'une suite de tests, réalisant plusieurs tests pour
s'assurer que le programme a été construit correctement. Si vous décidez de le
lancer, la commande suivante fera le nécessaire&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make check</userinput></screen>
 
<para>Installez le package&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make install</userinput></screen>
 
<para>Et, déplacez les programmes vers le répertoire <filename>/bin</filename>
de façon à ce qu'ils puissent être utilisé au cas où la partition
<filename>/usr</filename> ne serait pas disponible.</para>
 
<screen><userinput>mv /usr/bin/{ed,red} /bin</userinput></screen>
 
</sect2>
 
</sect1>
 
 
/trunk/lfs/chapter06/gawk.xml
7,7 → 7,60
 
&aa-gawk-shortdesc;
&aa-gawk-dep;
&c6-gawk-inst;
 
<sect2><title>&nbsp;</title><para>&nbsp;</para></sect2>
 
<sect2>
<title>Installation de Gawk</title>
 
<para>Tout d'abord, appliquez un correctif pour résoudre les problèmes
suivants&nbsp;:</para>
 
<itemizedlist>
<listitem><para>L'emplacement par défaut de Gawk pour certains de ses
exécutables est <filename>$prefix/libexec/awk</filename>. Cet emplacement n'est
pas compatible avec FHS, qui ne mentionne à aucun moment un répertoire nommé
<filename>libexec</filename>. Le correctif rend possible le passage d'une option
<emphasis>--libexecdir</emphasis> au script configure, de façon à ce que nous
utilisions un emplacement plus approprié pour les binaires
<userinput>grcat</userinput> et <userinput>pwcat</userinput>&nbsp;:
<filename>/usr/bin</filename>.</para></listitem>
 
<listitem><para>Le répertoire des données par défaut de Gawk est
<filename>$prefix/share/awk</filename>. Mais les répertoires spécifiques aux
packages devraient être nommés suivant le nom du package et son numéro de
version (par exemple, <filename>gawk-7.7.2.</filename>) et non pas simplement
par son nom de package car il pourrait exister plusieurs versions d'un package
installé sur le système. Le correctif modifie le nom du répertoire de données en
un <filename>$prefix/share/gawk-&gawk-version;</filename> plsu correct.
</para></listitem>
 
<listitem><para>Le correctif nous assure aussi que le répertoire des données et
son contenu sont supprimés avec un <emphasis>make uninstall</emphasis>.
</para></listitem>
</itemizedlist>
 
<screen><userinput>patch -Np1 -i ../&gawk-patch;</userinput></screen>
 
<para>Maintenant, préparez la compilation de Gawk&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>./configure --prefix=/usr --libexecdir=/usr/bin</userinput></screen>
 
<para>Compilez le package&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make</userinput></screen>
 
<para>Ce package dispose d'une suite de tests, réalisant plusieurs tests pour
s'assurer que le programme a été construit correctement. Si vous décidez de le
lancer, la commande suivante fera le nécessaire&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make check</userinput></screen>
 
<para>Enfin, installez le package&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make install</userinput></screen>
 
</sect2>
 
</sect1>
 
/trunk/lfs/chapter06/binutils.xml
1,5 → 1,5
<sect1 id="ch06-binutils">
<title>Installation de Binutils-&binutils-version;</title>
<title>Installer Binutils-&binutils-version;</title>
<?dbhtml filename="binutils.html" dir="chapter06"?>
 
<screen>Estimation du temps de compilation : &binutils-time;
7,6 → 7,80
 
&aa-binutils-shortdesc;
&aa-binutils-dep;
&c6-binutils-inst;
 
<sect2><title>&nbsp;</title><para>&nbsp;</para></sect2>
 
<sect2><title>Installation de Binutils</title>
 
<para>C'est le bon moment pour vérifier que vos pseudo-terminaux (PTY)
fonctionnent correctement dans l'environnement chroot. Nous allons encore
rapidement vérifier que tout est bien configuré en réalisant un simple
test&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>expect -c "spawn ls"</userinput></screen>
 
<para>Si vous recevez le message&nbsp;:</para>
 
<blockquote><screen>The system has no more ptys. Ask your system administrator to create more.</screen></blockquote>
 
<para>Votre environnement chroot n'est pas correctement configuré pour les PTY.
Dans ce cas, il n'y a aucune raison pour lancer les suites de tests pour
Binutils et GCC jusqu'à la résolution de ce problème. Merci de vous référer à
<xref linkend="ch06-proc"/> et <xref linkend="ch06-makedev"/>, et de réaliser
les étapes recommandées pour corriger le problème.</para>
 
<note><para>La suite de tests pour Binutils dans cette section est considérée
<emphasis>critique</emphasis>. Notre conseil est de faire à tout prix ces tests.
</para> </note>
 
<para>Ce package est connu pour mal se comporter si vous changez les options
d'optimisation par défaut (en incluant les options -march et -mcpu). Donc, si
vous avez défini des variables d'environnement qui surchargent les optimisations
pas défaut, telles que CFLAGS et CXXFLAGS, nous vous recommandons de supprimer
cette initialisation lors de la construction de Binutils.</para>
 
<para>La documentation de Binutils recommande de construire Binutils en dehors
du répertoire des sources, c'est-à-dire dans un répertoire de construction
dédié&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>mkdir ../binutils-build
cd ../binutils-build</userinput></screen>
 
<para>Maintenant, préparez la compilation de Binutils&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>../binutils-&binutils-version;/configure \
&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;--prefix=/usr --enable-shared</userinput></screen>
 
<para>Compilez le package&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make tooldir=/usr</userinput></screen>
 
<para>Normalement, <emphasis>tooldir</emphasis> (le répertoire où se trouveront
les exécutables) est initialisé à $(exec_prefix)/$(target_alias), ce qui sera
compris comme, par exemple, <filename>/usr/i686-pc-linux-gnu</filename>. Comme
nous ne construisons que notre propre système, nous n'avons pas besoin d'un
répertoire spécifique à une cible dans <filename>/usr</filename>. Cette
configuration serait utilisée si le système était utilisé pour faire de la
cross-compilation (par exemple pour compiler un package sur une machine Intel en
générant du code exécutable sur des machines à base de PowerPC).</para>
 
<para>Testez le resultat&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make check</userinput></screen>
 
<para>Les notes de la suite de tests données lors du
<xref linkend="ch05-binutils-pass2"/> sont toujours appropriées ici.
Assurez-vous de vous y référer si vous avez un quelconque doute.</para>
 
<para>Installez le package&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make tooldir=/usr install</userinput></screen>
 
<para>Installez le fichier d'en-tête <emphasis>libiberty</emphasis> nécessaire à
certains packages:</para>
 
<screen><userinput>cp ../binutils-&binutils-version;/include/libiberty.h /usr/include</userinput></screen>
 
</sect2>
 
</sect1>
/trunk/lfs/chapter06/changingowner.xml
2,17 → 2,18
<title>Changer de propriétaire</title>
<?dbhtml filename="changingowner.html" dir="chapter06"?>
 
<para>Actuellement, le répertoire <filename class="directory">/tools</filename> appartient à l'utilisateur <emphasis>lfs</emphasis>.
Néanmoins, ce compte utilisateur existe seulement sur votre système hôte. Bien
que vous puissiez supprimer le répertoire <filename
class="directory">/tools</filename> une fois que vous avez terminé votre
système LFS, vous pourriez vouloir le conserver, par exemple pour construire
d'autres systèmes LFS. Mais si vous conservez ce répertoire tel qu'il est, vous finirez
avec des fichiers appartenant à un identifiant sans compte correspondant.
Ceci est dangereux car par la suite un compte utilisateur pourrait obtenir cet
identifiant et devenir soudainement le propriétaire du répertoire <filename
class="directory">/tools</filename> et les fichiers qu'il contient, les
exposant à une manipulation détournée possible.</para>
<para>Actuellement, le répertoire <filename class="directory">/tools</filename>
appartient à l'utilisateur <emphasis>lfs</emphasis>. Néanmoins, ce compte
utilisateur existe seulement sur votre système hôte. Bien que vous puissiez
supprimer le répertoire <filename class="directory">/tools</filename> une fois
que vous avez terminé votre système LFS, vous pourriez vouloir le conserver,
par exemple pour construire d'autres systèmes LFS. Mais si vous conservez ce
répertoire tel qu'il est, vous finirez avec des fichiers appartenant à un
identifiant sans compte correspondant. Ceci est dangereux car par la suite un
compte utilisateur pourrait obtenir cet identifiant et devenir soudainement le
propriétaire du répertoire <filename class="directory">/tools</filename> et les
fichiers qu'il contient, les exposant à une manipulation détournée possible.
</para>
 
<para>Pour éviter ce problème, vous pouvez ajouter l'utilisateur
<emphasis>lfs</emphasis> dans votre nouveau système LFS en créant plus tard le
22,11 → 23,11
class="directory">/tools</filename> à l'utilisateur <emphasis>root</emphasis>:
</para>
 
<para><screen><userinput>chown -R 0:0 /tools</userinput></screen></para>
<screen><userinput>chown -R 0:0 /tools</userinput></screen>
 
<para>La commande utilise "0:0" au lieu de "root:root", car chown n'est pas
capable de résoudre le nom "root" tant que le fichier passwd n'est pas créé.
</para>
<para>La commande utilise "0:0" au lieu de "root:root", car
<userinput>chown</userinput> n'est pas capable de résoudre le nom "root" tant
que le fichier passwd n'est pas créé.</para>
 
</sect1>
 
/trunk/lfs/chapter06/config-sysvinit.xml
5,7 → 5,7
<para>Créez un nouveau fichier <filename>/etc/inittab</filename> en exécutant
ceci : </para>
 
<para><screen><userinput>cat &gt; /etc/inittab &lt;&lt; "EOF"</userinput>
<screen><userinput>cat &gt; /etc/inittab &lt;&lt; "EOF"</userinput>
# Debut de /etc/inittab
 
id:3:initdefault:
32,7 → 32,7
6:2345:respawn:/sbin/agetty tty6 9600
 
# Fin de /etc/inittab
<userinput>EOF</userinput></screen></para>
<userinput>EOF</userinput></screen>
 
</sect2>
 
/trunk/lfs/chapter06/manpages.xml
7,6 → 7,16
 
&aa-manpages-shortdesc;
&aa-manpages-dep;
&c6-manpages-inst;
 
<sect2><title>&nbsp;</title><para>&nbsp;</para></sect2>
 
<sect2>
<title>Installation de Man-pages</title>
 
<para>Installez Man-pages en lançant&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make install</userinput></screen>
 
</sect2>
 
</sect1>
/trunk/lfs/chapter06/vim.xml
5,10 → 5,56
<screen>Estimation du temps de construction: &vim-time;
Estimation de l'espace disque requis: &vim-compsize;</screen>
 
<sect2>
<title>Alternatives à Vim</title>
 
<para>Si vous préférez utiliser un autre éditeur, comme Emacs, Joe ou Nano, au
lieu de Vim, jetez un oeil sur <ulink
url="&blfs-root;view/stable/postlfs/editors.html"/> pour des instructions
d'installation.</para>
 
</sect2>
 
&aa-vim-shortdesc;
&aa-vim-alt;
&aa-vim-dep;
&c6-vim-inst;
 
<sect2><title>&nbsp;</title><para>&nbsp;</para></sect2>
 
<sect2>
<title>Installation of Vim</title>
 
<para>Modifiez les emplacements par défaut des fichiers
<filename>vimrc</filename> et <filename>gvimrc</filename> pour <filename
class="directory">/etc</filename>.</para>
 
<screen><userinput>echo '#define SYS_VIMRC_FILE "/etc/vimrc"' &gt;&gt; src/feature.h
echo '#define SYS_GVIMRC_FILE "/etc/gvimrc"' &gt;&gt; src/feature.h</userinput></screen>
 
<para>Maintenant, préparez la compilation de Vim&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>./configure --prefix=/usr</userinput></screen>
 
<para>Compilez le package&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make</userinput></screen>
 
<para>Et installez le package&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make install</userinput></screen>
 
<para>Vim peut s'exécuter dans l'ancien mode <emphasis>vi</emphasis> en créant
un lien symbolique, avec la commande suivante&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>ln -s vim /usr/bin/vi</userinput></screen>
 
<para>Si vous pensez installer le système X Window sur votre système LFS, vous
pourriez vouloir recompiler Vim après avoir installé X. Vim vient avec une
version GUI très agréable de l'éditeur, mais nécessitant l'installation de X et
de quelques autres bibliothèques. Pour plus d'informations, lisez la
documentation de Vim.</para>
 
</sect2>
 
&c6-cf-vim;
 
</sect1>
/trunk/lfs/chapter06/chapter06.xml
1,4 → 1,4
<chapter id="chapter06">
<chapter id="chapter06" xreflabel="chapitre 6">
<title>Installation des logiciels du système de base</title>
<?dbhtml filename="chapter06.html" dir="chapter06"?>
 
33,7 → 33,6
&c6-gettext;
&c6-nettools;
&c6-inetutils;
&c6-basic-net;
&c6-perl;
&c6-texinfo;
&c6-autoconf;
/trunk/lfs/chapter06/grep.xml
7,6 → 7,31
 
&aa-grep-shortdesc;
&aa-grep-dep;
&c6-grep-inst;
 
<sect2><title>&nbsp;</title><para>&nbsp;</para></sect2>
 
<sect2>
<title>Installation de Grep</title>
 
<para>Préparez la compilation de Grep&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>./configure --prefix=/usr --bindir=/bin \
&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;--with-included-regex</userinput></screen>
 
<para>Compilez le package&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make</userinput></screen>
 
<para>Ce package dispose d'une suite de tests, réalisant plusieurs tests pour
s'assurer que le programme a été construit correctement. Si vous décidez de le
lancer, la commande suivante fera le nécessaire&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make check</userinput></screen>
 
<para>Enfin, installez le package&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make install</userinput></screen>
 
</sect2>
 
</sect1>
/trunk/lfs/chapter06/grub.xml
7,6 → 7,48
 
&aa-grub-shortdesc;
&aa-grub-dep;
&c6-grub-inst;
 
<sect2><title>&nbsp;</title><para>&nbsp;</para></sect2>
 
<sect2>
<title>Installation de Grub</title>
 
<para>Ce package est connu pour mal se comporter si vous changez les options
d'optimisation par défaut (en incluant les options -march et -mcpu). Donc, si
vous avez défini des variables d'environnement qui surchargent les optimisations
pas défaut, telles que CFLAGS et CXXFLAGS, nous vous recommendons de supprimer
cette initialisation lors de la construction de Grub.</para>
 
<para>Tout d'abord, corrigez un problème de compilation avec
GCC-&gcc-version;&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>patch -Np1 -i ../&grub-patch;</userinput></screen>
 
<para>Maintenant, préparez la compilation de Grub&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>./configure --prefix=/usr</userinput></screen>
 
<para>Compilez le package&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make</userinput></screen>
 
<para>Et installez-le&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make install
mkdir /boot/grub
cp /usr/share/grub/i386-pc/stage{1,2} /boot/grub</userinput></screen>
 
<para>Remplacez <filename class="directory">i386-pc</filename> avec le
répertoire approprié pour votre matériel.</para>
 
<para>Le répertoire <filename class="directory">i386-pc</filename> contient
aussi un certain nombre de fichiers <filename>*stage1_5</filename>, différents
suivant les systèmes de fichiers. Jetez un oeil sur ceux disponibles et copiez
les plus appropriés dans le répertoire <filename
class="directory">/boot/grub</filename>. La plupart des personnes copieront les
fichiers <filename>e2fs_stage1_5</filename> et/ou
<filename>reiserfs_stage1_5</filename>.</para>
 
</sect2>
 
</sect1>
/trunk/lfs/chapter06/findutils.xml
7,7 → 7,37
 
&aa-findutils-shortdesc;
&aa-findutils-dep;
&c6-findutils-inst;
 
<sect2><title>&nbsp;</title><para>&nbsp;</para></sect2>
 
<sect2>
<title>Installer Findutils</title>
 
<para>Préparez la compilation de Findutils&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>./configure --prefix=/usr --libexecdir=/usr/bin</userinput></screen>
 
<para>Par défaut, la base de données updatedb se trouve dans
<filename>/usr/var</filename>. Pour rendre l'emplacement du fichier
<filename>/var/lib/misc/locatedb</filename> compatible avec FHS, utilisez
l'option <emphasis>--localstatedir=/var/lib/misc</emphasis> de
<userinput>configure</userinput>.</para>
 
<para>Compilez le package&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make</userinput></screen>
 
<para>Ce package dispose d'une suite de tests, réalisant plusieurs tests pour
s'assurer que le programme a été construit correctement. Si vous décidez de le
lancer, la commande suivante fera le nécessaire&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make check</userinput></screen>
 
<para>Et installez le package&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make install</userinput></screen>
 
</sect2>
 
</sect1>
 
/trunk/lfs/chapter06/config-sysklogd.xml
5,7 → 5,7
<para>Créez un nouveau fichier <filename>/etc/syslog.conf</filename> en
exécutant ce qui suit:</para>
 
<para><screen><userinput>cat &gt; /etc/syslog.conf &lt;&lt; "EOF"</userinput>
<screen><userinput>cat &gt; /etc/syslog.conf &lt;&lt; "EOF"</userinput>
# Debut de /etc/syslog.conf
 
auth,authpriv.* -/var/log/auth.log
17,7 → 17,7
*.emerg *
 
# Fin de /etc/syslog.conf
<userinput>EOF</userinput></screen></para>
<userinput>EOF</userinput></screen>
 
</sect2>
 
/trunk/lfs/chapter06/procps.xml
7,6 → 7,29
 
&aa-procps-shortdesc;
&aa-procps-dep;
&c6-procps-inst;
 
<sect2><title>&nbsp;</title><para>&nbsp;</para></sect2>
 
<sect2>
<title>Installation de Procps</title>
 
<para>Tout d'abord, corrigez un problème pouvant faire quitter brutalement
<userinput>w</userinput> avec certains paramètrages de locale&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>patch -Np1 -i ../&procps-patch;</userinput></screen>
 
<para>Maintenant, compilez Procps&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make</userinput></screen>
 
<para>Installez-le&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make install</userinput></screen>
 
<para>Et supprimer un lien vers une bibliothèque&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>rm /lib/libproc.so</userinput></screen>
 
</sect2>
 
</sect1>
/trunk/lfs/chapter06/automake.xml
1,5 → 1,5
<sect1 id="ch06-automake">
<title>Installation de Automake-&automake-version;</title>
<title>Installer Automake-&automake-version;</title>
<?dbhtml filename="automake.html" dir="chapter06"?>
 
<screen>Estimation du temps de compilation : &automake-time;
7,6 → 7,34
 
&aa-automake-shortdesc;
&aa-automake-dep;
&c6-automake-inst;
 
<sect2><title>&nbsp;</title><para>&nbsp;</para></sect2>
 
<sect2>
<title>Installation de Automake</title>
 
<para>Préparez la compilation d'Automake&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>./configure --prefix=/usr</userinput></screen>
 
<para>Compilez le package&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make</userinput></screen>
 
<para>Ce package dispose d'une suite de tests, réalisant plusieurs tests pour
s'assurer que le programme a été construit correctement. Si vous décidez de le
lancer, la commande suivante fera le nécessaire&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make check</userinput></screen>
 
<para>Installez le package&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make install</userinput></screen>
 
<para>Et, créez le lien symbolique nécessaire&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>ln -s automake-1.7 /usr/share/automake</userinput></screen>
 
</sect2>
 
</sect1>
/trunk/lfs/chapter06/gzip.xml
7,6 → 7,40
 
&aa-gzip-shortdesc;
&aa-gzip-dep;
&c6-gzip-inst;
 
<sect2><title>&nbsp;</title><para>&nbsp;</para></sect2>
 
<sect2>
<title>Installation de Gzip</title>
 
<para>Préparez la compilation de Gzip&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>./configure --prefix=/usr</userinput></screen>
 
<para>Le programme <userinput>gzexe</userinput> dispose de l'emplacement de
<userinput>gzip</userinput> codé en dur. Comme nous changerons plus tard
l'emplacement de ce binaire, la commande suivante nous assure que le nouvel
emplacement sera placé dans le binaire&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>cp gzexe.in{,.backup}
sed 's%"BINDIR"%/bin%' gzexe.in.backup &gt; gzexe.in</userinput></screen>
 
<para>Compilez le package&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make</userinput></screen>
 
<para>Installez le package&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make install</userinput></screen>
 
<para>Et déplacez les programmes dans le répertoire <filename
class="directory">/bin</filename>&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>mv /usr/bin/gzip /bin
rm /usr/bin/{gunzip,zcat}
ln -s gzip /bin/gunzip
ln -s gzip /bin/zcat
ln -s gunzip /bin/uncompress</userinput></screen>
 
</sect2>
</sect1>
/trunk/lfs/chapter06/bash.xml
1,5 → 1,5
<sect1 id="ch06-bash">
<title>Installation de Bash-&bash-version;</title>
<title>Installer Bash-&bash-version;</title>
<?dbhtml filename="bash.html" dir="chapter06"?>
 
<screen>Estimation du temps de compilation : &bash-time;
7,7 → 7,41
 
&aa-bash-shortdesc;
&aa-bash-dep;
&c6-bash-inst;
 
<sect2><title>&nbsp;</title><para>&nbsp;</para></sect2>
 
<sect2>
<title>Installation de Bash</title>
 
<para>Bash contient un certain nombres de bogues faisant qu'il ne se comporte
pas de la façon attendue. Corrigez ce comportement avec le correctif
suivant&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>patch -Np1 -i ../&bash-patch;</userinput></screen>
 
<para>Préparez la compilation de Bash&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>./configure --prefix=/usr --bindir=/bin</userinput></screen>
 
<para>Compilez le package&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make</userinput></screen>
 
<para>Ce package dispose d'une suite de tests, réalisant plusieurs tests pour
s'assurer que le programme a été construit correctement. Si vous décidez de le
lancer, la commande suivante fera le nécessaire&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make tests</userinput></screen>
 
<para>Installez le package&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make install</userinput></screen>
 
<para>Et rechargez le nouveau programme <userinput>bash</userinput>&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>exec /bin/bash --login +h</userinput></screen>
 
</sect2>
 
</sect1>
 
/trunk/lfs/chapter06/glibc.xml
7,7 → 7,123
 
&aa-glibc-shortdesc;
&aa-glibc-dep;
&c6-glibc-inst;
 
<sect2><title>&nbsp;</title><para>&nbsp;</para></sect2>
 
<sect2>
<title>Installation de Glibc</title>
 
<para>Le système de construction de Glibc est très solide et réalisera
l'installation parfaitement même si notre fichier compilateur specs et l'éditeur
de liens pointent toujours vers <filename>/tools</filename>. Nous ne pouvons pas
ajuster le specs et l'éditeur de liens avant l'installation de Glibc parce que
les tests autoconf de Glibc donneraient alors des résultats erronés et feraient
ainsi échouer notre but d'arriver à une construction propre.</para>
 
<note><para>La suite de tests pour Glibc dans cette section est considérée
<emphasis>critique</emphasis>. Notre conseil est de la réaliser à tout prix.
</para></note>
 
<para>Avant de commencer la construction de Glibc, rappelez-vous de déballer
Glibc-linuxthreads de nouveau dans le répertoire
<filename>glibc-&glibc-version;</filename> et de supprimer les initialisations
de toute variable d'environnement qui surchargerait une option d'optimisation
par défaut.</para>
 
<para>Bien qu'il s'agisse d'un message sans gravité, la phase d'installation de
Glibc se plaindra de l'absence de <filename>/etc/ld.so.conf</filename>. Corrigez
cet ennuyant petit message avec&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>touch /etc/ld.so.conf</userinput></screen>
 
<para>Ensuite, appliquez le même correctif que celui utilisé précédemment&nbsp;:
</para>
<screen><userinput>patch -Np1 -i ../&glibc-sscanf-patch;</userinput></screen>
 
<para>La documentation de Glibc recommande de construire Glibc en dehors du
répertoire des sources, c'est-à-dire dans un répertoire dédié à la
construction&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>mkdir ../glibc-build
cd ../glibc-build</userinput></screen>
 
<para>Maintenant, préparez la compilation de Glibc&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>../glibc-&glibc-version;/configure --prefix=/usr \
&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;--disable-profile --enable-add-ons \
&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;--libexecdir=/usr/bin --with-headers=/usr/include</userinput></screen>
 
<para>La signification des nouvelles options de configure est&nbsp;:</para>
 
<itemizedlist>
<listitem><para><userinput>--libexecdir=/usr/bin</userinput>: Ceci fait que le
programme <filename>pt_chown</filename> sera installé dans le répertoire
<filename>/usr/bin</filename>.</para></listitem>
 
<listitem><para><userinput>--with-headers=/usr/include</userinput>: Ceci nous
assure que les en-têtes du noyau compris dans <filename>/usr/include</filename>
sont utilisées pour cette construction. Si vous ne passez pas cette option,
alors les en-têtes de <filename>/tools/include</filename> sont utilisées, ce qui
n'est évidemment pas idéal (bien qu'ils devraient être identiques). Utiliser
cette option a l'avantage que vous serez informé immédiatement si vous avez
d'installer les en-têtes dans <filename>/usr/include</filename>.</para></listitem>
</itemizedlist>
 
<para>Compilez le package&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make</userinput></screen>
 
<para>Testez le résultat&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make check</userinput></screen>
 
<para>Les notes de la suite de tests disponibles dans <xref
linkend="ch05-glibc"/> sont toujours appropriées ici. Assurez-vous de vous y
référer en cas de doute.</para>
 
<para>Enfin, installez le package&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make install</userinput></screen>
 
<para>Les locales qui peuvent permettre à votre système de parler une autre
langue, n'ont pas été installées avec la commande ci-dessus. Faites-le
ainsi&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make localedata/install-locales</userinput></screen>
 
<para>Une alternative au lancement de la commande précédente est d'installer
uniquement les locales dont vous avez besoin ou que vous voulez. Ceci est
faisable avec la commande <userinput>localedef</userinput>. Une information
là-dessus est disponible dans le fichier <filename>INSTALL</filename> du
répertoire <filename>glibc-&glibc-version;</filename>. Néanmoins, il existe un
certain nombre de locales essentielles pour passer les tests des futurs packages
correctement. Les instructions suivantes, remplaçant la commandes
install-locales ci-dessus, installeront l'ensemble minimum de locales
nécessaires pour exécuter les tests correctement&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>mkdir -p /usr/lib/locale
localedef -i de_DE -f ISO-8859-1 de_DE
localedef -i de_DE@euro -f ISO-8859-15 de_DE@euro
localedef -i en_HK -f ISO-8859-1 en_HK
localedef -i en_PH -f ISO-8859-1 en_PH
localedef -i en_US -f ISO-8859-1 en_US
localedef -i es_MX -f ISO-8859-1 es_MX
localedef -i fr_FR -f ISO-8859-1 fr_FR
localedef -i fr_FR@euro -f ISO-8859-15 fr_FR@euro
localedef -i it_IT -f ISO-8859-1 it_IT
localedef -i ja_JP -f EUC-JP ja_JP</userinput></screen>
 
<para>Puis, construisez les pages man de linuxthreads&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make -C ../&glibc-dir;/linuxthreads/man</userinput></screen>
 
<para>Et installez-les&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make -C ../&glibc-dir;/linuxthreads/man install</userinput></screen>
 
</sect2>
 
&c6-cf-glibc;
 
</sect1>
/trunk/lfs/chapter06/ncurses.xml
7,7 → 7,54
 
&aa-ncurses-shortdesc;
&aa-ncurses-dep;
&c6-ncurses-inst;
 
<sect2><title>&nbsp;</title><para>&nbsp;</para></sect2>
 
<sect2>
<title>Installation de Ncurses</title>
 
<para>Tout d'abord, corrigez deux petits bogues&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>patch -Np1 -i ../&ncurses-etip-patch;
patch -Np1 -i ../&ncurses-vsscanf-patch;</userinput></screen>
 
<para>Le premier correctif s'occupe du fichier d'en-tête
<filename>etip.h</filename> alors que le second empêche les messages
d'avertissement dû à l'utilisation d'en-têtes obsolètes.</para>
 
<para>Maintenant, préparez la compilation de Ncurses&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>./configure --prefix=/usr --with-shared \
&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;--without-debug</userinput></screen>
 
<para>Compilez le package&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make</userinput></screen>
 
<para>Installez le package&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make install</userinput></screen>
 
<para>Donnez le droit d'exécution pour les bibliothèques Ncurses&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>chmod 755 /usr/lib/*.&ncurses-version;</userinput></screen>
 
<para>Et corrigez une bibliothèque qui ne devrait pas être exécutable&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>chmod 644 /usr/lib/libncurses++.a</userinput></screen>
 
<para>Déplacez les bibliothèques dans le répertoire <filename>/lib</filename>,
où elles devraient se trouver&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>mv /usr/lib/libncurses.so.5* /lib</userinput></screen>
 
<para>Comme les bibliothèques ont été déplacées dans <filename>/lib</filename>,
quelques liens symboliques pointent actuellement vers des fichiers inexistants.
Recréez ces liens&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>ln -sf ../../lib/libncurses.so.5 /usr/lib/libncurses.so
ln -sf libncurses.so /usr/lib/libcurses.so</userinput></screen>
</sect2>
 
</sect1>
 
/trunk/lfs/chapter06/lfs-utils.xml
7,6 → 7,30
 
&aa-lfs-utils-shortdesc;
&aa-lfs-utils-dep;
&c6-lfs-utils-inst;
 
<sect2><title>&nbsp;</title><para>&nbsp;</para></sect2>
 
<sect2>
<title>Installation de Lfs-Utils</title>
 
<para>Compilez le package&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make</userinput></screen>
 
<para>Et installez-le&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make install</userinput></screen>
 
<para>Maintenant, copiez les deux fichiers inclus dans l'archive tar Lfs-Utils
à leur destination&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>cp etc/{services,protocols} /etc</userinput></screen>
 
<para>Le fichier <filename>/etc/services</filename> est utilisé pour convertir
les numéros de services en noms lisibles par des humains alors que le fichier
<filename>/etc/protocols</filename> fait la même chose pour les numéros de
protocole.</para>
 
</sect2>
 
</sect1>
/trunk/lfs/chapter06/config-glibc.xml
11,7 → 11,7
<para>Créez un nouveau fichier<filename>/etc/nsswitch.conf</filename> en
exécutant ce qui suit:</para>
 
<para><screen><userinput>cat &gt; /etc/nsswitch.conf &lt;&lt; "EOF"</userinput>
<screen><userinput>cat &gt; /etc/nsswitch.conf &lt;&lt; "EOF"</userinput>
# Debut de /etc/nsswitch.conf
 
passwd: files
31,11 → 31,11
netgroup: db files
 
# Fin de /etc/nsswitch.conf
<userinput>EOF</userinput></screen></para>
<userinput>EOF</userinput></screen>
 
<para>Pour trouver votre zone horaire, lancez le script suivant:</para>
 
<para><screen><userinput>tzselect</userinput></screen></para>
<screen><userinput>tzselect</userinput></screen>
 
<para>Quand vous aurez répondu à quelques questions concernant votre situation
géographique, le script vous donnera le nom de votre zone horaire, quelque chose
43,7 → 43,7
Ensuite, créez le fichier <filename>/etc/localtime</filename> en
lançant:</para>
 
<para><screen><userinput>cp --remove-destination /usr/share/zoneinfo/Canada/Eastern /etc/localtime </userinput></screen></para>
<screen><userinput>cp --remove-destination /usr/share/zoneinfo/Canada/Eastern /etc/localtime </userinput></screen>
 
<para>La signification de l'option est la suivante:</para>
 
84,13 → 84,13
<para>Créez un nouveau fichier <filename>/etc/ld.so.conf</filename> en
exécutant la commande suivante:</para>
 
<para><screen><userinput>cat &gt; /etc/ld.so.conf &lt;&lt; "EOF"</userinput>
# Begin /etc/ld.so.conf
<screen><userinput>cat &gt; /etc/ld.so.conf &lt;&lt; "EOF"</userinput>
# Debut de /etc/ld.so.conf
 
/usr/local/lib
/opt/lib
 
# End /etc/ld.so.conf
<userinput>EOF</userinput></screen></para>
# Fin /etc/ld.so.conf
<userinput>EOF</userinput></screen>
 
</sect2>
/trunk/lfs/chapter06/createfiles.xml
8,11 → 8,10
tout au long de ce chapitre lorsque nous installerons tous les logiciels.
</para>
 
<para><screen><userinput>ln -s /tools/bin/{bash,pwd,cat,stty} /bin
ln -s /tools/bin/{perl,install} /usr/bin
<screen><userinput>ln -s /tools/bin/{bash,cat,pwd,stty} /bin
ln -s /tools/bin/perl /usr/bin
ln -s /tools/lib/libgcc_s.so.1 /usr/lib
ln -s bash /bin/sh
ln -s ../usr/bin/install /bin</userinput></screen></para>
ln -s bash /bin/sh</userinput></screen>
 
</sect1>
 
/trunk/lfs/chapter06/adjustingtoolchain.xml
13,11 → 13,29
deuxième passe pour Binutils. Installez l'éditeur de liens ajusté à partir du
répertoire <filename class="directory">binutils-build</filename>:</para>
 
<para><screen><userinput>make -C ld install</userinput></screen></para>
<screen><userinput>make -C ld INSTALL=/tools/bin/install install</userinput></screen>
 
<note><para>Si vous avez oublié le message d'avertissement précédent pour
conserver les répertoires des sources et de construction de Binutils à partir de
la seconde passe du chapitre 5 ou si vous les avez supprimé accidentellement ou
si vous avez perdu accès à ceux-ci, ne vous inquiétez pas, tout n'est pas perdu.
Simplement, ignorez la commande ci-dessus. Cela résultera dans le fait que le
prochain package, Binutils, sera lié avec les bibliothèques Glibc de
<filename class="directory">/tools</filename> au lieu de
<filename class="directory">/usr</filename>. Ce n'est pas idéal. Néanmoins, nos
tests ont montré que les binaires Binutils devaient être identique.
</para></note>
 
<para>A partir de maintenant, tout programme compilé sera
<emphasis>uniquement</emphasis> lié avec les bibliothèques contenues dans
<filename>/usr/lib</filename> et <filename>/lib</filename>.</para>
<filename>/usr/lib</filename> et <filename>/lib</filename>.
<userinput>INSTALL=/tools/bin/install</userinput> est nécessaire parce que le
Makefile créé durant la seconde passe contient toujours la référence à
<filename>/usr/bin/install</filename>, que nous n'avons pas encore installé.
Certaines distributions hôtes contiennent un lien symbolique
<filename class="symlink">ginstall</filename> qui a la préférence dans le
Makefile et donc pourrait proposer un problème ici. La commande ci-dessus s'en
occupe aussi.</para>
 
<para>Vous pouvez maintenant supprimer les répertoires des sources et de
construction de Binutils.</para>
26,25 → 44,35
façon à ce qu'il pointe vers le nouvel éditeur de liens. Comme précédemment,
nous utilisons une commande sed pour accomplir ceci:</para>
 
<para><screen><userinput>SPECFILE=/tools/lib/gcc-lib/*/*/specs
sed -e 's@/tools/lib/ld.so.1@/lib/ld.so.1@g' \
&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;-e 's@/tools/lib/ld-linux.so.2@/lib/ld-linux.so.2@g' \
&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;$SPECFILE > newspecfile
mv newspecfile $SPECFILE
unset SPECFILE</userinput></screen></para>
<!-- Ampersands are needed to allow cut and paste -->
 
<screen><userinput>SPECFILE=/tools/lib/gcc-lib/*/*/specs &amp;&amp;
sed -e 's@ /tools/lib/ld-linux.so.2@ /lib/ld-linux.so.2@g' \
&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;$SPECFILE &gt; newspecfile &amp;&amp;
mv -f newspecfile $SPECFILE &amp;&amp;
unset SPECFILE</userinput></screen>
 
<para>Encore une fois, un copier/coller de ce qui se trouve ci-dessus est
recommendé. Et comme précédemment, ce serait une bonne idée de vérifier le
fichier specs pour s'assurer que les changements souhaités ont réellement eu
lieu.</para>
 
<important><para>Si vous travaillez sur une plateforme où le nom de l'éditeur de
liens dynamiques est autre que <filename>ld-linux.so.2</filename>, vous
<emphasis>devez</emphasis> substituer <filename>ld-linux.so.2</filename> avec le
nom de l'éditeur de liens dynamiques de votre plateforme. Référez-vous à
<xref linkend="ch05-toolchaintechnotes"/> si nécessaire.</para></important>
 
<!-- HACK - Force some whitespace to appease tidy -->
<literallayout></literallayout>
 
<caution><para>Il est impératif à ce point de s'arrêter et de s'assurer que les
fonctionnalités de base fonctionnent comme prévu. Nous allons effectuer une
simple vérification:</para>
 
<para><screen><userinput>echo 'main(){}' > dummy.c
<screen><userinput>echo 'main(){}' &gt; dummy.c
gcc dummy.c
readelf -l a.out | grep ': /lib'</userinput></screen></para>
readelf -l a.out | grep ': /lib'</userinput></screen>
 
<para>Si tout a fonctionné correctement, la sortie de la dernière commande sera:
</para>
51,14 → 79,14
 
<blockquote><screen>[Requesting program interpreter: /lib/ld-linux.so.2]</screen></blockquote>
 
<para>Si vous n'obtenez pas une sortie comme celle montrée ci-dessus, alors
quelque chose va très mal. Vous devrez enquêter là-dessus et reprendre chaque
étape pour trouver où est situé le problème et le corriger. Il ne sert à rien de
continuer jusqu'à ce que ce soit corrigé. Il est probable que quelque chose
s'est mal passé avec le fichier specs ci-dessus. Notez particulièrement que
<filename>/lib</filename> apparaît maintenant comme le préfixe de notre éditeur de
liens dynamiques. Bien sûr, si vous travaillez sur une plateforme où le nom de
l'éditeur de liens est quelque chose d'autre que
<para>Si vous n'obtenez pas une sortie comme celle montrée ci-dessus, ou aucune
sortie du tout, alors quelque chose va très mal. Vous devrez enquêter là-dessus
et reprendre chaque étape pour trouver où est situé le problème et le corriger.
Il ne sert à rien de continuer jusqu'à ce que ce soit corrigé. Il est probable
que quelque chose s'est mal passé avec le fichier specs ci-dessus. Notez
particulièrement que <filename>/lib</filename> apparaît maintenant comme le
préfixe de notre éditeur de liens dynamiques. Bien sûr, si vous travaillez sur
une plateforme où le nom de l'éditeur de liens est quelque chose d'autre que
<filename>ld-linux.so.2</filename>, alors la sortie sera un peu différente.
</para>
 
67,4 → 95,7
<para><screen><userinput>rm dummy.c a.out</userinput></screen></para>
</caution>
 
<!-- HACK - Force some whitespace to appease tidy -->
<literallayout></literallayout>
 
</sect1>
/trunk/lfs/chapter06/gcc-2953.xml
5,7 → 5,57
<screen>Estimation du temps de construction: &gcc-2953-time;
Estimation de l'espace disque requis: &gcc-2953-compsize;</screen>
 
&c6-gcc-2953-inst;
<sect2><title>&nbsp;</title><para>&nbsp;</para></sect2>
 
<sect2>
<title>Installation de GCC</title>
 
<para>Ce package est connu pour mal se comporter si vous changez les options
d'optimisation par défaut (en incluant les options -march et -mcpu). Donc, si
vous avez défini des variables d'environnement qui surchargent les optimisations
pas défaut, telles que CFLAGS et CXXFLAGS, nous vous recommandons de supprimer
cette initialisation lors de la construction de GCC.</para>
 
<para>C'est une ancienne version de GCC que nous allons installer pour compiler
le noyau Linux au <xref linkend="chapter08"/>. Cette version est recommandée par
les développeurs du noyau lorsque vous avez besoin d'une stabilité absolue. Les
versions suivantes de GCC n'ont pas été autant testées pour la compilation du
noyau Linux. Utiliser une de ces versions a de bonne chance de fonctionner,
néanmoins, nous vous recommandons d'adhérer au conseil des développeurs du noyau
et d'utiliser cette version pour compiler votre noyau.</para>
 
<note><para>Nous n'installons pas le compilateur C++ ou les bibliothèques ici.
Néanmoins, vous pouvez avoir de bonnes raisons pour souhaiter les installer.
Vous trouverez plus d'informations sur <ulink
url="&blfs-root;view/stable/general/gcc2.html"/>.</para></note>
 
<para>Nous installerons cette ancienne version de GCC avec comme préfixe, non
standard, <filename class="directory">/opt</filename> de façon à éviter les
interférences avec le système GCC déjà installé dans <filename
class="directory">/usr</filename>.</para>
 
<para>Appliquez les correctifs et faites un petit ajustement&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>patch -Np1 -i ../&gcc-2953-patch;
patch -Np1 -i ../&gcc-2953-no-fixinc-patch;
patch -Np1 -i ../&gcc-2953-returntype-fix-patch;
echo timestamp &gt; gcc/cstamp-h.in</userinput></screen>
 
<para>La documentation GCC recommande la construction de GCC en dehors du
répertoire des sources, c'est-à-dire dans un répertoire dédié&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>mkdir ../gcc-2-build
cd ../gcc-2-build</userinput></screen>
 
<para>Compilez et installez le compilateur&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>../gcc-2.95.3/configure --prefix=/opt/gcc-2.95.3 \
&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;--enable-shared --enable-languages=c \
&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;--enable-threads=posix
make bootstrap
make install</userinput></screen>
 
</sect2>
 
</sect1>
 
/trunk/lfs/chapter06/flex.xml
7,6 → 7,51
 
&aa-flex-shortdesc;
&aa-flex-dep;
&c6-flex-inst;
 
<sect2><title>&nbsp;</title><para>&nbsp;</para></sect2>
 
<sect2>
<title>Installation de Flex</title>
 
<para>Préparez la compilation de Flex&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>./configure --prefix=/usr</userinput></screen>
 
<para>Compilez le package&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make</userinput></screen>
 
<para>Ce package dispose d'une suite de tests, réalisant plusieurs tests pour
s'assurer que le programme a été construit correctement. Si vous décidez de le
lancer, la commande suivante fera le nécessaire&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make bigcheck</userinput></screen>
 
<para>Et installez le package&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make install</userinput></screen>
 
<para>Certains packages s'attendent à trouver la bibliothèque Lex dans
<filename>/usr/lib</filename>. Créez un lien symbolique pour prendre
ceci en compte&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>ln -s libfl.a /usr/lib/libl.a</userinput></screen>
 
<para>Quelques programmes ne connaissent pas encore <userinput>flex</userinput>
et essaient de lancer son prédécesseur <userinput>lex</userinput>. Pour
supporter ces programmes, crée un script shell nommé <filename>lex</filename>
appelant <userinput>flex</userinput> dans son mode d'émulation Lex&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>cat &gt; /usr/bin/lex &lt;&lt; "EOF"</userinput>
#!/bin/sh
# Debut de /usr/bin/lex
 
exec /usr/bin/flex -l "$@"
 
# Fin /usr/bin/lex
<userinput>EOF
chmod 755 /usr/bin/lex</userinput></screen>
 
</sect2>
 
</sect1>
/trunk/lfs/chapter06/psmisc.xml
7,6 → 7,43
 
&aa-psmisc-shortdesc;
&aa-psmisc-dep;
&c6-psmisc-inst;
 
<sect2><title>&nbsp;</title><para>&nbsp;</para></sect2>
 
<sect2>
<title>Installation de Psmisc</title>
 
<para>Préparez la compilation de Psmisc&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>./configure --prefix=/usr --exec-prefix=/</userinput></screen>
 
<para>La signification de l'option de configure est&nbsp;:</para>
 
<itemizedlist>
<listitem><para><userinput>--exec-prefix=/</userinput>: Ceci fait que les
binaires sont installés dans <filename>/bin</filename> au lieu de
<filename>/usr/bin</filename>. Comme les programmes Psmisc sont souvent utilisés
dans les scripts de démarrage, ils se doivent d'être disponibles aussi lorsque
le système de fichiers <filename>/usr</filename> n'est pas monté.
</para></listitem>
</itemizedlist>
 
<para>Compilez le package&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make</userinput></screen>
 
<para>Et installez-le&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make install</userinput></screen>
 
<para>Par défaut, le programme <userinput>pidof</userinput> de Psmisc n'est pas
installé. Généralement, ce n'est pas un problème car nous installons plus tard
le package Sysvinit qui apporte un programme <userinput>pidof</userinput>
supérieur. Mais si vous ne comptez pas utiliser Sysvinit, vous devez compléter
l'installation de Pscmisc en créant le lien symbolique suivant&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>ln -s killall /bin/pidof</userinput></screen>
 
</sect2>
 
</sect1>
/trunk/lfs/chapter06/zlib.xml
7,6 → 7,68
 
&aa-zlib-shortdesc;
&aa-zlib-dep;
&c6-zlib-inst;
 
<sect2><title>&nbsp;</title><para>&nbsp;</para></sect2>
 
<sect2>
<title>Installation de Zlib</title>
 
<para>Zlib a un problème de dépassement de tampon potentiel dans sa fonction
<emphasis>gzprintf()</emphasis>, qui, bien que difficile à tirer avantage,
devrait être géré avec l'application de ce correctif&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>patch -Np1 -i ../&zlib-patch;</userinput></screen>
 
<para>Maintenant, préparez la compilation de Zlib&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>./configure --prefix=/usr --shared</userinput></screen>
 
<para>Note: Zlib est connu pour construire sa bibliothèque partagée de façon
incorrecte si un CFLAGS est spécifié dans son environnement. Si vous utilisez
vos propres variables CFLAGS, assurez-vous d'ajouter la directive <emphasis
role="strong">-fPIC</emphasis> à cette étapge et de la supprimer après.</para>
 
<para>Compilez le package&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make</userinput></screen>
 
<para>Installez les bibliothèques partagées&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make install</userinput></screen>
 
<para>Maintenant, construisez aussi les bibliothèques non partagées&nbsp;:</para>
<screen><userinput>make clean
./configure --prefix=/usr
make</userinput></screen>
 
<para>Ce package dispose d'une suite de tests, réalisant plusieurs tests pour
s'assurer que le programme a été construit correctement. Si vous décidez de le
lancer, la commande suivante fera le nécessaire&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make test</userinput></screen>
 
<para>Enfin, installez le package&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make install</userinput></screen>
 
<para>La bibliothèque partagée Zlib devrait être installée dans le répertoire
<filename>/lib</filename>. De cette façon, au cas où vous devriez redémarrer
sans le répertoire <filename>/usr</filename>, les programmes systèmes vitaux
auront toujours accès à la bibliothèque&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>mv /usr/lib/libz.so.* /lib</userinput></screen>
 
<para>Le lien symbolique <filename>/usr/lib/libz.so</filename> pointe vers un
fichier qui n'existe plus parce que nous l'avons déplacé. Créez un lien
symbolique vers le nouvel emplacement de la bibliothèque&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>ln -sf ../../lib/libz.so.1 /usr/lib/libz.so</userinput></screen>
 
<para>Zlib n'installe pas sa page man. Lancez cette commande pour installer
cette documentation&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>cp zlib.3 /usr/share/man/man3</userinput></screen>
 
</sect2>
 
</sect1>
/trunk/lfs/chapter06/shadowpwd.xml
7,7 → 7,120
 
&aa-shadowpwd-shortdesc;
&aa-shadowpwd-dep;
&c6-shadowpwd-inst;
 
<sect2><title>&nbsp;</title><para>&nbsp;</para></sect2>
 
<sect2>
<title>Installation de Shadow</title>
 
<para>Les programmes <userinput>login</userinput>, <userinput>getty</userinput>
et <userinput>init</userinput> (ainsi que quelques autres) maintiennent des
journaux pour enregistrer qui est ou était connecté au système. Néanmoins, ces
programmes ne créent pas ces journaux lorsque ceux-ci n'existent pas. Donc, si
vous souhaitez que ces traces soient générées, vous devrez créer ces fichiers
vous-même. Le package Shadow doit détecter ces fichiers au bon endroit, donc
nous les créons maintenant avec de bons droits&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>touch /var/run/utmp /var/log/{btmp,lastlog,wtmp}
chmod 644 /var/run/utmp /var/log/{btmp,lastlog,wtmp}</userinput></screen>
 
<para>Le fichier <filename>/var/run/utmp</filename> contient la liste des
utilisateurs actuellement connectés, le fichier
<filename>/var/log/wtmp</filename> ceux qui l'<emphasis>étaient</emphasis> et
quand. Le fichier <filename>/var/log/lastlog</filename> affiche pour chaque
utilisateur quand il, ou elle, s'est connecté la dernière fois alors que le
fichier <filename>/var/log/btmp</filename> contient les tentatives échouées de
connexion.</para>
 
<para>Shadow code en dur le chemin vers le binaire <userinput>passwd</userinput>
à l'intérieur du binaire lui-même mais fait cela d'une mauvaise façon. Si un
binaire <userinput>passwd</userinput> n'est pas présent lors de l'installation
de Shadow, le package suppose de manière erronée que celui-ci se trouve dans
<filename>/bin</filename> mais l'installe ensuite dans
<filename>/usr/bin</filename>. Ceci amène des erreurs sur l'absence de
<filename>/bin/passwd</filename>. Pour contourner ce problème, créez un fichier
<filename>passwd</filename> de façon à ce qu'il soit bien codé&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>touch /usr/bin/passwd</userinput></screen>
 
<para>La suite actuelle Shadow a un problème avec la commande
<userinput>newgrp</userinput> faisant échouer celle-ci. Le correctif suivant
(apparaissant aussi dans le code CVS de Shadow) corrige ce problème&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>patch -Np1 -i ../&shadow-patch;</userinput></screen>
 
<para>Maintenant, préparez la compilation de Shadow&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>./configure --prefix=/usr --libdir=/usr/lib --enable-shared</userinput></screen>
 
<para>Compilez le package&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make</userinput></screen>
 
<para>Et installez-le&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make install</userinput></screen>
 
<para>Shadow utilise deux fichiers pour configurer les paramètrages
d'authentification du système. Installez ces deux fichiers de
configuration&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>cp etc/{limits,login.access} /etc</userinput></screen>
 
<para>Nous voulons modifier la méthode de cryptage du mot de passe en activant
les mots de passe MD5 théoriquement plus sécurisés qu'avec la méthode par
défaut, crypt, et permettant en plus des mots de passe dépassant huit
caractères. Nous avons aussi besoin de changer l'ancien emplacement
<filename class="directory">/var/spool/mail</filename> des boîtes mail des
utilisateurs par l'emplacement actuel,
<filename class="directory">/var/mail</filename>. Nous faisons cela en modifiant
le fichier de configuration correct lors de sa copie&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>sed -e 's%/var/spool/mail%/var/mail%' \
&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;-e 's%#MD5_CRYPT_ENAB.no%MD5_CRYPT_ENAB yes%' \
&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;etc/login.defs.linux &gt; /etc/login.defs</userinput></screen>
 
<note><para>Faites attention en tapant la commande ci-dessus. Il est
probablement plus sûr de la copier et coller plutôt que d'essayer de la taper
entièrement.</para></note>
 
<para>En accord avec la page man de <userinput>vipw</userinput>, un programme
<userinput>vigr</userinput> devrait aussi exister. Comme la procédure
d'installation ne crée pas ce programme, créons le lien symbolique
manuellement&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>ln -s vipw /usr/sbin/vigr</userinput></screen>
 
<para>Comme le lien symbolique <filename>/bin/vipw</filename> est redondant (et
pointe même vers un fichier inexistant), supprimez-le&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>rm /bin/vipw</userinput></screen>
 
<para>Maintenant, déplacez le programme <userinput>sg</userinput> à son bon
emplacement&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>mv /bin/sg /usr/bin</userinput></screen>
 
<para>Et déplacez les bibliothèques partagées de Shadow à un endroit plus
approprié&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>mv /usr/lib/lib{shadow,misc}.so.0* /lib</userinput></screen>
 
<para>Comme certains packages s'attendent à trouver les bibliothèques tout juste
déplacées dans <filename>/usr/lib</filename>, créez les liens symboliques
suivants&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>ln -sf ../../lib/libshadow.so.0 /usr/lib/libshadow.so
ln -sf ../../lib/libmisc.so.0 /usr/lib/libmisc.so</userinput></screen>
 
<para>Coreutils a déjà installé un programme <userinput>groups</userinput> dans
<filename>/usr/bin</filename>. Si vous le souhaitez, vous pouvez supprimer celui
installé par Shadow&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>rm /bin/groups</userinput></screen>
 
</sect2>
 
&c6-cf-shadowpwd;
 
</sect1>
/trunk/lfs/chapter06/config-keyboard.xml
10,7 → 10,7
<filename class="symlink">/usr/share/kbd/keymaps/defkeymap.map.gz</filename>
en lançant la commande suivante:</para>
 
<para><screen><userinput>ln -s chemin/vers/keymap /usr/share/kbd/keymaps/defkeymap.map.gz</userinput></screen></para>
<screen><userinput>ln -s path/to/keymap /usr/share/kbd/keymaps/defkeymap.map.gz</userinput></screen>
 
<para>Bien sûr, remplacez <filename>chemin/vers/keymap</filename> avec le chemin
et le nom du fichier pour votre clavier. Par exemple, si vous utilisez un
27,7 → 27,7
sources du noyau. Vous devrez répéter cette commande chaque fois que vous
déballerez un nouveau noyau:</para>
 
<para><screen><userinput>loadkeys -m /usr/share/kbd/keymaps/defkeymap.map.gz &gt; \
&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;/usr/src/linux-&kernel-version;/drivers/char/defkeymap.c</userinput></screen></para>
<screen><userinput>loadkeys -m /usr/share/kbd/keymaps/defkeymap.map.gz &gt; \
&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;/usr/src/linux-&kernel-version;/drivers/char/defkeymap.c</userinput></screen>
 
</sect2>
/trunk/lfs/chapter06/config-shadowpwd.xml
1,26 → 1,33
<sect2><title>&nbsp;</title><para>&nbsp;</para></sect2>
 
<sect2><title>Configurer la Suite 'Shadow Password' </title>
<sect2><title>Configurer Shadow</title>
<para>Ce package contient des utilitaires pour modifier les mots de passe
des utilisateurs, ajouter ou supprimer des utilisateurs et groupes, et plus
encore. Nous n'allons pas expliquer ce que signifie 'shadow password'.
Une explication complète peut être lue dans le fichier doc/HOWTO dans
l'arborescence des sources du package 'shadow password suite'. Il y a une
chose que vous devez garder à l'esprit, si vous décidez d'activer le
support de shadow : les programmes qui ont besoin de vérifier des mots de
passe (comme xdm, les démons ftp, pop3, etc) doivent être compatibles
avec shadow, c'est-à-dire qu'ils doivent être capables de travailler avec
des mots de passe shadow.</para>
Une explication complète peut être lue dans le fichier
<filename>doc/HOWTO</filename> compris dans l'arborescence des sources du
package Shadow. Il y a une chose que vous devez garder à l'esprit, si vous
décidez d'activer le support de Shadow&nbsp;: les programmes qui ont besoin de
vérifier des mots de passe (comme xdm, les démons ftp, pop3, etc) doivent être
compatibles avec Shadow, c'est-à-dire qu'ils doivent être capables de
travailler avec des mots de passe Shadow.</para>
 
<para>Pour activer les mots de passe shadow, lancez la commande suivante :
</para>
<para><screen><userinput>/usr/sbin/pwconv</userinput></screen></para>
<screen><userinput>/usr/sbin/pwconv</userinput></screen>
 
<para>Et pour activer les mots de passe shadow pour les groupes, lancez la
commande suivante:</para>
 
<para><screen><userinput>/usr/sbin/grpconv</userinput></screen></para>
<screen><userinput>/usr/sbin/grpconv</userinput></screen>
 
<para>Sous des circonstances normales, vous n'avez pas encore créé de mots de
passe. Néanmoins, si vous retournez dans cette section pour activer les mots de
passe Shadow, vous devriez réinitialiser les mots de passe de tous les
utilisateurs avec la commande <userinput>passwd</userinput> ainsi que les mots
de passe de tous les groupes en utilisant la commande
<userinput>gpasswd</userinput>.</para>
 
</sect2>
/trunk/lfs/chapter06/bison.xml
1,5 → 1,5
<sect1 id="ch06-bison">
<title>Installation de Bison-&bison-version;</title>
<title>Installer Bison-&bison-version;</title>
<?dbhtml filename="bison.html" dir="chapter06"?>
 
<screen>Estimation du temps de compilation : &bison-time;
7,7 → 7,37
 
&aa-bison-shortdesc;
&aa-bison-dep;
&c6-bison-inst;
 
<sect2><title>&nbsp;</title><para>&nbsp;</para></sect2>
 
<sect2>
<title>Installation de Bison</title>
 
<para>Tout d'abord, nous utilisons un correctif pour bison, récupéré du CVS, car
il corrige un problème de compilation mineur avec certains packages&nbsp;:
</para>
 
<screen><userinput>patch -Np1 -i ../&bison-patch;</userinput></screen>
 
<para>Préparez la compilation de Bison&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>./configure --prefix=/usr</userinput></screen>
 
<para>Compilez le package&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make</userinput></screen>
 
<para>Ce package dispose d'une suite de tests, réalisant plusieurs tests pour
s'assurer que le programme a été construit correctement. Si vous décidez de le
lancer, la commande suivante fera le nécessaire&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make check</userinput></screen>
 
<para>Et installez le package&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make install</userinput></screen>
 
</sect2>
 
</sect1>
 
/trunk/lfs/chapter06/e2fsprogs.xml
1,5 → 1,5
<sect1 id="ch06-e2fsprogs">
<title>Installation de E2fsprogs-&e2fsprogs-version;</title>
<title>Installer E2fsprogs-&e2fsprogs-version;</title>
<?dbhtml filename="e2fsprogs.html" dir="chapter06"?>
 
<screen>Estimation du temps de compilation : &e2fsprogs-time;
7,6 → 7,59
 
&aa-e2fsprogs-shortdesc;
&aa-e2fsprogs-dep;
&c6-e2fsprogs-inst;
 
<sect2><title>&nbsp;</title><para>&nbsp;</para></sect2>
 
<sect2>
<title>Installation de E2fsprogs</title>
 
<para>Il est recommendé de construire E2fsprogs en dehors du répertoire des
sources&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>mkdir ../e2fsprogs-build
cd ../e2fsprogs-build</userinput></screen>
 
<para>Préparez la compilation d'E2fsprogs&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>../e2fsprogs-&e2fsprogs-version;/configure --prefix=/usr --with-root-prefix="" \
&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;--enable-elf-shlibs</userinput></screen>
 
<para>La signification des options de configure est&nbsp;:</para>
 
<itemizedlist>
<listitem><para><userinput>--with-root-prefix=""</userinput>: Certains
programmes (tel que le programme e2fsck) sont considérés comme essentiels.
Quand, par exemple, <filename class="directory">/usr</filename> n'est pas monté,
ces programmes essentiels doivent tout de même être accessibles. Ils
appartiennent à des répertoires comme <filename
class="directory">/lib</filename> et <filename
class="directory">/sbin</filename>. Si cette option n'est pas passé au script
configure d'E2fsprogs, les programmes seront placés dans le répertoire, ce qui
n'est pas ce que nous souhaitons.</para></listitem>
 
<listitem><para><userinput>--enable-elf-shlibs</userinput>: Ceci crée les
bibliothèques partagées que certains des programmes de ce package utilisent.
</para></listitem>
</itemizedlist>
 
<para>Compilez le package&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make</userinput></screen>
 
<para>Ce package dispose d'une suite de tests, réalisant plusieurs tests pour
s'assurer que le programme a été construit correctement. Si vous décidez de le
lancer, la commande suivante fera le nécessaire&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make check</userinput></screen>
 
<para>Installez la plupart du package&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make install</userinput></screen>
 
<para>Et installez aussi les bibliothèques partagées&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make install-libs</userinput></screen>
 
</sect2>
 
</sect1>
/trunk/lfs/chapter06/sed.xml
7,6 → 7,30
 
&aa-sed-shortdesc;
&aa-sed-dep;
&c6-sed-inst;
 
<sect2><title>&nbsp;</title><para>&nbsp;</para></sect2>
 
<sect2>
<title>Installation de Sed</title>
 
<para>Préparez la compilation de Sed&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>./configure --prefix=/usr --bindir=/bin</userinput></screen>
 
<para>Compilez le package&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make</userinput></screen>
 
<para>Ce package dispose d'une suite de tests, réalisant plusieurs tests pour
s'assurer que le programme a été construit correctement. Si vous décidez de le
lancer, la commande suivante fera le nécessaire&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make check</userinput></screen>
 
<para>Enfin, installez le package&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make install</userinput></screen>
 
</sect2>
 
</sect1>
/trunk/lfs/chapter06/man.xml
7,6 → 7,70
 
&aa-man-shortdesc;
&aa-man-dep;
&c6-man-inst;
 
<sect2><title>&nbsp;</title><para>&nbsp;</para></sect2>
 
<sect2>
<title>Installation de Man</title>
 
<para>Nous allons faire quelques ajustements aux sources de Man.</para>
<para>Le premier correctif met en commentaire la ligne "MANPATH /usr/man" du
fichier <filename>man.conf</filename> pour empêcher des résultats redondants
lors de l'utilisation de programmes comme <userinput>whatis</userinput>&nbsp;:
</para>
 
<screen><userinput>patch -Np1 -i ../&man-manpath-patch;</userinput></screen>
 
<para>Le second correctif ajoute l'option <emphasis>-R</emphasis> à la variable
<emphasis>PAGER</emphasis> de façon à ce que les séquences d'échappement soient
correctement gérées&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>patch -Np1 -i ../&man-pager-patch;</userinput></screen>
 
<para>Le troisième et dernier correctif supprime un problème avec les pages man
formattés sur plus de 80 colonnes utilisés avec les dernières versions de
<userinput>groff</userinput>:</para>
 
<screen><userinput>patch -Np1 -i ../&man-80cols-patch;</userinput></screen>
 
<para>Maintenant, préparez la compilation de Man&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>./configure -default -confdir=/etc</userinput></screen>
 
<para>La signification des options de configure est la suivante&nbsp;:</para>
 
<itemizedlist>
<listitem><para><userinput>-default</userinput>: Ceci indique au script
configure de sélectionner un ensemble intéressant d'options par défaut. Par
exemple, seulement les pages man anglaises, pas de catalogue de messages, man
sans suid, gestion des pages man compressés, compresser les pages cat, créer les
pages cat lorsque le répertoire approprié existe, suivre FHS en plaçant les
pages cat sous /var/cache/man en supposant que ce répertoire existe.
</para></listitem>
 
<listitem><para><userinput>-confdir=/etc</userinput>: Ceci indique au programme
<userinput>man</userinput> de chercher le fichier de configuration
<filename>man.conf</filename> dans le répertoire <filename>/etc</filename>.
</para></listitem>
</itemizedlist>
 
<para>Compilez le package&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make</userinput></screen>
 
<para>Et installez-le&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make install</userinput></screen>
 
<note><para>Si vous souhaitez désactiver les séquences d'échappement SGR, vous
devriez éditer le fichier man.conf et ajouter l'argument
<userinput>-c</userinput> pour nroff.</para></note>
 
<para>Vous pourriez vouloir aussi jeter un oail à la page BLFS
<ulink url="&blfs-root;view/cvs/postlfs/compressdoc.html"/> gérant les problèmes
de formattage et de compression pour les pages man.</para>
 
</sect2>
 
</sect1>
/trunk/lfs/chapter06/bootscripts.xml
1,5 → 1,5
<sect1 id="ch06-bootscripts">
<title>Installation de LFS-Bootscripts-&bootscripts-version;</title>
<title>Installer LFS-Bootscripts-&bootscripts-version;</title>
<?dbhtml filename="bootscripts.html" dir="chapter06"?>
 
<screen>Estimation du temps de compilation : &bootscripts-time;
7,7 → 7,32
 
&aa-bootscripts-shortdesc;
&aa-bootscripts-dep;
&c6-bootscripts-inst;
 
<sect2><title>&nbsp;</title><para>&nbsp;</para></sect2>
 
<sect2>
<title>Installation de LFS-Bootscripts</title>
 
<para>Nous allons utiliser les scripts de démarrage SysV. Nous avons choisi ce
style parce qu'il est communément utilisé et que nous le connaissons bien. Si
vous préférez essayer autre chose, Marc Heerdink a écrit une astuce sur les
scripts d'initialisation style BSD, disponible sur <ulink
url="&hints-root;bsd-init.txt"/>. Et si vous souhaitez quelque chose de plus
radical, recherchez depinit dans les listes de diffusion LFS.</para>
 
<para>Si vous décidez d'utiliser le style BSD, ou tout autre style de scripts,
vous pouvez passer le chapitre suivant lorsque vous y arriverez et aller
directement au <xref linkend="chapter08"/>.</para>
 
<para>Installez les scripts de démarrage&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>cp -a rc.d sysconfig /etc</userinput></screen>
 
<para>Faites que <emphasis>root</emphasis> soit propriétaire des scripts&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>chown -R root:root /etc/rc.d /etc/sysconfig</userinput></screen>
 
</sect2>
 
</sect1>
 
/trunk/lfs/chapter06/make.xml
7,6 → 7,30
 
&aa-make-shortdesc;
&aa-make-dep;
&c6-make-inst;
 
<sect2><title>&nbsp;</title><para>&nbsp;</para></sect2>
 
<sect2>
<title>Installation de Make</title>
 
<para>Préparez la compilation de Make&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>./configure --prefix=/usr</userinput></screen>
 
<para>Compilez le package&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make</userinput></screen>
 
<para>Ce package dispose d'une suite de tests, réalisant plusieurs tests pour
s'assurer que le programme a été construit correctement. Si vous décidez de le
lancer, la commande suivante fera le nécessaire&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make check</userinput></screen>
 
<para>Enfin, installez le package&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make install</userinput></screen>
 
</sect2>
 
</sect1>
/trunk/lfs/chapter06/autoconf.xml
1,5 → 1,5
<sect1 id="ch06-autoconf">
<title>Installation de Autoconf-&autoconf-version;</title>
<title>Installer Autoconf-&autoconf-version;</title>
<?dbhtml filename="autoconf.html" dir="chapter06"?>
 
<screen>Estimation du temps de compilation : &autoconf-time;
7,6 → 7,30
 
&aa-autoconf-shortdesc;
&aa-autoconf-dep;
&c6-autoconf-inst;
 
<sect2><title>&nbsp;</title><para>&nbsp;</para></sect2>
 
<sect2>
<title>Installation d'Autoconf</title>
 
<para>Préparez la compilation d'Autoconf&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>./configure --prefix=/usr</userinput></screen>
 
<para>Compilez le package&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make</userinput></screen>
 
<para>Ce package dispose d'une suite de tests, réalisant plusieurs tests pour
s'assurer que le programme a été construit correctement. Si vous décidez de le
lancer, la commande suivante fera le nécessaire&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make check</userinput></screen>
 
<para>Et installez le package&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make install</userinput></screen>
 
</sect2>
 
</sect1>
/trunk/lfs/chapter06/file.xml
7,6 → 7,24
 
&aa-file-shortdesc;
&aa-file-dep;
&c6-file-inst;
 
<sect2><title>&nbsp;</title><para>&nbsp;</para></sect2>
 
<sect2>
<title>Installation de File</title>
 
<para>Préparez la compilation de File&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>./configure --prefix=/usr</userinput></screen>
 
<para>Compilez le package&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make</userinput></screen>
 
<para>Et, installez-le&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>make install</userinput></screen>
 
</sect2>
 
</sect1>
/trunk/lfs/chapter07/hosts.xml
6,15 → 6,15
IP, le nom de domaine pleinement qualifié et les alias possibles à déclarer dans
le fichier /etc/hosts. La syntaxe est la suivante:</para>
 
<para><screen>&lt;adresse IP&gt; mon-hôte.mon-domaine.org aliases</screen></para>
<screen>&lt;adresse IP&gt; mon-hôte.mon-domaine.org aliases</screen>
 
<para>Vous devez vous assurer que l'adresse IP se trouve dans la plage d'adresses
réservée aux réseaux privés. Les plages valides sont:</para>
 
<para><screen> Classes Réseaux
<screen> Classes Réseaux
A 10.0.0.0
B 172.16.0.0 à 172.31.0.0
C 192.168.0.0 à 192.168.255.0</screen></para>
C 192.168.0.0 à 192.168.255.0</screen>
 
<para>Une adresse IP valide pourrait être 192.168.1.1. Un nom de domaine
pleinement qualifié pour cette adresse IP pourrait être www.linuxfromscratch.org.</para>
26,18 → 26,18
<para>Si aucune carte réseau ne doit être configurée, créez le fichier
<filename>/etc/hosts</filename> en lançant la commande:</para>
 
<para><screen><userinput>cat &gt; /etc/hosts &lt;&lt; "EOF"</userinput>
<screen><userinput>cat &gt; /etc/hosts &lt;&lt; "EOF"</userinput>
# Début de /etc/hosts (version sans carte réseau)
 
127.0.0.1 www.mon-domaine.com &lt;nom d'hôte&gt; localhost
 
# Fin de /etc/hosts (version sans carte réseau)
<userinput>EOF</userinput></screen></para>
<userinput>EOF</userinput></screen>
 
<para>Si une carte réseau doit être configurée, créez le fichier
<filename>/etc/hosts</filename> en lançant la commande:</para>
 
<para><screen><userinput>cat &gt; /etc/hosts &lt;&lt; "EOF"</userinput>
<screen><userinput>cat &gt; /etc/hosts &lt;&lt; "EOF"</userinput>
# Début de /etc/hosts (version avec carte réseau)
 
127.0.0.1 localhost.localdomain localhost
44,10 → 44,10
192.168.1.1 www.mon-domaine.org &lt;nom d'hôte&gt;
 
# Fin de /etc/hosts (version avec carte réseau)
<userinput>EOF</userinput></screen></para>
<userinput>EOF</userinput></screen>
 
<para>Bien évidemment, les valeurs 192.168.1.1 et www.mon-domaine.org doivent être changées
selon vos souhaits (ou selon les valeurs données par l'administrateur système/réseau si
cette machine doit être connectée à un réseau existant).</para>
<para>Bien évidemment, les valeurs 192.168.1.1 et www.mon-domaine.org doivent être
changées selon vos souhaits (ou selon les valeurs données par l'administrateur
système/réseau si cette machine doit être connectée à un réseau existant).</para>
 
</sect1>
/trunk/lfs/chapter07/usage.xml
69,9 → 69,9
démarré à nouveau.</para></listitem>
 
<listitem><para><emphasis>reload</emphasis>: la configuration du service est
mise à jour.
Ceci est utilisé après la modification du fichier de configuration d'un service,
lorsque le service n'a pas besoin d'être redémarré.</para></listitem>
mise à jour. Ceci est utilisé après la modification du fichier de configuration
d'un service, lorsque le service n'a pas besoin d'être redémarré.</para>
</listitem>
 
<listitem><para><emphasis>status</emphasis>: indique si le service est lancé et
avec quel PID.</para></listitem>
/trunk/lfs/chapter07/setclock.xml
15,22 → 15,21
en indiquant <emphasis>0</emphasis> (zéro) si votre horloge matérielle
n'utilise pas l'heure GMT.</para>
 
<para>Créez un nouveau fichier <filename>/etc/sysconfig/clock</filename> en lançant
la commande suivante:</para>
<para>Créez un nouveau fichier <filename>/etc/sysconfig/clock</filename> en
lançant la commande suivante:</para>
 
<para><screen><userinput>cat &gt; /etc/sysconfig/clock &lt;&lt; "EOF"</userinput>
# Begin /etc/sysconfig/clock
<screen><userinput>cat &gt; /etc/sysconfig/clock &lt;&lt; "EOF"</userinput>
# Debut /etc/sysconfig/clock
 
UTC=1
 
# End /etc/sysconfig/clock
<userinput>EOF</userinput></screen></para>
# Fin /etc/sysconfig/clock
<userinput>EOF</userinput></screen>
 
<para>Maintenant, vous voudrez peut-être jeter un oeil sur cette excellente astuce
expliquant comment on gère le temps avec LFS: <ulink
url="&hints-root;time.txt" />.
Il explique des points tels que les timezones, UTC, et la variable d'environnement
TZ.</para>
<para>Maintenant, vous voudrez peut-être jeter un oeil sur cette excellente
astuce expliquant comment on gère le temps avec LFS: <ulink
url="&hints-root;time.txt" />. Il explique des points tels que les zones
horaires, UTC, et la variable d'environnement TZ.</para>
 
</sect1>
 
/trunk/lfs/chapter07/network.xml
19,10 → 19,10
bonnes valeurs au fichier /etc/sysconfig/network, en lançant les
commandes suivantes:</para>
 
<para><screen><userinput>cat &gt;&gt; /etc/sysconfig/network &lt;&lt; "EOF"</userinput>
<screen><userinput>cat &gt;&gt; /etc/sysconfig/network &lt;&lt; "EOF"</userinput>
GATEWAY=192.168.1.2
GATEWAY_IF=eth0
<userinput>EOF</userinput></screen></para>
<userinput>EOF</userinput></screen>
 
<para>Les valeurs pour GATEWAY et GATEWAY_IF doivent être changées pour
correspondre à la configuration de votre réseau. GATEWAY contient
49,12 → 49,12
les informations suivantes. La commande suivante crée un fichier d'exemple
ifconfig.eth0:</para>
 
<para><screen><userinput>cat &gt; /etc/sysconfig/network-devices/ifconfig.eth0 &lt;&lt; "EOF"</userinput>
<screen><userinput>cat &gt; /etc/sysconfig/network-devices/ifconfig.eth0 &lt;&lt; "EOF"</userinput>
ONBOOT=yes
IP=192.168.1.1
NETMASK=255.255.255.0
BROADCAST=192.168.1.255
<userinput>EOF</userinput></screen></para>
<userinput>EOF</userinput></screen>
 
<para>Bien sûr, les valeurs de ces variables doivent être changées dans
chaque fichier pour correspondre à votre propre configuration.
/trunk/lfs/chapter07/loadkeys.xml
3,18 → 3,18
<?dbhtml filename="loadkeys.html" dir="chapter07"?>
 
<para>Si vous avez décidé de compiler votre plan de codage du clavier
directement dans le noyau à la fin du chapitre 6, alors vous n'avez pas
besoin de lancer le script loadkeys car le noyau a déjà initialisé le
plan de codage pour vous. Vous pouvez toujours le lancer si vous voulez,
cela ne risque pas de vous poser problème. Cela peut même être
avantageux de le garder au cas où vous posséderiez différents noyaux et que
vous ne vous rappelleriez pas, ou que vous ne voudriez pas compiler le
plan de codage dans chaque noyau installé.</para>
directement dans le noyau à la fin du <xref linkend="chapter06"/>, alors vous
n'avez pas besoin de lancer le script loadkeys car le noyau a déjà initialisé le
plan de codage pour vous. Vous pouvez toujours le lancer si vous voulez, cela
ne risque pas de vous poser problème. Cela peut même être avantageux de le
garder au cas où vous posséderiez différents noyaux et que vous ne vous
rappelleriez pas, ou que vous ne voudriez pas compiler le plan de codage dans
chaque noyau installé.</para>
 
<para>Si vous décidez que vous n'en avez pas besoin ou que vous ne voulez
pas utiliser le script loadkeys, supprimez le lien symbolique
<filename class="symlink">/etc/rc.d/rcsysinit.d/S70loadkeys</filename>
.</para>
<filename class="symlink">/etc/rc.d/rcsysinit.d/S70loadkeys</filename>.
</para>
 
</sect1>
 
/trunk/lfs/chapter07/chapter07.xml
1,4 → 1,4
<chapter id="chapter07">
<chapter id="chapter07" xreflabel="chapitre 7">
<title>Mise en place des scripts de démarrage</title>
<?dbhtml filename="chapter07.html" dir="chapter07"?>
 
/trunk/lfs/chapter07/hostname.xml
8,7 → 8,7
<para>Créez le fichier /etc/sysconfig/network et entrez le nom du système
en lançant:</para>
 
<para><screen><userinput>echo "HOSTNAME=lfs" &gt; /etc/sysconfig/network</userinput></screen></para>
<screen><userinput>echo "HOSTNAME=lfs" &gt; /etc/sysconfig/network</userinput></screen>
 
<para><quote>lfs</quote> doit être remplacé par le nom de l'ordinateur.
Vous ne devez pas entrer le FQDN (Fully Qualified Domain Name, nom de domaine
15,4 → 15,4
pleinement qualifié) ici. Cette information sera rentrée dans le fichier
<filename>/etc/hosts</filename> un peu plus tard.</para>
 
</sect1>
</sect1>
/trunk/lfs/chapter07/sysklogd.xml
2,14 → 2,13
<title>Configuration du script sysklogd</title>
<?dbhtml filename="sysklogd.html" dir="chapter07"?>
 
<para>Le script <filename>sysklogd</filename> invoque
le programme <userinput>syslogd</userinput> avec l'option
<emphasis>-m 0</emphasis>. Cette option désactive la marque
périodique que syslogd écrit sur les fichiers de log toutes
les vingt minutes par défaut. Si vous préférez l'activer,
éditez le script <filename>sysklogd</filename> et faites les
changements adéquats. Voir la page de manuel <userinput>man
syslogd</userinput> pour plus d'informations.</para>
<para>Le script <filename>sysklogd</filename> invoque le programme
<userinput>syslogd</userinput> avec l'option <emphasis>-m 0</emphasis>. Cette
option désactive la marque périodique que syslogd écrit sur les journaux système
toutes les vingt minutes par défaut. Si vous préférez l'activer, éditez le
script <filename>sysklogd</filename> et faites les changements adéquats. Voir
la page de manuel <userinput>man syslogd</userinput> pour plus d'informations.
</para>
 
</sect1>
 
/trunk/lfs/chapter08/lilo.xml
File deleted
/trunk/lfs/chapter08/kernel-inst.xml
10,7 → 10,7
 
<para>Préparez la compilation en lançant la commande suivante:</para>
 
<para><screen><userinput>make mrproper</userinput></screen></para>
<screen><userinput>make mrproper</userinput></screen>
 
<para>Ceci nous assure que le répertoire du noyau est complètement nettoyé.
L'équipe du noyau recommande que cette commande soit lancée avant
19,7 → 19,7
 
<para>Configurez le noyau via une interface par menu:</para>
 
<para><screen><userinput>make menuconfig</userinput></screen></para>
<screen><userinput>make menuconfig</userinput></screen>
 
<para><userinput>make oldconfig</userinput> peut être plus approprié dans
certaines situations. Voir le fichier <filename>README</filename> pour plus
27,9 → 27,17
 
<para>Si vous le souhaitez, vous pouvez éviter la configuration du noyau en
copiant le fichier de configuration du noyau, <filename>.config</filename>, à
partir de votre système hôte vers le répertoire <filename
class="directory">$LFS/usr/src/linux-&kernel-version;</filename>.</para>
partir de votre système hôte (en supposant qu'il soit disponible) vers le
répertoire <filename
class="directory">$LFS/usr/src/linux-&kernel-version;</filename>. Néanmoins,
nous ne recommendons pas cette option. Vous ferez bien mieux d'explorer tous les
menus de configuration et de créer la configuration de votre propre noyau à
partir de rien.</para>
 
<para>Pour le support de la mémoire partagée POSIX, assurez-vous que l'option de
configuration du noyau "Virtual memory file system support" est activée. Elle
réside dans le menu "File systems" et est normalement activée par défaut.</para>
 
<para>Il est important de noter que pour être conforme avec les réquisitions de
la mémoire partagée POSIX, nous devons active l'option du système de fichiers
tmpfs et nous devons monter un système de fichiers tmpfs à partir de
38,36 → 46,37
<para>Vérifiez les dépendances et créez les fichiers d'information sur
dépendances:</para>
 
<para><screen><userinput>make CC=/opt/gcc-2.95.3/bin/gcc dep</userinput></screen></para>
<screen><userinput>make CC=/opt/gcc-2.95.3/bin/gcc dep</userinput></screen>
 
<para>Compilez l'image du noyau:</para>
 
<para><screen><userinput>make CC=/opt/gcc-2.95.3/bin/gcc bzImage</userinput></screen></para>
<screen><userinput>make CC=/opt/gcc-2.95.3/bin/gcc bzImage</userinput></screen>
 
<para>Compilez les pilotes qui ont été configurés comme modules:</para>
 
<para><screen><userinput>make CC=/opt/gcc-2.95.3/bin/gcc modules</userinput></screen></para>
<screen><userinput>make CC=/opt/gcc-2.95.3/bin/gcc modules</userinput></screen>
 
<para>Si vous avez l'intention d'utiliser des modules du noyau, vous aurez
besoin d'un fichier <filename>/etc/modules.conf</filename>. L'information sur
les modules et sur la configuration du noyau sont disponibles en général dans la
documentation du noyau, qui est stockée dans
<filename>/usr/src/linux-&kernel-version;/Documentation</filename>. La page man
<filename>linux-&kernel-version;/Documentation</filename>. La page man
modules.conf et le HOWTO du noyau (<ulink
url="&tldp-root;HOWTO/Kernel-HOWTO.html"/> peuvent aussi vous intéresser.</para>
 
<para>Installez les modules:</para>
 
<para><screen><userinput>make CC=/opt/gcc-2.95.3/bin/gcc modules_install</userinput></screen></para>
<screen><userinput>make CC=/opt/gcc-2.95.3/bin/gcc modules_install</userinput></screen>
 
<para>Comme rien n'est terminé sans documentation, construisez les pages man
venant avec le noyau:</para>
 
<para><screen><userinput>make mandocs</userinput></screen></para>
<screen><userinput>make mandocs</userinput></screen>
 
<para>Et installez ces pages:</para>
<para><screen><userinput>cp -a Documentation/man /usr/share/man/man9</userinput></screen></para>
 
<screen><userinput>cp -a Documentation/man /usr/share/man/man9</userinput></screen>
 
<para>La compilation du noyau est terminée, mais certains des fichiers créés
résident toujours dans le répertoire des sources. Pour terminer l'installation,
deux fichiers doivent être copiés dans le répertoire <filename>/boot</filename>.
76,7 → 85,7
<para>Le chemin vers le fichier du noyau peut varier suivant la plateforme que
vous utilisez. Lancez la commande suivante pour installer le noyau:</para>
 
<para><screen><userinput>cp arch/i386/boot/bzImage /boot/lfskernel</userinput></screen></para>
<screen><userinput>cp arch/i386/boot/bzImage /boot/lfskernel</userinput></screen>
 
<para><filename>System.map</filename> est un fichier de symbôles du noyau.
Il indique les points d'entrées de chaque fonction dans l'API du noyau, mais
83,6 → 92,6
aussi les adresses des structures de données propres noyau en cours
d'exécution. Lancez la commande suivante pour installer le fichier map:</para>
 
<para><screen><userinput>cp System.map /boot</userinput></screen></para>
<screen><userinput>cp System.map /boot</userinput></screen>
 
</sect2>
/trunk/lfs/chapter08/chapter08.xml
1,4 → 1,4
<chapter id="chapter08">
<chapter id="chapter08" xreflabel="chapitre 8">
<title>Rendre le système LFS démarrable</title>
<?dbhtml filename="chapter08.html" dir="chapter08"?>
 
5,6 → 5,6
&c8-introduction;
&c8-fstab;
&c8-kernel;
&c8-grub;
&c8-grub-conf;
 
</chapter>
/trunk/lfs/chapter08/fstab.xml
7,10 → 7,11
fichiers sont à vérifier et dans quel ordre. Créer un nouvelle table des
systèmes de fichiers comme ceci:</para>
 
<para><screen><userinput>cat &gt; /etc/fstab &lt;&lt; "EOF"</userinput>
<screen><userinput>cat &gt; /etc/fstab &lt;&lt; "EOF"</userinput>
# Début /etc/fstab
 
# filesystem point-de-montage type-fs options dump ordre-fsck
# systeme de fichiers type fs
# point-de-montage options dump ordre-fsck
 
/dev/xxx / fff defaults 1 1
/dev/yyy swap swap pri=1 0 0
17,8 → 18,8
proc /proc proc defaults 0 0
shm /dev/shm tmpfs defaults 0 0
 
# End /etc/fstab
<userinput>EOF</userinput></screen></para>
# Fin /etc/fstab
<userinput>EOF</userinput></screen>
 
<para>Bien sûr, remplacez <filename>xxx</filename>, <filename>yyy</filename>
et <filename>fff</filename> avec les valeurs appropriées pour votre système --
32,16 → 33,19
vérifiée.</para>
 
<para>Le point de montage <filename>/dev/shm</filename> pour tmpfs est inclus
pour se conformer aux prérequis de la mémoire partagée Posix. Pour plus
d'informations là-dessus, voir
<filename>Documentation/filesystems/tmpfs.txt</filename> dans le répertoire des
sources du noyau.</para>
pour permettre l'activation de la mémoire partagée POSIX. Votre noyau doit
disposer du support requis en interne pour fonctionner -- plus d'informations
là-dessus dans la prochaine section. Merci de noter qu'actuellement très peu de
logiciels utilise la mémoire partagée POSIX. Donc, vous pouvez considérer le
point de montage <filename>/dev/shm</filename> optionnel. Pour plus
d'informations, voir <filename>Documentation/filesystems/tmpfs.txt</filename>
dans le répertoire des sources du noyau.</para>
 
<para>Il existe d'autres lignes que vous pouvez ajouter à votre fichier
<filename>fstab</filename>. Un exemple entre autres est la ligne que vous devez
avoir pour utiliser les périphériques USB:</para>
 
<para><screen>usbfs /proc/bus/usb usbfs defaults 0 0</screen></para>
<screen>usbfs /proc/bus/usb usbfs defaults 0 0</screen>
 
<para>Cette option fonctionnera bien sûr seulement si vous avez le support
compilé dans votre noyau.</para>
/trunk/lfs/chapter08/grub.xml
2,76 → 2,123
<title>Rendre le système LFS démarrable</title>
<?dbhtml filename="grub.html" dir="chapter08"?>
 
<para>Maintenant que notre nouveau système Linux From Scratch est terminé, nous
devons nous assurer qu'il puisse se lancer. Pour cela, nous allons lancer le
programme <userinput>grub</userinput>.</para>
<para>Votre nouveau système LFS est pratiquement fini. Une des dernières choses
à faire est de vous assurer que vous pouvez le démarrer. Les instructions
ci-dessous s'appliquent seulement aux ordinateurs de l'architecture IA-32,
c'est-à-dire les PC standards. Des informations sur le "chargement au démarrage"
pour les autres architectures devraient être disponibles aux emplacements
habituelles des ressources pour ces architectures.</para>
 
<para><screen><userinput>grub</userinput></screen></para>
<para>Le chargement au démarrage est un domaine complexe. Tout d'abord, quelques
mots de mise en garde. Vous devez vraiment connaitre votre chargeur actuel et
tout autre système d'exploitation présent sur votre disque dur que vous
souhaitez pouvoir lancer. Assurez-vous d'avoir une disquette de démarrage de
façon à pouvoir réparer votre ordinateur si, par malheur, votre ordinateur
devenait inutilisable (non démarrable).</para>
 
<para>Grub utilise sa propre structure de nommage des lecteurs, sous la forme
hd(n,m), où n est le numéro du disque dur et m le numéro de la partition, les
deux commençant à partir de zéro. Donc, la partition hda1 serait (hd0,0) pour
grub et hdb2 serait hd(1,1). De même, Grub ne prêt pas du tout attention aux
lecteurs de CDROM, donc si, par exemple, vous avez un CD sur hdb et un deuxième
disque dur sur hdc, les partitions du deuxième disque dur seront toujours
(hd1,m).</para>
<para>Plus tôt, nous avons compilé et installé le chargeur de démarrage Grub
pour cette étape. La procédure implique l'écriture de quelques fichiers spéciaux
de Grub en des endroits spécifiques sur le disque dur. Avant d'en arriver là,
nous vous recommendons fortement de créer une disquette de démarrage Grub au cas
où. Insérez une disquette de démarrage vierge et lancez les commandes
suivantes&nbsp;:</para>
 
<para>Donc, en utilisant l'information ci-dessus, sélectionnez la bonne
désignation pour votre partition racine. Dans ce contexte, nous supposerons
(hd0,3) comme étant votre partition racine. Tout d'abord, indiquons à grub où
il peut trouver ses fichiers:</para>
<screen><userinput>dd if=/boot/grub/stage1 of=/dev/fd0 bs=512 count=1
dd if=/boot/grub/stage2 of=/dev/fd0 bs=512 seek=1</userinput></screen>
 
<para><screen><userinput>root (hd0,3)
setup (hd0)
quit</userinput></screen></para>
<para>Enlevez la disquette et rangez-la dans un endroit sûr. Maintenant, nous
allons lancer le shell <userinput>grub</userinput>:</para>
 
<para>Ceci indique à Grub de rechercher ses fichiers sur hda4 (hd0,3) et de
s'installer sur le MBR (Master Boot Record) de hda.</para>
<screen><userinput>grub</userinput></screen>
 
<para>De même, nous aurons besoin de créer le fichier <filename>menu.lst</filename>
que Grub utilise pour désigner son menu de démarrage:</para>
<para>Grub utilise sa propre structure de nommage des disques et partitions, de
la forme (hdn,m), où <emphasis>n</emphasis> est le numéro du disque dur et
<emphasis>m</emphasis> le numéro de la partition, tout deux commençant à zéro.
Ceci signifie, par exemple, que la partition <filename>hda1</filename> est
(hd0,0) pour Grub alors que <filename>hdb2</filename> est (hd1,1). Contrairement
à Linux, Grub ne considère pas les lecteurs de CDRoms comme des disques durs,
donc si vous avez un CD sur <filename>hdb</filename>, par exemple, et un second
disque dur sur <filename>hdc</filename>, ce dernier disque sera malgré tout
(hd1).</para>
 
<para><screen><userinput>cat &gt; /boot/grub/menu.lst &lt;&lt; "EOF"
# Début /boot/grub/menu.lst
<para>Utilisant les informations ci-dessus, déterminez la désignation appropriée
pour votre partition root. Pour l'exemple suivant, nous supposerons que votre
partition root est <filename>hda4</filename>.</para>
 
# Par défaut, la première entrée
<para>Tout d'abord, indiquez à Grub où chercher ses fichiers
<filename>stage{1,2}</filename> -- vous pouvez utiliser la touche tabulation
partout pour que Grub vous affiche les alternatives&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>root (hd0,3)</userinput></screen>
 
<!-- HACK - Force some whitespace to appease tidy -->
<literallayout></literallayout>
 
<warning><para>La commande suivante écrasera votre chargeur de démarrage actuel.
Ne lancez pas cette commande si ce n'est pas ce que vous voulez. Par exemple,
vous pourriez utiliser un gestionnaire de démarrage autre pour gérer votre MBR
(Master Boot Record). Dans ce cas, il serait probablement plus sensé d'installer
Grub dans le secteur de boot de la partition LFS, auquel cas la commande
deviendrait&nbsp;:
<userinput>setup (hd0,3)</userinput>.</para></warning>
 
<!-- HACK - Force some whitespace to appease tidy -->
<literallayout></literallayout>
 
<para>Ensuite, indiquez-lui de s'installer dans le MBR de
<filename>hda</filename>&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>setup (hd0)</userinput></screen>
 
<para>Si tout va bien, Grub indiquera avoir trouvé ses fichiers dans
<filename>/boot/grub</filename>. C'est tout ce qu'il y a à faire &nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>quit</userinput></screen>
 
<para>Maintenant, nous avons besoin de créer un fichier "liste de menus"
définissant le menu de démarrage de Grub&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>cat &gt; /boot/grub/menu.lst &lt;&lt; "EOF"</userinput>
# Debut de /boot/grub/menu.lst
 
# Par defaut, lance la premiere entree du menu.
default 0
 
# Autorise 30 secondes avant de démarrer suivant la valeur par défaut
# Attends 30 secondes avant de lancer le defaut.
timeout 30
 
# Utilise de plus jolies couleurs
# Utilise de jolis couleurs.
color green/black light-green/black
 
# Entrée par défaut pour LFS
title LFS 5.0
# La premiere entree concerne LFS.
title LFS &milestone;
root (hd0,3)
kernel /boot/lfskernel root=/dev/hda4 ro
EOF</userinput></screen></para>
<userinput>EOF</userinput></screen>
 
<para>Vous pourriez aussi vouloir ajouter une entrée pour votre distribution
hôte. Cela devrait ressembler à ceci:</para>
<para>Vous pouvez souhaiter ajouter une entrée pour votre distribution hôte.
Cela pourrait ressembler à ceci&nbsp;:</para>
 
<para><screen><userinput>cat &gt;&gt; /boot/grub/menu.lst &lt;&lt; "EOF"
# Redhat Linux
title Redhat
<screen><userinput>cat &gt;&gt; /boot/grub/menu.lst &lt;&lt; "EOF"</userinput>
title Red Hat
root (hd0,2)
kernel /boot/kernel-2.4.20 root=/dev/hda3 ro
initrd /boot/initrd-2.4.20
EOF</userinput></screen></para>
<userinput>EOF</userinput></screen>
 
<para>De même, si vous utilisez aussi Windows sur cette machine, l'entrée
suivante devrait vous permettre de le lancer:</para>
<para>De même, s'il vous arrive de lancer Windows, l'entrée suivante devrait le
permettre&nbsp;:</para>
 
<para><screen><userinput>cat &gt;&gt; /boot/grub/menu.lst &lt;&lt; "EOF"
# Windows
<screen><userinput>cat &gt;&gt; /boot/grub/menu.lst &lt;&lt; "EOF"</userinput>
title Windows
rootnoverify (hd0,0)
chainloader +1
EOF</userinput></screen></para>
<userinput>EOF</userinput></screen>
 
<para>Vous pouvez trouver plus d'informations concernant Grub sur son site web
situé sur <ulink url="http://www.gnu.org/software/grub"/>.</para>
<para>Si <userinput>info grub</userinput> ne vous dit pas tout ce que vous
souhaitez savoir, vous pouvez trouver plus d'informations concernant Grub sur
son site web, situé sur
<ulink url="http://www.gnu.org/software/grub"/>.</para>
 
</sect1>
 
/trunk/lfs/chapter09/getcounted.xml
1,13 → 1,13
-</sect1>
\ No newline at end of file
+<sect1 id="ch09-getcounted">
+<title>Enregistrez-vous</title>
+<?dbhtml filename="getcounted.html" dir="chapter09"?>
+
+<para>Vous voulez être enregistré comme utilisateur de LFS maintenant
+que vous avez terminé le livre ? Allez directement sur
+<ulink url="http://linuxfromscratch.org/cgi-bin/lfscounter.cgi" /> et
+enregistrez-vous comme utilisateur LFS en entrant votre nom et la première
+version de LFS que vous ayez utilisée.</para>
+
+<para>Replongeons nous maintenant dans LFS...</para>
+
+</sect1>
/trunk/lfs/chapter09/theend.xml
15,11 → 15,11
empêcher de déboguer votre logiciel à l'avenir, ce qui n'a pas d'importance si
vous ne saviez pas comment faire.</para>
 
<para>Précision: 98% des personnes qui utilisent la commande ci-dessous n'ont
jamais eu de problème. Mais faites une sauvegarde de votre système LFS avant
de lancer cette commande. Il y a une chance infime que cela se retourne contre
vous et rende votre système inutilisable (essentiellement en détruisant les
modules du noyau et les bibliothèques dynamiques partagées). Cela est plus
<para>Précision&nbsp;: 98% des personnes qui utilisent la commande ci-dessous
n'ont jamais eu de problème. Mais faites une sauvegarde de votre système LFS
avant de lancer cette commande. Il y a une chance infime que cela se retourne
contre vous et rende votre système inutilisable (essentiellement en détruisant
les modules du noyau et les bibliothèques dynamiques partagées). Cela est plus
souvent dû à des erreurs de frappes qu'à des problèmes avec les commandes
utilisées.</para>
 
29,20 → 29,38
programmes classiques (ne pas utiliser sur des bibliothèques - elles seraient
détruites) mais pas aussi sûr et l'espace gagné n'est pas plus grand. Mais si
vous êtes limité en espace disque, quelques octets de plus peuvent aider, alors
décidez vous-même.
Référez vous, s'il vous plait, à la page man pour d'autres options de strip
que vous pourriez utiliser. L'idée générale est de ne pas lancer strip sur des
bibliothèques (autre que --strip-debug) pour rester su côté sûr.</para>
décidez vous-même. Référez vous, s'il vous plait, à la page man pour d'autres
options de strip que vous pourriez utiliser. L'idée générale est de ne pas
lancer strip sur des bibliothèques (autre que --strip-debug) pour rester du
côté sûr.</para>
 
<para><screen><userinput>find $LFS/{,usr/,usr/local/}{bin,sbin,lib} -type f \
&nbsp;&nbsp;&nbsp;-exec /usr/bin/strip --strip-debug '{}' ';'</userinput></screen></para>
<para>Si vous pensez vous lancer dans cette opération, une attention
particulière est nécessaire pour s'assurer qu'aucun des binaires que vous allez
modifier n'est en cours d'exécution, ceci incluant le shell bash actif. Donc,
vous devez quitter l'environnement chroot et y rentrer de nouveau avec une
commande chroot modifié&nbsp;:</para>
 
<para>Cela peut être une bonne idée de créer le fichier $LFS/etc/lfs.
Avec ce fichier, il devient très facile pour vous (et pour nous si vous venez à nous demander
de l'aide sur quelque chose) de trouver quelle version de LFS vous avez
d'installée sur votre système. Créez le fichier $LFS/etc/lfs en lançant la commande
suivante:</para>
<screen><userinput>logout
chroot $LFS /tools/bin/env -i \
&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;HOME=/root TERM=$TERM PS1='\u:\w\$ ' \
&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;PATH=/bin:/usr/bin:/sbin:/usr/sbin \
&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;/tools/bin/bash --login</userinput></screen>
 
<para><screen><userinput>echo &version; > $LFS/etc/lfs</userinput></screen></para>
<para>Maintenant, lancez la commande suivante&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>/tools/bin/find /{,usr/,usr/local/}{bin,sbin,lib} -type f \
&nbsp;&nbsp;&nbsp;-exec /tools/bin/strip --strip-debug '{}' ';'</userinput></screen>
 
<para>Un grand nombre de fichiers seront indiqués comme non supporté à cause de
leur format de fichier. La plupart d'entre eux sont des scripts au lieu d'être
des binaires. Ces messages peuvent être ignorés sans problème.</para>
 
<para>Il pourrait être une bonne idée de créer un fichier
<filename>/etc/lfs-release</filename>. Avec ce fichier, il vous est très facile
(ainsi que pour nous si vous nous demandez de l'aide) de savoir quelle
version de LFS vous avez installé sur votre système. Créez ce fichier en
lançant&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>echo &version; &gt; /etc/lfs-release</userinput></screen>
 
</sect1>
/trunk/lfs/chapter09/reboot.xml
3,28 → 3,48
<?dbhtml filename="reboot.html" dir="chapter09"?>
 
<para>Maintenant que tous les logiciels ont été installés, il est temps de
redémarrer l'ordinateur. Avant cela, démontons $LFS/proc et la partition LFS
elle-même en lançant.</para>
sortir de l'environnement chroot et de redémarrer l'ordinateur. Avant cela,
démontons tous les systèmes de fichiers virtuels en lançant&nbsp;:</para>
 
<para><screen><userinput>umount $LFS/proc
umount $LFS</userinput></screen></para>
<screen><userinput>umount /proc
umount /dev/pts</userinput></screen>
 
<para>Si vous décidez de créer de multiples partitions, vous avez besoin de
démonter les autres partitions avant de démonter $LFS, comme ceci:</para>
<para>Sortez de l'environnement chroot&nbsp;:</para>
<screen><userinput>logout</userinput></screen>
 
<para><screen><userinput>umount $LFS/proc
umount $LFS/usr
<para>De plus, maintenant que tous les logiciels ont été installé, il n'est plus
besoin du répertoire <filename class="directory">/tools</filename>. Vous pouvez
le supprimer. Comme cela supprimera aussi les copies temporaires de Tcl, Expect
et DejaGnu, qui ont été utilisé pour lancer les tests de l'ensemble d'outils,
vous aurez besoin de les recompiler et de les réinstaller sur votre système LFS
si vous souhaitez utiliser ces programmes plus tard.</para>
 
<para>De même, vous pouvez maintenant souhaiter déplacer le contenu de
<filename class="directory">/sources</filename> vers
<filename class="directory">/usr/src/packages</filename> ou quelque chose de
similaire (ou de les supprimer si vous les avez graver sur un CD) et supprimer
le répertoire.</para>
 
<para>Avant de redémarrer, démontons la partition LFS&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>umount $LFS</userinput></screen>
 
<para>Si vous aviez précédemment décidé de créer plusieurs partitions, vous
aurez besoin de démonter les autres partitions avant de démonter $LFS, comme
ceci&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>umount $LFS/usr
umount $LFS/home
umount $LFS</userinput></screen></para>
umount $LFS</userinput></screen>
 
<para>Et vous pouvez redémarrer votre système en lançant quelque chose comme:
</para>
<para>Et maintenant, vous pouvez redémarrer votre système en lançant quelque
chose comme&nbsp;:</para>
 
<para><screen><userinput>/sbin/shutdown -r now</userinput></screen></para>
<screen><userinput>/sbin/shutdown -r now</userinput></screen>
 
<para>Au menu Grub, assurez-vous que vous lui dites de démarrer
<emphasis>lfs</emphasis> et pas l'option par défaut qui redémarrera votre
système hôte.</para>
<para>En supposant que le chargeur de démarrage Grub a été configuré comme
indiqué précédemment, le menu par défaut devrait démarrer sur <emphasis>LFS
&milestone;</emphasis> automatiquement.</para>
 
<para>Après avoir redémarré, votre système LFS est prêt à l'emploi et vous
pouvez commencer à ajouter vos propres logiciels.</para>
/trunk/lfs/chapter09/chapter09.xml
1,4 → 1,4
<chapter id="chapter09">
<chapter id="chapter09" xreflabel="chapitre 9">
<title>La fin</title>
<?dbhtml filename="chapter09.html" dir="chapter09"?>
 
/trunk/lfs/preface/whoread.xml
File deleted
/trunk/lfs/preface/whonotread.xml
File deleted
/trunk/lfs/preface/prerequisites.xml
21,6 → 21,15
url="http://espc22.murdoch.edu.au/~stewart/guide/guide.html"/>.
</para></listitem>
 
<listitem><para>L'astuce essentielle à lire avant</para>
 
<para>C'est une astuce LFS écrite spécifiquement pour les nouveaux utilisateurs
Linux. C'est principalement une liste de liens de sources excellentes
d'informations sur une grande gamme de thèmes. Toute personne essayant
d'installer LFS devrait au moins avoir une certaine compréhension de la majorité
des thèmes de cette astuce. Elle est disponible sur
<ulink url="&hints-root;essential_prereading.txt"/></para></listitem>
 
</itemizedlist>
 
</sect1>
/trunk/lfs/bookinfo.xml
16,7 → 16,7
 
<legalnotice>
 
<para>Copyright (c) 1999-2002, Gerard Beekmans</para>
<para>Copyright (c) 1999-2003, Gerard Beekmans</para>
 
<para>All rights reserved.</para>
 
/trunk/lfs/index.xml
3,8 → 3,9
"/usr/share/docbook/docbookx.dtd" [
 
 
<!ENTITY version "5.0-pre2">
<!ENTITY releasedate "29 septembre 2003">
<!ENTITY version "5.0">
<!ENTITY releasedate "5 novembre 2003">
<!ENTITY milestone "5.0">
<!ENTITY nbsp " ">
 
<!ENTITY ftp-root "ftp://ftp.linuxfromscratch.org">
14,32 → 15,20
<!ENTITY hints-root "http://www.linuxfromscratch.org/hints/downloads/files/">
<!ENTITY hints-index "http://www.linuxfromscratch.org/hints/list.html">
<!ENTITY blfs-root "http://www.linuxfromscratch.org/blfs/">
<!ENTITY patches-root "http://www.linuxfromscratch.org/patches/lfs/&milestone;/">
<!ENTITY tldp-root "http://www.tldp.org/">
 
<!ENTITY all-version "cvs-20030831-estimation">
<!ENTITY all-size-mb "105 Mo">
<!ENTITY all-size-version "cvs-2003-10-06">
<!ENTITY all-size-mb "134&nbsp;Mo">
 
<!ENTITY book SYSTEM "book.xml">
<!ENTITY bookinfo SYSTEM "bookinfo.xml">
 
<!ENTITY % preface SYSTEM "entities/preface.ent">
<!ENTITY % chapter01 SYSTEM "entities/chapter01.ent">
<!ENTITY % chapter02 SYSTEM "entities/chapter02.ent">
<!ENTITY % chapter03 SYSTEM "entities/chapter03.ent">
<!ENTITY % chapter04 SYSTEM "entities/chapter04.ent">
<!ENTITY % chapter05 SYSTEM "entities/chapter05.ent">
<!ENTITY % chapter06 SYSTEM "entities/chapter06.ent">
<!ENTITY % chapter07 SYSTEM "entities/chapter07.ent">
<!ENTITY % chapter08 SYSTEM "entities/chapter08.ent">
<!ENTITY % chapter09 SYSTEM "entities/chapter09.ent">
<!ENTITY % appendixa SYSTEM "entities/appendixa.ent">
<!ENTITY % appendixb SYSTEM "entities/appendixb.ent">
<!ENTITY % bookstructure SYSTEM "entities/book-structure.xml">
 
<!ENTITY % adjustingtoolchain-entities SYSTEM "entities/adjustingtoolchain.ent">
<!ENTITY % autoconf-entities SYSTEM "entities/autoconf.ent">
<!ENTITY % automake-entities SYSTEM "entities/automake.ent">
<!ENTITY % bash-entities SYSTEM "entities/bash.ent">
<!ENTITY % basic-net-entities SYSTEM "entities/basic-net.ent">
<!ENTITY % binutils-entities SYSTEM "entities/binutils.ent">
<!ENTITY % bison-entities SYSTEM "entities/bison.ent">
<!ENTITY % bootscripts-entities SYSTEM "entities/bootscripts.ent">
68,7 → 57,6
<!ENTITY % less-entities SYSTEM "entities/less.ent">
<!ENTITY % lfs-utils-entities SYSTEM "entities/lfs-utils.ent">
<!ENTITY % libtool-entities SYSTEM "entities/libtool.ent">
<!ENTITY % lockingglibc-entities SYSTEM "entities/lockingglibc.ent">
<!ENTITY % m4-entities SYSTEM "entities/m4.ent">
<!ENTITY % make-entities SYSTEM "entities/make.ent">
<!ENTITY % makedev-entities SYSTEM "entities/makedev.ent">
93,24 → 81,11
<!ENTITY % vim-entities SYSTEM "entities/vim.ent">
<!ENTITY % zlib-entities SYSTEM "entities/zlib.ent">
 
%preface;
%chapter01;
%chapter02;
%chapter03;
%chapter04;
%chapter05;
%chapter06;
%chapter07;
%chapter08;
%chapter09;
%appendixa;
%appendixb;
%bookstructure;
 
%adjustingtoolchain-entities;
%autoconf-entities;
%automake-entities;
%bash-entities;
%basic-net-entities;
%binutils-entities;
%bison-entities;
%bootscripts-entities;
139,7 → 114,6
%less-entities;
%lfs-utils-entities;
%libtool-entities;
%lockingglibc-entities;
%m4-entities;
%make-entities;
%makedev-entities;
/trunk/lfs/appendixa/textutils-desc.xml
File deleted
/trunk/lfs/appendixa/shellutils-dep.xml
File deleted
/trunk/lfs/appendixa/lilo-desc.xml
File deleted
/trunk/lfs/appendixa/netkitbase-desc.xml
File deleted
/trunk/lfs/appendixa/netkitbase-down.xml
File deleted
===================================================================
--- lfs/appendixa/netkitbase.xml (revision 438)
+++ lfs/appendixa/netkitbase.xml (nonexistent)
@@ -1,11 +0,0 @@
-<sect1 id="aa-ns-netkitbase">
-<title>Netkit-base</title>
-<?dbhtml filename="netkit-base.html" dir="appendixa"?>
-
-&aa-netkitbase-down;
-&aa-netkitbase-shortdesc;
-&aa-netkitbase-desc;
-&aa-netkitbase-dep;
-
-</sect1>
-
/trunk/lfs/appendixa/shellutils.xml
File deleted
/trunk/lfs/appendixa/bin86-down.xml
File deleted
\ No newline at end of file
/trunk/lfs/appendixa/fileutils-down.xml
File deleted
/trunk/lfs/appendixa/lilo.xml
File deleted
/trunk/lfs/appendixa/lilo-down.xml
File deleted
\ No newline at end of file
/trunk/lfs/appendixa/fileutils-shortdesc.xml
File deleted
/trunk/lfs/appendixa/fileutils-dep.xml
File deleted
/trunk/lfs/appendixa/textutils-dep.xml
File deleted
/trunk/lfs/appendixa/bin86.xml
File deleted
/trunk/lfs/appendixa/bin86-shortdesc.xml
File deleted
/trunk/lfs/appendixa/netkitbase-dep.xml
File deleted
/trunk/lfs/appendixa/textutils-down.xml
File deleted
===================================================================
--- lfs/appendixa/bin86-desc.xml (revision 438)
+++ lfs/appendixa/bin86-desc.xml (nonexistent)
@@ -1,36 +0,0 @@
-<sect2><title>&nbsp;</title><para>&nbsp;</para></sect2>
-
-<sect2><title>Descriptions</title>
-
-<para>(Dernière vérification effectuée auprès de la version &bin86-contversion;.
-)</para>
-
-<sect3><title>Descriptions des programmes</title>
-
-<sect4><title>as86</title>
-<para>as86 est un assembleur pour les processeurs 8086...80386.
-</para></sect4>
-
-<sect4><title>as86_encap</title>
-<para>as86_encap est un script shell pour appeller as86 et convertir le
-binaire créé en un fichier C prog.v à inclure ou à lier avec des programmes
-comme les installeurs de blocs de démarrage.</para></sect4>
-
-<sect4><title>ld86</title>
-<para>ld86 ne comprend que les fichiers objets produits par l'assembleur as86.
-Il peut les lier dans un exécutable I&amp;D soit impur, soit séparé.
-</para></sect4>
-
-<sect4><title>nm86</title>
-<para>La table des symboles du fichier binaire.</para></sect4>
-
-<sect4><title>objdump86</title>
-<para>Il affiche des informations détaillées sur un fichier binaire.
-</para></sect4>
-
-<sect4><title>size86</title>
-<para>Il résume les tailles des données dans un fichier binaire.</para></sect4>
-
-</sect3>
-
-</sect2>
/trunk/lfs/appendixa/vim-alt.xml
File deleted
/trunk/lfs/appendixa/fileutils.xml
File deleted
/trunk/lfs/appendixa/lilo-dep.xml
File deleted
/trunk/lfs/appendixa/lilo-shortdesc.xml
File deleted
/trunk/lfs/appendixa/netkitbase-shortdesc.xml
File deleted
/trunk/lfs/appendixa/fileutils-desc.xml
File deleted
/trunk/lfs/appendixa/shellutils-desc.xml
File deleted
/trunk/lfs/appendixa/textutils.xml
File deleted
/trunk/lfs/appendixa/shellutils-down.xml
File deleted
/trunk/lfs/appendixa/textutils-shortdesc.xml
File deleted
/trunk/lfs/appendixa/bin86-dep.xml
File deleted
/trunk/lfs/appendixa/shellutils-shortdesc.xml
File deleted
/trunk/lfs/appendixa/grub-shortdesc.xml
1,5 → 1,10
<sect2><title>Contenu de Grub</title>
 
<para>(A déterminer)</para>
<!-- <para>(Dernière vérification effectuée auprès de la version &grub-contversion;.)</para> -->
 
<para>Le package Grub contient un chargeur de démarrage.</para>
 
<para><emphasis>Programmes installés</emphasis>&nbsp;: grub, grub-install,
grub-md5-crypt, grub-terminfo et mbchk</para>
 
</sect2>
/trunk/lfs/appendixa/inetutils-desc.xml
1,11 → 1,7
<sect2><title>&nbsp;</title><para>&nbsp;</para></sect2>
 
<sect2><title>Descriptions</title>
<sect2><title>Descriptions courtes</title>
 
<para>(Dernière vérification auprès de la version &inetutils-contversion;.)</para>
 
<sect3><title>Descriptions des programmes</title>
 
<para><command>ftp</command> est le programme de transfert de fichier ARPANET.</para>
 
<para><command>ping</command> envoie des paquets echo-request et indique le
24,7 → 20,5
 
<para><command>tftp</command> est un programme trivial de transfert de fichiers.</para>
 
</sect3>
 
</sect2>
 
/trunk/lfs/appendixa/sysvinit-dep.xml
3,13 → 3,8
<sect2>
<title>Dépendances d'installation de Sysvinit</title>
 
<para>(Dernière vérification effectuée auprès de la version &sysvinit-depversion;.)</para>
<!-- <para>(Dernière vérification effectuée auprès de la version &sysvinit-depversion;.)</para> -->
 
<literallayout>Bash: sh
Binutils: as, ld
Coreutils: chown, cp, install, ln, mknod, rm
GCC: cc, cc1, collect2, cpp0
Make: make
Sed: sed</literallayout>
<para>Sysvinit dépend de Binutils, Coreutils, GCC, Glibc, Make.</para>
 
</sect2>
/trunk/lfs/appendixa/gawk-down.xml
1,10 → 1,10
<sect2>
<title>Site officiel de téléchargement</title>
 
<para><literallayout>Gawk (&gawk-version;):
<literallayout>Gawk (&gawk-version;):
<ulink url="ftp://ftp.gnu.org/pub/gnu/gawk/"/>
 
Correctif Gawk (&gawk-patch-version;):
<ulink url="&http;/"/></literallayout></para>
Correctif "Gawk Libexecdir"&nbsp;:
<ulink url="&patches-root;&gawk-patch;"/></literallayout>
 
</sect2>
/trunk/lfs/appendixa/tar-desc.xml
1,11 → 1,7
<sect2><title>&nbsp;</title><para>&nbsp;</para></sect2>
 
<sect2><title>Descriptions</title>
<sect2><title>Descriptions courtes</title>
 
<para>(Dernière vérification effectuée auprès de la version &tar-contversion;.)</para>
 
<sect3><title>Descriptions des programmes</title>
 
<para><command>rmt</command> est utilisé pour manipuler à distance un lecteur de
cartouches, au travers d'une communication inter-processus.</para>
 
12,7 → 8,5
<para><command>tar</command> est utilisé pour créer des archives tar et extraire
des fichiers de celles-ci.</para>
 
</sect3>
 
</sect2>
 
/trunk/lfs/appendixa/zlib-down.xml
3,10 → 3,10
<sect2>
<title>Site officiel de téléchargement</title>
 
<para><literallayout>Zlib (&zlib-version;):
<literallayout>Zlib (&zlib-version;)&nbsp;:
<ulink url="http://www.gzip.org/zlib/"/>
 
Correctif Zlib (&zlib-version;):
<ulink url="&http;/"/></literallayout></para>
Correctif "Zlib Vsnprintf"&nbsp;:
<ulink url="&patches-root;&zlib-patch;"/></literallayout>
 
</sect2>
/trunk/lfs/appendixa/gzip-shortdesc.xml
1,15 → 1,12
<sect2><title>Contenu de Gzip</title>
 
<para>(Dernière vérification effectuée auprès de la version &gzip-contversion;.)</para>
<!-- <para>(Dernière vérification effectuée auprès de la version &gzip-contversion;.)</para> -->
 
<para>Le package gzip contient des programmes pour compresser et décompresser
<para>Le package Gzip contient des programmes pour compresser et décompresser
des fichiers utilisant le codage Lempel-Ziv (LZ77).</para>
 
<para>Gzip installe ce qui suit:</para>
<para><emphasis>Programmes installés</emphasis>&nbsp;: gunzip (lien vers gzip),
gzexe, gzip, uncompress (lien vers gunzip), zcat (lien vers gzip), zcmp, zdiff,
zegrep, zfgrep, zforce, zgrep, zless, zmore et znew</para>
 
<sect3><title>Programmes</title>
<para>gunzip (lien vers gzip), gzexe, gzip,
uncompress (lien vers gunzip), zcat (lien vers gzip), zcmp, zdiff, zforce,
zgrep, zmore et znew</para></sect3>
 
</sect2>
/trunk/lfs/appendixa/findutils-down.xml
1,7 → 1,7
<sect2>
<title>Site officiel de téléchargement</title>
 
<para><literallayout>Findutils (&findutils-version;):
<ulink url="ftp://alpha.gnu.org/gnu/findutils/"/></literallayout></para>
<literallayout>Findutils (&findutils-version;):
<ulink url="ftp://alpha.gnu.org/gnu/findutils/"/></literallayout>
 
</sect2>
/trunk/lfs/appendixa/texinfo-shortdesc.xml
1,14 → 1,11
<sect2><title>Contenu de Texinfo</title>
 
<para>(Dernière vérification effectuée auprès de la version &texinfo-contversion;.)</para>
<!-- <para>(Dernière vérification effectuée auprès de la version &texinfo-contversion;.)</para> -->
 
<para>Le package Texinfo contient des programmes utilisés pour lire, écrire et
convertir des documents Info, qui apporte une documentation système.</para>
 
<para>Texinfo installe ce qui suit:</para>
<para><emphasis>Programmes installés</emphasis>&nbsp;: info, infokey,
install-info, makeinfo, texi2dvi et texindex</para>
 
<sect3><title>Programmes</title>
<para>info, infokey, install-info, makeinfo, texi2dvi et
texindex</para></sect3>
 
</sect2>
/trunk/lfs/appendixa/groff-dep.xml
3,18 → 3,9
<sect2>
<title>Dépendances d'installation de Groff</title>
 
<para>(Dernière vérification effectuée auprès de la version &groff-depversion;.)</para>
<!-- <para>(Dernière vérification effectuée auprès de la version &groff-depversion;.)</para> -->
 
<literallayout>Bash: sh
Binutils: ar, as, ld, ranlib
Bison: bison
Coreutils: basename, cat, chmod, cp, date, echo, expr, hostname, install,
ln, ls, mkdir, mv, rm, touch, tr, uname
Diffutils: cmp
Gawk: awk
GCC: cc1, cc1plus, collect2, cpp0, g++, gcc
Grep: egrep, grep
Make: make
Sed: sed</literallayout>
<para>Groff dépend de Bash, Binutils, Coreutils, Diffutils, Gawk, GCC, Glibc,
Grep, Make, Sed.</para>
 
</sect2>
/trunk/lfs/appendixa/bash-shortdesc.xml
1,7 → 1,6
<sect2><title>Contenu de Bash</title>
 
<para>(Dernière vérification effectuée auprès de la version &bash-contversion;.)
</para>
<!-- <para>(Dernière vérification effectuée auprès de la version &bash-contversion;.)</para> -->
 
<para>Bash, acronyme de Bourne-Again SHell, est un interpréteur de commande
très répandu sur les systèmes Unix. Il se charge d'interpréter et d'évaluer
8,10 → 7,8
les commandes que l'utilisateur entre sur l'entrée standard (le clavier),
comme par exemple lancer un programme.</para>
 
<para>Bash installe les fichiers suivants:</para>
<para><emphasis>Programmes installés</emphasis>&nbsp;: bash, sh (lien vers
bash) et bashbug</para>
 
<sect3><title>Programmes</title>
<para>bash, sh (lien vers bash) et bashbug</para></sect3>
 
</sect2>
 
/trunk/lfs/appendixa/less-dep.xml
3,16 → 3,9
<sect2>
<title>Dépendances d'installation de Less</title>
 
<para>(Dernière vérification effectuée auprès de la version &less-depversion;.)</para>
<!-- <para>(Dernière vérification effectuée auprès de la version &less-depversion;.)</para> -->
 
<literallayout>Bash: sh
Binutils: as, ld
Coreutils: cat, chmod, expr, hostname, install, mv, rm, touch, tr, uname
Diffutils: cmp
Grep: egrep, grep
GCC: cc1, collect2, cpp0, gcc
Ncurses: (libraries)
Make: make
Sed: sed</literallayout>
<para>Less dépend de Bash, Binutils, Coreutils, Diffutils, GCC, Glibc, Grep,
Make, Ncurses, Sed.</para>
 
</sect2>
/trunk/lfs/appendixa/nettools-dep.xml
3,12 → 3,8
<sect2>
<title>Dépendances d'installation de Net-tools</title>
 
<para>(Dernière vérification effectuée auprès de la version &net-tools-depversion;.)</para>
<!-- <para>(Dernière vérification effectuée auprès de la version &net-tools-depversion;.)</para> -->
 
<literallayout>Bash: bash, sh
Binutils: ar, as, ld
Coreutils: echo, install, ln, ls, mv, rm
GCC: cc, cc1, collect2, cpp0
Make: make</literallayout>
<para>Net-tools dépend de Bash, Binutils, Coreutils, GCC, Glibc, Make.</para>
 
</sect2>
/trunk/lfs/appendixa/bash-down.xml
1,10 → 1,10
<sect2>
<title>Site Officiel de téléchargement</title>
 
<para><literallayout>Bash (&bash-version;):
<literallayout>Bash (&bash-version;):
<ulink url="ftp://ftp.gnu.org/gnu/bash/" />
 
Correctif Bash (&bash-version;):
<ulink url="&http;/"/></literallayout></para>
<ulink url="&patches-root;&bash-patch;"/></literallayout>
 
</sect2>
/trunk/lfs/appendixa/automake-desc.xml
1,12 → 1,7
<sect2><title>&nbsp;</title><para>&nbsp;</para></sect2>
 
<sect2><title>Descriptions</title>
<sect2><title>Descriptions courtes</title>
 
<para>(Dernière vérification effectuée auprès de la version
&automake-contversion;.)</para>
 
<sect3><title>Descriptions des programmes</title>
 
<para><command>acinstall</command> est un script qui installe les fichiers M4
de type aclocal.</para>
 
54,6 → 49,4
 
<para><command>ylwrap</command> est comme un emballage pour lex et yacc.</para>
 
</sect3>
 
</sect2>
/trunk/lfs/appendixa/sysvinit-shortdesc.xml
1,17 → 1,14
<sect2><title>Contenu de Sysvinit</title>
 
<para>(Dernière vérification effectuée auprès de la version &sysvinit-contversion;.)</para>
<!-- <para>(Dernière vérification effectuée auprès de la version &sysvinit-contversion;.)</para> -->
 
<para>Le package Sysvinit contient des programmes pour contrôler le démarrage,
l'exécution et l'arrêt de tous les autres programmes.</para>
 
<para>Sysvinit installe ce qui suit:</para>
<para><emphasis>Programmes installés</emphasis>&nbsp;: halt, init, killall5,
last, lastb (lien vers last), mesg, pidof (lien vers killall5), poweroff (lien
vers halt), reboot (lien vers halt), runlevel, shutdown, sulogin, telinit (lien
vers init), utmpdump et wall</para>
 
<sect3><title>Programmes</title>
<para>halt, init, killall5, last, lastb (lien vers last), mesg, pidof
(lien vers killall5), poweroff (lien vers halt), reboot (lien vers halt),
runlevel, shutdown, sulogin, telinit (lien vers init), utmpdump et
wall</para></sect3>
 
</sect2>
 
/trunk/lfs/appendixa/gettext-down.xml
1,7 → 1,7
-</sect2>
\ No newline at end of file
+<sect2>
+<title>Site officiel de téléchargement</title>
+
+<literallayout>Gettext (&gettext-version;)&nbsp;:
+<ulink url="ftp://ftp.gnu.org/gnu/gettext/"/></literallayout>
+
+</sect2>
/trunk/lfs/appendixa/bzip2-down.xml
1,7 → 1,7
<sect2>
<title>Site officiel de téléchargement</title>
 
<para><literallayout>Bzip2 (&bzip2-version;):
<ulink url="http://sources.redhat.com/bzip2/"/></literallayout></para>
<literallayout>Bzip2 (&bzip2-version;):
<ulink url="http://sources.redhat.com/bzip2/"/></literallayout>
 
</sect2>
/trunk/lfs/appendixa/lfs-utils-desc.xml
1,11 → 1,7
<sect2><title>&nbsp;</title><para>&nbsp;</para></sect2>
 
<sect2><title>Descriptions</title>
<sect2><title>Descriptions courtes</title>
 
<para>(Dernière vérification effectuée auprès de la version &lfs-utils-contversion;.)</para>
 
<sect3><title>Descriptions des programmes</title>
 
<para><command>mktemp</command> crée des fichiers temporaires d'une façon
sécurisée.</para>
 
22,6 → 18,4
<userinput>http-get</userinput> pour simplifier le processus de récupération des
fichiers de configuration services et protocols.</para>
 
</sect3>
 
</sect2>
/trunk/lfs/appendixa/manpages-dep.xml
3,10 → 3,8
<sect2>
<title>Dépendances d'installation de Man-pages</title>
 
<para>(Dernière vérification effectuée auprès de la version &man-pages-depversion;.)</para>
<!-- <para>(Dernière vérification effectuée auprès de la version &man-pages-depversion;.)</para> -->
 
<literallayout>Bash: sh
Coreutils: install
Make: make</literallayout>
<para>Man dépend de Bash, Coreutils, Make.</para>
 
</sect2>
/trunk/lfs/appendixa/sed-shortdesc.xml
1,15 → 1,12
<sect2><title>Contenu de Sed</title>
 
<para>(Dernière vérification effectuée auprès de la version &sed-contversion;.)</para>
<!-- <para>(Dernière vérification effectuée auprès de la version &sed-contversion;.)</para> -->
 
<para>sed est un éditeur en flux. Un éditeur en flux est utilisé pour réaliser
des transformations de texte basique sur une entrée en flux (un fichier ou une
entrée à partir d'un tuyau).</para>
 
<para>Sed installe ce qui suit:</para>
<para><emphasis>Programme installé</emphasis>&nbsp;: sed</para>
 
<sect3><title>Programmes</title>
<para>sed</para></sect3>
 
</sect2>
 
/trunk/lfs/appendixa/manpages-desc.xml
1,16 → 1,9
<sect2><title>&nbsp;</title><para>&nbsp;</para></sect2>
 
<sect2><title>Descriptions</title>
<sect2><title>Descriptions courtes</title>
 
<para>(Dernière vérification effectuée auprès de la version &man-pages-contversion;.)</para>
<para>Les exemples de <emphasis>pages de manuel</emphasis> fournis décrivent
toutes les fonctions C et C++, quelques fichiers périphériques importants et
autres fichiers de configuration importants.</para>
 
<sect3><title>Descriptions des programmes</title>
 
<sect4><title>manual pages</title>
<para>Les exemples de pages de manuel fournis décrivent toutes les fonctions C
et C++, quelques fichiers /dev/ importants et autres.
</para></sect4>
 
</sect3>
 
</sect2>
/trunk/lfs/appendixa/man-shortdesc.xml
1,14 → 1,11
<sect2><title>Contenu de Man</title>
 
<para>(Dernière vérification effectuée auprès de la version &man-contversion;.)</para>
<!-- <para>(Dernière vérification effectuée auprès de la version &man-contversion;.)</para> -->
 
<para>Man est un afficheur de pages man.</para>
 
<para>Man installe ce qui suit:</para>
<para><emphasis>Programmes installés</emphasis>&nbsp;: apropos, makewhatis,
man, man2dvi, man2html et whatis</para>
 
<sect3><title>Programmes</title>
<para>apropos, makewhatis, man, man2dvi, man2html et
whatis</para></sect3>
 
</sect2>
 
/trunk/lfs/appendixa/psmisc-desc.xml
1,11 → 1,7
<sect2><title>&nbsp;</title><para>&nbsp;</para></sect2>
 
<sect2><title>Descriptions</title>
<sect2><title>Descriptions courtes</title>
 
<para>(Dernière vérification effectuée auprès de la version &psmisc-contversion;.)</para>
 
<sect3><title>Descriptions des programmes</title>
 
<para><command>fuser</command> rapporte le PID des processus utilisant les
fichiers ou systèmes de fichiers indiqués.</para>
 
18,7 → 14,5
<para><command>pstree</command> affiche les processus en cours avec une
hiérarchie de type arbre.</para>
 
</sect3>
 
</sect2>
 
/trunk/lfs/appendixa/flex-desc.xml
1,11 → 1,7
<sect2><title>&nbsp;</title><para>&nbsp;</para></sect2>
 
<sect2><title>Descriptions</title>
<sect2><title>Descriptions courtes</title>
 
<para>(Dernière vérification auprès de la version &flex-contversion;.)</para>
 
<sect3><title>Descriptions des programmes</title>
 
<para><command>flex</command> est un outil générant des programmes de
reconnaissance de modèles dans un texte. La reconnaissance de modèles est utile
dans beaucoup d'applications. A partir d'un ensemble de règles sur ce qui est à
16,13 → 12,7
<para><command>flex++</command> appelle une version de flex utilisée uniquement
par des scanners C++.</para>
 
</sect3>
 
<sect3><title>Descriptions des bibliothèques</title>
 
<para><command>libfl</command> est la bibliothèque flex.</para>
 
</sect3>
 
</sect2>
 
/trunk/lfs/appendixa/file-shortdesc.xml
1,13 → 1,12
<sect2><title>Contenu de File</title>
 
<para>(Dernière vérification effectuée auprès de la version &file-contversion;.)</para>
<!-- <para>(Dernière vérification effectuée auprès de la version &file-contversion;.)</para> -->
 
<para>File est un utilitaire servant à déterminer les types de fichiers.</para>
 
<para>File installe ce qui suit:</para>
<para><emphasis>Programme installé</emphasis>&nbsp;: file</para>
 
<sect3><title>Programmes</title>
<para>file</para></sect3>
<para><emphasis>Bibliothèque installée</emphasis>&nbsp;: libmagic.[a,so]</para>
 
</sect2>
 
/trunk/lfs/appendixa/procps-dep.xml
3,15 → 3,9
<sect2>
<title>Dépendances d'installation de Procps</title>
 
<para>(Dernière vérification effectuée auprès de la version &procps-depversion;.)</para>
<!-- <para>(Dernière vérification effectuée auprès de la version &procps-depversion;.)</para> -->
 
<literallayout>Bash: sh
Binutils: as, ld, strip
Coreutils: basename, install, ln, mv, pwd, rm, sort, tr
Gawk: awk
GCC: cc1, collect2, cpp0, gcc
Grep: grep
Make: make
Sed: sed</literallayout>
<para>Procps dépend de Bash, Binutils, Coreutils, GCC, Glibc, Make, Ncurses.
</para>
 
</sect2>
/trunk/lfs/appendixa/makedev-down.xml
1,7 → 1,7
<sect2>
<title>Site officiel de téléchargement</title>
 
<para><literallayout>MAKEDEV (&makedev-version;):
<ulink url="&http;/" /></literallayout></para>
<literallayout>MAKEDEV (&makedev-version;)&nbsp;
<ulink url="&http;/"/></literallayout>
 
</sect2>
/trunk/lfs/appendixa/bash-dep.xml
3,19 → 3,9
<sect2>
<title>Dépendances d'installation de Bash</title>
 
<para>(Dernière vérification effectuée auprès de la version &bash-depversion;.)</para>
<!-- <para>(Dernière vérification effectuée auprès de la version &bash-depversion;.)</para> -->
 
<literallayout>Bash: bash, sh
Binutils: ar, as, ld, ranlib, size
Coreutils: basename, cat, chmod, cp, echo, expr, hostname, install,
ln, ls, mkdir, mv, rm, sleep, tr, uname, uniq
Diffutils: cmp
Gawk: awk
GCC: cc, cc1, collect2, cpp0, gcc
Grep: egrep, grep
Make: make
Ncurses: (libraries)
Sed: sed
Texinfo: install-info</literallayout>
<para>Bash dépend de Binutils, Coreutils, Diffutils, Gawk, GCC, Glibc, Grep,
Make, Ncurses, Sed.</para>
 
</sect2>
/trunk/lfs/appendixa/e2fsprogs-desc.xml
1,14 → 1,13
<sect2><title>&nbsp;</title><para>&nbsp;</para></sect2>
 
<sect2><title>Descriptions</title>
<sect2><title>Descriptions courtes</title>
 
<para>(Dernière vérification effectuée auprès de la version &e2fsprogs-contversion;.)</para>
 
<sect3><title>Descriptions des programmes</title>
 
<para><command>badblocks</command> recherche un périphérique (habituellement une
partition disque) pour des mauvais blocs.</para>
 
<para><command>blkid</command> est un utilitaire en ligne de commande permettant
de localiser et d'afficher les attributs des périphériques blocs.</para>
 
<para><command>chattr</command> modifie les attributs de fichiers sur un système
de fichiers ext2.</para>
 
34,10 → 33,16
fichiers sur le système de fichiers ext2 présent sur le périphérique indiqué.
</para>
 
<para><command>findfs</command> trouve un système de fichiers par son label ou
son UUID.</para>
 
<para><command>fsck</command> est utilisé pour vérifier, et optionnellement
réparer, les systèmes de fichiers. Par défaut, il vérifie les systèmes de
fichiers listés dans <filename>/etc/fstab</filename></para>
 
<para><command>logsave</command> sauvegarde la sortie d'une commande dans un
journal.</para>
 
<para><command>lsattr</command> liste les attributs de fichier sur un système de
fichiers ext2.</para>
 
63,10 → 68,9
raisonnablement considéré unique parmi tous les UUID créés sur le système local,
ou sur un autre, dans le passé et dans le futur.</para>
 
</sect3>
<para><command>libblkid</command> contient des routines pour une identification
de périphérique et pour une extraction de modèles.</para>
 
<sect3><title>Descriptions des bibliothèques</title>
 
<para><command>libcom_err</command> est la routine d'affichage des erreurs
communes.</para>
 
81,7 → 85,5
identifieurs uniques pour les objets pouvant rester accessibles en dehors
du système local.</para>
 
</sect3>
 
</sect2>
 
/trunk/lfs/appendixa/ncurses-dep.xml
3,18 → 3,9
<sect2>
<title>Dépendances d'installation de Ncurses</title>
 
<para>(Dernière vérification effectuée auprès de la version &ncurses-depversion;.)</para>
<!-- <para>(Dernière vérification effectuée auprès de la version &ncurses-depversion;.)</para> -->
 
<literallayout>Bash: sh
Binutils: ar, as, ld, ranlib
Coreutils: basename, cat, chmod, cp, date, echo, expr, hostname, install,
ln, mkdir, mv, rm, sort, tr, uname, wc
Diffutils: cmp
Gawk: gawk
GCC: c++, cc1, cc1plus, collect2, cpp0, gcc
Glibc: ldconfig
Grep: egrep, fgrep, grep
Make: make
Sed: sed</literallayout>
<para>Ncurses dépend de Bash, Binutils, Coreutils, Diffutils, Gawk, GCC, Glibc,
Grep, Make, Sed.</para>
 
</sect2>
/trunk/lfs/appendixa/diffutils-down.xml
1,7 → 1,8
+<sect2>
+<title>Site officiel de </title>
+
+<literallayout>Diffutils (&diffutils-version;)&nbsp;:
+<ulink url="ftp://ftp.gnu.org/gnu/diffutils/"/></literallayout>
+
+</sect2>
+
/trunk/lfs/appendixa/shadowpwd-dep.xml
3,23 → 3,9
<sect2>
<title>Dépendances d'installation de Shadow</title>
 
<para>(Dernière vérification effectuée auprès de la version &shadow-depversion;.)</para>
<!-- <para>(Dernière vérification effectuée auprès de la version &shadow-depversion;.)</para> -->
 
<literallayout>Bash: sh
Binutils: ar, as, ld, nm, ranlib
Coreutils: basename, cat, chmod, cp, echo, expr, install, ln, ls,
mkdir, mv, rm, rmdir, sleep, sort, tr, uname, uniq
Diffutils: cmp
Gawk: gawk
GCC: cc1, collect2, cpp0, gcc
Gettext: msgfmt, xgettext
Glibc: ldconfig
Grep: egrep, grep
M4: m4
Make: make
Net-tools: hostname
Sed: sed
Texinfo: makeinfo
</literallayout>
<para>Shadow dépend de Bash, Binutils, Bison, Coreutils, Diffutils, GCC,
Gettext, Glibc, Grep, Make, Sed.</para>
 
</sect2>
/trunk/lfs/appendixa/perl-desc.xml
1,11 → 1,7
<sect2><title>&nbsp;</title><para>&nbsp;</para></sect2>
 
<sect2><title>Descriptions</title>
<sect2><title>Descriptions courtes</title>
 
<para>(Dernière vérification effectuée auprès de la version &perl-contversion;.)</para>
 
<sect3><title>Descriptions des programmes</title>
 
<para><command>a2p</command> traduit awk en perl.</para>
 
<para><command>c2ph</command> affiche les structures C générées à partir de
13,6 → 9,10
 
<para><command>dprofpp</command> affiche les données de profilage avec perl.</para>
 
<para><command>en2cxs</command> construit une extension Perl pour le module
Encode, soit à partir des "Unicode Character Mappings" soit à partir des
fichiers de codage Tcl.</para>
 
<para><command>find2perl</command> traduit les commandes find en perl.</para>
 
<para><command>h2ph</command> convertit les fichiers d'entête .h C en fichier
21,6 → 21,8
<para><command>h2xs</command> convertit les fichiers d'entête .h C en extensions
Perl.</para>
 
<para><command>libnetcfg</command> s'utilise pour configurer libnet.</para>
 
<para><command>perl</command> combine quelques unes des meilleures
fonctionnalités du C, de sed, d'awk et de sh en un seul langage semblable à
couteau suisse.</para>
36,6 → 38,14
format pod qui est embarqué dans les répertoires d'installation de perl ou dans
un script perl.</para>
 
<para><command>perlivp</command> est l'acronyme de "Perl Installation
Verification Procedure" (NdT&nbsp;: Procédure de Vérification d'Installation de
Perl). Il est utilisé pour vérifier que Perl et ses bibliothèques sont bien
installés.</para>
 
<para><command>piconv</command> est une version Perl du convertisseur de codage
des caractères <userinput>iconv</userinput>.</para>
 
<para><command>pl2pm</command> est un outil brut pour convertir des fichiers
Perl4 .pl en modules Perl5 .pm.</para>
 
60,6 → 70,9
<para><command>podselect</command> affiche les sections sélectionnées de la
documentation pod.</para>
 
<para><command>psed</command> est une version Perl de l'éditeur en flux
<userinput>sed</userinput>.</para>
 
<para><command>pstruct</command> affiche les structures C générées à partir de
"cc -g -S".</para>
 
68,49 → 81,7
<para><command>splain</command> est utilisé pour forcer les diagnostiques à être
verbeux dans perl.</para>
 
</sect3>
<para><command>xsubpp</command> convertit le code Perl XS en code C.</para>
 
<sect3><title>Descriptions des bibliothèques</title>
 
<para><command>attrs</command>...</para>
 
<para><command>B</command>...</para>
 
<para><command>ByteLoader</command>...</para>
 
<para><command>DProf</command>...</para>
 
<para><command>Dumper</command>...</para>
 
<para><command>DynaLoader</command>...</para>
 
<para><command>Fcntl</command>...</para>
 
<para><command>Glob</command>...</para>
 
<para><command>Hostname</command>...</para>
 
<para><command>IO</command>...</para>
 
<para><command>libperl</command>...</para>
 
<para><command>Opcode</command>...</para>
 
<para><command>Peek</command>...</para>
 
<para><command>POSIX</command>...</para>
 
<para><command>re</command>...</para>
 
<para><command>SDBM_File</command>...</para>
 
<para><command>Socket</command>...</para>
 
<para><command>Syslog</command>...</para>
 
<para><command>SysV</command>...</para>
 
</sect3>
 
</sect2>
 
/trunk/lfs/appendixa/e2fsprogs-dep.xml
3,20 → 3,9
<sect2>
<title>Dépendances d'installation d'E2fsprogs</title>
 
<para>(Dernière vérification effectuée auprès de la version &e2fsprogs-depversion;.)</para>
<!-- <para>(Dernière vérification effectuée auprès de la version &e2fsprogs-depversion;.)</para> -->
 
<literallayout>Bash: sh
Binutils: ar, as, ld, ranlib, strip
Coreutils: basename, cat, chmod, cp, echo, expr, hostname,
install, ln, mkdir, mv, rm, sync, tr, uname
Diffutils: cmp
Gawk: awk
GCC: cc, cc1, collect2, cpp0
Glibc: ldconfig
Grep: egrep, grep
Gzip: gzip
Make: make
Sed: sed
Texinfo: makeinfo</literallayout>
<para>E2fsprogs dépend de Bash, Binutils, Coreutils, Diffutils, Gawk, GCC,
Gettext, Glibc, Grep, Make, Sed, Texinfo.</para>
 
</sect2>
/trunk/lfs/appendixa/flex-shortdesc.xml
1,17 → 1,14
<sect2><title>Contenu de Flex</title>
 
<para>(Dernière vérification effectuée auprès de la version &flex-contversion;.)</para>
<!-- <para>(Dernière vérification effectuée auprès de la version &flex-contversion;.)</para> -->
 
<para>Le package Flex est utilisé pour générer des programmes de reconnaissance
de modèles dans du texte.</para>
 
<para>Flex installe ce qui suit:</para>
<para><emphasis>Programmes installés</emphasis>&nbsp;: flex, flex++ (lien vers
flex) et lex</para>
 
<sect3><title>Programmes</title>
<para>flex, flex++ (lien vers flex) et lex</para></sect3>
<para><emphasis>Bibliothèque installée</emphasis>&nbsp;: libfl.a</para>
 
<sect3><title>Bibliothèques</title>
<para>libfl.a</para></sect3>
 
</sect2>
 
/trunk/lfs/appendixa/psmisc-shortdesc.xml
1,14 → 1,11
<sect2><title>Contenu de Psmisc</title>
 
<para>(Dernière vérification effectuée auprès de la version &psmisc-contversion;.)</para>
<!-- <para>(Dernière vérification effectuée auprès de la version &psmisc-contversion;.)</para> -->
 
<para>Le package Psmisc contient trois programmes qui aident à gérer le
répertoire <filename>/proc</filename>.</para>
 
<para>Psmisc installe ce qui suit:</para>
<para><emphasis>Programmes installés</emphasis>&nbsp;: fuser, killall et pstree</para>
 
<sect3><title>Programmes</title>
<para>fuser, killall et pstree</para></sect3>
 
</sect2>
 
/trunk/lfs/appendixa/patch-shortdesc.xml
1,6 → 1,6
<sect2><title>Contenu de Patch</title>
 
<para>(Dernière vérification effectuée auprès de la version &patch-contversion;.)</para>
<!-- <para>(Dernière vérification effectuée auprès de la version &patch-contversion;.)</para> -->
 
<para>Le programme patch modifie un fichier suivant un fichier patch, appelé
aussi correctif. Un correctif est habituellement une liste, créée par le
8,10 → 8,7
original a été modifié.
</para>
 
<para>Patch installe ce qui suit:</para>
<para><emphasis>Programme installé</emphasis>&nbsp;: patch</para>
 
<sect3><title>Programmes</title>
<para>patch</para></sect3>
 
</sect2>
 
/trunk/lfs/appendixa/shadowpwd-shortdesc.xml
1,17 → 1,14
<sect2><title>Contenu de Shadow</title>
 
<para>(Dernière vérification effectuée auprès de la version &shadow-contversion;.)</para>
<!-- <para>(Dernière vérification effectuée auprès de la version &shadow-contversion;.)</para> -->
 
<para>Le package Shadow a été créé pour augmenter la sécurité des mots de passe
du système.</para>
 
<para>Shadow installe ce qui suit:</para>
<para><emphasis>Programmes installés</emphasis>&nbsp;: chage, chfn, chpasswd,
chsh, dpasswd, expiry, faillog, gpasswd, groupadd, groupdel, groupmod, groups,
grpck, grpconv, grpunconv, lastlog, login, logoutd, mkpasswd, newgrp, newusers,
passwd, pwck, pwconv, pwunconv, sg (lien vers newgrp), useradd, userdel,
usermod, vigr (lien vers vipw) et vipw</para>
 
<sect3><title>Programmes</title>
<para>chage, chfn, chpasswd, chsh, dpasswd, expiry, faillog, gpasswd,
groupadd, groupdel, groupmod, groups, grpck, grpconv, grpunconv, lastlog,
login, logoutd, mkpasswd, newgrp, newusers, passwd, pwck, pwconv, pwunconv,
sg (lien vers newgrp), useradd, userdel, usermod, vigr (lien vers vipw) et
vipw</para></sect3>
 
</sect2>
/trunk/lfs/appendixa/groff-shortdesc.xml
1,18 → 1,16
<sect2><title>Contenu de Groff</title>
 
<para>(Dernière vérification effectuée auprès de la version &groff-contversion;.)</para>
<!-- <para>(Dernière vérification effectuée auprès de la version &groff-contversion;.)</para> -->
 
<para>Le package Groff inclut plusieurs programmes pour traiter du texte et le
formatter. Groff traduit du texte et des commandes spécifiques en une sortie
formattée, telle que ce que vous voyez dans une page man.</para>
 
<para>Groff installe ce qui suit:</para>
<para><emphasis>Programmes installés</emphasis>&nbsp;: addftinfo, afmtodit, eqn,
eqn2graph, geqn (lien vers eqn), grn, grodvi, groff, groffer, grog, grolbp,
grolj4, grops, grotty, gtbl (lien vers tbl), hpftodit, indxbib, lkbib,
lookbib, mmroff, neqn, nroff, pfbtops, pic, pic2graph, post-grohtml,
pre-grohtml, refer, soelim, tbl, tfmtodit, troff et zsoelim (lien vers
soelim)</para>
 
<sect3><title>Programmes</title>
<para>addftinfo, afmtodit, eqn, geqn (lien vers eqn), grn, grodvi,
groff, grog, grolbp, grolj4, grops, grotty, gtbl (lien vers tbl),
hpftodit, indxbib, lkbib, lookbib, mmroff, neqn, nroff, pfbtops,
pic, post-grohtml, pre-grohtml, refer, soelim, tbl, tfmtodit,
troff et zsoelim (lien vers soelim)</para></sect3>
 
</sect2>
/trunk/lfs/appendixa/gawk-desc.xml
1,11 → 1,7
<sect2><title>&nbsp;</title><para>&nbsp;</para></sect2>
 
<sect2><title>Descriptions</title>
<sect2><title>Descriptions courtes</title>
 
<para>(Dernière vérification effectuée auprès de la version &gawk-contversion;.)</para>
 
<sect3><title>Descriptions des programmes</title>
 
<para><command>gawk</command> est un programme de manipulation de fichiers
texte. Il s'agit de l'implémentation GNU de awk.</para>
 
20,7 → 16,5
<para><command>pwcat</command> affiche la base de données des mots de passe
<filename>/etc/passwd</filename>.</para>
 
</sect3>
 
</sect2>
 
/trunk/lfs/appendixa/coreutils-shortdesc.xml
3,17 → 3,17
<para>Le package Coreutils contient un grand ensemble d'utilitaires shell
basiques.</para>
 
<para>Coreutils installe ce qui suit:</para>
<!-- <para>(Dernière vérification effectuée auprès de la version &coreutils-contversion;.)</para> -->
 
<sect3><title>Program Files</title>
<para>basename, cat, chgrp, chmod, chown, chroot, cksum, comm, cp, csplit,
cut, date, dd, df, dir, dircolors, dirname, du, echo, env, expand, expr,
factor, false, fmt, fold, groups, head, hostid, hostname, id, install, join,
kill, link, ln, logname, ls, md5sum, mkdir, mkfifo, mknod, mv, nice, nl,
nohup, od, paste, pathchk, pinky, pr, printenv, printf, ptx, pwd, readlink,
rm, rmdir, seq, sha1sum, shred, sleep, sort, split, stat, stty, su, sum, sync,
tac, tail, tee, test, touch, tr, true, tsort, tty, uname, unexpand, uniq,
unlink, uptime, users, vdir, wc, who, whoami, yes</para></sect3>
<para><emphasis>Programmes installés</emphasis>&nbsp;: basename, cat, chgrp, chmod,
chown, chroot, cksum, comm, cp, csplit, cut, date, dd, df, dir, dircolors,
dirname, du, echo, env, expand, expr, factor, false, fmt, fold, groups, head,
hostid, hostname, id, install, join, kill, link, ln, logname, ls, md5sum,
mkdir, mkfifo, mknod, mv, nice, nl, nohup, od, paste, pathchk, pinky, pr,
printenv, printf, ptx, pwd, readlink, rm, rmdir, seq, sha1sum, shred, sleep,
sort, split, stat, stty, su, sum, sync, tac, tail, tee, test, touch, tr, true,
tsort, tty, uname, unexpand, uniq, unlink, uptime, users, vdir, wc, who,
whoami et yes</para>
 
</sect2>
 
/trunk/lfs/appendixa/kbd-dep.xml
3,20 → 3,9
<sect2>
<title>Dépendances d'installation de Kbd</title>
 
<para>(Dernière vérification effectuée auprès de la version &kbd-depversion;.)</para>
<!-- <para>(Dernière vérification effectuée auprès de la version &kbd-depversion;.)</para> -->
 
<literallayout>Bash: sh
Binutils: as, ld, strip
Bison: bison
Coreutils: cp, install, ln, mv, rm, uname
Diffutils: cmp
Flex: flex
GCC: cc1, collect2, cpp0, gcc
Gettext: msgfmt, xgettext
Grep: grep
Gzip: gunzip, gzip
Make: make
Patch: patch
Sed: sed</literallayout>
<para>Kbd dépend de Bash, Binutils, Bison, Coreutils, Diffutils, Flex, GCC,
Gettext, Glibc, Grep, Gzip, M4, Make, Sed.</para>
 
</sect2>
/trunk/lfs/appendixa/zlib-desc.xml
2,14 → 2,8
 
<sect2><title>Descriptions</title>
 
<para>(Dernière vérification effectuée auprès de la version &zlib-contversion;.)</para>
 
<sect3><title>Descriptions des programmes</title>
 
<para><command>libz</command> contient des fonctions de compression et
<para><command>libz*</command> contient des fonctions de compression et
décompression utilisées par certains programmes.</para>
 
</sect3>
 
</sect2>
 
/trunk/lfs/appendixa/findutils-desc.xml
1,11 → 1,7
<sect2><title>&nbsp;</title><para>&nbsp;</para></sect2>
 
<sect2><title>Descriptions</title>
<sect2><title>Descriptions courtes</title>
 
<para>(Dernière vérification effectuée auprès de la version &findutils-contversion;.)</para>
 
<sect3><title>Descriptions des programmes</title>
 
<para><command>bigram</command> était auparavant utilisé pour créer des bases de
données locate.</para>
 
31,7 → 27,5
<para><command>xargs</command> peut être utilisé pour exécuter une commande
donnée à une liste de fichiers.</para>
 
</sect3>
 
</sect2>
 
/trunk/lfs/appendixa/tcl-shortdesc.xml
7,12 → 7,10
 
<para>Tcl installe les fichiers suivants:</para>
 
<sect3><title>Programmes</title>
<para><emphasis>Programmes installés</emphasis>&nbsp;: tclsh (lien vers
tclsh8.4), tclsh8.4</para>
 
<para>tclsh</para></sect3>
<para><emphasis>Bibliothèque installée</emphasis>&nbsp;: libtcl8.4.so</para>
 
<sect3><title>Bibliothèques</title>
<para>libtcl8.4.so</para></sect3>
 
</sect2>
 
/trunk/lfs/appendixa/gettext-shortdesc.xml
1,6 → 1,6
<sect2><title>Contenu de Gettext</title>
 
<para>(Dernière vérification effectuée au près de la version &gettext-contversion;.)</para>
<!-- <para>(Dernière vérification effectuée au près de la version &gettext-contversion;.)</para> -->
 
<para>Le package Gettext est utilisé pour l'internationalisation et la
localisation. Les programmes peuvent êtres compilés avec le support de la langue
7,15 → 7,13
native ('Native Language Support' ou NLS) qui leur permettent d'afficher les
messages dans la langue native de l'utilisateur.</para>
 
<para>Gettext installe ce qui suit:</para>
<para><emphasis>Programmes installés</emphasis>&nbsp;: autopoint,
config.charset, config.rpath, gettext, gettextize, hostname, msgattrib, msgcat,
msgcmp, msgcomm, msgconv, msgen, msgexec, msgfilter, msgfmt, msggrep, msginit,
msgmerge, msgunfmt, msguniq, ngettext, project-id, team-address, trigger,
urlget, user-email et xgettext</para>
 
<sect3><title>Programmes</title>
<para>config.charset, config.rpath, gettext, gettextize, hostname,
msgattrib, msgcat, msgcmp, msgcomm, msgconv, msgen, msgexec, msgfilter,
msgfmt, msggrep, msginit, msgmerge, msgunfmt, msguniq, ngettext, project-id,
team-address, trigger, urlget, user-email et xgettext</para></sect3>
<para><emphasis>Bibliothèques installées</emphasis>&nbsp;: libasprintf[a,so],
libgettextlib[a,so], libgettextpo[a,so] et libgettextsrc[a,so]</para>
 
<sect3><title>Bibliothèques</title>
<para>libgettextlib[a,so], libgettextsrc[a,so]</para></sect3>
 
</sect2>