Subversion Repositories svn LFS-FR

Compare Revisions

Ignore whitespace Rev 1031 → Rev 1032

/branches/clfs_11/clfs/final-preps/aboutclfs.xml
13,32 → 13,32
<para>Tout au long de ce livre, la variable d'environnement
<envar>CLFS</envar> sera utilisée de nombreuses fois. Il est vital que
cette variable soit toujours définie. Elle doit pointer vers le point
de montage choisi pour la partition LFS. Vérifiez que votre variable
de montage choisi pour la partition CLFS. Vérifiez que votre variable
<envar>CLFS</envar> est correctement configurée avec&nbsp;:</para>
 
<screen role="nodump"><userinput>echo $CLFS</userinput></screen>
<screen role="nodump"><userinput>echo ${CLFS}</userinput></screen>
 
<para>Assurez-vous que la sortie affiche le chemin vers le point de
montage de la partition CLFS, c'est-à-dire
<filename class="directory">/mnt/clfs</filename> si vous avez suivi
l'exemple fourni. Si cet affichage est mauvais, vous pouvez toujours
l'exemple fourni. Si cet affichage est incorrect, vous pouvez toujours
initialiser la variable avec&nbsp;:</para>
 
<screen role="nodump"><userinput>export CLFS=/mnt/lfs</userinput></screen>
 
<para>Avoir cette variable initialisée est tout à votre bénéfice car
<para>Avoir cette variable initialisée est bénéfique car
des commandes telles que <command>install -dv $CLFS/tools</command> peuvent
être saisies de façon littérale. Votre shell remplacera
<quote>$CLFS</quote> par <quote>/mnt/clfs</quote> (ou par ce chemin
avec lequel vous avez initialisé la variable) lorsqu'il exécutera la
<quote>${CLFS}</quote> par <quote>/mnt/clfs</quote> (ou par ce avec quoi
vous avez initialisé la variable) lorsqu'il exécutera la
ligne de commande.</para>
 
<para>´Si vous n'avez pas créé le répertoire <filename class="directory">${CLFS}</filename>, faites-le maintenant en lançant les commandes
<para>Si vous n'avez pas créé le répertoire <filename class="directory">${CLFS}</filename>, faites-le maintenant en lançant les commandes
suivantes&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>install -dv ${CLFS}</userinput></screen>
 
<para>N'oubliez pas de vérifier que <envar>$CLFS</envar> est initialisé
<para>N'oubliez pas de vérifier que <envar>${CLFS}</envar> est initialisé
à chaque fois que vous entrez dans l'environnement (par exemple, avec
<command>su</command> pour
<systemitem class="username">root</systemitem> ou un autre utilisateur).</para>
/branches/clfs_11/clfs/final-preps/addinguser.xml
11,7 → 11,7
<title>Ajouter l'utilisateur ClLFS</title>
 
<para>Lorsque vous êtes connecté en tant qu'utilisateur
<systemitem class="username">root</systemitem>, faire une simple
<systemitem class="username">root</systemitem>, faire une seule
erreur peut endommager voire dévaster votre système. Donc, nous
recommandons de construire les paquets dans ce chapitre en tant
qu'utilisateur non privilégié. Vous pouvez bien sûr utiliser
18,7 → 18,7
votre propre nom d'utilisateur mais, pour faciliter l'établissement
d'un environnement de travail propre, créez un nouvel utilisateur
<systemitem class="username">clfs</systemitem> comme membre d'un
nouveau groupe <systemitem class="groupname">lfs</systemitem>)
nouveau groupe <systemitem class="groupname">clfs</systemitem>)
utilisez-le lors du processus d'installation. En tant que <systemitem
class="username">root</systemitem>, lancez les commandes suivantes
pour créer le nouvel utilisateur&nbsp;:</para>
51,7 → 51,7
<varlistentry>
<term><parameter>clfs</parameter></term>
<listitem>
<para>Ceci est le nom réel pour le groupe et l'utilisateur
<para>Ceci est le nom réel du groupe et de l'utilisateur
créé.</para>
</listitem>
</varlistentry>
60,7 → 60,7
 
<para>Pour vous connecter en tant qu'utilisateur
<systemitem class="username">clfs</systemitem> (et non pas de passer à
l'utilisateur <systemitem class="username">lfs</systemitem> alors que
l'utilisateur <systemitem class="username">clfs</systemitem> alors que
vous êtes connecté en tant que
<systemitem class="username">root</systemitem>, ce qui ne requiert pas
de mot de passe pour l'utilisateur
67,13 → 67,13
<systemitem class="username">clfs</systemitem>, donnez un mot de passe
à <systemitem class="username">clfs</systemitem>&nbsp;:</para>
 
<screen role="nodump"><userinput>passwd lfs</userinput></screen>
<screen role="nodump"><userinput>passwd clfs</userinput></screen>
 
<para>Donnez à
<systemitem class="username">clfs</systemitem> un accès complet à <filename class="directory">${CLFS}/cross-tools</filename> et à
<filename class="directory">$CLFS/tools</filename> en indiquant que
<systemitem class="username">clfs</systemitem> est le propriétaire du
répertoire&nbsp;:</para>
<filename class="directory">$CLFS/tools</filename> en indiquant que
<systemitem class="username">clfs</systemitem> est le propriétaire des
répertoires&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>chown -v clfs ${CLFS}/tools
chown -v clfs ${CLFS}/cross-tools</userinput></screen>
93,8 → 93,9
<screen role="nodump"><userinput>su - clfs</userinput></screen>
 
<para>Le <quote><parameter>-</parameter></quote> indique à
<command>su</command> de lancer un shell de connexion. Vous trouverez
la différence entre un shell de connexion et un autre dans la page man
<command>su</command> de lancer un shell de connexion par opposition à
un shell de non connexion. Vous trouverez
la différence entre les deux types de shells dans la page man
<filename>bash(1)</filename> et <command>info bash</command>.</para>
 
</sect1>
/branches/clfs_11/clfs/final-preps/abouttestsuites.xml
15,12 → 15,12
généralement une bonne idée car cela peut apporter une
<quote>vérification de propreté</quote> comme quoi tout a été compilé
correctement. Une suite de tests réussissant l'ensemble des
vérifications prouve généralement que le paquet fonctionne à peu près
vérifications prouve généralement que le paquet fonctionne
comme le développeur en avait l'intention. Néanmoins, cela ne garantit
pas que le paquet ne contient pas de bogues.</para>
 
<para>Il n'est pas possible de lancer les suites de tests lors d'une compilation croisée, donc les instructions d'installation des paquets
n'expliquent pas emmment lancer les suites de tests jusqu'au
n'expliquent pas comment lancer les suites de tests jusqu'au
<xref linkend="chapter-building-system"/>.</para>
 
</sect1>
/branches/clfs_11/clfs/final-preps/creatingtoolsdir.xml
26,7 → 26,7
tant qu'utilisateur
<systemitem class="username">root</systemitem>&nbsp;:</para>
 
<screen><userinput>mkdir -v $CLFS/tools</userinput></screen>
<screen><userinput>mkdir -v ${CLFS}/tools</userinput></screen>
 
<para>La prochaine étape consiste en la création du lien symbolique
<filename class="symlink">/tools</filename> sur votre système hôte. Il
46,14 → 46,9
 
<para>Le lien symbolique créé nous permet de compiler notre ensemble
d'outils de façon à ce qu'il se réfère à
 
<filename class="directory">/tools</filename>, ce qui signifie que
le
compilateur, l'assembleur et l'éditeur de liens fonctionneront tous
dans ce
compilateur, l'assembleur et l'éditeur de liens fonctionneront tous.
Cela fournira un répertoire commun pour nos outils temporaires.</para>
 
chapitre (alors que nous utilisons toujours quelques outils provenant
de l'hôte) et dans le suivant (lorsque nous serons en
<quote>chrooted</quote> sur la partition LFS).</para>
 
</sect1>
/branches/clfs_11/clfs/final-preps/settingenviron.xml
18,7 → 18,7
<filename>.bash_profile</filename>&nbsp;:</para>
 
<screen os="b"><userinput>cat &gt; ~/.bash_profile &lt;&lt; "EOF"
<literal>exec env -i HOME=$HOME TERM=$TERM PS1='\u:\w\$ ' /bin/bash</literal>
<literal>exec env -i HOME=${HOME} TERM=${TERM} PS1='\u:\w\$ ' /bin/bash</literal>
EOF</userinput></screen>
 
<para os="c">Lorsque vous êtes connecté en tant que
35,7 → 35,7
<envar>PS1</envar>. Ceci nous assure qu'aucune variable
d'environnement non souhaitée et potentiellement dangereuse, provenant
du système hôte, ne parvienne dans l'environnement de construction. La
technique utilisée ici s'assure de ce but d'environnement
technique utilisée ici réalise le but d'avoir un environnement
propre.</para>
 
<para os="d">La nouvelle instance du shell est un shell
56,7 → 56,7
 
<para os="f">La commande <command>set +h</command> désactive la fonction de
hachage de <command>bash</command>. D'habitude, le hachage est une
fonctionnalité utile&mdash;<command>bash</command> utilise une table
fonctionnalité utile&nbsp;: <command>bash</command> utilise une table
de hachage pour se rappeler le chemin complet des fichiers exécutables
pour éviter d'avoir à chercher dans <envar>PATH</envar> à chaque fois
qu'il doit trouver le même exécutable. Néanmoins, les nouveaux outils
66,7 → 66,7
shell
trouvera les nouveaux outils compilés dans
<filename class="directory">/cross-tools</filename> dès qu'ils sont
disponibles et sans se rappeler de la version précédente du même
disponibles et sans se rappeler d'une version précédente du même
programme mais dans un autre emplacement.</para>
 
<para os="g">Configurer le masque de création de fichier (umask) à 022 nous
83,7 → 83,7
certains programmes, faisant que leurs messages suivent les
conventions d'un pays spécifié. Si le système hôte utilise une version
de Glibc plus ancienne que la 2.2.4, avoir <envar>LC_ALL</envar>
initialisé à quelque chose d'autre que <quote>POSIX</quote> ou
initialisé à autre chose que <quote>POSIX</quote> ou
<quote>C</quote> (pendant ce chapitre) pourrait poser des problèmes si
vous quittez l'environnement chroot et souhaitez y retourner plus
tard. Initialiser <envar>LC_ALL</envar> à <quote>POSIX</quote> ou
90,10 → 90,10
<quote>C</quote> (les deux sont équivalents) nous assure que tout
fonctionnera comme attendu dans l'environnement chroot.</para>
 
<para>En plaçant <filename class="directory">/cross-tools/bin</filename> au début de <envar>PATH</envar> au
début du <envar>PATH</envar> standard, tous les programmes installés
dans <xref linkend="chapter-cross-tools"/> sont récupérés par le
shell avant tout programme installé sur le hôte. Ceci, combiné avec la
<para>En plaçant <filename class="directory">/cross-tools/bin</filename> au début de <envar>PATH</envar>,
le compilateur croisé construit dans <xref linkend="chapter-cross-tools"/> sera choisi par le procéssus de
construction du système temporaire
avant tout programme installé sur l'hôte. Ceci, combiné avec la
désactivation du hachage, permet de s'assurer que vous utiliserez
les outils de compilation croisée pour construire le système temporaire dans /tools.</para>
/branches/clfs_11/clfs/introduction/x86/changelog.xml
6,15 → 6,16
]>
 
<sect1 id="ch-intro-changelog-x86">
<title>Changelog for x86</title>
<title>Historique des changements pour x86</title>
<?dbhtml filename="changelog-x86.html"?>
 
<para>Below is a list of changes specifics for this architecture made
since the previous release of the book. For general changes see
<para>La liste ci-dessous contient les changements spécifiques à cette
architecture effectués depuis la dernière version du livre. Pour les
changements généraux, voir
<xref linkend="ch-intro-changelog"/>,</para>
 
<itemizedlist>
<title>Changelog Entries:</title>
<title>Entrées dans l'historique des changements&nbsp;:</title>
 
<!-- Changelog template
 
33,28 → 34,30
-->
 
<listitem>
<para>July 08, 2008</para>
<para>8 juillet 2008</para>
<itemizedlist>
<listitem>
<para>[jciccone] - Added the 256-Byte Inode patch to Grub.</para>
<para>[jciccone] - Ajout du correctif n&oelig;d 256-byte à Grub.</para>
</listitem>
</itemizedlist>
</listitem>
 
<listitem>
<para>March 18, 2008</para>
<para>18 mars 2008</para>
<itemizedlist>
<listitem>
<para>[jciccone] - Fixed the Glibc i586_chk patch and updated it to -2.</para>
<para>[jciccone] - Correction du correctif Glibc i586_chk et mise à jour de celui-ci
vers -2.</para>
</listitem>
</itemizedlist>
</listitem>
 
<listitem>
<para>August 28, 2006</para>
<para>28 août 2006</para>
<itemizedlist>
<listitem>
<para>[jim] - Changelog restarted, see the 1.0.0 book for the old changelog.</para>
<para>[jim] - Redémarrage de l'historique des changements, voir le livre
1.0.0 pour l'ancien historique des changements.</para>
</listitem>
</itemizedlist>
</listitem>
/branches/clfs_11/clfs/cross-tools/x86/variables.xml
8,65 → 8,66
<sect1 id="ch-cross-tools-variables">
<?dbhtml filename="variables.html"?>
 
<title>Build Variables</title>
<title>Variables de construction</title>
 
<bridgehead renderas="sect4">Setting Host and Target</bridgehead>
<bridgehead renderas="sect4">Initialisation de l'hôte et de la cible</bridgehead>
 
<para os="a">During the building of the cross-compile tools you will need to
set a few variables that will be dependent on your particular needs.
The first variable will be the triplet of the host machine, which will be
put into the <envar>CLFS_HOST</envar> variable. To account for the
possibility that the host and target are the same arch, as cross-compiling
won't work when host and target are the same, part of the triplet needs to
be changed slightly to add "cross". Set <envar>CLFS_HOST</envar> using the
following command:</para>
<para os="a">Pendant la construction des outils de compilation croisée, vous
aurez besoin de régler quelques variables en fonction de vos besoins
particuliers. La première variable sera le triplet de la machine hôte, qui sera
contenu dans la variable <envar>CLFS_HOST</envar>. Pour prendre en compte
la possibilité que l'hôte et la cible aient la même architecture, étant donné que la
compilation croisée ne fonctionnera pas lorsque l'hôte et la cible sont les mêmes,
il faudra modifier légèrement une partie du triplet pour ajouter "cross". Réglez
<envar>CLFS_HOST</envar> en utilisant la commande suivante&nbsp;:</para>
 
<screen os="b"><userinput>export CLFS_HOST="$(echo $MACHTYPE | \
sed "s/$(echo $MACHTYPE | cut -d- -f2)/cross/")"</userinput></screen>
 
<para os="c">Now you will need to set the triplet for the target
architecture. Set the target variable using the following command:</para>
<para os="c">Maintenant, vous aurez besoin de paramétrer le triplet pour architecture cible.
Paramétrez la variable cible en utilisant la command suivante&nbsp;:</para>
 
<screen os="d"><userinput>export CLFS_TARGET="[target triplet]"</userinput></screen>
<screen os="d"><userinput>export CLFS_TARGET="[triplet cible]"</userinput></screen>
 
<para os="t1">Replace [target triplet] with the appropriate machine triplet
using the table at the bottom of the page.</para>
 
<bridgehead renderas="sect4">Copy settings to the Environment</bridgehead>
<para os="t1">Remplacez [triplet cible] par le triplet adapté à la machine en utilisant le
tableau à la fin de cette page.</para>
 
<para os="e">Now add these to <filename>~/.bashrc</filename>, just in
case you have to exit and restart building later:</para>
<bridgehead renderas="sect4">Copie des paramètres vers l'environnement</bridgehead>
 
<para os="e">Ajoutez maintenant ceux-ci à <filename>~/.bashrc</filename>, au cas où vous
devriez quitter et recommencer la construction plus tard&nbsp;:</para>
 
<screen os="f"><userinput>echo export CLFS_HOST=\""${CLFS_HOST}\"" &gt;&gt; ~/.bashrc
echo export CLFS_TARGET=\""${CLFS_TARGET}\"" &gt;&gt; ~/.bashrc</userinput></screen>
 
<table os="g">
<title>Processor Type and Target Triplets</title>
<title>Type de processeur et triplets cibles</title>
<?dbfo table-width="5in" ?>
 
<tgroup cols="2">
 
<colspec colnum="1" colwidth="2.5in" colname="Processor"/>
<colspec colnum="1" colwidth="2.5in" colname="Processeur"/>
<colspec colnum="2" colwidth="2.5in" colname="Triplet"/>
 
<thead>
<row>
<entry>Processor</entry>
<entry>Target Triplet</entry>
<entry>Processeur</entry>
<entry>Triplet cible</entry>
</row>
</thead>
 
<tbody>
<row>
<entry>386 Compatibles</entry>
<entry>Not Supported By Glibc</entry>
<entry>Compatibles 386</entry>
<entry>Non supporté par Glibc</entry>
</row>
<row>
<entry>486 Compatibles</entry>
<entry>Compatibles 486</entry>
<entry>i486-pc-linux-gnu</entry>
</row>
<row>
<entry>Pentium, K6, 586 Compatibles</entry>
<entry>Compatibles Pentium, K6, 586</entry>
<entry>i586-pc-linux-gnu</entry>
</row>
<row>
/branches/clfs_11/clfs/final-system/common/module-init-tools.xml
26,8 → 26,8
<sect2 role="installation">
<title>Installation de Module-Init-Tools</title>
 
<para os="a1">L'archive tar ne contient que les so1rces sgml des pages de manuel. Le correctif suivant contient le
résultat d'un traitement par <command>docbook2man</command> que nous ne construisons comme part entière d'une
<para os="a1">L'archive tar ne contient que les sources sgml des pages de manuel. Le correctif suivant contient le
résultat d'un traitement par <command>docbook2man</command> que nous ne construisons pas comme part entière d'une
installation clfs de base&nbsp;:</para>
 
<screen os="a2"><userinput>patch -Np1 -i ../&module-init-tools-manpages-patch;</userinput></screen>
69,14 → 69,14
<screen os="k"><userinput>make INSTALL=install install</userinput></screen>
 
<variablelist os="l">
<title>The meaning of the make install parameter:</title>
<title>Voici la signification du paramètre de make install&nbsp;:</title>
<varlistentry>
<term><parameter>INSTALL=install</parameter></term>
<listitem>
<para>Normally, <command>make install</command> will not install the binaries if they
already exist. This option overrides that behavior by calling
<command>install</command> instead of using the default wrapper
script.</para>
<para>Normalement, <command>make install</command> n'installera pas
les binaires s'ils existent déjà. Cette option outrepasse ce comportement
en exécutant <command>install</command> au lieu d'utiliser le script enveloppe
par défaut.</para>
</listitem>
</varlistentry>
</variablelist>