Subversion Repositories svn LFS-FR

Compare Revisions

Ignore whitespace Rev 5998 → Rev 5999

/branches/LFS_7.5_Systemd/chapter07/introduction.xml
23,7 → 23,8
</listitem>
</itemizedlist>
 
<para>Ensuite, sont traités les enjeux liés au bon paramétrage des périphériques&nbsp;:</para>
<para>Ensuite, sont traités les enjeux liés au bon paramétrage des
périphériques&nbsp;:</para>
 
<itemizedlist>
<listitem>
34,53 → 35,27
</listitem>
</itemizedlist>
 
<para>Les sections suivantes détaillent la manière d'installer et de
configurer les scripts du système LFS nécessaires pendant le processus de
démarrage. La plupart de ces scripts fonctionneront sans modification, mais
il leur faut quelques fichiers de configuration supplémentaires car ils gèrent
des informations dépendantes du matériel.</para>
<para>Configure le nom de système, l'horloge système et l'agencement du clavier.</para>
 
<para>Les scripts de démarrage compatibles System-V sont utilisés dans
ce livre parce qu'ils sont largement utilisés et relativement simples.
Pour des options supplémentaires, une astuce détaillant le paramétrage du démarrage
à la mode BSD est disponible sur <ulink url="&hints-root;bsd-init.txt"/>.
Une recherche sur les listes de diffusion anglophones de LFS des mots
<quote>depinit</quote>, <quote>upstart</quote>, ou <quote>systemd</quote>
donnera également des informations supplémentaires.</para>
 
<para>Si vous utilisez un autre style de scripts de démarrage, passez ces sections.</para>
 
<para>Vous pouvez trouver une liste des scripts de démarrage dans l'<xref linkend="scripts"
role="."/>&nbsp;:</para>
 
 
<itemizedlist>
<listitem>
<para><xref linkend="ch-scripts-bootscripts" role="."/></para>
</listitem>
<listitem>
<para><xref linkend="ch-scripts-usage" role="."/></para>
</listitem>
<listitem>
<para><xref linkend="ch-scripts-hostname" role="."/></para>
</listitem>
<listitem>
<para><xref linkend="ch-scripts-setclock" role="."/></para>
<para><xref linkend="ch-scripts-clock" role="."/></para>
</listitem>
<listitem>
<para><xref linkend="ch-scripts-console" role="."/></para>
</listitem>
<listitem>
<para><xref linkend="ch-scripts-sysklogd" role="."/></para>
</listitem>
</itemizedlist>
 
 
<para>Enfin, vous trouverez une courte présentation des scripts et des
fichiers de configuration utilisés lorsque l'utilisateur se connecte au système&nbsp;:</para>
 
<itemizedlist>
<listitem>
<para><xref linkend="ch-scripts-profile" role="."/></para>
<para><xref linkend="ch-scripts-locale" role="."/></para>
</listitem>
<listitem>
<para><xref linkend="ch-scripts-inputrc" role="."/></para>
/branches/LFS_7.5_Systemd/chapter07/console.xml
15,63 → 15,38
<secondary>configuration</secondary>
</indexterm>
 
<para>Cette section discute de la configuration du script de démarrage
<command>console</command>, initialisant
la disposition du clavier, la police de la console et le niveau de journalisation du noyau.
Si des caractères non ASCII (par exemple, les symboles copyright, livre anglaise et Euro) ne seront pas utilisés et que le
clavier est américain, passez cette section. Sans le fichier de configuration, (ou
son équivalent dans <filename>rc.site</filename>), le script de démarrage
<command>console</command> ne fera rien.</para>
<para>Cette section décris comment configurer le service système
<command>systemd-vconsole-setup</command> qui configuer
les polices et le plan de codage (keymap).</para>
 
<para>Le script <command>console</command> lit les informations de configuration du fichier
<filename>/etc/sysconfig/console</filename>.
Il décide du plan de codage et de la police de la
console à utiliser. Différents guides pratiques spécifiques aux
langues peuvent aussi être d'une grande aide (voir
<para>Le service <command>systemd-vconsole-setup</command> lit les informations de configuration du fichier
<filename>/etc/vconsole.conf</filename>.
Il décide du plan de codage et de la police de la console à utiliser.
Différents guides pratiques spécifiques aux langues peuvent aussi être d'une grande aide (voir
<ulink url="http://www.tldp.org/HOWTO/HOWTO-INDEX/other-lang.html"/>).
Si vous avez toujours des doutes, jetez un &oelig;il dans les
répertoires <filename class="directory">/usr/share/keymaps</filename> et
<filename class="directory">/usr/share/consolefonts</filename> pour des plans de
codage valides et des polices d'écran. Lisez les pages de manuel
<filename>loadkeys(1)</filename> et <filename>setfont(8)</filename>
pour déterminer les bons arguments pour ces programmes.</para>
codage valides et des polices d'écran.</para>
 
<para>Le fichier <filename>/etc/sysconfig/console</filename> devrait
contenir des lignes de la forme&nbsp;: VARIABLE="valeur". Les
variables suivantes sont reconnues&nbsp;:</para>
<para>Le fichier <filename>/etc/vconsole.conf</filename> devrait contenir des lignes de la
forme&nbsp;: VARIABLE="valeur". Les variables suivantes sont reconnues&nbsp;:</para>
 
<variablelist>
 
<varlistentry>
<term>LOGLEVEL</term>
<listitem>
<para>Cette variable spécifie le niveau de traçage pour les messages du
noyau envoyés à la console, selon le paramétrage de
<command>dmesg</command>. Les niveaux valides vont de <quote>1</quote> (aucun
message) à <quote>8</quote>. Le niveau par défaut est <quote>7</quote>.</para>
</listitem>
</varlistentry>
 
<varlistentry>
<term>KEYMAP</term>
<listitem>
<para>Cette variable spécifie les arguments du programme
<command>loadkeys</command>, en général le nom du plan de codage à
charger, comme <quote>es</quote>. Si cette variable n'est pas réglée,
le script de démarrage ne lancera pas le programme <command>loadkeys</command>
et le plan de codage du noyau par défaut sera utilisé.</para>
<para>Cette variable spécifie le plan de codage (key mapping table) pour le clavier
Si eslle n'est pas spécifiée, le défaut est <literal>us</literal>.</para>
</listitem>
</varlistentry>
 
<varlistentry>
<term>KEYMAP_CORRECTIONS</term>
<term>KEYMAP_TOGGLE</term>
<listitem>
<para>Cette variable (rarement utilisée) spécifie les arguments du
second appel au programme <command>loadkeys</command>. C'est
utile si le plan de codage stocké n'est pas totalement satisfaisant
et que vous devez faire un petit ajustement. Par exemple, pour inclure le
signe Euro dans un plan de codage qui ne l'a normalement pas, réglez
cette variable à <quote>euro2</quote>.</para>
<para>Cette variable peut être utilisée pour configurer un second plan de codage
et n'est pas définie par défaut</para>
</listitem>
</varlistentry>
 
78,168 → 53,85
<varlistentry>
<term>FONT</term>
<listitem>
<para>Cette variable spécifie les arguments du programme
<command>setfont</command>. En principe, ceci inclut le nom de la police,
<quote>-m</quote> et le nom du plan de caractères de l'application
à charger. Par exemple, pour charger la police <quote>lat1-16</quote>
avec le plan de caractères de l'application <quote>8859-1</quote>, (comme
il convient aux États-Unis),
<!-- because of the copyright sign -->
réglez cette variable à <quote>lat1-16 -m 8859-1</quote>.
En mode UTF-8, le noyau utilise le plan de caractères de l'application
pour la conversion de codes de touche 8-bits composés dans le plan de
codage en UTF-8, et ainsi vous devriez initialiser l'argument du
paramètre "-m" à l'encodage des codes de touche composés dans le plan de codage.</para>
 
<para>Cette variable spécifie la police utilisée par la console
virtuelle.</para>
</listitem>
</varlistentry>
 
<varlistentry>
<term>UNICODE</term>
<term>FONT_MAP</term>
<listitem>
<para>Réglez cette variable à <quote>1</quote>, <quote>yes</quote> ou
<quote>true</quote> afin de mettre la console en mode UTF-8. Ceci
est utile pour les locales basées sur UTF-8 et nuisible sinon.</para>
<para>Cette variable spécifie le plan de console utilisé.</para>
</listitem>
</varlistentry>
 
<varlistentry>
<term>LEGACY_CHARSET</term>
<term>FONT_UNIMAP</term>
<listitem>
<para>Pour beaucoup de types de clavier, il n'y a pas de plan de codage
pour le stock Unicode dans le paquet Kbd. Le script de démarrage
<command>console</command> convertira un plan de codage disponible en
UTF-8 au vol si cette variable est réglée à l'encodage du plan de codage non UTF-8 disponible.</para>
<para>Cette variable spécifie le plan unicode de police.</para>
</listitem>
</varlistentry>
 
</variablelist>
 
<para>Quelques exemples&nbsp;:</para>
<para>Un exemple pour le clavier et console allemand German&nsbp;:</para>
 
<itemizedlist>
 
<listitem>
<para>Pour une initialisation non Unicode, en général seules les
variables KEYMAP et FONT sont nécessaires. Par exemple, pour
l'initialisation en polonais, on utiliserait&nbsp;:</para>
 
<screen role="nodump"><userinput>cat &gt; /etc/sysconfig/console &lt;&lt; "EOF"
<literal># Début de /etc/sysconfig/console
 
KEYMAP="pl2"
FONT="lat2a-16 -m 8859-2"
 
# Fin de /etc/sysconfig/console</literal>
<screen role="nodump"><userinput>cat &gt; /etc/vconsole.conf &lt;&lt; "EOF"
<literal>KEYMAP=de-latin1
FONT=Lat2-Terminus16</literal>
EOF</userinput></screen>
</listitem>
 
<listitem>
<para>Comme mentionné ci-dessus, il est parfois nécessaire d'ajuster
légèrement un plan de codage stocké. L'exemple suivant ajoute le symbole
Euro au plan de codage allemand&nbsp;:</para>
<para>Vous pouvez changer la valeur de KEYMAP pendant le foncyionnement en utilisant
l'utilitaire <command>localectl</command>&nsbp;:</para>
 
<screen role="nodump"><userinput>cat &gt; /etc/sysconfig/console &lt;&lt; "EOF"
<literal># Début de /etc/sysconfig/console
<screen role="nodump"><userinput>localectl set-keymap MAP</userinput></screen>
 
KEYMAP="de-latin1"
KEYMAP_CORRECTIONS="euro2"
FONT="lat0-16 -m 8859-15"
<note><para>Notez que la commande <command>localectl</command> peut être
utilisée uniquement sur un système lancé avec Systemd.</para></note>
 
# Fin de /etc/sysconfig/console</literal>
EOF</userinput></screen>
</listitem>
<para>Vous pouvez aussi utiliser <command>localectl</command> avec le
le parramêtre correspondant pour changer l'agencement, le modèle, la varante et les options
du clavier de X11&nsbp;:</para>
 
<listitem>
<para>Ce qui suit est un exemple avec l'Unicode activé pour le bulgare, où
un plan de codage UTF-8 stocké existe&nbsp;:</para>
<screen role="nodump"><userinput>localectl set-x11-keymap LAYOUT [MODEL] [VARIANT] [OPTIONS]</userinput></screen>
 
<screen role="nodump"><userinput>cat &gt; /etc/sysconfig/console &lt;&lt; "EOF"
<literal># Début de /etc/sysconfig/console
<para>Pour lister les valeurs possible des parramètres <command>localectl set-x11-keymap</command>
lancez <command>localectl</command> avec les parramètres suivants&nsbp;:
</para>
 
UNICODE="1"
KEYMAP="bg_bds-utf8"
FONT="LatArCyrHeb-16"
<variablelist>
 
# Fin de /etc/sysconfig/console</literal>
EOF</userinput></screen>
</listitem>
<varlistentry>
<term>list-x11-keymap-models</term>
<listitem>
<para>Montre les modèles de claviers X11 connus.</para>
</listitem>
</varlistentry>
 
<listitem>
<para>Du fait de l'utilisation d'une police 512-glyph LatArCyrHeb-16 dans
l'exemple précédent, les couleurs brillantes ne sont plus disponibles
sur la console Linux à moins qu'un framebuffer soit utilisé. Si vous
voulez avoir les couleurs brillantes sans framebuffer et que vous pouvez
vivre sans caractère n'appartenant pas à votre langue, il est encore
possible d'utiliser une police 256-glyph spécifique à votre langue,
comme illustré ci-dessous&nbsp;:</para>
<varlistentry>
<term>list-x11-keymap-layouts</term>
<listitem>
<para>Montre les agencements de claviers X11 connus.</para>
</listitem>
</varlistentry>
 
<screen role="nodump"><userinput>cat &gt; /etc/sysconfig/console &lt;&lt; "EOF"
<literal># Début de /etc/sysconfig/console
<varlistentry>
<term>list-x11-keymap-variants</term>
<listitem>
<para>Montre les variantes de claviers X11 connus.</para>
</listitem>
</varlistentry>
 
UNICODE="1"
KEYMAP="bg_bds-utf8"
FONT="cyr-sun16"
<varlistentry>
<term>list-x11-keymap-options</term>
<listitem>
<para>Montre les options de claviers X11 connus.</para>
</listitem>
</varlistentry>
 
# Fin de /etc/sysconfig/console</literal>
EOF</userinput></screen>
</listitem>
</variablelist>
 
<listitem>
<para>L'exemple suivant illustre l'auto-conversion du plan de clavier
d'ISO-8859-15 vers UTF-8 et l'activation des touches mortes en mode Unicode&nbsp;:</para>
<note><para>L'utilisation d'un des paramètres cités pécédemment nécécite
le paquet XKeyboard Config de BLFS.</para></note>
 
<screen role="nodump"><userinput>cat &gt; /etc/sysconfig/console &lt;&lt; "EOF"
<literal># Début de /etc/sysconfig/console
 
UNICODE="1"
KEYMAP="de-latin1"
KEYMAP_CORRECTIONS="euro2"
LEGACY_CHARSET="iso-8859-15"
FONT="LatArCyrHeb-16 -m 8859-15"
 
# Fin de /etc/sysconfig/console</literal>
EOF</userinput></screen>
</listitem>
 
<listitem>
<para>Certains plans de codage ont des touches mortes (c-à-d que
les touches qui ne produisent pas un caractère en elles-mêmes, mais mettent
un accent sur le caractère produit par la touche suivante) ou définissent
des règles de comportement (comme&nbsp;: <quote>Appuyez sur Ctrl+. A E pour
obtenir &AElig;</quote> dans le plan de codage par défaut).
Linux-&linux-version; n'interprète correctement les touches mortes et les règles de
composition que quand les caractères source qui seront composés ensembles
sont multi-octet. Ce défaut n'affecte pas les plans de clavier pour les
langues européennes, car il y a des accents ajoutés à des caractères
ASCII non accentués, ou deux caractères ASCII sont composés ensemble.
Néanmoins en mode UTF-8, c'est un problème, comme pour la langue grecque,
où on a parfois besoin de mettre un accent sur la lettre
<quote>alpha</quote>.
La solution consiste soit à éviter d'utiliser UTF-8, soit à installer le système de fenêtrage X
qui n'a pas cette limitation dans sa gestion de l'entrée.</para>
</listitem>
 
<listitem>
<para>Pour le Chinois, le Japonais, le Coréen et certaines autres langues,
la console Linux ne peut pas être configurée pour afficher les caractères
nécessaires. Les utilisateurs qui ont besoin de telles langues devraient
installer le système de fenêtrage X, dont les polices couvrent la plage de
caractères nécessaire et qui a la bonne méthode d'entrée (par exemple
SCIM prend en charge une large variété de langues).</para>
</listitem>
 
</itemizedlist>
 
<!-- Added because folks keep posting their console file with X questions
to blfs-support list -->
<note>
<para>Le fichier <filename>/etc/sysconfig/console</filename> ne contrôle
que la localisation de la console texte de Linux. Cela n'a rien à voir
avec le bon paramétrage du type de clavier et des polices du terminal dans
le système de fenêtrage X, avec les sessions ssh ou une console série. Dans de
telles situations, les limitations mentionnées dans les deux derniers points
de la liste ci-dessus ne s'appliquent pas.</para>
</note>
 
</sect1>
/branches/LFS_7.5_Systemd/chapter07/chapter07.xml
9,21 → 9,18
<?dbhtml dir="chapter07"?>
<?dbhtml filename="chapter07.html"?>
 
<title>Initialiser les scripts de démarrage du système</title>
<title>Configuration du système de base</title>
 
<xi:include xmlns:xi="http://www.w3.org/2001/XInclude" href="introduction.xml"/>
<xi:include xmlns:xi="http://www.w3.org/2001/XInclude" href="network-scripts.xml"/>
<xi:include xmlns:xi="http://www.w3.org/2001/XInclude" href="network.xml"/>
<xi:include xmlns:xi="http://www.w3.org/2001/XInclude" href="hosts.xml"/>
<xi:include xmlns:xi="http://www.w3.org/2001/XInclude" href="udev.xml"/>
<xi:include xmlns:xi="http://www.w3.org/2001/XInclude" href="symlinks.xml"/>
<xi:include xmlns:xi="http://www.w3.org/2001/XInclude" href="bootscripts.xml"/>
<xi:include xmlns:xi="http://www.w3.org/2001/XInclude" href="usage.xml"/>
<xi:include xmlns:xi="http://www.w3.org/2001/XInclude" href="hostname.xml"/>
<xi:include xmlns:xi="http://www.w3.org/2001/XInclude" href="setclock.xml"/>
<xi:include xmlns:xi="http://www.w3.org/2001/XInclude" href="clock.xml"/>
<xi:include xmlns:xi="http://www.w3.org/2001/XInclude" href="console.xml"/>
<xi:include xmlns:xi="http://www.w3.org/2001/XInclude" href="sysklogd.xml"/>
<xi:include xmlns:xi="http://www.w3.org/2001/XInclude" href="site.xml"/>
<xi:include xmlns:xi="http://www.w3.org/2001/XInclude" href="profile.xml"/>
<xi:include xmlns:xi="http://www.w3.org/2001/XInclude" href="locale.xml"/>
<xi:include xmlns:xi="http://www.w3.org/2001/XInclude" href="inputrc.xml"/>
 
</chapter>
</chapter>
/branches/LFS_7.5_Systemd/chapter07/hostname.xml
15,14 → 15,13
<secondary>configuration</secondary>
</indexterm>
 
<para>Une partie de la tâche du script <command>localnet</command>
est de configurer le nom du système. Ce nom doit être indiqué dans le fichier
<filename>/etc/sysconfig/network</filename>.</para>
<para>Systemd lit <filename>/etc/hostname</filename> pour déterminer quel
nom de système doit être utilisé.</para>
 
<para>Créez le fichier <filename>/etc/sysconfig/network</filename> et
<para>Créez le fichier <filename>/etc/hostname</filename> et
saisissez le nom du système en lançant&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>echo "HOSTNAME=<replaceable>&lt;lfs&gt;</replaceable>" &gt; /etc/sysconfig/network</userinput></screen>
<screen><userinput>echo "<replaceable>&lt;lfs&gt;</replaceable>" &gt; /etc/hostname</userinput></screen>
 
<para><replaceable>&lt;lfs&gt;</replaceable> doit être remplacé par le
nom de l'ordinateur. Ne saisissez pas le FQDN ici. Cette information sera