Participez au projet

CLFS est en fait un ensemble de livres expliquant plusieurs croisements de compilation possibles. Partant du principe que seule la non prise en compte du 64 bits fait défaut à LFS et s'avère potentiellement utile vu les évolutions matérielles récentes, il a été décidé que ne seraient traduits que le livre x86_64 Multilib et x86_64-64. Par contre, nous traduisons la stable et la version anglaise SVN. Les livres pure64 ayant été traduits, ne reste que la version multilib. Celle stable datant de l'année dernière, nous ne commencerons à traduire CLFS multilib qu'à partir de la version de développement. Enfin, suite à une contribution, CLFS traduit aujourd'hui également les instructions du CLFS sysroot (embarqué) pour l'architecture ARM.

Si vous souhaitez traduire une version CLFS autre que multilib ou la multilib du livre stable, vous le pouvez, en sachant que ce n'est pas la priorité de notre travail dans un premier temps. Donc vous ne serez pas autant aidé qu'en traduisant ce qui est prévu à ce jour. Comme le montre l'exemple de CLFS sysroot et ARM, nous accueillons néanmoins avec plaisir les nouvelles traductions.

Comment faire ?

La première chose à faire est d'informer l'équipe du projet, dont vous trouverez les coordonnées dans la rubrique liste de diffusion. Cela lui permettra de vous indiquer si d'autres personnes ont commencé, comment diviser les tâches... L'objectif de cettte étape est d'éviter que plusieurs personnes ne traduisent ou relisent la même chose, ce qui serait dommage. Cette démarche est tout particulièrement importante avec CLFS compte tenu de l'énorme complexité du contenu du dossier du xml en anglais, ces derniers traitant plus d'architectures que la traduction. Il est important qu'un contact existe donc.

Une seconde chose à vérifier est la présence sur votre système d'un client svn et git. subversion (svn) et git ne sont pas indispensables mais, si vous souhaitez faire une relecture et télécharger la version anglaise des ouvrages, ils s'avèrent très utiles pour envoyer ensuite les corrections.

Traduire

Récupérez tout d'abord le source xml anglais. Pour cela:

-CLFS principal:
git clone git://git.cross-lfs.org/cross-lfs.git
cd cross-lfs/BOOK

-CLFS sysroot:
git clone git://git.cross-lfs.org/clfs-sysroot.git
cd cross-lfs/BOOK

Vous pouvez aussi consulter la version anglaise directement en ligne au format html ici (normal) ou href="http://cross-lfs.org/view/clfs-sysroot/">ici (sysroot). Choisissez ensuite la traduction que vous voudrez faire (sparc, sparc64, ...).

Vous pouvez alors traduire librement les fichiers xml (les modifier en direct en écrasant le texte anglais). Ne prenez que ceux correspondant à l'architecture que vous voulez traduire, donc en priorité les sous-répertoires multilib. Dans les fichiers, ne traduisez pas ce qui se trouve entre les signes inférieur et supérieur (title, para...), et ne les altérez pas. Ce sont des balises xml dont la modification serait problématique lors de la génération. Par contre, vous pouvez, si vous le souhaitez, traduire les commentaires des scripts, à savoir ce qui se trouve après les #.

Vous pouvez utiliser n'importe quel éditeur de texte pour ouvrir les fichiers. l'usage d'un traitement de texte est aussi possible en faisant bien attention d'enregistrer le fichier au format texte. Parmi les éditeurs du monde Unix, vous trouverez notamment vim, emacs mais aussi des éditeurs plus simples comme kate, gedit, kedit. Dans le monde Windows, vous pouvez utiliser du plus simple éditeur, tel que notepad, au plus complexe, comme Morphon XML.

Lorsque vous avez fini de traduire un répertoire, faites, depuis son répertoire parent:

tar cvzpf clfs.tar.gz le_repertoire

ou:

tar cvjpf clfs.tar.bz2 le_repertoire

Vous n'avez enfin qu'à envoyer ce fichier (soit celui de svn diff soit l'archive) à l'équipe qui répercutera vos corrections dans l'ouvrage. N\\\'hésitez pas à signaler si vous souhaitez ou non voir que votre pseudo ou nom apparaisse dans ceux figurant parmi les membres de l'équipe LFS sur le site.

Relecture

Vous pouvez d'abord télécharger la version stable ou SVN du livre contenant le code xml. En même temps, récupérez la version anglaise. Pour ce faire, faites:

-CLFS principal:
git clone git://git.cross-lfs.org/cross-lfs.git
cd cross-lfs/BOOK

-CLFS sysroot:
git clone git://git.cross-lfs.org/clfs-sysroot.git
cd cross-lfs/BOOK


Vous pouvez aussi consulter la version anglaise directement en ligne au format html ici (normal) ou href="http://cross-lfs.org/view/clfs-sysroot/">ici (sysroot).

Récupérez ensuite la traduction ici en téléchargeant le source xml de la traduction de la SVN anglaise.

Une fois les livres téléchargés (ou le xml français sous les yeux en parallèle au livre anglais en ligne), vous pourrez facilement comparer la version traduite et originale.

Vous pouvez alors faire toutes les corrections souhaitées. La seule chose importante est
d'une part de ne modifier que les fichiers xml (et non les html si vous en avez téléchargé), d'autre part de prendre garde aux éventuelles fautes de frappe altérant les balises xml. Toute modification ou altération du texte entre les signes Supérieur ou Inférieur ou de ces signes mêmes (double inférieur...) entraînera une erreur dans la génération.

Vous ne relirez alors bien entendu que ce qui a été traduit. Cela inclut pour l'heure, dans la plupart des dossiers, les sous-répertoires common, 64, x86_64-64 et, en bonus pour anticiper le multilib, x86_64. Vous pouvez jeter un oeil aussi aux fichiers xml associés comme x86_64-chapter.xml dans chaque dossier.

La relecture nécessite de relire le texte anglais et le texte français, notamment pour vérifier que des passages n'ont pas été oubliés mais aussi pour vérifier qu'aucun contresens n'a lieu. Les corrections nécessaires seront apportées au fichier.

Vous pouvez utiliser n'importe quel éditeur de texte pour ouvrir les fichiers. l'usage d'un traitement de texte est aussi possible en faisant bien attention d'enregistrer le fichier au format texte. Parmi les éditeurs du monde Unix, vous trouverez notamment vim, emacs mais aussi des éditeurs plus simples comme kate, gedit, kedit. Dans le monde Windows, vous pouvez utiliser du plus simple éditeur, tel que notepad, au plus complexe, comme Morphon XML.

Ce travail est assez personnel. Mais vous n'êtes pas seul. Vous pouvez aussi compter sur une aide humaine. Voir la rubrique Support du site. En tout état de cause, n'hésitez pas à demander de l'aide.

À chaque début de travail si vous le faites en plusieurs jours, faites depuis la racine du répertoire du livre (où se trouve general.ent):

svn update

Cela vous tiendra informé des éventuelles modifications intervenues sur le livre et qui vous concernent de près ou de loin.

Au terme de ce travail, lancez à partir de la racine du répertoire du livre (là où se trouve general.ent) la commande:

svn diff >>fichier

Cette commande permet de lister les différences existant entre votre copie locale du livre et celle que vous aviez téléchargée. Le >>fichier redirige le résultat de cette analyse dans "fichier". Vous pouvez le nommer à votre guise.


Si vous n'avez pas svn et que vous ne souhaitez pas l'installer, vous pouvez faire les modifications et, au lieu de svn diff, mettre tous les fichiers auxquels vous avez touchés dans une archive (par exemple en les rassemblant dans un dossier vide puis, depui´s le répertoire parent de ce dossier, en tapant:

tar cvzpf clfs.tar.gz nom_du_repertoire_qui_contient_les_fichiers

ou:

tar cvjpf clfs.tar.bz2 nom_du_repertoire_qui_contient_les_fichiers

Vous n'avez enfin qu'à envoyer ce fichier (soit celui de svn diff soit l'archive) à l'équipe qui répercutera vos corrections dans l'ouvrage. N'hésitez pas à signaler si vous souhaitez ou non voir que votre pseudo ou nom apparaisse dans ceux figurant parmi les membres de l'équipe LFS sur le site.

D'avance merci de nous aider, et peut-être l'expérience vous motivera-t-elle à en faire d'autres, où le travail de relecture et de traduction est bien plus massif.