Subversion Repositories svn LFS-FR

Compare Revisions

Ignore whitespace Rev 62 → Rev 63

/branches/LFS-3_2/lfs/appendixa/texinfo-dep.xml
18,4 → 18,3
</literallayout>
 
</sect2>
 
/branches/LFS-3_2/lfs/appendixa/tar-desc.xml
6,8 → 6,8
<sect3><title>Descriptions</title>
 
<sect4><title>rmt</title>
<para>rmt est un programme utilisé par les programmes distants dump et restore pour
manipuler un lecteur de bandes magnétiques via une connection de communication
<para>rmt est un programme utilisé par les programmes distants dump et restore pour
manipuler un lecteur de bandes magnétiques via une connexion de communication
entre processus.</para></sect4>
 
<sect4><title>tar</title>
/branches/LFS-3_2/lfs/appendixa/textutils-desc.xml
8,7 → 8,7
<sect3><title>Descriptions</title>
 
<sect4><title>cat</title>
<para>cat concatène un ou plusieurs fichiers ou entrée standard vers
<para>cat concatène un ou plusieurs fichiers ou l'entrée standard vers
la sortie standard.</para></sect4>
 
<sect4><title>cksum</title>
19,8 → 19,9
<para>comm compare deux fichiers triés ligne par ligne.</para></sect4>
 
<sect4><title>csplit</title>
<para>csplit découpe un fichier en plusieurs sections nommées
xx01, xx02, ..., et affiche le compte d'octets de chaque section sur la sortie standard.
<para>csplit extrait d'un fichier des fragments séparés par un ou plusieurs
motifs, dans des fichiers xx01, xx02, ..., et affiche sur la sortie standard
le compte d'octets de chaque ségment.
</para></sect4>
 
<sect4><title>cut</title>
28,11 → 29,11
sortie standard.</para></sect4>
 
<sect4><title>expand</title>
<para>expand convertit les tabulations d'un fichier en espaces, il affiche le résultat sur
<para>expand convertit les tabulations d'un fichier en espaces, et affiche le résultat sur
la sortie standard.</para></sect4>
 
<sect4><title>fmt</title>
<para>fmt reformate chaque paragraphe d'un ou plusieurs fichiers et affiche le résultat sur
<para>fmt reformate chaque paragraphe d'un ou plusieurs fichiers et affiche le résultat sur
la sortie standard.</para></sect4>
 
<sect4><title>fold</title>
81,7 → 82,7
<para>tac écrit les fichiers spécifiés sur la sortie standard, dans l'ordre inverse.</para></sect4>
 
<sect4><title>tail</title>
<para>tail affiche les xx dernières (10 par défaut) lignes des fichiers spécifiés sur la
<para>tail affiche les xx dernières (10 par défaut) lignes des fichiers spécifiés sur la
sortie standard.</para></sect4>
 
<sect4><title>tr</title>
99,8 → 100,8
<para>Uniq efface les lignes dupliquées d'un fichier trié.</para></sect4>
 
<sect4><title>wc</title>
<para>wc affiche le nombre de lignes, de mots, et d'octets pour tous les fichiers spécifiés, et un total
du nombre de lignes si plusieurs fichiers ont été spécifiés.</para></sect4>
<para>wc affiche le nombre de lignes, de mots, et d'octets pour chaque fichier spécifié,
et une ligne de totaux si plusieurs fichiers ont été spécifiés.</para></sect4>
 
</sect3>
 
/branches/LFS-3_2/lfs/appendixa/texinfo-desc.xml
8,15 → 8,15
<sect4><title>info</title>
<para>Le programme info lit les documents de type Info, habituellement stockés dans
le répertoire /usr/doc/info. Les documents info sont identiques aux pages
de manuel, mais ils tendent à être plus détaillés et n'expliquent pas seulement
de manuel, mais ils tendent à être plus détaillés et n'expliquent pas seulement
les différentes options d'un programme.</para></sect4>
 
<sect4><title>install-info</title>
<para>Le programme install-info met à jour les documents info. Lorsque le
programme info est invoqué, il présente une liste des sujets disponibles
programme info est invoqué, il présente une liste des sujets disponibles
(i.e. : disponibles dans les documents info). Le programme install-info est utilisé
pour tenir à jour cette liste. Si des fichiers info sont effacés manuellement, il
convient également de supprimer les entrées correspondantes dans le fichier
convient également de supprimer les entrées correspondantes dans le fichier
d'index. Ce programme le fait et fait aussi l'inverse lorsque des
documents info sont ajoutés.</para></sect4>
 
/branches/LFS-3_2/lfs/appendixa/shellutils-desc.xml
17,8 → 17,8
particulier.</para></sect4>
 
<sect4><title>date</title>
<para>date affiche le temps courant dans le format spécifié, ou met à jour la date
système.</para></sect4>
<para>date affiche l'heure et la date courantes dans le format spécifié,
ou met à jour la date système.</para></sect4>
 
<sect4><title>dirname</title>
<para>dirname enlève les suffixes ne faisant pas partie du répertoire d'un nom de
49,8 → 49,8
<para>hostname met à jour ou affiche le nom courant de l'hôte.</para></sect4>
 
<sect4><title>id</title>
<para>id affiche les vrais et effectifs identifiant d'utilisateur et de groupe (UID et GID)
d'un utilisateur ou de l'utilisateur qui l'exécute.</para></sect4>
<para>id affiche les UIDs et GIDs, réels et effectifs, d'un utilisateur ou de
l'utilisateur courant.</para></sect4>
 
<sect4><title>logname</title>
<para>logname affiche le nom de login de l'utilisateur.</para></sect4>
83,7 → 83,7
<para>seq affiche des nombres dans un certain ordre avec un incrément à spécifier.</para></sect4>
 
<sect4><title>sleep</title>
<para>sleep stoppe une t&acirc;che pendant un certain laps de temps.</para></sect4>
<para>sleep stoppe une tâche pendant un certain laps de temps.</para></sect4>
 
<sect4><title>stty</title>
<para>stty change et affiche les caractéristiques d'une ligne de terminal.</para></sect4>
92,7 → 92,7
<para>su exécute un shell en substituant l'identifiant d'utilisateur et de groupe.</para></sect4>
 
<sect4><title>tee</title>
<para>tee lit l'entrée standard et écrit sur la sortie standard et un fichier.</para></sect4>
<para>tee lit l'entrée standard et écrit sur la sortie standard et dans un fichier.</para></sect4>
 
<sect4><title>test</title>
<para>test vérifie les types de fichiers et compare les valeurs.</para></sect4>
120,7 → 120,7
<para>whoami affiche l'identifiant effectif de l'utilisateur.</para></sect4>
 
<sect4><title>yes</title>
<para>yes affiche une cha&icirc;ne de caractères répétitivement jusqu'à ce que la tâche soit
<para>yes affiche une chaîne de caractères répétitivement jusqu'à ce que la tâche soit
tuée.</para></sect4>
 
</sect3>
/branches/LFS-3_2/lfs/appendixa/psmisc-desc.xml
9,19 → 9,19
<sect3><title>Descriptions</title>
 
<sect4><title>fuser</title>
<para>fuser affiche les PIDs des processus en utilisant le ou les systèmes de
fichiers spécifiés.</para></sect4>
<para>fuser affiche les PIDs des processus utilisant les fichiers
ou systèmes de fichiers qui sont spécifiés.</para></sect4>
 
<sect4><title>killall</title>
<para>killall envoie un signal à tous les processus faisant tourner l'une des
<para>killall envoie un signal à tous les processus faisant tourner l'une des
commandes spécifiées.</para></sect4>
 
<sect4><title>pidof</title>
<para>Pidof trouve les identifiants de processus (pids) du programme nommé et
<para>Pidof trouve les identifiants de processus (pids) du programme nommé et
imprime ces pids sur la sortie standard.</para></sect4>
 
<sect4><title>pstree</title>
<para>pstree présente les processus tournant sous forme d'arborescence.</para></sect4>
<para>pstree présente les processus en cours d'exécution sous forme d'arborescence.</para></sect4>
 
</sect3>
 
/branches/LFS-3_2/lfs/appendixa/reiserfs-desc.xml
7,18 → 7,18
<sect3><title>Descriptions</title>
 
<sect4><title>debugreiserfs</title>
<para>debugreiserfs peut parfois aider à résoudre des problèmes des systèmes
de fichier reiserfs. S'il est appelé sans options il imprime le superblock de
<para>debugreiserfs peut parfois aider à résoudre des problèmes des systèmes
de fichiers reiserfs. S'il est appelé sans options il imprime le superblock de
tout système de fichier reiserfs trouvé sur le périphérique.</para></sect4>
 
<sect4><title>mkreiserfs</title>
<para>mkreiserfs crée un système de fichier reiserfs.</para></sect4>
<para>mkreiserfs crée un système de fichiers reiserfs.</para></sect4>
 
<sect4><title>reiserfsck</title>
<para>reiserfsck vérifie un système de fichier reiserfs.</para></sect4>
<para>reiserfsck vérifie un système de fichiers reiserfs.</para></sect4>
 
<sect4><title>resize_reiserfs</title>
<para>resize_reiserfs est utilisé pour redimensioner un système de fichier
<para>resize_reiserfs est utilisé pour redimensioner un système de fichiers
reiserfs démonté.</para></sect4>
 
<sect4><title>unpack</title>
/branches/LFS-3_2/lfs/appendixa/utillinux-down.xml
4,3 → 4,4
<para><literallayout>Util Linux (&util-linux-version;):
<ulink url="ftp://ftp.win.tue.nl/pub/linux-local/utils/util-linux/">ftp://ftp.win.tue.nl/pub/linux-local/utils/util-linux/</ulink></literallayout></para>
</sect2>
 
/branches/LFS-3_2/lfs/appendixa/procps-desc.xml
1,14 → 1,14
<sect2><title>Contenu de procps-&procps-contversion;</title>
 
<sect3><title>Programmes</title>
<para>free, kill, oldps, pgrep, pkill, ps, skill, snice, sysctl, tload, top,
<para>free, kill, oldps, pgrep, pkill, ps, skill, snice, sysctl, tload, top,
uptime, vmstat, w et watch</para></sect3>
 
<sect3><title>Descriptions</title>
 
<sect4><title>free</title>
<para>free affiche le nombre total de mémoire, physique ou de swap, disponible
ou utilisée dans le système. Il affiche également la mémoire partagée et les
<para>free affiche le nombre total de mémoire, physique ou de swap, disponible
ou utilisée dans le système. Il affiche également la mémoire partagée et les
tampons utilisés par le noyau.</para></sect4>
 
<sect4><title>kill</title>
40,21 → 40,21
<para>top affiche l'activité du processeur en temps réel.</para></sect4>
 
<sect4><title>uptime</title>
<para>uptime donne en une ligne les informations suivantes : le temps courant,
depuis combien de temps le système tourne-t-il, combien d'utilisateurs sont
actuellement connectés, et la charge moyenne du système dans les 1, 5, et 15
<para>uptime donne en une ligne les informations suivantes : le temps courant,
depuis combien de temps le système tourne-t-il, combien d'utilisateurs sont
actuellement connectés, et la charge moyenne du système dans les 1, 5, et 15
dernières minutes.</para></sect4>
 
<sect4><title>vmstat</title>
<para>vmstat fournit des informations sur les processus, la mémoire, la pagination,
<para>vmstat fournit des informations sur les processus, la mémoire, la pagination,
les entrées-sorties, les interruptions, et l'activité du processeur.</para></sect4>
 
<sect4><title>w</title>
<para>w affiche des informations sur les utilisateurs actuellement connectés, et
<para>w affiche des informations sur les utilisateurs actuellement connectés, et
leurs processus.</para></sect4>
 
<sect4><title>watch</title>
<para>watch exécute une commande répétitivement, en affichant ses sorties (au premier
<para>watch exécute une commande répétitivement, en affichant ses sorties (au premier
écran plein).</para></sect4>
 
</sect3>
66,7 → 66,7
 
<sect4><title>libproc</title>
<para>libproc est une bibliothèque avec laquelle la plupart des programmes de ce
package ont été lié pour sauver de l'espace dique, en implémentant des fonctions
package ont été liés pour sauver de l'espace dique, en implémentant des fonctions
communes une seule fois.</para></sect4>
 
</sect3>
/branches/LFS-3_2/lfs/appendixa/sysvinit-desc.xml
1,85 → 1,86
<sect2><title>Contenu de sysvinit-&sysvinit-contversion;</title>
 
<sect3><title>Programmes</title>
<para>halt, init, killall5, last, lastb (lien vers last), mesg, pidof
(lien vers killall5), poweroff (lien vers halt), reboot (lien vers halt),
runlevel, shutdown, sulogin, telinit (lien vers init), utmpdump et
wall</para></sect3>
 
<sect3><title>Descriptions</title>
 
<sect4><title>halt</title>
<para>Halt enregistre la demande d'arrêt du système dans le fichier
/var/log/wtmp et envoie ensuite au noyau les commandes halt, reboot ou
poweroff. Si halt ou reboot sont appelés alors que le
système ne se trouve pas dans un état de fonctionnement 0 ou 6, la
commande shutdown sera exécutée (avec l'option -h ou -r).</para></sect4>
 
<sect4><title>init</title>
<para>Init est le père de tous les processus. Son rôle premier est de
créer les processus décrits dans le fichier /etc/inittab. Ce fichier
contient en général les entrées pour lancer gettys sur toutes les lignes
pouvant réceptionner les demandes de connection des utilisateurs.
Il contrôle également les processus requis par un système particulier.</para></sect4>
 
<sect4><title>killall5</title>
<para>killall5 est l'équivalent SystemV de la commande killall. Elle envoie un signal
à tous les processus excepté ceux de sa propre session, ainsi elle ne tuera pas le
shell qui a lancé le script appelant cette commande.</para></sect4>
 
<sect4><title>last</title>
<para>last recherche dans le fichier /var/log/wtmp (ou dans le fichier désigné
après l'option -f) et affiche une liste des utilisateurs qui se sont connectés
(et déconnectés) depuis la création de ce fichier.</para></sect4>
 
<sect4><title>lastb</title>
<para>lastb est identique à last, sauf que par défaut il affiche le journal du
fichier /var/log/btmp, lequel contient tous les essais infructueux de connection.</para></sect4>
 
<sect4><title>mesg</title>
<para>Mesg contrôle l'accès au terminal des utilisateurs par les autres utilisateurs.
C'est typiquement utilisé pour permettre ou interdire aux autres utilisateurs d'écrire
sur son propre terminal.</para></sect4>
 
<sect4><title>pidof</title>
<para>Pidof recherche les identifiants de processus (pids) d'après le nom de programme
et affiche ces identifiants sur la sortie standard.</para></sect4>
 
<sect4><title>poweroff</title>
<para>poweroff est l'équivalent de shutdown -h -p now. Il arrêt l'ordinateur et
l'éteint (avec un BIOS compatible APM et APM validé dans le noyau).</para></sect4>
 
<sect4><title>reboot</title>
<para>reboot est l'équivalent de shutdown -r now. Il redémarre l'ordinateur.</para></sect4>
 
<sect4><title>runlevel</title>
<para>Runlevel lit le fichier système utmp (typiquement /var/run/utmp) pour localiser
l'enregistrement de l'état de fonctionnement, puis affiche l'état de fonctionnement
précédent et celui en cours sur la sortie standard, séparés par un espace.</para></sect4>
 
<sect4><title>shutdown</title>
<para>shutdown arrête le système en toute sécurité. Tous les utilisateurs connectés sont
notifiés de l'arrêt, et les nouvelles connections sont bloquées.</para></sect4>
 
<sect4><title>sulogin</title>
<para>sulogin est employé par init lorsque le système démarre en mode single-user
(ceci est déterminé dans le fichier /etc/inittab). Init essaie aussi d'exécuter
sulogin lorsqu'on le chargeur de boot l'appelle avec l'option -b
(e.g., LILO).</para></sect4>
 
<sect4><title>telinit</title>
<para>telinit envoie les signaux appropriés à init pour lui spécifier l'état de fonctionnement
dans lequel basculer.</para></sect4>
 
<sect4><title>utmpdump</title>
<para>utmpdump affiche le contenu d'un fichier (habituellement /var/run/utmp) sur
la sortie standard dans un format explicite pour l'utilisateur.</para></sect4>
 
<sect4><title>wall</title>
<para>Wall envoie un message à tous les utilisateurs connectés qui ont positionné leur
permission mesg à oui.</para></sect4>
 
</sect3>
 
</sect2>
 
<sect2><title>Contenu de sysvinit-&sysvinit-contversion;</title>
 
<sect3><title>Programmes</title>
<para>halt, init, killall5, last, lastb (lien vers last), mesg, pidof
(lien vers killall5), poweroff (lien vers halt), reboot (lien vers halt),
runlevel, shutdown, sulogin, telinit (lien vers init), utmpdump et
wall</para></sect3>
 
<sect3><title>Descriptions</title>
 
<sect4><title>halt</title>
<para>Halt enregistre la demande d'arrêt du système dans le fichier
/var/log/wtmp et demande ensuite au noyau de s'arrêter, de redémarrer ou de mettre
le système hors tension. Si halt ou reboot sont appelés alors que le
système ne se trouve pas dans un niveau d'exécution 0 ou 6, la
commande shutdown sera exécutée à la place (avec
l'option -h ou -r).</para></sect4>
 
<sect4><title>init</title>
<para>Init est le père de tous les processus. Son rôle premier est de
créer les processus décrits dans le fichier /etc/inittab. Ce fichier
contient en général les entrées pour lancer gettys sur toutes les lignes
sur lesquelles les utilisateurs peuvent se connecter.
Il contrôle également les processus requis par un système particulier.</para></sect4>
 
<sect4><title>killall5</title>
<para>killall5 est l'équivalent SystemV de la commande killall. Elle envoie un signal
à tous les processus excepté ceux de sa propre session, ainsi elle ne tuera pas le
shell qui a lancé le script appelant cette commande.</para></sect4>
 
<sect4><title>last</title>
<para>last recherche dans le fichier /var/log/wtmp (ou dans le fichier désigné
après l'option -f) et affiche une liste des utilisateurs qui se sont connectés
(et déconnectés) depuis la création de ce fichier.</para></sect4>
 
<sect4><title>lastb</title>
<para>lastb est identique à last, sauf que par défaut il affiche le journal du
fichier /var/log/btmp, lequel contient tous les essais infructueux de connexion.</para></sect4>
 
<sect4><title>mesg</title>
<para>Mesg contrôle l'accès au terminal des utilisateurs par les autres utilisateurs.
C'est typiquement utilisé pour permettre ou interdire aux autres utilisateurs d'écrire
sur son propre terminal.</para></sect4>
 
<sect4><title>pidof</title>
<para>Pidof recherche les identifiants de processus (pids) d'après le nom de programme
et affiche ces identifiants sur la sortie standard.</para></sect4>
 
<sect4><title>poweroff</title>
<para>poweroff est l'équivalent de shutdown -h -p now. Il arrête l'ordinateur et
l'éteint (avec un BIOS compatible APM et APM validé dans le noyau).</para></sect4>
 
<sect4><title>reboot</title>
<para>reboot est l'équivalent de shutdown -r now. Il redémarre l'ordinateur.</para></sect4>
 
<sect4><title>runlevel</title>
<para>Runlevel lit le fichier système utmp (typiquement /var/run/utmp) pour localiser
l'enregistrement du niveau d'exécution, puis affiche le niveau d'exécution
précédent et celui en cours sur la sortie standard, séparés par un espace.</para></sect4>
 
<sect4><title>shutdown</title>
<para>shutdown arrête le système en toute sécurité. Tous les utilisateurs connectés sont
notifiés de l'arrêt, et les nouvelles connexions sont bloquées.</para></sect4>
 
<sect4><title>sulogin</title>
<para>sulogin est employé par init lorsque le système démarre en mode utilisateur unique
(ceci est déterminé dans le fichier /etc/inittab). Init essaie aussi d'exécuter
sulogin lorsqu'on le chargeur de boot l'appelle avec l'option -b
(e.g., LILO).</para></sect4>
 
<sect4><title>telinit</title>
<para>telinit envoie les signaux appropriés à init pour lui spécifier dans quel
niveau d'exécution basculer.</para></sect4>
 
<sect4><title>utmpdump</title>
<para>utmpdump affiche le contenu d'un fichier (habituellement /var/run/utmp) sur
la sortie standard dans un format explicite pour l'utilisateur.</para></sect4>
 
<sect4><title>wall</title>
<para>Wall envoie un message à tous les utilisateurs connectés qui ont positionné leur
permission mesg à oui.</para></sect4>
 
</sect3>
 
</sect2>
 
/branches/LFS-3_2/lfs/appendixa/utillinux-desc.xml
1,14 → 1,14
<sect2><title>Contenu de util-linux-&util-linux-contversion;</title>
 
<sect3><title>Programmes</title>
<para>agetty, arch, blockdev, cal, cfdisk, chkdupexe, col, colcrt,
<para>agetty, arch, blockdev, cal, cfdisk, chkdupexe, col, colcrt,
colrm, column, ctrlaltdel, cytune, ddate, dmesg, elvtune, fdformat, fdisk,
fsck.minix, getopt, hexdump, hwclock, ipcrm, ipcs, isosize
kill, line, logger, look, losetup, mcookie, mkfs, mkfs.bfs, mkfs.minix,
kill, line, logger, look, losetup, mcookie, mkfs, mkfs.bfs, mkfs.minix,
mkswap, more, mount, namei, pivot_root,
ramsize (lien vers rdev), raw, rdev, readprofile, rename, renice, rev,
rootflags (lien vers rdev), script, setfdprm, setsid, setterm, sfdisk,
swapoff (lien vers swapon), swapon, tunelp, ul, umount, vidmode, whereis
swapoff (lien vers swapon), swapon, tunelp, ul, umount, vidmode, whereis
et write</para></sect3>
 
<sect3><title>Descriptions</title>
58,7 → 58,7
<para>ddate convertit les dates Grégoriennes en dates Discordiennes.</para></sect4>
 
<sect4><title>dmesg</title>
<para>dmesg examine ou contrôle le buffer circulaire du noyau (messages de
<para>dmesg examine ou contrôle le buffer circulaire du noyau (messages de
démarrage du noyau).</para></sect4>
 
<sect4><title>elvtune</title>
72,7 → 72,7
<para>fdisk est un manipulateur de tables de partition disque.</para></sect4>
 
<sect4><title>fsck.minix</title>
<para>fsck.minix exécute une vérification logique d'une système de fichier Linux
<para>fsck.minix exécute une vérification logique d'un système de fichiers Linux
MINIX.</para></sect4>
 
<sect4><title>getopt</title>
80,7 → 80,7
getopt.</para></sect4>
 
<sect4><title>hexdump</title>
<para>hexdump affiche le fichier spécifié, ou l'entrée standard, dans le format
<para>hexdump affiche le ou les fichier spécifié, ou l'entrée standard, dans le format
spécifié par l'utilisateur(Ascii, décimal, hexadécimal, octal).</para></sect4>
 
<sect4><title>hwclock</title>
97,7 → 97,7
<para>isosize indique la taille d'un système de fichiers iso9660</para></sect4>
 
<sect4><title>kill</title>
<para>kill envoie un signal au processus spécifié.</para></sect4>
<para>kill envoie un signal spécifié au processus spécifié.</para></sect4>
 
<sect4><title>line</title>
<para>line copie une ligne (jusqu'à une nouvelle ligne) de l'entrée standard et
171,8 → 171,7
 
<sect4><title>rootflags</title>
<para>rootflags affiche et met à jour les informations supplémentaires utilisées
lorsque la partition racine
est montée.</para></sect4>
lorsque la partition racine est montée.</para></sect4>
 
<sect4><title>script</title>
<para>script crée un fichier de tout ce qui est affiché dans un terminal.</para></sect4>
190,10 → 189,10
<para>sfdisk est un manipulateur de tables de partition disque.</para></sect4>
 
<sect4><title>swapoff</title>
<para>swapoff désactive les périphériques et les fichiers de pagination et de swap.</para></sect4>
<para>swapoff désactive les périphériques et les fichiers pour la pagination et le swap.</para></sect4>
 
<sect4><title>swapon</title>
<para>swapon active les périphériques et les fichiers de pagination et de swap.</para></sect4>
<para>swapon active les périphériques et les fichiers pour la pagination et le swap.</para></sect4>
 
<sect4><title>tunelp</title>
<para>tunelp initialise de nombreux paramètres pour le périphérique LP.</para></sect4>
/branches/LFS-3_2/lfs/appendixa/sed-dep.xml
24,3 → 24,4
 
</sect2>
 
 
/branches/LFS-3_2/lfs/appendixa/sed-desc.xml
6,11 → 6,10
<sect3><title>Descriptions</title>
 
<sect4><title>sed</title>
<para>sed est un éditeur de flux. Un éditeur de flux est utilisé pour exécuter
des transformations de texte basiques sur un flux d'entrée (un fichier ou
<para>sed est un éditeur de flux. Un éditeur de flux est utilisé pour exécuter
des transformations de texte basique sur un flux d'entrée (un fichier ou
l'entrée reçue d'un tuyau).</para></sect4>
 
</sect3>
 
</sect2>
 
/branches/LFS-3_2/lfs/appendixa/shadowpwd-desc.xml
1,9 → 1,9
<sect2><title>Contenu de shadow-&shadow-contversion;</title>
 
<sect3><title>Programmes</title>
<para>chage, chfn, chpasswd, chsh, dpasswd, expiry, faillog, gpasswd,
groupadd, groupdel, groupmod, grpck, grpconv, grpunconv, lastlog, login,
logoutd, mkpasswd, newgrp, newusers, passwd, pwck, pwconv, pwunconv, sg
<para>chage, chfn, chpasswd, chsh, dpasswd, expiry, faillog, gpasswd,
groupadd, groupdel, groupmod, grpck, grpconv, grpunconv, lastlog, login,
logoutd, mkpasswd, newgrp, newusers, passwd, pwck, pwconv, pwunconv, sg
(lien vers newgrp), su, useradd, userdel, usermod, vigr (lien vers vipw)
et vipw</para></sect3>
 
15,11 → 15,11
 
<sect4><title>chfn</title>
<para>chfn change le nom complet de l'utilisateur, les coordonnées professionnelles,
le numéro de téléphone au bureau, et le numéro de téléphone personnel
le numéro de téléphone au bureau, et le numéro de téléphone personnel
pour un compte utilisateur.</para></sect4>
 
<sect4><title>chpasswd</title>
<para>chpasswd lit des paires nom d'utilisateur/mot de passe depuis l'entrée
<para>chpasswd lit des paires nom d'utilisateur/mot de passe depuis l'entrée
standard pour mettre à jour un groupe d'utilisateurs déjà existants.</para></sect4>
 
<sect4><title>chsh</title>
33,7 → 33,7
<para>Vérifie et applique les règles d'expiration des mots de passe.</para></sect4>
 
<sect4><title>faillog</title>
<para>faillog met en forme le contenu du journal d'erreur, /var/log/faillog, et tient
<para>faillog met en forme le contenu du journal d'erreur, /var/log/faillog, et tient
à jour le compte et les limites de ces erreurs.</para></sect4>
 
<sect4><title>gpasswd</title>
44,11 → 44,11
entrées en ligne de commande et les valeurs par défaut du système.</para></sect4>
 
<sect4><title>groupdel</title>
<para>La commande groupdel modifie les fichiers de gestion des comptes du système
<para>La commande groupdel modifie les fichiers de gestion des comptes du système
en effaçant toutes les entrées se référant au groupe spécifié.</para></sect4>
 
<sect4><title>groupmod</title>
<para>La commande groupmod modifie les fichiers de gestion des comptes du système
<para>La commande groupmod modifie les fichiers de gestion des comptes du système
en fonction des entrées en ligne de commande.</para></sect4>
 
<sect4><title>grpck</title>
55,7 → 55,7
<para>grpck vérifie l'intégrité des informations du système d'authentification.</para></sect4>
 
<sect4><title>grpconv</title>
<para>grpconv convertit des fichiers de groupes normaux en fichiers de groupe de type
<para>grpconv convertit des fichiers de groupes normaux en fichiers de groupe de type
shadow.</para></sect4>
 
<sect4><title>grpunconv</title>
63,18 → 63,18
normaux.</para></sect4>
 
<sect4><title>lastlog</title>
<para>lastlog met en forme et affiche le contenu du journal des dernières connections,
/var/log/lastlog. Le nom de login, le port, et l'heure de dernière connection seront affichés.</para></sect4>
<para>lastlog met en forme et affiche le contenu du journal des dernières connexions,
/var/log/lastlog. Le nom de login, le port, et l'heure de dernière connexion seront affichés.</para></sect4>
 
<sect4><title>login</title>
<para>login permet d'établir une nouvelle session sur le système.</para></sect4>
<para>login est utilisé pour établir une nouvelle session sur le système.</para></sect4>
 
<sect4><title>logoutd</title>
<para>logoutd applique les restrictions de temps de connection et de port de connection définis
<para>logoutd applique les restrictions de temps de connexion et de port de connexion définies
dans le fichier /etc/porttime.</para></sect4>
 
<sect4><title>mkpasswd</title>
<para>mkpasswd lit un fichier au format spécifié en option et le convertit dans un format
<para>mkpasswd lit un fichier au format spécifié en option et le convertit dans un format
de fichier de base de données correspondant.</para></sect4>
 
<sect4><title>newgrp</title>
82,7 → 82,8
 
<sect4><title>newusers</title>
<para>newusers lit un fichier de noms d'utilisateur, efface leur mot de passe et utilise
ces informations pour mettre à jour ou pour créer de nouveaux utilisateurs.</para></sect4>
ces informationspour mettre à jour un groupe d'utilisateurs existants ou pour créer
de nouveaux utilisateurs.</para></sect4>
 
<sect4><title>passwd</title>
<para>passwd change les mots de passe des comptes d'utilisateurs et de groupes.</para></sect4>
110,8 → 111,8
utilisateur.</para></sect4>
 
<sect4><title>userdel</title>
<para>userdel modifie les fichiers du système de gestion de comptes en effaçant toutes les
entrées relative au nom de login spécifié.</para></sect4>
<para>userdel modifie les fichiers du système de gestion de comptes en effaçant toutes les
entrées relatives au nom de login spécifié.</para></sect4>
 
<sect4><title>usermod</title>
<para>usermod modifie les fichiers du système de gestion de comptes en focntion des
118,9 → 119,9
informations données en ligne de commande.</para></sect4>
 
<sect4><title>vipw and vigr</title>
<para>vipw et vigr éditeront les fichiers /etc/passwd et /etc/group,
<para>vipw et vigr éditeront les fichiers /etc/passwd et /etc/group,
respectivement. Avec l'option -s, ces deux commandes pourront éditer les versions de type shadow
de ces m&ecirc;mes fichiers, /etc/shadow et /etc/gshadow, respectivement.</para></sect4>
de ces mêmes fichiers, /etc/shadow et /etc/gshadow, respectivement.</para></sect4>
 
</sect3>